Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 17:43

Bonjour les amis,

Vous vous souvenez tous de cette scène impayable du "Dîner de cons" quand Thierry Lhermite dit à Jacques Villeret d' appeler Francis Huster et de se faire passer pour un producteur qui veut acheter les droits de son roman pour essayer de savoir où est sa femme qui a quitté le domicile conjugal.Villeret s' acquitte tellement bien de sa tâche qu' il oublie que le motif de l' appel était de localiser la femme de Lhermitte.Il est tout content que son stratagème ait fonctionné, et il s' exclame , tout fier de lui:

" Et voilà, on a gagné les droits...!!!"

Je vous remets la scène-culte rien que pour le plaisir.

Alors, pourquoi, me direz-vous, je vous reparle de cette scène le 30 Mai 2016...

Et bien, ce sont pour des motifs politiques.Je m' explique.

Dans moins d' un mois on va revoter en Espagne.

PODEMOS fera liste commune avec Izquierda Unida ( équivalent du front de gauche français) pour améliorer ses résultats et gagner davantage de sièges.Jusque là , il n' y a rien à redire: c' est un choix intelligent car la loi électorale espagnole pénalise durement les petites formations, et le 20 Décembre dernier Izquierda Unida a eu besoin de 400 000 votes pour avoir un député quand les grosses formations ont eu besoin de 60 000 seulement.La même chose passe en France d' ailleurs ( souvenez -vous du FN sans aucun député à l' assemblée nationale à l' époque oú il faisait de l' ordre de 10 %...une assemblée, pas très représentative, c' est le moins qu' on puisse dire).

Les derniers sondages espagnols indiquent que l' alliance Podemos-Izquierda Unida passerait devant le parti socialiste qui deviendrait la 3 ème force ( situation complètement inédite).Ce serait un "sorpasso" semblable à celui de Syritza en Grèce quand il est passé devant le Pasok.

Récent sondage pour les élections du 26 Juin

Récent sondage pour les élections du 26 Juin

Alors, me direz-vous, c' est une bonne nouvelle pour les adeptes du vrai changement ?

Et bien, ce n' est pas si simple.

C' est une bonne nouvelle pour la vraie gauche mais c' est aussi une bonne nouvelle pour la droite car celle-ci va pouvoir entamer une campagne basée sur la peur de la gauche révolutionnaire et radicale, et reprendre du poil de la bête, et mobiliser son électorat...

Par ailleurs, une forte abstention est à prévoir du côté de la gauche à cause de tous les déçus ( comme moi) du non-accord de gouvernement le mois dernier.

Donc la droite va faire le plein, et pas la gauche qui sera sanctionnée à cause de l' échec des négociations...

Par ailleurs, il faut penser aux électeurs de droite qui ont déjà sanctionné une fois la corruption du gouvernement de Rajoy, mais qui ne vont pas le sanctionner 2 fois de suite...Le PP va donc gagner ces élections et revenir à 28 ou 29 points.L' apport du centre-droit ne sera pas suffisant pour faire une majorité absolue, mais avec l' appoint de certaines forces régionales ce sera chose faite...

Ce qui veut dire que l ' alliance PODEMOS-IZQUIERDA UNIDA va devenir la première force de gauche, mais aussi la première force d' opposition.

Et voilà, on a gagné les droits !!!

Nous y sommes !

La vraie gauche va être sans doute renforcée mais elle gagnera surtout le droit d' être la première force d' opposition !

Quelle victoire ! Quel satisfaction ! On a envie de se réjouir comme Jacques Villeret quand il n' a pas encore compris qu' il passe complètement à côté de son objectif !

Alors, me direz-vous, pourquoi en sommes-nous arrivé là ?

Très simple mes amis.

Lors des dernières élections, tous les leaders SAUF UN ont sous-estimé le risque qu' il y avait de ne pas arriver à un accord et de retourner aux urnes.

Mariano Rajoy a tendu un piège à la gauche qui a marché à la perfection.Rajoy était le seul qui avait intérêt à ce qu' il y ait de nouvelles élections.Il avait été sanctionné, et il ne peut que se refaire.

Par contre, le fait que la gauche hyper-fragmentée et non unie n' ait pu arriver à un accord de gouvernement va se payer cher...Les leaders ont tendance à croire qu' ils sont les propriétaires de leurs votes et se comportent parfois comme des joueurs de poker, en oubliant que lors des prochaines élections il y aura dans l' électorat une FORTE FRUSTRATION qu' il n' y avait pas le 20 Décembre dernier.

Un dernier détail.Le fait que PODEMOS serait la première force de gauche n' est pas non plus une bonne nouvelle.Moi ça m' inquiète malgré toute la sympathie que j' ai pour eux.Il y a 2 ans ils n' existaient pas et ils ne sont pas encore prêts pour assumer une telle responsabilité.

D' une part , on a vu ces dernières semaines de fortes tensions entre leurs leaders, les Errejonistes et les partisans de Pablo Iglesias.

D' autre part, Pablo Iglesias s' est montré très intransigeant et sectaire après le 20 Décembre dernier, et maintenant, malgré ses bonnes intentions, la crédibilité d' une alliance de gauche est fortement entamée...

Pedro Sanchez, le secrétaire du PSOE essaie de faire croire à une victoire encore possible du camp socialiste, mais les sondages, eux, indiquent le contraire...La tendance semble irréversible.

Alors, qu' aurait-il fallu faire pour éviter cette situation ?

Très simple, mon capitaine.

Il fallait à tout prix dès le 20 Décembre dernier travailler à un accord non pas de gauche ( car ça c' était impossible car les chiffres et l' arithmétique électorale ne le permettaient pas), mais un accord anti-Rajoy et anti-austérité.

Là ,maintenant,les 3 trois leaders ont gagné les droits...les droits de se représenter, de se prendre une bâche et de devenir première force d' opposition !

Pour en savoir plus sur PODEMOS voici un bon article de médiapart, mais vous observerez, néanmoins, que le journaliste passe à côté de l' énOOOOOrme problème Jacquesvillérien que je souligne...

Accord entre Alberto Garzón et Pablo Iglesias

Accord entre Alberto Garzón et Pablo Iglesias

Pour ceux qui comprennent l' espagnol, voici un exposé détaillé de la situation actuelle

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 01/06/2016 04:46

Moi ce qui me chagrine dans toute élection est l'abstentionnisme... ça donne des résultats biaisés et des victoires illégitimes.
Et l'abstention est toujours plus forte dans le camps de gauche...
En Espagne il n'y a pas d'extrême droite

alea-jacta-est 01/06/2016 15:27

L' Espagne a vécu pendant 50 ans sous un régime d' extrême-droite,un régime fasciste, alors ils sont un peu vaccinés...L' extrême-droite existe mais elle est pour l' instant marginale....
Quant à l' abstention, elle est le fruit de la frustration générée.On récolte ce qu' on a semé...
Bonne journée l' ami

fatizo 31/05/2016 20:15

Je ne sais qui sont les gens de IZQUIERDA UNIDA, mais s'ils sont dans le même état d'esprit que leurs homologues de extrême gauche française ça ne peut qu’inquiéter.
Je me trompe peut-êtree, mais je pense que Podemos aurait fait un meilleur choix en s'alliant avec les socialistes. Je pense que ça aurait été moins "effrayant" pour me peuple.
La, ça fait un peu association d'amateurs.
Bonne soirée l'ami.

alea-jacta-est 31/05/2016 20:36

Il y a dans Izquierda Unida, entre autres,le parti communiste historique.C' est pour ça que je le rapproche du fdg français.Ils sont plus proches des cocos que des trotskystes ...En fait Podemos et izquierda unida auraient dû s' unir dès le 20 décembre car ils auraient gagné entre 10 et 15 sièges de plus je crois.Idéologiquement ils sont assez proches.C' est une alliance " naturelle"
En fait, le vrai problème de ces élections du 26 Juin, c' est que la droite a une vraie possibilité de se refaire...c' est lamentable si on pense qu' un accord à 4 ( PSOE--podemos-izquierda unida+ appoints régionaux) aurait pu les virer...
Beaucoup de déçus à gauche...et une plus forte abstention ( à gauche) à prévoir le 26 Juin...
Bonne fin de soirée l' ami

rosemar 31/05/2016 19:50

Où est passé ton dernier article sur le voile, AJE ? Il a disparu des écrans ! Je voulais le commenter, mais c'est impossible !???

alea-jacta-est 31/05/2016 20:10

Finalemement cette future décision de la Cour européenne n' est pas vraiment un procès du foulard comme le laissent entendre les titres des journaux...Le foulard n' y apparait que comme signe ostentatoire d' appartenance religieuse ( ce qui n' est pas très gênant en soi) mais n' est pas jugé pour ce qu' il représente vraiment et qui est bien plus grave.

alea-jacta-est 31/05/2016 20:04

j' ai supprimé mon article car il y avait des erreurs et
finalement j' ai mal interprété les arguments de
l' avocate générale...qui n' étaient en rien
une défense de la laicité, mais qui défendait simplement le point de vue
de l' employeur , en droit de demander
une discrétion à ses employés quant à leurs croyances philosophiques ou religieuses

rosemar 30/05/2016 22:54

Une situation complexe... mais on se rend compte que "la gauche" arrivée au pouvoir n'a guère les moyens de mener une vraie politique de gauche : il suffit de voir ce qui s'est produit en Grèce, le gouvernement n'a pu s'opposer aux décisions des instances européennes.
Le système semble bloqué, partout...

Belle soirée, AJE

alea-jacta-est 31/05/2016 07:04

Avant de mener une politique de gauche, il y avait le 20 Décembre dernier une possibilité de renvoyer toute la clique de corrompus du PP dans l' opposition.Donc il y a une première occasion ratée ( et les occasions il ne faut pas les gaspiller car elles ne se représentent pas 1000 fois)...J' ai simplifié la situation car je t' ai déjà expliqué que sans le poids des partis régionalistes et indépendantistes la gauche serait déjà au pouvoir...

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/03/espagne-en-panne-de-gouvernement-le-poids-des-regionalismes.html

Enfin, il y a eu le mois dernier de nombreuses personnalités de gauche pour dire et penser que le fait de retourner aux urnes n' est pas un problème, et que c' est plutot un moyen sain de débloquer une situation...
Et, bien, pour continuer ma métaphore avec le poker, c' est redonner la main à un joueur qui l' avait perdu et lui donner la possibilité de se refaire...C' est exactement ce dont rêvait Rajoy, et l' opposition lui a porté ce cadeau sur un plateau !
Par ailleurs, quelque soit le vainqueur du 26 J il devra rendre des comptes à Bruxelles, mais ça, ça fait partie du jeu.L' Espagne a bénéficié d' un plan de sauvetage de 120 milliards d' euros.D' ailleurs le ministre allemand Schauble s' est énervé du fait qu' à cause des élections l' Espagne n' ait pas été mise à l' amende pour non-respect de certaines clauses....
Un dernier détail.L' Espagne pèse bien plus que la Grèce.Si PODEMOS arrivait au pouvoir, le bateau-Europe pourrait être soumis à de très sérieux tangages...
Bonne journée l' amie