Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 12:13

Bonjour les amis,

Les affaires de corruption se succèdent sans discontinuer en Espagne, et vous aurez noté que j' ai presque arrêté d' écrire pendant plusieurs mois sur ce sujet pour ne pas trop vous lasser d' une part, et parce que ce thème récurrent me sature aussi, d' autre part.

Mais aujourd' hui j' ai au moins un motif pour y revenir.Ce motif est dans le titre de mon article.

Hier le président de la fédération nationale  de football a été placé en détention provisoire sur ordre d' un juge.

 

Alors plusieurs remarques s' imposent.Nous étions jusque maintenant surtout habitués à des affaires qui éclaboussent le monde de la ligue professionnelle de football , les joueurs qui pratiquent l' évasion fiscale à grande échelle grâce à la complicité d' agents spécialisés dans la création de sociétés fantômes qui permettent d' échapper au fisc ( Ronaldo, Messi, etc...).

On était habitué aux cadres de certains clubs commettant des délits financiers,comme l' ex-président du Barça Sandro Rosell actuellement en prison pour blanchiment de capitaux, mais la fédération nationale avait jusqu' aujourd' hui réussi à échapper aux mailles des filets de la justice.

Je ne veux pas faire d' humour noir mais cette  anomalie paraissait suspecte et cette lacune est aujourd' hui réparée. Ouf ! C' en est presque rassurant ! Je veux dire "rassurant pour la justice" !

Et oui, la nature a horreur du vide.Or la fédération brasse de gros intérêts financiers également , et il semblait curieux , singulier et quasi inexplicable qu' elle soit restée en marge des problèmes de corruption qui affectent les autres secteurs lucratifs de la société et du sport.Là, on est rassuré.Tout est bien qui finit bien...

Finalement, et sans entrer dans les détails,il y a des éléments intangibles qu' on retrouve toujours dans toute affaire de corruption.

1." Là où il y a du fric il y a de la corruption " semble être une loi aussi sûre que celle de la gravité de Newton. Pas de risque qu' il y ait de gros scandales de corruption au sein de la fédération de badminton.

2. On voudrait souvent nous faire croire que la corruption est une affaire d' individualités malfaisantes et corrompues, mais rien n' est plus faux.La corruption s' appuie presque toujours sur des systèmes opaques et ne fonctionne jamais sans un réseau de complicités, de voix et d' appuis qu' il va falloir acheter.Elle va donc de paire avec un manque de transparence et de démocratie.Que ce soit Villar ou un autre qui ait commis des méfaits n' a aucune importance.Ce qui est important c' est que Villar ait pu faire son petit business pendant presque 30 ans sans être réellement inquiété.

Villar qui dort maintenant en prison a été a été réélu 8 fois président depuis 1988.

Evidemment, il sera présumé innocent tant qu' il n' y aura pas de condamnation ferme contre lui,mais ce qui est frappant  c' est le nombre de délits qui lui sont reprochés.L' ordonnance du juge qui l' a envoyé en prison préventive occupe 44 pages bien serrées !

Le juge n' aurait jamais mis Villar en prison s' il n' avait détecté de très graves irrégularités pour lesquelles celui-ci aura à l' avenir tout le temps et tout le loisir nécessaires pour organiser sa défense.

La chute de Villar met forcément la fédération nationale dans une situation très délicate car les délits reprochés à son président ne datent pas d' hier. 

Comment en est-on arrivé là ?

Combien de complicités ? Combien de votes achetés ?

Pourquoi ces pratiques qui ont  été dénoncées par certains depuis longtemps n' ont pas été saisies par la justice plus tôt ? Comment Villar arrivait-il toujours à se protéger malgré les accusations dont il était l' objet, malgré les polémiques créées par sa gestion ?

Villar avait de très mauvaises relations avec la presse qu' il accusait d' être malintentionnée à son égard. Aujourd' hui ce n' est plus la presse qui le met en accusation mais un juge, avec une liste de chefs d' inculpation longue comme le bras...

Là, ça devrait être la tempête parfaite au sein de la fédé, mais ce matin, j' entendais à la radio certains cadres faire le gros dos. Les vice-présidents territoriaux veulent croire encore en l' innocence de leur chef...ils attendent les prochaines décisions du juge pour s' exprimer....Il se disent "peinés et surpris".

Qu' on me permette d' être surpris de leur surprise !

je n' en dirai pas plus aujourd' hui pour ne pas enfreindre la loi.J' attendrai moi-aussi les décisions de justice pour dire tout ce que je pense de toute cette clique !

Et en attendant, je me contenterai de me satisfaire de voir que la justice est peut-être lente mais qu' elle fait son boulot.

C' est déjà ça, comme dit Souchon dans sa chanson.

 

 

 

 

 

Quand les mauvaises nouvelles deviennent presque rassurantes...

PS:Un dernier point hors-sujet qui ne me rend pas Villar particulièrement sympathique.Celui-ci avait été joueur de foot avant de devenir cadre de la fédé.

Et vous savez quelle a été l' action de jeu qui l' a rendu célèbre ?

Il était chargé de marquer Cruyff durant un match et il l' a fait d' une manière très particulière en lui fichant son poing dans la figure, et en l' envoyant au tapis...

C' est ici à 4 minutes 23 secondes sur le document vidéo

Comme dit l' un des personnages de Franquin dans son album idées noires:

" A chacun son caractère !...."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rosemar 21/07/2017 21:27

Je vois qu'on fait des trafics en famille : le père, le fils, une véritable mafia familiale....
Le foot est l'occasion de tant de magouilles qu'il y a de quoi être écoeuré.
Les scandales autour de ce sport sont si nombreux.... l'argent encore et toujours qui attise les convoitises.

Belle soirée, AJE

alea-jacta-est 22/07/2017 10:24

L' affaire des sociétés du fils qui bénéficient directement de l' influence du père, c' est énooooorme. On se dit qu' ils ne se sont même pas donné la peine de chercher des prête-noms fantoches pour couvrir leurs sales affaires.En fait si Villar avait pris de simples précautions élémentaires de bon sens en s' entourant de complices non liés à sa famille il aurait pu continuer de s' en mettre plein les poches.
Pour revenir à la fédération c' est un monde où les quantités d' argent brassées vont dépendre des résultats de l' équipe nationale.Si celle-ci engrange de beaux résultats et des titres c' est le jackpot ! une pluie de millions qui vont tomber sous forme de sponsors, de produits dérivés, de droits, etc...Dans le cas contraire, c' est la catastrophe.
Revenons donc à Villar. D' un point de vue strictement économique ( et pas moral) l' important n' est pas ce qu' il coute mais ce qu' il rapporte.
Quand on regarde le palmarès de l' équipe d' Espagne sous sa présidence ( 2 titres de champions d' Europe + 1 mondial) on imagine assez facilement que ça l' a situé dans la catégorie des " intouchables"...Ce mec a fait gagner plein de flouze à beaucoup de monde ( y compris à la fédé) !
Si on revient à ce qui a motivé la rédaction de mon billet, c' est que cette affaire de corruption pourrait s' analyser comme une équation mathématique.Nous avions bien tous les ingrédients pour que surgissent des pb de malversation et ça n' a pas raté, ça a eu lieu.
C' était quand même bizarre qu' en Espagne les scandales ne touchaient que le foot pro.Cette fausse anomalie suspecte est aujourd' hui rectifiée.
Enfin, on voit bien à travers cette affaire que le seul vaccin c' est la transparence: transparence des institutions, transparence des modalités de fonctionnement, transparence des débats,transparence des comptes, etc...
Bonne journée l' amie

fatizo 21/07/2017 18:43

Dommage que Cruyff ne soit plus là pour voir ça.
Nous sommes dans une époque ou beaucoup de dirigeants tombent. Nous ne pouvons que l'approuver.
On aimerait que ceci soit le signe d'un monde qui change, qui va nous amener vers un futur plus propre avec de nouveaux hommes.
On peut rêver un peu?
Bonne soirée l'ami.

alea-jacta-est 21/07/2017 19:14

Oui, soyons positifs et essayons d' y voir la fin d' une époque.Une chose est claire: il y a des secteurs très sensibles où, par nature, la corruption est plus facile,et où elle se génère presque spontanément.Et bien l' Etat doit être très scrupuleux et contrôler à travers ses services fiscaux de manière très rigoureuse les activités financières dans ces secteurs-là.Il faut aussi qu' il y ait dans les statuts de la fédération, et dans son mode de fonctionnement, de sérieux garde-fous et des mécanismes de contrôle et de transparence qui rendent difficile les malversations.
En fait, ce qui est flagrant aujourd' hui, c' est que ça fait belle lurette que Villar aurait dû donner des explications à un juge.
Hier personne n' a été surpris par l' arrestation de Villar. Les seuls qui se sont dit surpris, ce sont les cadres de la fédé...ça fait un peut foutage de gueule quand même...
Bonne journée l' ami

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche