Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 10:43

Bonjour les amis,

De même qu' il y a des films-cultes peu connus du grand public mais vénérés par un noyau de fervents admirateurs à travers le monde, il y a aussi des albums ROCK-culte, qui ont eu au début un succès plus confidentiel, mais dont les fans ont formé , peu à peu, une étrange secte d' initiés qui se reconnaissent à travers tous les pays de la planète: ROCK BOTTOM est un de ces albums-là...Il a été édité en 1974 et on pourrait lui coller une étiquette de rock progressif ou de jazz-rock sans que ce soit mensonger , sauf que c' est une oeuvre si singulière qu' elle déborde largement du cadre artistique dans lequel elle est née...ROCK BOTTOM est une espèce d' OVNI un peu inclassable qui a laissé une profonde empreinte chez ceux qui, comme moi, ont fait avec lui une rencontre du 3 ème type .

Avant de parler de l' album, il faut revenir à la genèse de l' oeuvre et aux conditions de sa création.Le compositeur Robert Wyatt, musicien et batteur du groupe Soft Machine, avait eu un accident stupide après une soirée un peu trop arrosée.Il était tombé d' une fenêtre, ce qui aura comme conséquence dramatique de le laisser paraplégique sur un fauteuil roulant après un long séjour à l' hôpital, une situation qui l' obligera à abandonner son groupe.

ROCK BOTTOM...ce cri qui vient de l' intérieur

Le concept de cet album était né en 72 avant cet accident qui aura donc une influence sur le résultat final mais qui n' explique pas tout car certains morceaux avaient déjà été travaillés avant le drame, même si une partie du disque a été pensée alors que Wyatt était cloué sur un lit d' hôpital et essayait d' échapper à une terrible dépression.Ne voir en ROCK BOTTOM qu' une longue plainte neurasthénique faite de mélopées lancinantes serait une terrible erreur de lecture.

ROCK BOTTOM...ce cri qui vient de l' intérieur

Alors, allons-y avec le lien youtube ci-dessous où figure l' album complet et faisons un plongeon dans cette oeuvre de 39 minutes qui ne se laisse pas aborder en zappant de manière superficielle.Non, chaque morceau est uni au suivant.Chaque thème se raconte et se développe en utilisant la formule du leit-motiv parfois volontairement martelé, mais sans se répéter vraiment .Les morceaux regorgent souvent de trouvailles, de surprises et d' inventivité...Parfois , à la manière de King Crimson, le thème se répète faussement avec de subtiles variations harmoniques à chaque reprise.

Commençons donc avec SEA SONG..."la chanson de la mer", le premier morceau dont le thème se développe de manière lancinante, avec une voix qui s' envole à partir de 3 min 42 s...

Voici le texte de SEA SONG:

Wyatt a une écriture sensorielle et n' essaie pas de donner à ses paroles un sens immédiat et direct.Lui-même dira: "Je pense qu'une bonne chanson, qu'une bonne musique doit pouvoir être appréciée de quelqu'un qui ne parle pas un mot d'anglais"

You look different every time
Tu sembles differente à chaque fois

You come from the foam crested brine
Tu viens de l'écume mousseuse de la mer
Your skin shining softly in the
Ta peau brille doucement au
Moonlight.
Clair de lune.
Partly fish, partly porpoise, partly
Une partie de poisson, une partie de marsouin, une partie
Baby sperm whale.
De sperme de bébé baleine.
Am I yours, are you mine
Suis-je à toi, es-tu mienne
To play with ?
Pour jouer ensemble ?

Joking apart,
Blague à part,
When you're drunk y
ou're terrific,
Quand tu es ivre tu es formidable
When you're drunk I like you mostly
Quand tu es ivre je t'aime la plupart du temps
Late at night, you're quite alright.
Tard dans la nuit, tu es parfaitement bien.
But I can't understand
Mais je ne peux pas comprendre
The different you in the morning
Les differents toi
le matin
When it's time to play at being
Quand il est temps de jouer a être
Human for a while.
Humain pour quelques temps.
Please smile.
Souris s'il te plaît.

You'll be different in the spring, I know
Tu seras differrente au printemps, je sais
You're a seas
onnal beast,
Que tu es une bête de saison,
Like a starfish that drift in with the tide.
Comme une étoile de mer qui dérive avec la marée.
So until your blood runs to meet
Ainsi jusqu'a ce que ton sang coule à
The next full moon,
La prochaine pleine lune,
Your madness fits in nicely
Ta colère s'accomodera agréablement
With my own.
Avec la mienne.
Your lunacy fit
s neatly with my own,
Ta folie s'accordera habilement avec la mienne,
My very own.
Avec la mienne.
We're not alone.
Nous ne sommes plus seuls.

Continuons avec LAST STRAW ( 6 min 27 s) de facture très jazz...Wyatt continue de déclamer des mélopées intérieures et fait de drôles de vocalises pendant que l' accompagnement dérive vers d' étranges digressions harmoniques...

A 12 min 33 sec surgit un petit joyau, une perle !..A LITTLE RED RIDING HOOD HIT THE ROAD

Après une longue intro musicale pleine de rythme et de vitatilité avec des cuivres, apparait la voix de Wyatt (à 14 min 46 sec) qui nous emporte vers l' extase et vers le beau...à cet instant il défie momentanément les lois de la gravité et se transforme en oiseau.Wyatt s' envole...

ALIFIB ( 19 min 58 s) est un morceau qui commence encore une fois avec une longue introduction musicale...La thème de cette chanson d' amour apparaît à 23 min 33 s.

Et puis ALIFIE enchaîne avec une écriture complètement free-jazz qui se permet toutes les désarticulations possibles.

On finit en apothéose avec le dernier thème A LITTLE RED RIDING HOOD HIT THE ROAD à 33 min 27 sec.

Quand, à 33 min 55 sec la guitare reprend le thème à la manière de Robert Fripp ( qui était au sommet de son art à l' époque et qui avait déjà marqué bon nombre d' instrumentistes) alors là les amis, c' est le NIRVANA:...2 ou 3 guitares ( je ne sais plus ) vont se conjuguer autour du thème jusqu' à la 35 ème minute....Là,je suis au bord des larmes...même encore maintenant.

Ce qui est beau est immortel et défie le temps

Voici le lien wiki avec la liste de tous les intervenants: rien que du beau linge et des pointures chez les musicos, avec entre autres ce bon vieux Mike Oldfield, ainsi que la production confiée à Nick Mason de Pink Floyd...

Le critique de Rock Alain Dister écrira à propos de Rock Bottom dont le succès ne s' est plus jamais démenti et qu' on retrouvera toujours dans les classements internationaux de meilleurs albums:

« Rock Bottom l'un des chefs-d'œuvres les plus originaux de l'histoire du rock »

Quant à moi les amis, je terminerai ce bref hommage avec un vers extrait de la chanson " Noir et Blanc" de Bernard Lavilliers :

" De n' importe quel pays, de n' importe quelle couleur

La musique est un cri qui vient de l' intérieur..."

Partager cet article

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Rock jazz
commenter cet article

commentaires

L. Hatem 27/06/2015 12:59

Après 50 heures d'hosto, j'ai lu ton article et me suis endormi en écoutant le disque de Wyatt en solo...
Même si ce n'est pas mon genre de musique, je trouve incroyable le fait qu'il ait pu produire une partie du disque après l'accident... ça a dû etre une sacrée thérapie ! Chapeau l'artiste ! Il a une jolie tête assis sur son fauteil roulant...
Bon WE l'ami

alea-jacta-est 27/06/2015 18:42

Bonjour L' Hatem,
Moi après 50 h je me serais endomi immédiatement.Merci pour ce vote de confiance que tu me fais....Je crois que la musique a permis à Wyatt de survivre et de ne pas sombrer dans la déchéance et la dépression.Il a produit sans cesse depuis.L' album , même s' il est pas exempt d' un profond desespoir parfois recèle aussi d' une incroyable force vitale d' amour et de création...Tant qu' il y a de la vie il y a de l' art !
Bon samedi l' ami..ici on est à plus de 40º...ça brûle comme l' enfer !!!!!

fatizo 25/06/2015 17:59

Pas trop le temps d'écouter ce soir, because concert de J. Browne.
A propos de ton groupe favori ,King Crimson, j'ai vu qu'il passait à l'Olympia du 20 au 22 septembre prochain .
Bonne soirée l'ami.

alea-jacta-est 25/06/2015 18:52

Oui, j' ai vu que King Crimson passait en G-B, en France et en Hollande....Ne les rate pas sur scène.Ce sont des "monstres" très créatifs et qui se réinventent tout le temps.Ils ne vont pas te la jouer" concert nostalgie". Mème si ils vont reprendre certains thèmes hyperconnus, ils vont les retravailler...Il y a peu de groupes qui peuvent leur faire de l' ombre ( en fait y' en a pas...ils sont trop uniques).Oui, je me permets d' insister sur ce point: si Fripp fait une tournée c' est qu' il a quelque chose de neuf à dire...il est comme Miles Davis qui ne se répétait jamais et qui a innové jusqu' au dernier moment.En plus il va être entouré avec des musiciens qui assurent un max sur scène.
Bon concert pour ce soir

rosemar 25/06/2015 17:51

Je ne connais pas du tout cet album que je découvre : c'est assez étonnant et spécial, j'avoue que les paroles de la chanson me déconcertent... Et même la musique me surprend et me déconcerte : cela mérite, sans doute, plusieurs écoutes...

Belle soirée, AJE

alea-jacta-est 25/06/2015 18:40

Les paroles sont sans doute écrites de manière spontanée et automatique , un peu comme le faisaient certains surréalistes.Ce sont les sensations qui prédominent..il n' y a pas de message précis: ce sont des états d' âmes...des touches expressives.

C' est un album particulier qui a été composé après une vraie descente aux enfers.Il y a une expression de son propre corps, halètements, souffles, respirations, extases.....écrit en 1974 et là on est en 2015. ..On peut parler de postérité.40 ans ont passé mais la force primitive qui se dégage de ce disque reste intacte...Wyatt a continué d' interpréter sur scène très longtemps après certaines pièces de ce disque que son public lui réclame toujours( alors qu' il a continué de composer d' autres albums de grande qualité également).En plus il les réinvente un peu à chaque fois avec de nouveaux musiciens et de nouveaux apports...

Bonne fin de soirée l' amie