Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 21:12

Petit avertissement au lecteur.N' oubliez pas de lire cet article en mettant vos baffles à fond...

Bonjour les amis,

Il y a une quinzaine d' années,quand j' allais passer Noël chez mes parents dans le Nord de la France (maintenant on dit Hauts de France, mais ça me fait rire à chaque fois), on pouvait apprécier dans leur quartier deux ou trois maisons très très illuminées avec plein de personnages et d' animaux faits de guirlandes électriques qui clignotaient durant les nuits froides de Décembre.

On sentait que certains voisins s' éclataient complètement avec ces décorations durant les fêtes de fin d' année.

Et nous, on en profitait et on emmenait les enfants dans le froid de l' hiver faire une petite balade pour aller voir Bambi, Blanche-neige, les sept nains entourés de pleins d' animaux dans des jardins aussi illuminés que les casinos de Las Vegas...

Aujourd' hui , je viens de tomber par hasard sur des mecs qui vivent aux antipodes et qui nourrissent  2 passions: Noël et le Hard-Rock...

Effectivement, si vous y réfléchissez bien, vous verrez que ce n' est pas incompatible !

Alors quand on aime les deux, ça donne ça ...

Appréciez les effets spéciaux...notamment la cheminée qui crache des flammes à  55 secondes. Pas sûr que Santa Claus prendra le risque de passer par là...

En voici un autre, toujours sur le même thème musical

 

J' en ai trouvé un qui aime également AC/DC mais qui a préféré le morceau HIGHWAY TO HELL particulièrement adapté pour animer la fête d' Halloween.La synchro des animations, et notamment des lèvres des bouches chantantes, est parfaite.

Alors, on dit toujours qu' il faut savoir allier traditions et modernité.

Bin là, ils ont frappé fort nos amis australiens...En Europe , il faudrait demander une autorisation des voisins pour faire autant de boucan, et je suis pas sûr qu' ils seraient d' accord.

Mais là...en Australie...Y' a pas de problème.Y' a pas de doute...Ce sont des vrais Rockers, les mecs !...

PS: Allez, je vous remets en bonus un petit dernier.

WE WIILL ROCK YOU à Melbourne..les mouvements lumineux et synchros sont extraordinaires

Repost 0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 18:47

Bonjour les amis,

Drôle de sensation au boulot ce matin suite au décès de Greg Lake.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/12/epitaphe-pour-greg-lake.html

Le clan des quinquagénaires amateurs de rock progressif parlaient tous de la même chose.

Je me suis rendu compte que nous formions une petite congrégation qui avions aimé les mêmes groupes Pink Floyd, Yes,Genesis, ELP, Supertramp, Crimson, etc...

Nos conversations étaient sans tristesse excessive et empreintes d' une profonde nostalgie.On ne pouvait pas s' empêcher de se dire qu' on avait quand même vécu une belle époque, une sacrée époque...On s' est refait le film de ces années-là.

Et puis, on a reparlé de Greg Lake.

Lend your love to me tonight

Je n' ai pas le temps de faire une vraie rétrospective d' une carrière aussi longue mais je voudrais juste ajouter quelques titres à mon billet d' hier.Juste comme ça, pour la plaisir.

Comme par exemple , LEND YOUR LOVE TO ME TONIGHT ,une belle chanson d' amour, très lyrique, qui va crescendo et qui explose en une déclaration finale quasi céleste...

J' aime beaucoup la langue anglaise, et l' accent anglais d' Angleterre, pour sa beauté plastique et phonétique.Là, avec Greg c' est un régal,c' est presque charnel....l' impression de déguster les mots.

Un autre morceau sur air de piano de saloon...JEREMY BENDER

FROM THE BEGINNING rythmé et syncopé,après une belle intro à la guitare dont  Greg avait le secret.

KNIFE EDGE construit sur un riff accrocheur à la basse...ensuite claviers et percussions s' en donnent à coeur joie.Le morceau monte crescendo et termine avec une fin très rock

STONES OF YEARS extrait de Tarkus

Je vous laisse avec Greg Lake sur scène, tout seul avec sa guitare

STILL YOU TURN ME ON

Do you wanna be an angel
Do you wanna be a star
Do you wanna play some magic
On my guitar
Do you wanna be a poet
Do you wanna be my string
You could be anything

You could be anything

"Tu pourrais tout être..."

C' est la définition d' un artiste.Et lui l' était...

Bye Greg...Tu méritais bien que je m' y reprenne à deux fois pour saluer ton départ...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans ELP ROCK Musique Greg Lake
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 17:56
Epitaphe pour Greg Lake

Bonjour les amis,

C' est avec beaucoup d' émotion  et de tristesse que je viens d' apprendre la disparition de Greg Lake , décédé à l' àge de 69 ans des suites d' une longue maladie.

Greg Lake c' était l' un des chanteurs et musiciens du King Crimson du début ( celui de mon avatar) avant qu' il n'aille former le trio ELP .

Greg Lake c' était avant tout une voix reconnaissable entre mille...une voix d' ange.C' est le premier mot qui me vient à l' esprit.

Un ange venu sur terre pour nous chanter l' amour et la paix de sa voix harmonieuse.

 

Dans le premier album IN THE COURT OF THE CRIMSON KING il y avait une chanson qui maintenant est devenue tristement d' actualité: EPITAPH.

Ecoutez sa belle voix à partir de 40 secondes....Aujourd'hui, c' est vraiment difficile de l' entendre sans avoir les larmes aux aux ...

Cette chanson, je l' ai tellement écoutée mes amis...vous n' en avez pas idée...elle m' accompagnée durant toute mon adolescence.

But I fear tomorrow I' ll be crying

Aujourd' hui Lake est parti  et c' est une partie de moi-même qui m' est arrachée

 

Greg Lake c' était aussi un guitariste très polyvalent passant de l'électrique, à l' acoustique, à la basse aussi...

Voici THE SAGE, une pièce acoustique de toute beauté que j' ai moi-même travaillé à la guitare, avec une très belle variation à 1 min 30 secondes...et toujours sa voix qui me met la chair de poule.

En mars dernier son acolyte Keith Emerson s' était quitté la vie et je lui avais consacré un petit article ici.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/03/keith-emerson-nous-laisse.html

Aujourd' hui, il faudrait que le temps s' arrête à nouveau cinq minutes et que les cloches sonnent à toutes volées dans toute la vieille Angleterre pour saluer le départ de l' un de ses plus grands et de ses plus glorieux troubadours.

Ces cloches, les voici à 48 secondes ,sur cet hymne : JERUSALEM

Je vous laisse sur une petite dernière balade  avec un titre en français C' EST LA VIE.

Et sa voix magique pour nous dire au revoir...

Epitaphe pour Greg Lake

Va falloir que les anges là-haut se bousculent un peu car l' un des leurs, et non des moindres, est venu les rejoindre et il faut lui faire la place qu' il mérite...et moi, je crois bien que je vais pleurer...même si je sais bien que c' est la vie, que personne n' est éternel et qu' il faut tous se préparer à ce grand voyage.

Aujourd' hui une légende s' en est allée.

Bye Greg...so long....Ta voix à la fois intérieure et si douce m' accompagnera tout le temps.

Je t' emporte avec moi pour l' éternité.

Epitaphe pour Greg Lake
Repost 0
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 17:27

Bonjour les amis,

L' autre jour je rappelais à un ami blogger que lorsque j' avais 17 ans mes copains étaient allés voir à Bruxelles, dans la salle du Forest national, Peter Frampton dans une atmosphère survoltée de Framptomanie.

AC/DC qui n' était pas encore connu en Europe était passé en première partie, et le public belge découvrait pour la première fois Angus Young, un guitariste excité, bondissant sur scène en culottes courtes, et qui allait faire parler de lui par la suite

Mais revenons à Frampton. Rappelez-vous .

Toutes les minettes un peu rockeuses étaient folles de lui, avec ses longs cheveux ondulés et son air si romantique.

Peter Frampton de la jeunesse à l' âge mûr...

Je vous remets ici son grand succès international de l' époque: SHOW ME THE WAY.

 

L' instrument qu' il met dans sa bouche pour émettre des sons bizarres s' appelle une talk box. Frampton est surtout connu comme étant celui qui a le plus popularisé la talk box.

Alors, toute à l' heure je suis tombé par hasard sur une prestation de Peter Frampton quelques 40 ans plus tard...en 2012.

Bon, franchement, sur le coup, j ne l' ai pas reconnu.Où sont passés ses longs cheveux et son air si romantique ?

Mais , une fois passé l' effet de surprise, je trouve qu' il fait un sexagénaire plus que séduisant le petit Peter. Il porte très bien ses 67 balais ( sur la vidéo il en a 62, mais quand même, il est pas mal du tout).

En le regardant de plus près, je crois qu' il me séduit encore davantage maintenant que lorsque j' étais ado.J' en avais marre de toutes mes copines folles de lui ( et pas de moi)...En 1975 je trouvais qu' il était un peu formaté et marketé pour public jeune alors que là, maintenant, je trouve qu' il a vraiment de la gueule et de la personnalité.

Je ne sais plus qui a dit qu' à partir de 40 piges on a la tête qu' on mérite.

Et bien, dans le cas de Peter Frampton, je trouve qu' il mérite bien la bonne tête qu' il a.

En plus , il ne joue pas les faux jeunes.C' est juste qu' il porte bien son vrai âge.

Quelle bonne mine.Enfin un rocker plein de vitalité qui respire la bonne santé, qui n' a pas l' air miné par les drogues ou par l' alcool, qui n' a pas l'air de payer le lourd tribut d' une vie artistique pleine d' excès et de folies.

Finalement, moi qui n' ait jamais été un grand fan de lui, il m' a mis de bonne humeur le Frampton.

Le revoir sur scène rebalancer son tube de jeunesse avec toute son expérience artistique et son charme de maintenant, ça me plaît bien.

Bravo l'artiste...et merci de rester en vie...-)

 

Peter Frampton de la jeunesse à l' âge mûr...

PS: ah oui, j' oubliais...Frampton ce n' est pas que SHOW ME THE WAY.

Ce mec est un grand guitariste avec une vraie carrière, mais je ne suis pas le mieux placé pour en parler...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans rock guitare santé musique
commenter cet article
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 08:34

Bonjour les amis,

Les révélations parues simultanément dans plusieurs grands médias européens sous le titre FOOTBALL LEAKS démontrent , une fois de plus, que le milieu du football professionnel est intimement lié à la pratique de l' évasion fiscale.

Beaucoup de noms de champions circulent dans cette affaire dont ceux de Pogba, de Falcao, de Di Maria, de Pepe et...et..et..celui de  Ronaldo, l' inénarrable CR7

 

 

Je ne vais pas entrer dans le détail des explications techniques au sujet des petits malins comme l' agent portugais Jorge Mendes qui savent faire des montages financiers de sociétés opaques qui se terminent tous avec des comptes dans les îles vierges, Caïman ou au Panama...

Pour nous, en Espagne, cette affaire FOOTBALL LEAKS c' est un peu la cerise sur le gâteau, car elle vient après les affaires de Messi et de Neymar, qui eux aussi ont des comptes TRES LOURDS à rendre à la justice et au fisc espagnol.

Bref, en un mot comme en mille, à chaque fois qu' on regarde le JT espagnol on voit des stars du foot dans un nouvel épisode qui n' a plus grand chose à voir avec le sport.D' ailleurs, au train où vont les choses dans la rubrique sport, ils vont bientôt pouvoir ouvrir une sous-rubrique intitulée " affaires judiciaires liées à l' évasion fiscale".

Sachez que le coup d' envoi  de l' évasion fiscale à grande échelle en Espagne a été donné par l' anglais David Beckham qui ne voulait pas payer " trop" d' impôts chez nous et qui a bénéficié en 2004 d' un régime spécial sous le gouvernement d' Aznar au travers d' une loi faite sur mesure dite BECKHAM justement à laquelle s' accrocheront ensuite nombre d' autres champions étrangers. 

 

Alors, je ne vais pas vous embêter avec les explications financières sans intérêt.Même si la loi Beckham a été supprimée et que les footballeurs sont soumis maintenant au même régime fiscal que les simples citoyens, l' argent sait trouver d' autres chemins pour ne pas contribuer au bien-être social de toute la collectivité, notamment grâce aux petits malins comme l' agent portugais Jorge Mendès, le monsieur 10% du gratin footballistique international ( il prend 10 à 15 % sur tous ses services rendus...).

Le foot, et le sport en général, sont toujours érigés comme des exemples à suivre pour la jeunesse...

Bin là, comme exemple, on fait mieux !...Que voient tous les jours nos chers petits à la télé ?

Et bien ils voient des champions qu' ils admirent se comporter comme des rats hyper égoïstes qui ne veulent pas participer au système contributif qui fonde notre bien-être social à tous.

Non, ces champions ne veulent pas payer chez nous leurs impôts grâce auxquels on peut construire des hôpitaux, des écoles, etc...

Non, ils veulent tout pour eux, et rien pour les autres...Ils se gagnent la sympathie de certaines personnes en jouant sur le fait que nombres d' entre elles se comporteraient comme eux si elles gagnaient autant d' argent.Le genre de raisonnement suivant:

" Ne me critiquez pas car si vous étiez à ma place, vous feriez pareil..."

Et voilà, comment se crée une vraie culture de l' INCIVISME .

Il y a aussi un autre message OCCULTE qui est véhiculé par ces champions.

Seules valent les performances et elles donnent tous les droits.

Avec mon fric, je me paierai les meilleurs avocats et les meilleurs assesseurs financiers et je me sortirai de toutes les embrouilles.

L' argent est ROI.C' est le triomphe du cynisme.Nous sommes en pleine logique économique libérale.

Et c' est avec de tels modèles qu' on veut former une citoyenneté responsable,juste et solidaire ?

Pour terminer ,je vous mets en lien une explication de 3 minutes ( en espagnol et sous-titré espagnol) de Marta Flich qui est économiste et actrice.

ÇA VAUT VRAIMENT LE DETOUR !

C' est à mourir de rire. Marta Flich résume avec ironie et avec un humour dévastateur les explications que je viens de vous faire.Elle nous fait un vrai sketche à la Bedos

Même si vous ne comprenez pas très bien l' espagnol, essayez de piger ce qu' elle raconte, ça ne dure que 3 minutes et c' est sous-titré ...

Au passage, vous pourrez apprécier son excellent accent espagnol.Une vraie leçon de bonne diction...Je l' adore !

Ecoutez de quelle manière elle charrie Beckham qui ne voulait pas payer " trop" d' impôts en imitant son accent d' anglais tentant de dire 3 mots d' espagnol...à 45 secondes sur la vidéo.

Son sketche est construit en jouant à fond sur le second degré et sur une fausse ingénuité de l' interlocutrice.Le genre.Moi je suis sûr que CR7 est un mec bien et que tout ça va s' arranger...Pourquoi il paierait pas d' impôts d ' abord ? Hein ? 

Evidemment, tout en semblant le défendre, elle balance tellement d' éléments à charge qu' elle  le démolit ! Mis en pièces le CR7 ! Le CR7 et tous ses petits copains du même acabit... 

Repost 0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 07:46

Bonjour les amis,

Je vous avais dit, il y a peu et sur le lien ci-dessous, tout le bien que je pensais de MADEMOISELLE le film de Park Chan-Wook

Il faut savoir que le film est tiré d' un roman de Sarah Waters et que l' histoire originale se situe en Angleterre en 1862 à l' époque victorienne.

Il existe d' ailleurs , une très belle adaptation de la BBC, réalisée avec des moyens conséquents, complètement disponible sur Youtube

Alors, j' ai décidé de faire les choses dans l' ordre et de lire d' abord le roman de Sarah Waters intitulé FINGERSMITH avant de regarder l' adaptation de la BBC.

J' avais commencé la lecture avec une traduction espagnole disponible à ma bibliothèque municipale, et puis , cette semaine j' ai reçu la traduction française que ma soeur a eu la gentillesse de m' envoyer.

J' ai donc repris la lecture depuis le début pour me replonger dans cette histoire.

Traductions et anachronismes linguistiques...

Au début du roman la petite Sue Trinder a eu très peur après avoir assisté à une scène violente dans un théâtre londonien et Mme Sucksby, la dame qui s' en occupe, la rassure.

EXTRAIT:

Elle me prit sur ses genoux, et me cajola lorsque mes larmes se remirent à couler , à grands renforts de " La, la, ma puce ! et " d' allons bon !"

Dans la  version originale anglaise ça donne ceci:

She took me upon her lap, and I wept again. 'There now, my lamb,' she said. 

Alors il faut louer l' effort de la traductrice qui essaie de redonner une forme française au dialogue, mais là,elle commet me semble t' il une petite erreur qui m' a fait tiquer tout de suite.

" Ma puce" dans le sens d' appellatif affectueux pour une petite fille est une utilisation déjà très moderne de ce vocable.

Glisser cette expression ( typique des sitcoms américaines) dans un dialogue datant du XIX ème siècle m' a fait le même effet que si, d' un seul coup, cette brave Mme Sucksbye avait reçu sur son I-Phone un message par Whatsapp...

Si on veut que les dialogues soient crédibles il faut utiliser des expressions d' époque et éviter les anachronismes qui font sourire.

Alors, pour la petite histoire, je suis quand même allé vérifier sur le dictionnaire d' Emile LITTRE ( 1801-1881) que le sens attribué par la traductrice n' existait pas à l' époque.

Par contre l' expression" avoir la puce à l' oreille" si chère à Raymond Devos existait bel et bien.

C' est ici à 37 secondes...

Bon , revenons, à la traduction française du roman qui, mis à part cette petite coquille, m' a l' air de très très bonne qualité.Mais je vous en dirai plus une fois que j' en aurai terminé la lecture...Ensuite je regarderai l' adaptation de la BBC...affaire à suivre donc.....

PS: Quand les Monty Pyton avaient réalisé LA VIE DE BRIAN ils avaient voulu un peu se moquer , entre autres,  de tous ces péplums américains où les personnages n' ont pas du tout un langage vivant.Ils ont l' air très figés et parlent comme dans les livres sacrés.

Comme dit Amadeus dans le film de Forman: " Ils ont l' air de chier du marbre...".

Donc le dialogue historique doit à la fois être vivant ( car les personnages de l' époque étaient aussi vivants que nous le sommes aujourd' hui et ne s' exprimaient pas dans un registre hyper académique qui nous fait bien sourire ) mais aussi crédible et exempt d' anachronismes qui cassent la vraisemblance des propos....

Allez, en cadeau, je vous remets l' extrait de " la sandale" de ce film vraiment génial.

Même Emmanuel Carrère le cite dans son très sérieux et brillant essai intitulé LE ROYAUME.

Y' en a t' il  parmi vous qui n' auraient pas encore vu ce film ?

Dans ce cas il faut y remédier, toutes affaires cessantes...-)

Repost 0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 20:21

Bonjour les amis,

Souvent, en cours de maths, j' explique à mes élèves que l' algèbre est un langage universel et que c' est bien pratique comme ça tout le monde peut le comprendre et peut se comprendre.

C' est vraiment une super invention !

Les ambigüités de la langue...

Je leur raconte parfois que, moi-même dans ma jeunesse, j' avais étudié par exemple les résolutions d' équations différentielles avec des livres russes datant de l' époque soviétique en n' ayant aucune connaissance de la langue russe, mais que ça n' avait eu aucune importance car le langage algébrique ( fait de lettres , d' opérateurs universels et de chiffres) permettait de suivre les enchaînements logiques de résolution sans aucun problème.

L' autre avantage avec l' algèbre, c' est que c' est un langage non ambigu.

Expliquons-nous un peu:

Si j' écris x+x = 2x, c' est clair: un nombre ajouté à lui même donne deux fois ce nombre.

Mais si je vous demande en français de m' écrire le double d' un nombre plus 5 unités vous serez dans le doute.

Est-ce que je vous ai demandé le "double d'un nombre" plus 5 unites c' est à dire 2x+5

ou alors le double d' un nombre plus 5 unités c' est à dire 2(x+5).

Impossible de le savoir !

Vous le voyez une langue peut avoir des ambiguïtés alors que le langage algébrique n' en aura jamais car nous ne pourrez jamais confondre 2x+5 avec 2 (x+5) même si vous êtes complètement dyslexique.

Alors, pour ceux qui ne comprennent toujours pas ces histoires d' ambiguïté je suis tombé tout à l' heure sur un autre exemple, non mathématique, mais très illustratif...

Les ambigüités de la langue...

Bon j' espère avoir été clair cette fois-ci.La langue française est ambiguë et pas l' algèbre !

Voilà ! C' est comme ça et pis c' est tout !

PS: Y' a pas que la langue française qui est ambiguë, y' a le langage employé par les responsables politiques aussi, mais ça j' en reparlerai un autre jour...

 

Repost 0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 10:01

Bonjour les amis,

Je fais partie des personnes qui se sont senties extrêmement gênées par le parti pris éhontément partisan avec lequel les médias occidentaux ont traité la mort de Fidel Castro , avec 2 mots qui revenaient systématiquement en boucle: dictateur et tyran...Ne manquait plus que Tyrannosaure Rex stalinien !

Il y a dans cette affaire quelque chose de très très désagréable et je m' en explique.


En effet,même la personne la plus ignare sur cette planète est au courant et sait parfaitement qu' il y a eu une répression à Cuba, des prisonniers politiques et des crimes contre la libre pensée.Tout le monde le sait et c' est très bien comme ça.


Par contre, chers amis, moi c' est en lisant Noam Chomsky que j' ai appris l' étendue des crimes contre l' humanité commis par les Etats-Unis en Amérique centrale ( rien que pour parler de cette seule région du monde).

Moi, j' ai dû d' arrêter la lecture des exactions commises par les mercenaires armés par les Etats-Unis car certains passages des livres de Chomsky ( massacres d' indigènes) me donnaient la nausée Alors, je vous pose une simple question.

Combien de nos concitoyens ont lu dans la presse occidentale le compte-rendu de ces crimes sous le mandat de Reagan...ZERO !!!!! ou pratiquemment personne ! ...Il y a là un déséquilibre très choquant ( là, je ne parle pas de 75 dissidents cubains emprisonnés mais de villages entiers massacrés hommes, femmes et enfants après avoir subi d' affreuses mutilations telles qu' on les devine dans le film UNDERFIRE...).

Je vous remets ici un extrait de la wikipedia, ( peu suspecte de bolchévisme):

Le président démocrate Jimmy Carter autorisa, fin octobre 1980, la création d'un programme secret de la CIA de soutien aux Contras, envoyant un million de dollars. La CIA collabora alors avec le Bataillon d'Intelligence 601 argentin, qui avait une base en Floride. Au milieu des années 1980, l'ex-vice directeur de la CIA Vernon Walters et le chef des Contras Francisco Aguirre ont rencontré les généraux argentins Viola, Davico et Valin afin de coordonner les actions en Amérique centrale.

Le , le président Ronald Reagan autorise la CIA dirigée par William Casey à recruter et à appuyer les Contras, avec un budget de 19 millions de dollars américains.

En 1983, le 26 mars, le village de Rancho Grande est attaqué par la contra, parmi les morts se trouve le docteur Pierre Grosjean, médecin-chercheur français, au Nicaragua depuis six mois. Plusieurs étudiants actifs dans le programme sandiniste d'alphabétisation sont également assassinés.

En 1984, le Nicaragua décide de porter plainte contre les États-Unis à la Cour internationale de justice, ce qui aboutit en 1986 à un verdict appelant les États-Unis à « cesser d'employer l'usage illégal de la force contre le gouvernement sandiniste » en plaçant des mines sous-marines et en entraînant et appuyant les Contras. Les États-Unis avaient « rompu leur obligation dictée par le droit international de ne pas utiliser la force contre un autre État » et étaient condamnés à payer des réparations. Washington a déclaré que les États-Unis n'étaient pas soumis aux jugements de la Cour.

La fin de l'aide officielle, à la suite de la pression du congrès américain, conduit à un soutien clandestin en particulier par le biais de ventes d'armes à l'Iran, ce qui déclencha un scandale connu sous le nom d'Irangate.


Alors je vous pose une simple question.

Ne trouvez-vous pas que les médias occidentaux et notamment américains sont sacrément gonflés ? Qu' ils sont les champions des droits de l' homme quand il s' agit de les faire respecter chez leurs adversaires mais qu' ils sont complètement aveugles, sourds et muets sur ce chapitre quand il s' agit de défendre leurs alliés ( comme l' Arabie Saoudite...quand un de leurs rois meurt on n' emploie pas les mots despote ou  tyran).

Imaginons qu' il existe deux pays: un grand pays A et un petit pays B.

Dans le pays B le gouvernement exerce une répression forte ( mais pas sanguinaire) dont souffre une partie de sa population.Tout le monde ne peut pas exprimer ses divergences.C' est parfaitement condamnable, et on est tous d' accord là dessus...

Dans le grand pays A, c' est le royaume de la liberté, de la libre expression.Ils organisent des élections très démocratiques qui permettront à leur congrès de débloquer des sommes importantes pour mener la guerre, et autoriser des MASSACRES très démocratiquement en intervenant DIRECTEMENT dans les affaires intérieures d' autres pays tiers pour défendre leurs propres intérêts "en toute liberté".

Ne trouvez-vous pas qu' il y a beaucoup d' INDÉCENCE de la part des représentants du grand pays A à traiter le leader du pays B de dictateur ?

Doit-on considérer que les crimes du pays A sont moins graves car ils n' affectent que des pays tiers, et pas leur propre population ? C' est ça qu' on doit comprendre ?

Ou, au contraire, devrait-on plutôt penser que des crimes commis hors des frontières nationales pour assurer un certain bien-être à l' intérieur de ces mêmes frontières sont une circonstance aggravante.

Bon là, je me suis limité à Reagan et à l' Amérique centrale mais vous savez parfaitement que sous toutes les présidences il y a eu de vrais crimes.Le dernier exemple le plus flagrant étant G Bush déclarant une guerre à l' Irak sur la base de mensonges, ce qui est le PIRE crime qu' un dirigeant sur cette planète puisse commettre...

 

Alors il se trouve que mon pote Chomsky est très choqué lui aussi, et il remet un peu les pendules à l' heure.

Lisez son interview jointe ci-dessous et parue dans l' HUMA.

Chomsky rappelle que les réussites de la révolution cubaine ( car il y en a ...et non des moindres) ont été systématiquement niées, méprisées par les mainstreams.

Pourquoi passe t' on sous silence le fait que Mandela ait rendu hommage à Fidel ? Hein ?

Fidel qui a envoyé des troupes en Angola pour soutenir ceux qui luttaient contre l' apartheid.

Fidel solidaire qui envoie des médecins pour aider les haïtiens après le séisme de 2010.

Qui connaît les détails et le nombre de victimes de l' opération de la CIA Mangouste, hein ?

Si on veut parler des droits de l' homme, alors il faut tout dire mes amis....Tous les crimes sont condamnables sinon ce ne serait pas des crimes.Mais là encore, tous les crimes n' ont pas la même gravité.

Qu' est-ce qui est pire ? Etre condamné à une peine de prison après avoir été jugé par une cour pour cause de dissidence ou se faire torturer et  zigouiller avec femmes et enfants dans une expédition punitive de mercenaires ?

Pensez-vous que Fidel aurait été capable de commettre ou d' autoriser de telles horreurs ? Moi, je ne le crois pas...et ça l' histoire ne l' a pas encore démontré...Par contre , les autres crimes bien plus graves dont je parle sont déjà partiellement répertoriés et reconnus par certains de leurs promoteurs ( dont par exemple Kissinger, prix Nobel de la paix qui a expliqué entre autres que le coup d' Etat au Chili leur avait coûté le prix d' un Jumbo...pas cher payé pour  la peau d' une démocratie..).

Allez, je laisse la parole à Noam Chomsky, l' une des rares grandes consciences de l' Amérique.

 

 

J' aimerais conclure avec de très simples réflexions.

Il ne s' agit pas d' être complaisant avec Castro.L' histoire le jugera pour ce qu' il était , et pour ce qu' il a fait mais d' ores et déjà , on peut affirmer:

1. Fidel, c' était pas Pol Pot ou Kim Jong-un...faut arrêter un peu le délire quand même...

2. Le pire des crimes de Fidel est sans aucun doute condamnable mais reste sans commune mesure avec ceux commis CONTRE SA  REVOLUTION par ses adversaires impérialistes

3. Dans quelle mesure, les agressions répétées de l' extérieur n' ont pas eu pour effet de durcir son régime ? car là, il ne faut pas charrier quand même...n' allez pas me dire que ces attaques répétées des ricains suivies de leur embargo n' ont pas eu des effets collatéraux très négatifs pour le peuple cubain.

Vous le voyez les amis.Il vous sera bien difficile, si vous êtes honnête, d' établir un réquisitoire contre le castrisme sans y adjoindre un autre bien plus terrible encore contre l' impérialisme américain.

 

Mort de Fidel Castro: quand Noam Chomsky remet un peu les pendules à l' heure...

PS: Hier je cherchais des références écrites extraites du livre de Noam Chomsky WORLD ORDERS OLD AND NEW ( Le nouvel ordre mondial et l' ancien), publié en 1994,  que moi j' ai lu dans une traduction espagnole datant de 96.C' est un livre de référence bourré d' informations ( souvent inédites) et qui permet de comprendre l' ensemble de toutes les relations internationales de toute l' après-guerre...et bien figurez-vous que ce document exceptionnel n' est même pas traduit en français....Quel dommage !

Croyez-moi les amis.Si vous lisez ce livre vous n' en sortirez pas indemne...

 

Mort de Fidel Castro: quand Noam Chomsky remet un peu les pendules à l' heure...
Le même bouquin très recommandable en version espagnole

Le même bouquin très recommandable en version espagnole

PS nº 2 : Voici en lien ci-dessous UNDERFIRE un très bon film ( avec une musique superbe) disponible INTEGRALEMENT sur youtube au sujet des exactions occidentales en Amérique centrale, avec une bonne réflexion sur le métier de journaliste.

J L Trintignant y tient un rôle assez savoureux de " méchant" français, Ed Harris le rôle d' un très inquiétant mercenaire.Quand à Nick Nolte il est impérial en journaliste qui met de côté un peu l' éthique professionnelle et qui passe, avec armes et bagages,du côté des révolutionnaires...

 

Repost 0
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 08:20

Bonjour les amis,

Notre nouvel ensemble choral CADENZA a donné samedi dernier un concert de chants de Noël au port de Dénia, sous la direction de  Silvia Peña, dans la salle de spectacles de l' entreprise de transport maritime Balearia.

Voici donc un compte-rendu youtubien de notre prestation grâce aux vidéos mises en ligne par notre amie et choriste Blanca Valiente.

Nous commençons par un chant russe orthodoxe de Bortnyansky datant de la fin du  XVIII ème siècle, avec une succession de parties allègres et enlevées et de parties plus lentes.Si vous ne comprenez pas tout ce qu' on dit, ne vous inquiétez pas, c' est normal car ce n' est pas du russe moderne mais du russe littéraire et archaïque datant du XVIII ème...

EL NOI DE LA MARE traditionnel catalan du XX ème siècle composé par Ernest Cervera

LA NIT DE NADAL traditionnel valencien, avec un texte également en valencien

Nous passons au continent sud-américain avec une chanson brésilienne aux tonalités très particulières, très bossa nova.La chanson attaque directement sur un accord de 7 ème.

Les harmonies sont subtiles et assez tendues...CANÇAO DE NATAL

Une chanson baroque du XVI ème siècle.EN NATUS EST EMANUEL de Michael Praetorius.

J' adore ce répertoire, je ne m' en lasse jamais !

On enquille avec du chant sacré contemporain écrit par le compositeur italien Mariano Garau, HODIE CRISTUS NATUS EST.

C' est Fanny qui assure le solo d' introduction...Quant à nous, la fin est tout simplement explosive et l' accord final me met la chair de poule chaque fois que nous l' interprétons.

Nous continuons avec OI BETHLEEM ! chant traditionnel basque de facture très lyrique chanté en VO, c' est à dire en basque.Sachez pour la petite histoire  que la présidente de notre chorale est d' origine basque et qu' elle est donc à même de soigner et de corriger notre prononciation...

Revenons au continent sud-américain avec une chanson de Noël d' Ariel Ramirez, popularisée en France sous le titre d' alouette par Gilles Dreu , en 67.

Le titre original c' est LA PEREGRINACION, le pélerinage...

Toujours en Amérique latine voici SON CHAPIN un chant guatemaltèque: un chant rythmé plein de vie, de joie et  d' allégresse dans une atmosphère typiquement villageoise.J' aime beaucoup...un chant qui transporte !

Une berceuse portoricaine pleine se sensibilité et de tendresse intitulée VILLANCICO YAUCANO.

Je me chantonne souvent les premiers vers tout seul dans la voiture, rien que pour la plaisir, et c' est pour cela que je l' ai mis en titre de mon article....

" Quisiera niño besarte y San Jose no me deja...."

Toute la tendresse d' un humble paysan qui se penche sur le berceau de l' enfant Jésus.

Je voudrais tant d' embrasser mon petit....

 

On termine le récital avec une chanson très rythmée et percussive, sud-américaine également

En bis nous interprétons SANTA NIT traduction du STILLE NACHT allemand de Grüber Lang qu' on ne présente plus.

Premier couplet en valencien

deuxième bouche fermée

troisième en castillan ( ce que vous, vous appelez l' espagnol...)

Quisiera niño besarte...
Quisiera niño besarte...

La soirée se terminera en chansons dans le restaurant du club nautique de Denia

 

Quisiera niño besarte...
Repost 0
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 19:04

Bonjour les amis,

S' il y a quelque chose dont je me méfie comme de la peste ce sont bien les référendums.

En effet, sous couvert de demander l' opinion directement au peuple et sans intermédiaires se cache un exercice démocratique périlleux qui peut rapidement dégénérer et se transformer en un vulgaire piège électoral si les promoteurs de cette consultation ne s' entourent pas d 'un minimum de précautions .Ce ne sont pas les exemples qui manquent, le dernier en date étant le Brexit...

Oui, je me répète: si l' éxécutif ne prend pas soin de s' entourer de conditions qui garantissent la validité du scrutin, il prend le risque MAJEUR que le peuple profite d' un référendum pour répondre à une autre question qui ne lui a pas été posée...

C' est exactement ce qui vient de se passer en Italie aujourd' hui.

J' écris ces lignes avant même de connaître les résultats qui vont tomber dans moins d' une heure.

Que s' est-il passé ?

Renzi a proposé une réforme constitutionnelle dont le pays a besoin mais il a eu la très fâcheuse idée de déclarer que si le NON l' emportait il démissionnerait, et de lier son sort politique personnel au résultat de ce scrutin.C' est d' une maladresse impardonnable car du coup Renzi transforme ce référendum en possibilité donnée à l' électorat italien de se débarrasser de lui !

Que cherchait Renzi ? Un réforme constitutionnelle dont a besoin le pays  ou un plébiscite personnel ?

Je n' en ai aucune idée mais le fait est que son modus operandi est un très mauvais service rendu au pays et à l' Europe.En effet, Renzi déplace la question citoyenne de la réforme constitutionnelle qui théoriquement devrait être transversale ( on peut imaginer des partisans de la réforme aussi bien à droite qu' à gauche de l' échiquier politique...) en une autre qui n' a presque plus rien à voir et qui est beaucoup plus partisane.

Alors, Renzi reconnaît lui-même avoir commis une erreur avec cette déclaration calamiteuse .

Bin oui, ! C' est une vraie boulette qui crée de l' incertitude sur la stabilité gouvernementale de l' Italie, avec en arrière fond d' autres questions plus brûlantes pour le reste de l' UE.

Tout comme Cameron, on a l' impression avec Renzi que nous avons affaire à des dirigeants européens qui se comportent comme de vulgaires joueurs de poker ( mais, qui plus est,des joueurs plutôt maladroits alors que les enjeux sont énormes...).

Là, il a tout faussé Renzi, rien qu' en une seule phrase....et bien malin sera celui qui arriverait à faire une vraie lecture intelligente du scrutin de ce soir en cas de victoire du NON car il faudrait le DÉCRYPTER ce NON, entre ceux qui sont réellement contre cette réforme, ceux qui veulent sortir de l' euro, ceux qui veulent un changement de politique gouvernementale, etc...

Ne reste plus qu' à espérer que Renzi gagne son pari et qu' on oublie cette impardonnable erreur de campagne.

 

PS: Faisons un peu d' humour.

Renzi aurait pu récupérer sa boulette en posant 2 questions au lieu d' une.

1: Êtes-vous en faveur du changement constitutionnel que je propose ?

2: Êtes-vous en faveur  de mon maintien au poste de premier ministre ?

Et là, plus besoin de référendum parce que la réponse serait OUI à la première et NON à la seconde...

PS nº 2: Petite anecdote personnelle qui a un certain rapport lointain avec le problème posé par ce référendum.

Un jour, lors d' une réunion avec tous les profs de mon lycée, j' avais posé une question gênante ( dans la mesure où la réponse allait embarrasser tout le monde y compris moi-même) au sous-directeur, et il m' avait répondu:

" Si tu poses une question tu prends le risque qu' on te réponde ! "

C' était bien balancé et ça m' avait bien fait rire ainsi qu' à toute l' assistance .

Et bien, toutes proportions gardées, c' est exactement le risque inutile que vient de prendre Matteo Renzi.

Repost 0