Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 22:28

Bonjour les amis,

C' est la reprise scolaire en France et j' en profite pour vous raconter une petite anecdote gentillette qui s' est produite dans mon lycée en Espagne, il y a quelques années.

Comme d' habitude j' ai changé les prénoms pour préserver l' anonymat des protagonistes.

La scène se situe dans la cour, et moi je la vois derrière une fenêtre ouverte de mon établissement à une dizaine de mètres à peu près.Donc je n' entends pas très bien mais je devine tout d' assez loin comme dans un film muet des années 20.

Il y a deux personnages.

D' un côté,une de mes collègues professeur d' anglais Daniela qui a déjà beaucoup d' expérience et qui a la réputation au bahut d' être une professeure très impliquée et aussi très exigeante .

De l' autre il y a Francisca, une élève de terminale que j' ai moi-même en classe de mathématiques.Francisca est une élève pas facile , distraite,irrégulière,éternelle révoltée,rejetant systématiquement toutes les fautes sur les autres...elle se met à bosser la veille des examens, elle travaille " pour la note" sans se soucier de savoir si elle a vraiment compris les concepts étudiés, etc...etc...

Vu de loin de crois deviner la nature de son problème ce jour-là....On est au mois de Juin, et elle n' a pas la moyenne en anglais et donc elle ne pourra pas être bachelière et devra se présenter aux sessions de Septembre.Elle est donc en train de parlementer avec sa professeure pour essayer d' obtenir le fameux 5 sur 10 dont elle a besoin ( en Espagne on note sur 10).

je souris au fond de moi-même car je connais très bien Daniela et elle n' est pas du genre à se laisser amadouer, ni à revenir sur une décision de cette importance.Qui plus est, je suis absolument convaincu que si Daniela ne lui a pas mis ce 5 ce n' est pas que pour un seul motif mais pour un ensemble de raisons ( niveau insuffisant, devoirs non rendus en temps et en heure,etc...).

Donc la scène est assez drôle vue de loin car je vois Francisca qui plaide son cas comme si se jouait la fin du monde.Elle est très énervée,exaspérée, fait de grands gestes avec les mains qui s' agitent comme des moulins à vents....Dans le même temps je vois Daniela qui fait des signes énergiques de négation avec la tête qui va de droite à gauche de manière continue.Elle contre, un par un,avec détermination et assurance tous les arguments de Francisca.

Daniela connait parfaitement tous les résultats de son élève et n' a aucun besoin de consulter ses notes.Elle lui répond du tac au tac, et puis décide de mettre fin à cet entretien un peu absurde qui dure inutilement et plante l' élève au milieu de la cour pour aller reprendre ses activités.

La scène commence à devenir assez burlesque car Francisca ne s' avoue pas vaincue et décide de poursuivre Daniela qui accélère le pas et qui ne l' écoute même plus.

Finalement Daniela s' éloigne et Francisca, qui s' est arrêtée dans sa course poursuite, lui lance de loin son dernier argument, celui de la dernière chance, son dernier SOS..Elle lui crie en valencien:

" Perque no em poses la mitja ?...a tú, que més et dóna ?

C' est la seule phrase que j' entends clairement de toute cette scène.

Traduit mot à mot ça donnerait ceci:

"Pourquoi ne me mets-tu pas la moyenne? ..Qu' est-ce que ça te donne de plus ? ( sous-entendu" qu' est- ce que ça te rapporte de ne pas me mettre cette note ? " )

En fait une traduction plus correcte en français donnerait:

" Pourquoi ne mettez-vous pas la moyenne ?...de toutes façons, qu' est-ce que ça change pour vous ?"

Quel culot ! Alors là les amis, c' est impossible de ne pas éclater de rire.C' est vraiment le comble.Francisca qui n' a plus aucun argument en appelle au fait que sa professeure a le pouvoir de changer les notes sans que ça ne lui suppose aucun sacrifice personnel.

J' imagine bien ce qui se passe dans son esprit à ce moment là:

"Bin oui quoi ! Faut vraiment être pervers pour ne pas me mettre ce p....de 5 dont j' ai si besoin !!! "

Sacrée Francisca ! Elle a vraiment perdu le nord....

Scène de la vie quotidienne dans un lycée

Parfois les professeurs sont confrontés à des élèves qui font comme un blocage...qui ne comprennent pas qu' il n' y a rien de personnel dans une note globale et que si on n' obtient pas la moyenne c' est qu' on a de grosses lacunes et de graves carences .

Certains élèves croient avoir un problème avec leur prof alors que bien évidemment c' est avec la matière étudiée qu' ils ont des soucis à se faire.D' ailleurs il y a des indices qui ne trompent pas: en général les profs changent tous les ans mais les problèmes persistent...

Par ailleurs, en tant qu' enseignant, je me dis souvent que ça ne sert strictement à rien d' avoir raison si je n' arrive pas à convaincre l' élève que j' ai raison...

NB: un petit dernier détail les amis.Si Francisca avait utilisé la même énergie qu' elle a déployée pour défendre sa cause à étudier l' anglais,et à faire ses devoirs, elle l' aurait eu sans problème son 5 sur 10...

PS: l' auteur de ce billet n' oublie pas qu' il a été élève lui-aussi dans sa jeunesse et qu' il a probablement bénéficié plus d' une fois de l' indulgence de ses professeurs.Simplement, il faut être crédible dans la vie, et même l' indulgence, ça se mérite...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rosemar 03/09/2015 17:32

Il arrive, de plus en plus, que des élèves se mettent à contester des notes, à réclamer plus d'indulgence, mais ils n'ont pas conscience que le but de l'enseignant est de leur montrer leur vrai niveau, pour ne pas les leurrer.
C'est tout de même révélateur d'une évolution dans la mentalité des élèves qui se permettent même de remettre en cause des notes ou des punitions !

Belle soirée, AJE

alea-jacta-est 03/09/2015 19:06

Bonjour Rosemar,

C' est très important que l' élève ait connaissance de sa copie corrigée avec toutes les observations de son professeur pour qu' il puisse comprendre la nature de ses erreurs et ne pas le recommettre.C' est sans doute la partie la plus importante de l' étape éducative.J' accepte souvent de bon gré de réexpliquer sa note à un de mes élèves.Ce qui est scandaleux , ce sont les élèves qui, à la veille d' un conseil de classe viennent pleurnicher pour obtenir leur moyenne.La dernière phrase de Francisca représente pour moi le comble du comble.Tout ce qui l' intéresse c' est sa note et le reste lui importe peu.Elle oublie toute valeur morale,toute déontologie...elle traite sa professeure comme une marchande de tapis avec qui on pourrait marchander...Cette dernière phrase de Francisca m' a terriblement marqué et je l' utilise encore souvent sous forme de plaisanterie...comme une façon de dire à mes élèves: " Arrêtez le délire...".Ça les fait bien rire et ça recentre tout de suite les débats.

Bonne fin d' après-midi l' amie

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche