Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 17:54

Bonjour les amis,

 

Suite aux émeutes de la semaine dernière dûes à un film californien de très mauvaise qualité, et aux nombreuses réactions sur ce site d' anciens posteurs, je n' ai pas pu m' empêcher de me remémorer le point de départ de toutes ces affaires.

 

Tout a commencé en 1988 quand l' ayatollah Khomeiny s' en est pris violemment à l' auteur des versets sataniques et a prononcé un appel au meurtre de celui-ci ainsi que de tous ceux qui avaient collaboré à la publication de l' ouvrage.

Pour mémoire je rappelle que rien qu' en Turquie trente-sept personnes sont mortes lorsque leur hôtel à Sivas a été incendié par des manifestants contre Aziz Nesin, le traducteur turc de Rushdie.

autodafe.jpg

 

 

 

Rushdie dont la tête avait été mise à prix avait été condamné par l' ayatollah pour blasphème et apostasie..

 

Or depuis, la parution des versets, d' autres ouvrages sont parus et ont attaqué les religions d' une manière bien plus violente ( en fait je ne suis même pas sûr qu' on puisse considérer les "versets" comme une attaque contre l' islam).

 

" Pourquoi les religions empoisonnent tout" de Christopher Hitchens libre-penseur britannique décédé l' année dernière

 

" Le traité d' athéologie" de Michel Onfray qui règle ses comptes avec les trois grands monothéismes

 

" La prostituée de Babylone" de Fernando Vallejo qui est un pamphlet solidement argumenté d' une violence inouïe contre le Vatican et l' église catholique

 

" Voltaire, reviens ils sont devenus fous" de Philippe Val qui est une charge violente contre l' intolérance religieuse

 

- Certaines Déclarations de Michel Houellebecq dans le magazine littéraire Lire particulièrement saignantes contre toutes les religions en général , et plus particulièrement contre une que je ne citerai pas, dont il considère qu' elle tient le pompon de la débilité...

 

Je donne ces quelques exemples en oubliant sans doute de nombreuses publications toutes aussi violemment critiques.

 

Or, l' année dernière en relisant, le traité d' athéologie je me disais que l' auteur de ce livre était bien plus subversif que celui de ces tristes versets sataniques.Le " traité" porte des accusations si graves contre les trois grands monothéismes que je n' ai même pas envie de les résumer ici pour ne pas risquer de me faire "incendier"...Pour faire bref, disons qu' Onfray accuse les trois textes sacrés d' être des attaques contre la vérité,contre l' intelligence et contre la vie. Rien de moins ! 

Pour faire une métaphore à 2 balles, je dirai que les "versets" sont au "traité" ce que le pistolet à eau est à la bombe atomique..

 

Ce qui est vraiment curieux,à posteriori, c' est que cet essai philosophique qui a été aussi un grand succés de librairie n' a rien déclenché...Je m' en réjouis pour Michel Onfray qui n' est pas obligé de vivre accompagné de 6 gardes du corps mais cette différence de perception ne laisse pas de me surprendre.

 

Pouquoi cette indifférence et ce mépris pour Onfray, et pourquoi le monde intégriste s' est-il tant enflammé contre Rushdie ??

 

Il est clair que les autres livres dont je parle s' en prennent  aux trois grands monothéismes et pas seulement qu' à l' islam mais ,malgré tout, cette réponse ne me satisfait pas.

Rushdie connaît parfaitement les cultures orientales et son oeuvre était donc plus" lisible et compréhensible" pour des religieux qui ont tout de suite identifié et reconnu dans le roman ce qui enfreignait certains interdits.

Il est clair également que Salman Rushdie est né en Inde et que son roman pouvait être perçu comme une traîtrise faite à sa communauté alors que les autres auteurs que je cite sont des intellectuels occidentaux dont les ayatollas et autres mollahs se moquent éperdument et dont les écrits les laissent peut-être parfaitement indifférents ...!!??

 

Malgré tout cette différence de traitement est vraiment surprenante..Quand je pense à Rushdie, je ne peux pas m' empêcher de me poser les questions suivantes:

" Pourquoi c' est tombé sur lui? Pourquoi a t' il cristallisé tant de violence et tant de haine ?"

 

De tous les auteurs que je cite dans ce billet, c' est de loin le plus modéré...le moins sulfureux.

Et c' est lui qui, par une ironie du sort assez incroyable, s' est converti en symbole de la lutte pour le droit à la liberté d' expression.

 

Etonnant, non ??? Comme dirait Desproges...

 

Jes68 rappelait il y a quelques jours que 99,99% des personnes qui avaient participé aux émeutes provoquées par les versets n' en avaient pas lu la moindre ligne.

  

Rushdie, dont les jours étaient en danger et qui savait qu' il ne pourrait plus jamais avoir une vie normale, était sans doute le premier à penser que ses versets ne méritaient pas un tel sacrifice...Après tout, il aurait pu présenter des humbles excuses, en explicant que tout cela n' était qu' un énorme malentendu qu' il regrettait et qu' il n' avait jamais voulu offenser personne: ça n' aurait pas été un mensonge d' ailleurs et tout le monde aurait accepté une telle mise au point.

Mais non ! Rushdie, projeté malgré lui sur la scène internationale dans un rôle de libre-penseur dissident qu' il n' a jamais revendiqué , ne se dégonfle pas. Il mesure l' enjeu de ce qui est en train de se produire, se resitue en digne héritier de l' esprit des lumières et assume toutes les conséquences de son oeuvre et la défend ! 

Ce n'est qu' après la mort de Khomeiny et qu' après avoir surmonté le tsunami de haine dressé contre lui qu' il écrira, en signe d' apaisement, un essai intitulé "De bonne foi" où il réitèrera son respect pour l' islam.

Quel courage ! Chapeau l' artiste ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article

commentaires

geka 03/10/2012 16:48


Des sept piliers de la sagesse aux versets... de la bible au coran...après avoir lu ces oeuvres, je me suis rendu compte qu'il existait encore une utilité du livre après lecture... Dans
le Fil du rasoir, après lecture des upanishads le héros assis sur une montagne dans le froid, allume un feu et brule le livre pour se réchauffer !!! seul le sourire sur son visage nous fait
comprendre qu'à cet instant précis...""il a compris"!! bonne semaine mon ami...

alea-jacta-est 03/10/2012 23:22



Merci Geka pour cette référence que je ne connaissais pas..à propos de ces livres qui " ´rechauffent"une dernière fois...



rosemar 27/09/2012 10:34


Bonjour AJE 


Sans doute ,le fait pour Rushdie d'avoir été le premier à dénoncer l'islam a t-il joué .En plus il ne s'attaque qu'à l'islam ,cela a dû être perçu comme une offense .Je n'ai pas lu le livre
d'Onfray mais ton article me donne envie de le lire !Quand j'aurai le temps ,je n'y manquerai pas...


 

alea-jacta-est 27/09/2012 17:42



Bonjour Rosemar


J' avais fait un post sur la "prostituée de Babylone".


http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/07/23/2555011_la-prostituee-de-babylone.html


Les livres de Fernando Vallejo sont traduits en français, sauf celui-là..tiens..tiens..Quel hasard ! C' est bien dommage car il est bourré de données historiques peu connues du grand
public.Par exemple, savais-tu qu' il existe dans la tradition indienne un prophète antérieur à JC qui a été crucifié sur un chêne et qui est ressucité au troisième jour de sa mort ??? L' une des
thèses défendues par Vallejo est que le christianisme n' est pas une religion singulière mais plutôt une parfaite synthèse de croyances et de traditions antérieures..


En ce qui concerne, le traité d' Onfray, ce livre a été pour moi à bien des égards une révélation.L' auteur arrivait à mettre des mots clairs sur des sentiments que j' éprouvais
moi-même de manière assez confuse..Par ailleurs,les positions philosophiques de Onfray peuvent être discutables mais quand il aborde les aspects historiques des émergences des
religions, il est assez inattaquable...L' auteur prend toujours le soin de se documenter très sérieusement ..


Onfray sait cogner fort, là où ça fait mal...



L. HATEM 26/09/2012 21:40


Bonsoir AJE,


Il y a eu des musulmans, à la sortie des versets sataniques, qui en riaient en pariant qui dépassera les premières 15 pages du livre, je crois... c'était un livre difficile à lire...


Moi je ne l'ai jamais lu... pas plus que les autres livres que tu cites !

alea-jacta-est 26/09/2012 22:50



Les versets, je n' en ai lu que des extraits.Le texte est d' une indéniable qualité littéraire mais le thème m' interessait très peu.


Quant au " traité" d' onfray je l' ai trouvé passionnant.La deuxième partie du livre qui traite des conditions d' émergence des 3 grandes religions est vraiment très instructive( en tout cas pour
moi....).Et puis, Onfray a tellement d' humour, d' ironie et de dérision qu' il m' arrivait d' éclater de rire en le lisant.C' est suffisemment rare quand on lit un essai philosophique
pour qu' on puisse le signaler.C' est le genre de bouquin que j' ai envie d' offrir à tous mes copains.


Bonne nuit l' ami



ASTOR 26/09/2012 06:26


Bonjour AJE !


Il est vrai que Rushdie porte une énorme responsaibilité. Indépendamment de ce qu'il voulait faire initialement et ce qu'il pense à l'instant t, son comportement, quel qu'il soit "excuses"
"poursuivre" "aller plus loin" "calmer le jeu", n'est plus seulement son propre positionnement mais donne des signes aux autres auteurs, aux observateurs et aux opposants à ces oeuvres.


Un autre aspect du caractère très difficile de sa situation.

alea-jacta-est 26/09/2012 19:35



Complètement d' accord avec toi.Rushdie s' est retrouvé complètement investi d' un rôle qu' il n' a pas choisi et qui le dépasse complètement mais il n' a pas déçu et ça lui a donné un vrai
statut..il est devenu une référence pour tout le monde..La Reine ne s' y trompera pas puisqu' elle l' a anobli en 2007.


Il a été, par exemple, d' une remarquable élégance en demandant qu'on retire la censure en GB sur un navet pakistanais calomnieux, diffamatoire et assez navrant qui le décrivait comme
un rambo torturant ses adversaires en leur lisant des passages des versets..bien évidemment, Rushdie il a bien plus d' humour que ses détracteurs..L' humour c' est l' arme suprême..



fatizo.over-blog.com 25/09/2012 20:26


Bonsoir AJE.


Difficile en effet de se faire une idée , pourquoi lui et pas les autres.


Il y a bien entendu ses origines, et comme tu rappelles que beaucoup de ceux qui défilaient n'avaient pas lu le livre , on peut penser que le titre joue également un rôle .


Le fait aussi qu'il ne parle que d'une seule religion , contrairement à Onfray .


Et puis il y a toujours dans ce genre d'hitoire, celui qui passe au mauvais moment , une part de hasard . Il fallait trouver un ennemi à cet instant très précis et on a sauté sur l'occasion



Le même livre par le même auteur écrit un an plus tard ou plu tôt serait peut-être passé innapercu .


Comme tu le vois, il est difficile de se faire un jugement, peut-être que d'autres auront la solution à ton interrogation .


Bonne soirée à toi .

alea-jacta-est 25/09/2012 23:46



Bonsoir Fatizo


Oui, il y a un mélange de toutes ces raisons.Un mauvais hasard pur Rushdie.Il fallait un premier de la liste et c' est tombé sur lui.Les intégristes se sont complètement plantés car c' était pas
le bon client.Rushdie est un grand écrivain et qui plus est, quelqu' un de très mesuré.Il a su trouver des vrais appuis notamment avec Clinton et Blair.


Sais-tu que le chanteur Cat Stevens avait appuyé la Fatwa ? Il s' en est mordu les doigts car ça lui a fait perdre tout crédit moral.Finalement les " versets" c' est aussi une histoire d'
arroseur arrosé....


J' en profite aussi pour rendre hommage à Hitchens qui a été assez courageux car il aurait pu avoir de gros ennuis.


Bonne nuit Fat'