Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 09:53

Bonjour les amis,

L' année scolaire 2015-2016 s' est terminée avec, en ce qui me concerne, un bilan globalement positif ( pour reprendre une expression bien connue).Une année tout en contraste car j' ai eu des groupes assez difficiles et épuisants demandant une débauche d' énergie pour obtenir au final des résultats plutôt médiocres, des groupes pour lesquels j' ai dû souvent batailler, brandir des menaces et parfois prendre quelques mesures et sanctions ( ce qui est toujours une forme d' échec, encore que certaines de ces mesures disciplinaires ont fini par être payantes et effectives).

A l' opposé de ce contexte parfois dur et tendu, j' ai eu aussi cette année de bons groupes avec lesquels ça a été un grand plaisir de travailler, et notamment une classe de seconde avec laquelle ça s' est particulièrement bien passé.

Ce qui a caractérisé ce groupe composé de 26 élèves ( un bon chiffre) c' était la bonne disposition de ces lycéens envers les études en général, et ma matière en particulier.Le niveau moyen n' était pas extraordinaire mais en revanche j' ai ressenti dès la première heure avec eux intérêt,motivation, curiosité, soif de comprendre.

Dès le départ j' ai donc eu de très bonnes sensations et j' ai su qu' on allait vivre de riches moments ensemble.

Même si les élèves étaient parfois un peu dissipés ou trop bavards, je ne perdais jamais la connexion avec eux.Tous me suivaient dans mes démarches, et moi, j' avais l' impression ( parfois euphorique) de pouvoir les emmener où je voulais ( tel un capitaine qui a gagné la confiance et le respect de ses hommes).

Il y avait un petit détail qui ne trompait pas: ce sont les conséquences de l' utilisation de l' humour en classe.Bien souvent, avec certains groupes, dès que le prof fait une remarque assez drôle l' attention se disperse immédiatement: la moindre blague devient le pretexte de certains élèves pour stopper toute activité et le professeur doit produire d' importants efforts pour recapter l' attention du groupe et la recentrer sur le thème qui était traité.

En revanche, avec ce groupe-ci, les élèves différenciaient parfaitement le fait de savoir travailler dans la bonne humeur sans pour autant tomber dans la grosse rigolade et transformer la classe en un joyeux tohu-bohu.

Peu à peu, je suis devenu un peu "amoureux" de ce groupe qui m' apportait autant de sensations positives.Un de mes collègues s' était rendu compte que j' étais sous le charme de cette classe et m' avait dit en conseil de classes, de manière un peu ironique et rigolarde:

" Ils ne sont pas aussi bons que tu le crois..."

Ce à quoi je m' étais empressé de lui répondre:

" Je n' ai pas dit qu' ils étaient bons, mais qu' ils avaient une très bonne attitude...nuance ! "

j' avais été aussitôt appuyé dans mes propos par d' autres collègues.

En fait, il y avait quand même une tête de classe formée de 6 ou 7 très bons éléments qui étaient aussi les leaders...ça aide...

Finalement, je me suis senti comme un artiste qui pouvait utiliser toute la palette de ses ressources et tous ses registres pour faire passer son message.Les interventions des élèves rendaient la classe particulièrement vivante et ont pu être l' occasion de réexpliquer, de préciser, de compléter et de dissiper les doutes ou incompréhensions.Il n' y a rien de pire pour un professeur que l' apathie d' un groupe et avec eux ça n' a jamais été le cas.

Cette aventure a duré une année avec très peu d' interventions et d' interférences extérieures.C' était eux et moi, ça s' est passé entre nous, et ça s' est merveilleusement bien passé.

Avec eux j' ai pu me consacrer à ma mission première d' enseignant et ne pas me disperser en jouant trop les éducateurs,ou les animateurs,ou les confesseurs, ou les psys, ou les pères la morale...

Avec eux, et pendant un an , ça a été le bonheur, tout simplement...

Contrairement aux autres histoires d' amour,celles que l' on rencontre avec certains groupes dans l' enseignement ne durent qu' un an ou deux au maximum , et ne sont pas altérées par le temps ou la routine .Ces histoires restent fixées à jamais de manière définitive dans la mémoire comme des moments magiques et uniques qui ne peuvent se répéter.

Le bonheur tout simplement...

PS: Je ne peux mettre en ligne pour des raisons de discrétion une photo de ce groupe ( que je n' oublierai jamais) avec moi-même, mais j' enverrai celle-ci par mail à certains de mes lecteurs les plus assidus...Je crois que ce que j' ai écrit ci-dessus transparaît sur les visages qui apparaissent sur cette photo...

Partager cet article

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Enseignement Lycée
commenter cet article

commentaires

Nos Pistes Cyclables 24/07/2016 15:19

Je suis ravi pour toi... Un prof qui affronte les vacances épuisé, découragé, c'est semble-t-il la règle... Alors que toi tu as le sourire et les beaux souvenirs.
Bon continuation avec cette classe l'année prochaine.

alea-jacta-est 24/07/2016 15:59

En fait il faut savoir profiter des circonstances favorables pour mieux affronter celles qui le sont beaucoup moins.Parfois grâce à un seul groupe un prof arrive à bien tenir psychologiquement alors que certains collègues vivent dans la frustration permanente.
De ce point de vue-là je peux me considérer comme un privilégié.Pourvu que ça dure....
Bonne fin d' après-midi l' ami

fatizo 24/07/2016 14:48

Ayant été élève, il y a bien longtemps maintenant, il y a eu des classes ou l'on se sentait mieux que d'autres aussi .
En ce qui concerne le rôle de prof, tout du moins à mon époque, ce que nous supportions le moins, c'est l'injustice, et étrangement cette injustice était souvent le fait des profs qui avaient le moins d'autorité, d'où leur problème avec les élèves. Et après c'est un cercle vicieux.
Une fois que l'élève ressent cette injustice et ce manque d'autorité, toute la classe s'y met et se ligue contre le prof.
Pour bien fonctionner, une classe ne doit pas avoir trop de perturbateurs, mais elle doit avant tout avoir de bons profs.
Bon dimanche l'ami, et bonnes vacances afin d'être en pleine forme pour la rentrée.

alea-jacta-est 24/07/2016 16:18

Tu sais les élèves ressentent très bien les profs qui font leur boulot par amour du métier.
Avec ce groupe-là j' ai pu m' en donner à coeur-joie.
Il m' arrivait d' entrer en classe en leur disant:
" Aujourd' hui, on va découvrir des outils épatants...ou très surprenants"
Avant d' attaquer la tigonométrie, par exemple, ou la définition des logaritmes...Je pouvais multiplier avec eux à loisir les nombreux exemples concrets de domaines d' apllication de ces outils qui étaient nouveaux pour eux.
J' essaie toujours de faire l' effort de me remettre dans la peau d' une personne qui découvre ces concepts pour la première fois.
En ce qui concerne l' influence des éléments perturbateurs, celle-ci est très délétère quand en plus ces éléments sont les leaders.Il existe des stratégies pour désamorcer leur influence néfaste...mais ce n' est pas toujours simple, mais il faut faire l' effort de tenter de résoudre correctement ces problèmes.Quand j' arrive à ce qu' un élève qui ne fait rien ne perturbe plus la classe, je considère avoir gagné la 1 ère partie.Tu gagnes la 2 ème quand tu l' as convaincu de fournir des efforts lui-aussi.
En ce qui concerne l' injustice, il faut être très vigilant car les élèves y sont effectivement très sensibles et c' est tout à fait normal.Le prof doit essayer d' être cohérent avec lui-même, de ne pas appliquer 2 poids, 2 mesures..et de ne pas changer de règle en cours de route.J' essaie d' appliquer les mêmes critères du 8 septembre au 20 Juin.Les élèves, même s' ils ne t' apprécient pas, te reconnaissent ta cohérence.
Bonne fin d' après-midi l' ami

rosemar 24/07/2016 13:58

Quelle chance d'avoir 26 élèves dans une classe de seconde ! Dans mon lycée, toutes les classes de seconde sont "bourrées", à 36 élèves : or, c'est un niveau essentiel, la première année du lycée et la préparation au baccalauréat.
Une bonne ambiance de travail avec cette classe qui a participé, c'est important, oui. La participation des élèves montre leur intérêt, leur enthousiasme et leur envie d'apprendre : un vrai bonheur avec des élèves qui participent à leur formation !

Belle journée, AJE

alea-jacta-est 24/07/2016 15:54

36 en seconde c' est pratiquement intenable.
Très difficile de pratiquer un enseignement de qualité dans ces conditions.Toutes les études et enquêtes démontrent que 25 est un chiffre assez idéal qui permet au professeur de rester très proche de chacun de ses élèves.
Oui la motivation et la soif d' apprendre restent les meilleurs moteurs éducatifs.Ce groupe-là était assez bluffant.Tous les élèves ont produit des efforts, tous...
Bon dimanche l' amie

marie-cerise 24/07/2016 13:47

C'est toujours un vrai bonheur que de lire le témoignage de gens heureux de faire partager une tranche de leur vécu ! J'espére trés fort que plein de profs partagent des moments pareils ! Pour avoir pratiqué un métier cousin je garde en mémoire plein de visages , de moments .... qui me donnent la certitude d'avoir été à la place que je rêvais d'avoir ! Ils m'accompagneront j'en suis sûre jusqu'au bout ! Quant à toi je te souhaite encore plein , plein , de belles rencontres avec des éléves prêts à les vivre !
Bises

alea-jacta-est 24/07/2016 15:44

Merci beaucoup MC
Franchement j' ai un âge qui me permet d' avoir un vrai regard sur l' évolution du métier, et en même temps, je suis sans doute à l' apogée de ce que je peux produire.
Du coup, face à un groupe comme celui-ci, je me disais intérieurement:
" Profites-en bien, mon pote...t' auras jamais mieux que ça...!!! "
Il faut évacuer les frustrations et savoir reconnaître le bonheur quand il se présente, et ce groupe m'en a apporté beaucoup.
Il a donné du sens à ce que je suis...et moi j' espère avoir donné du sens à ce qu' ils ont appris de ma part.
Bon dimanche l' amie.Je te fais suivre le photo...

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche