Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 11:19

Bonjour les amis,

Ma chatte Mishina a disparu depuis cinq jours, et je suis un peu triste car j' ai toutes les raisons de penser qu' à l' heure où j' écris ces lignes elle ne fait probablement plus partie de notre monde.

Tout a commencé la semaine dernière.Je la trouvais bizarre.Elle ne s' alimentait presque plus ( un  seul repas sur 3 ou 4) mais je m' en inquiétais pas trop car je me disais que lorsqu' un animal ne se sent pas bien il préfère rester à jeun jusqu' à ce que les choses aillent un peu mieux.

Elle ne se plaignait pas,ne miaulait pas...elle préférait rester silencieusement dans sa niche.

Et puis samedi dernier, elle a disparu...définitivement.

Mishina est apparue dans ma vie il y une dizaine d' années.Elle avait été abandonnée par des indélicats dans mon jardin en compagnie d' un autre chaton mâle.Tous les deux, Mishina et Balou, étaient à peine sevrés.

Quelques années plus tard viendra s' adjoindre à mes deux locataires Gaïa, une magnifique siamoise très joueuse que j' ai repoussé pendant quelques jours pour finalement l' adopter également.

Balou est devenu plus tard un mâle allant et venant à sa guise et réapparaissant surtout lorsqu' il a faim.Il peut me rendre visite tous les jours ou rester absent pendant des semaines,et je ne m' en inquiète pas car je sais qu' il va toujours revenir à un moment donné.

Par contre, avec Mishina c' était différent.Elle passait le plus clair de son temps sur notre terrasse et défendait farouchement son territoire.Elle ne se laissait pas impressionner par d' éventuels importuns comme, par exemple, les chiens de nos amis venus nous rendre visite. Mishina n' était pas agressive mais savait défendre son espace.Elle ne reculait pas et indiquait clairement à l' intrus qu' il n' était pas le bienvenu.

Plus tard, quand nous avons intégré à notre maisonnée un jeune chien un peu tout feu tout flammes qui n' arrêtait pas de la harceler, elle a toujours su le maintenir à distance en lui balançant des coups de pattes suffisemment bien dosés pour l' écarter sans lui infliger de vraies blessures.

 

 

Mishina dormant au premier plan...en compagnie de Gaïa

Mishina dormant au premier plan...en compagnie de Gaïa

Sa disparition me laisse dans un état de profonde perplexité car j' ai l' impression d' être complètement passé à côté de ce qui lui arrivait.Mishina était probablement en train de mourir et je ne m' en suis même pas rendu compte.

Comme elle ne s' éloignait jamais très longtemps ni très loin de la maison, je déduis donc de sa disparition prolongée qu' elle est allée mourir discrètement dans un recoin que j' ignore.J' ai déjà fait plusieurs fois le tour du quartier à sa recherche,exploré des parcelles encore sans constructions, mais en vain...J' ai parlé avec les voisins...passé une petite annonce...rien...

Mishina vient de tirer sa révérence d' une manière si discrète, si élégante que j' en suis troublé...Elle nous a épargné le spectacle d' une lente agonie.

Parfois le monde animal nous donne  des leçons d' humilité, d' élégance,d' abnégation et de modestie...Elle s' est retirée discrètement sur la pointe des pieds pour aller s' enfoncer définitivement dans la nuit des chats.

Il m' arrive de rêver d' elle encore...le matin je l' imagine passant entre mes jambes juste avant que je ne lui serve ses croquettes...

Sa façon de prendre congé de nous m' a renvoyé à certaines lectures de jeunesse de récits d' ethnologues qui racontaient que dans certaines tribus indiennes, les membres qui sentaient leur dernière heure arriver préfèraient se retirer seuls au fond des bois loin du regard de leurs proches.

C' était aussi le thème du film à la fois très dur et très poétique,LA BALADE DE NARAYAMA...La grand-mère qui demande à son fils d' aller l' abandonner sur la montagne.Quand le fils redescend tout seul, il se met à neiger et celui-ci pense que c' est un bon signal de bienvenue pour sa mère au royaume des esprits.

Revenons à Mishina. qui est partie comme elle est venue...sans prévenir.

Elle a conservé jusqu' au bout sa grande élégance, son caractère très serein,indépendant, mélancolique et  mystérieux.

Je garde en mémoire une scène très poétique presque magique que je regrette aujourd' hui de ne pas avoir photographié: Mishina étendant son corps de tout son long pour atteindre le robinet du jardin fixé à mi-hauteur sur le mur de cloture, maintenir sans difficulté son équilibre en pleine extension  et boire délicatement des gouttes d' eau qui étaient restées accrochées au robinet...Et ma mère qui me disait:

" Regarde...regarde ta chatte qui boit...comme elle est belle..."

 Un vrai moment de pure beauté...de temps arrêté...

 

Repost 0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 06:35

Bonjour les amis,

Hier c' est en regardant EL INTERMEDIO, une émission TV satirique espagnole que j' ai eu des nouvelles étonnantes de mon cher et tendre pays natal.

Cette nouvelle, la voici.

Alors, en Espagne, où les affaires judiciaires de corruption secouent la vie politique depuis une petite dizaine d' années on est plus que surpris par la décision de cette cour française .

En effet, Christine Lagarde est reconnue coupable mais la cour la dispense de peine, eu égard à sa notoriété !!!????

Alors là, les amis,c' est le comble ! C' est vraiment le pompon !

Bon, OK.Ne faisons pas d' angélisme.On savait tous depuis bien longtemps que nous n' étions pas vraiment égaux devant la loi et que les puissants trouvaient toujours les meilleurs moyens, les meilleurs avocats, les meilleures influences politiques et judiciaires pour échapper aux obligations qui sont faites au commun des mortels mais là, c' est la cour de justice qui le notifie NOIR SUR BLANC sans même essayer de sauver les apparences..

EU ÉGARD À SA NOTORIÉTÉ !!!...C' est terrible

Ils n' ont pas essayé de camoufler leur décision derrière des arguties juridiques, ou de subtils faux prétextes.

Ils n' ont même pas dit  "EU ÉGARD AUX SERVICES RENDUS À LA NATION" ou quelque chose dans ce genre...Non, non, là, c' est eu égard à sa notoriété.C' est parce que c' est elle, la grande Christine, la présidente du tout-puissant FMI...

Evidemment, au sein de la rédaction du journal EL INTERMEDIO, on s' étonne qu' une telle décision de justice soit rendue au pays de Montesquieu,de la Révolution et des Droits de l' homme, au pays des 3 piliers fondamentaux républicains que sont Liberté, Egalité et Fraternité.

Et moi, là,vraiment, je ne suis même plus écoeuré parce que je ne m' étonne plus de rien mais je me dit qu' il y a vraiment quelque chose de pourri, ou en train de pourrir au sein de notre République.

Voici donc une France qui renvoie au monde entier une bien curieuse image d' elle-même , en renonçant à ses propres principes ! Et ce, au travers de l' une de ses plus prestigieuses institutions ! 

Je terminerai ce bref billet par une citation de Carlos Lesme, président le tribunal supérieur de Justice espagnol qui parlait l' année dernière de certains problèmes de la justice espagnole face aux fraudeurs de haute volée, mais sa citation est applicable aussi à bien d' autres pays.Il avait dit :

La ley está pensada para el robagallinas y no para el gran defraudador

La loi est pensée pour les voleurs de poules, pas pour les grands fraudeurs...

Comment voulez-vous, après ça, que les leaders populistes n' utilisent pas ensuite de telles injustices flagrantes pour nous faire croire ensuite qu' il existe une conspiration de tous les pouvoirs, un grand complot contre les citoyens.

La CASTE contre le petit peuple...

Avouez que nos institutions leur rendent la partie facile.

Je terminerai juste avec une dernière citation espagnole ( que j' ai traduit approximativement) et qui semble frappée au coin du bon sens.

Non seulement il faut que la justice s' exerce,mais il faut aussi qu' elle donne l' impression d' avoir été rendue...

Enfin, dernier paradoxe, et non des moindres.L' argument de la Cour pourrait ou devrait se retourner contre elle-même.En effet, ne serait-il pas logique de considérer la notoriété de Christine Lagarde et le prestige et l' importance du poste qu' elle occupe comme une circonstance aggravante ?

Ne devrait-on pas considérer que la présidente du FMI  " eu égard à sa fonction" aurait dû avoir un comportement éthique et moral exemplaire envers ses concitoyens ?

Égalité, vous avez dit égalité ?
Repost 0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 09:18

Bonjour les amis,

Les nouvelles technologies de l' information ont révolutionné notre vie mais il y a aussi un revers à cette magnifique médaille, dont notamment la circulation incontrôlable de fausses informations.

Hier, j' en ai eu un magnifique exemple.

Je vis dans le Sud-Est de l' Espagne et nous sommes depuis quelques jours en alerte ROUGE avec un fort avis de GOTA FRIA ( goutte froide) qui est un phénomène météorologique extrêmement violent.Des chocs de masses d' air chaudes, en général méditerranéennes choquent avec des masses d' air froid venues du Nord de la péninsule, et peuvent provoquer des précipitations si intenses qu'elles représentent un véritable danger pour les personnes qui circulent sur les voies de communications habituelles à ce moment là.

Voici un exemple d' il y a 2 jours à Finestrat, petite localité près de Benidorm.Un homme essaie d' entrer dans son véhicule, sera emporté par les flots et décédera un peu plus tard.

Voici à 5 minutes sur cette vidéo, la chute d' un pont d' un petit village voisin en 2007...très spectaculaire.

 

Donc, lorsqu' il y a a ce risque de GOTA FRIA le rectorat suit l' évolution  de la météo heure par heure, et envoie le cas échéant des avis d' annulation de classes aux mairies et aux établissement scolaires concernés.

Hier, des petits plaisantins se sont amusés à envoyer via Whatsapp et facebook, ainsi que d' autres réseaux, un faux communiqué officiel du rectorat indiquant la suppression des classes dans toute la région de Valencia QUI COUVRE 3 PROVINCES !

Le voici , ce faux document officiel qui a circulé sur le lien ci-dessous

 

Alors, ça a été la confusion la plus complète car , dans le même temps, des vrais communiqués ont été émis par le Rectorat pour certaines zones plus localisées.Par exemple, les cours de mon lycée ont été supprimés aujourd' hui jusqu' à 14 heures.

La presse a mis en garde les citoyens contre ces faux communiqués et a  informé que les autorités engageraient des poursuites judiciaires contre ceux qui ont propagé ces fausses nouvelles.

A postériori, on peut se dire que bien évidemment, c' est assez facile de séparer le vrai du faux, car les établissement et mairies envoient des mails et des SMS inéquivoques en direction de toutes les personnes concernées ( profs,parents et élèves).

Il n' empêche que cette " guerre" des faux communiqués a fichu malgré tout un sacré bazar.

Encore une fois, la preuve est faite que les réseaux sociaux c' est bien, à condition de savoir les décrypter de manière judicieuse...On peut imaginer que cette histoire ne se reproduira plus jusqu'à ce qu' il y en ait une autre, d' un autre type.Bref, il faudra apprendre aux citoyens ( et notamment aux élèves) à être très méfiant et à ne pas tout prendre pour argent comptant.

PS: Cette histoire, c' est aussi l' alibi parfait pour les élèves qui veulent faire l' école buissonnière.En effet, il leur suffira pour se justifier de dire qu' ils avaient lu le faux avis d' annulation...imparable ! 

Enfin relativisons quand même.L' argument est Imparable, à condition que les parents soient complices ( mais c' est parfois le cas...).Parents complices ou, pour certains d' entre eux naïfs car leurs enfants savent manipuler les réseaux sociaux mieux qu' eux et peuvent leur faire prendre des vessies pour des lanternes.

 

Repost 0
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 12:42

Bonjour les amis,

Vous savez tous ce qu' est une femme cougar...

Une femme cougar, ça n' a rien a voir avec la photo ci-dessous

Cougar, vous avez dit cougar ?

Non, une femme cougar c' est une femme d' âge mûr ( voire très mûr) qui aime consommer de la viande fraîche (voire très fraîche)...

Dans le monde du ciné et du show-biz y' en a plein.Et ça ne date pas d' hier.Hollywood était et est toujours un vivier de femmes cougars.

Alors, ces dames véhiculent sans le savoir un message plein d' espoir pour toutes ces femmes célibataires qui sont encore désespérément à la recherche de leur prince charmant.

Ce message positif et plein d' espoir, le voici.

Cougar, vous avez dit cougar ?

Bon, j' ai l' air de rigoler et de me moquer mais, pour faire bonne mesure, sachez que les vieux messieurs qui recherchent systématiquement de très jeunes lolitas ne m' inspirent pas beaucoup de respect non plus...

En un en mot comme en mille , je mets des femmes cougar et les hommes puma dans le même sac...

PS: afin d' éviter certaines critiques, je différencie malgré tout ce phénomène cougar-puma de certaines vraies histoires d' amour atypiques.

Effectivement, deux personnes peuvent tomber amoureuses l' une de l' autre malgré une grande différence d' âge.Non, ici je parle de ces personnes qui ont un attrait quasi exclusif pour la viande fraîche, et dont certaines d' entre elles ont les moyens financiers d' assouvir leurs fantasmes.

PS nº 2 Hors.sujet.

Petite devinette.

Qu' est-ce qu' une nymphomane ? 

Réponse: c' est une femme qui a autant de désirs sexuels qu' un homme...-)

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans sexualité couples gigolo Humour
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 09:26

Bonjour les amis,

J' ai enfin vu avec un peu de retard PREMIER CONTACT , le film de SF dont tout le monde parle et qui a été couvert d' éloges par la critique internationale.

Pour ceux qui ne savent absolument rien de l' histoire, je conseillerai de lire d' abord cette présentation de notre ami Fatizo, une présentation dans laquelle il résume très bien les qualités de cette oeuvre originale.

 

 

Alors, moi, j' aimerais juste ajouter quelques remarques personnelles.

Premièrement, vous dire que le film démarre assez fort.Villeneuve sait créer un climat à la fois intimiste et très oppressant, notamment par un usage très efficace de la musique et par la qualité et originalité de ses prises de vues,du montage, et de sa photo...Une simple scène de  jeu avec une enfant dans un jardin peut créer une vive inquiétude, et un étrange malaise.

Dès que les aliens arrivent on pense tout de suite à Kubrick avec son monolithe dans 2001 L' ODYSSÉE DE L' ESPACE.

Les combinaisons de protection oranges utilisées par les terriens sont aussi une forme de clin d' oeil de Villeneuve au grand cinéaste américain.

Simplement, à partir de ce moment le film prend une étrange tournure.Le rythme retombe, on commence à se faire sérieusement chier,et on a beaucoup de mal à se passionner pour les problèmes de communication rencontrés par les terriens.C' est sans doute la partie la plus invraisemblable du récit ( et tout le film tourne autour de ça...).

Comment peut-on imaginer que des extra-terrestres soient suffisemment intelligents pour installer instantanément 14 vaisseaux énormes dans notre espace aérien, et que, dans le même temps, ils ne soient pas suffisemment malins pour capter notre façon à nous les terriens  de communiquer, et qu' ils ne soient pas capables de dissiper des malentendus dangereux.

C' est la partie vraiment faiblarde du scénario.Théoriquement c' est celle qui aurait dû me séduire car les aliens utilisent des structures algébriques compliquées pour communiquer et ils n' ont pas les mêmes références ni structures linguistiques que les nôtres.Ce thème de l' incommunicabilité fait traîner le film en longueur ( on est passé sans s' en rendre compte de la SF à WIm Wenders).On se passionne d' autant moins pour cette longue partie du récit que ces difficultés de communication paraissent extrêmement artificielles.

Que dire par ailleurs de ces aliens qui ressemblent à des calamars ? Quand j' ai vu ça, je me suis dit:

Oh non !!!...Pitié ...pas ça...

Je préfère encore les martiens rigolos, très années 60, du pastiche de Tim  Burton dans MARS ATTACKS.

La fin du film de Villeneuve  offre une explication ( partielle) et permet  de redonner du sens à toute l' histoire, mais malgré tout, on a la curieuse impression qu' on s' est laissé mener en bateau pendant près de 2 heures pour aboutir à un récit simple qui pourrait se résumer en une page de scénario...

Tout ça pour ça ? 

Là, on est très loin des autres films comme Rencontres du 3 ème type,etc...Il y manque le merveilleux, la magie, le caractère épique, l' envie de partager cette aventure ( reconnaissons pour être juste et honnête que ce n' était VRAIMENT PAS l' objectif de Villeneuve).

Alors il reste à ce film de grandes qualités esthétiques indéniables, une certaine poésie,une mélancolie profonde, et aussi, et c' est là la plus grande force de Villeneuve, il sait installer une grande angoisse existentielle.Il se dégage de son film une espèce de vertige métaphysique.

Ce n' est pas rien et rien que pour ça son film mérite largement d' être vu.

Je ne veux surtout pas donner l' impression de faire la fine bouche.Villeneuve est un grand réalisateur.Simplement, certains défauts du récit et certaines longueurs m' ont empêché d' y entrer complètement, de me laisser absorber par sa problématique.

 

PREMIER CONTACT: un film original non exempt de certains petits défauts...

PS: Cette fois-ci je n' ai pas fait de jeu de mots faciles, en disant que la coquille qu' on voit sur l' affiche était finalement vide...ce serait injuste !

PS nº 2: J' imagine déjà certaines objections qui me seront faites par certains d' entre vous, du genre.

" Les faiblesses du scénario sont inévitables et inhérentes au sujet traité.Et toi AJE qui est si malin, qu' aurais-tu changé au film pour éviter ça ?

Et bien je répondrais que je me serais inspiré d' Arthur C. Clarke dans son roman RENDEZ-VOUS AVEC RAMA . 

Le thème du roman, c' est un vaisseau extra-terrestre qui paraît-être abandonné dans notre système solaire.Le vaisseau semble vide et les terriens ont bien du mal à comprendre une intelligence et une technologie complètement différente de la leur et qui est probablement supérieure.Les terriens essaient de trouver du sens et de comprendre la finalité de cette étrange bouteille à la mer intersidérale.Ils ont la tentation de détruire ce qu' ils ne comprennent pas...tout comme un enfant casse un jouet pour en comprendre le mécanisme intérieur.

Moi, j' aurais fait apparaître les aliens juste à la fin du film...et pas sous forme de calamars...

 

Repost 0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 08:42

Bonjour les amis,

Cette semaine, en naviguant sur le net, je suis tombé sur cette photo amusante et charmante que voici.

Ouf ! Tout est bien qui finit bien ! ....

Ouf ! Tout est bien qui finit bien ! ....

Alors, j' ai fait un petit effort pour essayer de me souvenir jusque quel âge j' avais moi-même cru au Père Noël.

Je ne suis pas capable de m' en souvenir avec certitude mais je crois pouvoir dire que j' y ai cru assez longtemps...peut-être au delà de 8 ans.

En fait, je crois que c' est un peu plus compliqué.Mes cousins plus âgés que moi  ont dû me mettre rapidement au parfum en vendant la mèche et en me racontant d' un air moqueur que c' était nos propres parents qui mettaient les cadeaux près de la cheminée.

A l' époque il n' y avait pas dans le Nord de la France des Pères Noël qui apparaissaient un peu partout aux quatres coins des rues, au supermarché ou à l' école.

Non, les seules représentations et apparitions du Père Noël se faisaient à la télé ou au ciné, ce qui contribuait à le rendre plus mystérieux,plus mythique, plus insaisissable.Cela  faisait davantage travailler notre imaginaire qu' aujourd'hui. Pas question d' aller s' asseoir sur les genoux de Santa Claus pour aller recevoir des cadeaux.

Non, il passait si rapidement dans la cheminée , et à une heure si tardive que ce n' était pas facile de le choper ...

Je me souviens même d' un de mes camarades de classe qui m' avait affirmé qu' il avait juste eu le temps de voir ses pieds remonter dans la cheminée, et disparaître.

Ça, alors ! Ça m' épatait ! Et j' y croyais dur comme fer...Je me disais:

 " Mince alors ! C' est vraiment pas de chance...il a failli voir le Père Noël ! "

Jusqu' à quel âge avez-vous cru au Père Noël ?

J' ai forcément eu des doutes après les révélations de mes cousins, mais, malgré tout, je n' ai pas renoncé si facilement que ça à la réalité de son existence...

Si un vieil artiste respectable et très sensé  comme Tino Rossi venait chanter à la télé les prières et les souhaits qu' il lui adressait, c' est qu' il devait bien y avoir quelque chose quand même...

Du coup, aujourd'hui, je me pose une simple question.

Les gens qui croient longtemps au Père Noël ont-ils plus tard des signes de caractères propres qui les distinguent un peu du reste de la population ?

Sont-ils plus naïfs, plus candides, plus rêveurs, plus poètes que leurs concitoyens?

Ont-ils plus de propension que les autres à se retourner vers les religions pour essayer de trouver un substitut au Santa Claus défaillant ?

Socialement comment se distribuent-ils dans la population ? Vers quels genres de professions se tournent-ils ?

Poètes, artistes, écrivains, fonctionnaires, syndicalistes, médecins ?

Luttent-ils davantage pour préserver un Etat Providence qui devrait tous nous protéger et nous garantir un certain bien-être ? Ne cherchent-ils pas plus tard à le réinventer ce bienveillant Père Noël ?

Je n' en sais rien. J' ai fait des rapides recherches sur le net pour savoir s' il y avait des études statistiques sur ce sujet mais je n' ai rien trouvé.

Pourtant, je suis convaincu qu' il y a bien une corrélation entre l' âge à partir duquel nous avons définitivement cessé de croire au Père Noël et ce que nous deviendrons et serons nous-mêmes plus tard dans la vie.

Alors, les amis, vous-mêmes, jusqu' à quel âge y avez -vous cru ?

Comment avez-vous géré le traumatisme de savoir que ce sont vos parents qui ont été complices d' une des plus belles et des plus grandes mystifications de l' histoire de l' humanité ?

En , attendant vos réponses, je vous passe une chanson assez rock que j' aime bien. 

La fille du Père Noel de Dutronc-Lanzmann...

Et oui, trouver la fille du Père Noël dans ses souliers, c' est une très belle idée de cadeau !

Bon, j' entends déjà des objections de la part de certains d' entre vous.

Hé, banane ! Le Père Noël il peut pas avoir de fille !

Et alors ! On peut toujours rêver , non ?

 

 

Jusqu' à quel âge avez-vous cru au Père Noël ?

Au même prix, je vous mets aussi une version un peu plus trash...

PS: Petite blague que j' affectionne

il y a 3 âges dans la vie d' un homme.

1. L' âge où on croit au Père Noël

2. L' âge où on sait qui est vraiment le Père Noel

3. L' âge où certains proches ou amis te prennent pour le Père Noël...

 

Nota: Dans mon cas personnel, il n' y a pas que certains proches ou amis qui me prennent pour le Père Noël...il y certains certains élèves, aussi...-) .

C' est vrai que je porte une barbe de plus en plus blanche.Donc, durant tout le premier trimestre, j' essaie de les dissuader de cette " croyance"...pas toujours avec succès !

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 21:12

Petit avertissement au lecteur.N' oubliez pas de lire cet article en mettant vos baffles à fond...

Bonjour les amis,

Il y a une quinzaine d' années,quand j' allais passer Noël chez mes parents dans le Nord de la France (maintenant on dit Hauts de France, mais ça me fait rire à chaque fois), on pouvait apprécier dans leur quartier deux ou trois maisons très très illuminées avec plein de personnages et d' animaux faits de guirlandes électriques qui clignotaient durant les nuits froides de Décembre.

On sentait que certains voisins s' éclataient complètement avec ces décorations durant les fêtes de fin d' année.

Et nous, on en profitait et on emmenait les enfants dans le froid de l' hiver faire une petite balade pour aller voir Bambi, Blanche-neige, les sept nains entourés de pleins d' animaux dans des jardins aussi illuminés que les casinos de Las Vegas...

Aujourd' hui , je viens de tomber par hasard sur des mecs qui vivent aux antipodes et qui nourrissent  2 passions: Noël et le Hard-Rock...

Effectivement, si vous y réfléchissez bien, vous verrez que ce n' est pas incompatible !

Alors quand on aime les deux, ça donne ça ...

Appréciez les effets spéciaux...notamment la cheminée qui crache des flammes à  55 secondes. Pas sûr que Santa Claus prendra le risque de passer par là...

En voici un autre, toujours sur le même thème musical

 

J' en ai trouvé un qui aime également AC/DC mais qui a préféré le morceau HIGHWAY TO HELL particulièrement adapté pour animer la fête d' Halloween.La synchro des animations, et notamment des lèvres des bouches chantantes, est parfaite.

Alors, on dit toujours qu' il faut savoir allier traditions et modernité.

Bin là, ils ont frappé fort nos amis australiens...En Europe , il faudrait demander une autorisation des voisins pour faire autant de boucan, et je suis pas sûr qu' ils seraient d' accord.

Mais là...en Australie...Y' a pas de problème.Y' a pas de doute...Ce sont des vrais Rockers, les mecs !...

PS: Allez, je vous remets en bonus un petit dernier.

WE WIILL ROCK YOU à Melbourne..les mouvements lumineux et synchros sont extraordinaires

Repost 0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 18:47

Bonjour les amis,

Drôle de sensation au boulot ce matin suite au décès de Greg Lake.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/12/epitaphe-pour-greg-lake.html

Le clan des quinquagénaires amateurs de rock progressif parlaient tous de la même chose.

Je me suis rendu compte que nous formions une petite congrégation qui avions aimé les mêmes groupes Pink Floyd, Yes,Genesis, ELP, Supertramp, Crimson, etc...

Nos conversations étaient sans tristesse excessive et empreintes d' une profonde nostalgie.On ne pouvait pas s' empêcher de se dire qu' on avait quand même vécu une belle époque, une sacrée époque...On s' est refait le film de ces années-là.

Et puis, on a reparlé de Greg Lake.

Lend your love to me tonight

Je n' ai pas le temps de faire une vraie rétrospective d' une carrière aussi longue mais je voudrais juste ajouter quelques titres à mon billet d' hier.Juste comme ça, pour la plaisir.

Comme par exemple , LEND YOUR LOVE TO ME TONIGHT ,une belle chanson d' amour, très lyrique, qui va crescendo et qui explose en une déclaration finale quasi céleste...

J' aime beaucoup la langue anglaise, et l' accent anglais d' Angleterre, pour sa beauté plastique et phonétique.Là, avec Greg c' est un régal,c' est presque charnel....l' impression de déguster les mots.

Un autre morceau sur air de piano de saloon...JEREMY BENDER

FROM THE BEGINNING rythmé et syncopé,après une belle intro à la guitare dont  Greg avait le secret.

KNIFE EDGE construit sur un riff accrocheur à la basse...ensuite claviers et percussions s' en donnent à coeur joie.Le morceau monte crescendo et termine avec une fin très rock

STONES OF YEARS extrait de Tarkus

Je vous laisse avec Greg Lake sur scène, tout seul avec sa guitare

STILL YOU TURN ME ON

Do you wanna be an angel
Do you wanna be a star
Do you wanna play some magic
On my guitar
Do you wanna be a poet
Do you wanna be my string
You could be anything

You could be anything

"Tu pourrais tout être..."

C' est la définition d' un artiste.Et lui l' était...

Bye Greg...Tu méritais bien que je m' y reprenne à deux fois pour saluer ton départ...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans ELP ROCK Musique Greg Lake
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 17:56
Epitaphe pour Greg Lake

Bonjour les amis,

C' est avec beaucoup d' émotion  et de tristesse que je viens d' apprendre la disparition de Greg Lake , décédé à l' àge de 69 ans des suites d' une longue maladie.

Greg Lake c' était l' un des chanteurs et musiciens du King Crimson du début ( celui de mon avatar) avant qu' il n'aille former le trio ELP .

Greg Lake c' était avant tout une voix reconnaissable entre mille...une voix d' ange.C' est le premier mot qui me vient à l' esprit.

Un ange venu sur terre pour nous chanter l' amour et la paix de sa voix harmonieuse.

 

Dans le premier album IN THE COURT OF THE CRIMSON KING il y avait une chanson qui maintenant est devenue tristement d' actualité: EPITAPH.

Ecoutez sa belle voix à partir de 40 secondes....Aujourd'hui, c' est vraiment difficile de l' entendre sans avoir les larmes aux aux ...

Cette chanson, je l' ai tellement écoutée mes amis...vous n' en avez pas idée...elle m' accompagnée durant toute mon adolescence.

But I fear tomorrow I' ll be crying

Aujourd' hui Lake est parti  et c' est une partie de moi-même qui m' est arrachée

 

Greg Lake c' était aussi un guitariste très polyvalent passant de l'électrique, à l' acoustique, à la basse aussi...

Voici THE SAGE, une pièce acoustique de toute beauté que j' ai moi-même travaillé à la guitare, avec une très belle variation à 1 min 30 secondes...et toujours sa voix qui me met la chair de poule.

En mars dernier son acolyte Keith Emerson s' était quitté la vie et je lui avais consacré un petit article ici.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/03/keith-emerson-nous-laisse.html

Aujourd' hui, il faudrait que le temps s' arrête à nouveau cinq minutes et que les cloches sonnent à toutes volées dans toute la vieille Angleterre pour saluer le départ de l' un de ses plus grands et de ses plus glorieux troubadours.

Ces cloches, les voici à 48 secondes ,sur cet hymne : JERUSALEM

Je vous laisse sur une petite dernière balade  avec un titre en français C' EST LA VIE.

Et sa voix magique pour nous dire au revoir...

Epitaphe pour Greg Lake

Va falloir que les anges là-haut se bousculent un peu car l' un des leurs, et non des moindres, est venu les rejoindre et il faut lui faire la place qu' il mérite...et moi, je crois bien que je vais pleurer...même si je sais bien que c' est la vie, que personne n' est éternel et qu' il faut tous se préparer à ce grand voyage.

Aujourd' hui une légende s' en est allée.

Bye Greg...so long....Ta voix à la fois intérieure et si douce m' accompagnera tout le temps.

Je t' emporte avec moi pour l' éternité.

Epitaphe pour Greg Lake
Repost 0
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 17:27

Bonjour les amis,

L' autre jour je rappelais à un ami blogger que lorsque j' avais 17 ans mes copains étaient allés voir à Bruxelles, dans la salle du Forest national, Peter Frampton dans une atmosphère survoltée de Framptomanie.

AC/DC qui n' était pas encore connu en Europe était passé en première partie, et le public belge découvrait pour la première fois Angus Young, un guitariste excité, bondissant sur scène en culottes courtes, et qui allait faire parler de lui par la suite

Mais revenons à Frampton. Rappelez-vous .

Toutes les minettes un peu rockeuses étaient folles de lui, avec ses longs cheveux ondulés et son air si romantique.

Peter Frampton de la jeunesse à l' âge mûr...

Je vous remets ici son grand succès international de l' époque: SHOW ME THE WAY.

 

L' instrument qu' il met dans sa bouche pour émettre des sons bizarres s' appelle une talk box. Frampton est surtout connu comme étant celui qui a le plus popularisé la talk box.

Alors, toute à l' heure je suis tombé par hasard sur une prestation de Peter Frampton quelques 40 ans plus tard...en 2012.

Bon, franchement, sur le coup, j ne l' ai pas reconnu.Où sont passés ses longs cheveux et son air si romantique ?

Mais , une fois passé l' effet de surprise, je trouve qu' il fait un sexagénaire plus que séduisant le petit Peter. Il porte très bien ses 67 balais ( sur la vidéo il en a 62, mais quand même, il est pas mal du tout).

En le regardant de plus près, je crois qu' il me séduit encore davantage maintenant que lorsque j' étais ado.J' en avais marre de toutes mes copines folles de lui ( et pas de moi)...En 1975 je trouvais qu' il était un peu formaté et marketé pour public jeune alors que là, maintenant, je trouve qu' il a vraiment de la gueule et de la personnalité.

Je ne sais plus qui a dit qu' à partir de 40 piges on a la tête qu' on mérite.

Et bien, dans le cas de Peter Frampton, je trouve qu' il mérite bien la bonne tête qu' il a.

En plus , il ne joue pas les faux jeunes.C' est juste qu' il porte bien son vrai âge.

Quelle bonne mine.Enfin un rocker plein de vitalité qui respire la bonne santé, qui n' a pas l' air miné par les drogues ou par l' alcool, qui n' a pas l'air de payer le lourd tribut d' une vie artistique pleine d' excès et de folies.

Finalement, moi qui n' ait jamais été un grand fan de lui, il m' a mis de bonne humeur le Frampton.

Le revoir sur scène rebalancer son tube de jeunesse avec toute son expérience artistique et son charme de maintenant, ça me plaît bien.

Bravo l'artiste...et merci de rester en vie...-)

 

Peter Frampton de la jeunesse à l' âge mûr...

PS: ah oui, j' oubliais...Frampton ce n' est pas que SHOW ME THE WAY.

Ce mec est un grand guitariste avec une vraie carrière, mais je ne suis pas le mieux placé pour en parler...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans rock guitare santé musique
commenter cet article