Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 07:54

Cette fois-ci il n' y a pas eu de logistique, ni de kalashnikovs mais simplement un camion loué 2 jours avant l' attentat.Le résultat est terrifiant avec plus de 80 victimes parmi lesquelles de nombreux enfants.
Marre des larmes et des messages de solidarité et de condoléances.Les larmes ne résolvent pas les problèmes.Tant qu' il y aura un Etat islamique nous ne connaîtrons pas la paix.Le seul objectif de Daesh est notre destruction...

L' hécatombe
Repost 0
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 06:46

Bonjour les amis,

L' histoire du sport est parfois cruellement ironique.

Souvenez-vous de l' Euro 2004 avec le Portugal qui organise la compétition et qui perd la finale devant une équipe grecque qui n' aura jamais brillé, et qui arraché sa qualification avec à chaque tour 1 seul but d' écart et un jeu très défensif.Le Portugal avait tout tenté dans cette finale mais sans succès, et le jeune Ronaldo était sorti en larmes devant son public.

Et bien, cette fois-ci le scénario s' est reproduit, mais à l' envers.C' est le Portugal qui avait peiné pour passer ses tours...mais un Portugal qui devenait, de match en match, de plus en plus fort et aguerri.

J' avais écrit un billet avant la finale d' hier, un billet tristement prémonitoire.Relisez-le:

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/07/en-esperant-que-demain-le-petit-prince-devienne-roi.html

En effet, je sentais, bien que ne vivant pas en France, que pour de nombreux supporters cette finale n' était plus qu' une formalité après avoir fait le plus dur en éliminant l' Allemagne, et en oubliant que cette victoitre était en partie en trompe l' oeil.

Hier les Bleus ont perdu , mais de la manière la plus cruelle, après avoir dominé le match face à un adversaire qui était un peu crispé et fébrile en début de partie.

Si on attribuait la victoire aux points comme dans les combats de boxe, celle-ci serait allée à la France.

Il y a eu des bonnes surprises hier du côté des Bleus, notamment Sissoko qui a fait un match énorme avec des accélérations impressionnantes...

Il y a eu des bonnes occasions aussi, mais il a manqué la réussite du dernier geste.Le gardien portugais Rui Patricio a sorti un grand match, entre autres, en détournant un missile signé Sissoko...

La première mi-temps a été perturbée par la blessure de Ronaldo.A ce moment-là, j' entends le commentateur qui dit que c' est une bonne nouvelle pour la France, et j' ai envie de lui crier " Tais-toi"...pour 3 motifs:

1. parce que la sortie d' un joueur sur blessure est toujours dommageable, pour le joueur bien sûr, et aussi pour le spectacle.

2. parce que , comme je l' avais écrit auparavant, le Portugal joue aussi bien sans Ronaldo ( et parfois mieux).

3. parce que ce coup du destin ressoude l' équipe et la rend extrêmement solidaire.

Les français ont dominé disais-je mais ils n' arriveront jamais à emballer le match et le Portugal fera jeu égal avec ses armes qu' on connait bien.notamment en plaçant des contres attaques dangereuses grâce à un Nani particulièrement actif.

Le match a été très éprouvant pour les nerfs, et il n' aura rien manqué pour que la rencontre prenne une dimension dramatique quand le ballon de Gignac va frapper le poteau de Rui Patricio dans les temps additionnels. de la 2 ème mi-temps.

C' est évidemment le tournant de cette finale qui se joue à quelques centimètres...

Sur la suite du match et des prolongations il n' y a rien à redire sur le magnifique but d' Eder, un but de classe internationale...

Ne reste plus qu' à féliciter les Portugais qui ont bien joué le coup avec beaucoup d' expérience, de réalisme et de sang-froid...L' histoire répare une injustice 12 ans plus tard.Cette équipe méritait un titre en 2004 et elle l' obtient en 2016.

Finale de l' EURO 2016: le scénario de 2004...mais à l' envers.

Quant aux Bleus, ils perdent de la pire des manières puisqu' ils se sont créés davantage d' occasions...dur, dur à digérer...

Comme beaucoup de français, je fais un peu grise mine aujourd' hui, et le fait que nous ayons une équipe séduisante et sympathique ne me console pas vraiment de cette défaite...

Finale de l' EURO 2016: le scénario de 2004...mais à l' envers.

L' une des conclusions de cet Euro 2016, je l' avais faite dans mon billet précédent.

Il n' y avait pas de grande équipe dans cette compétition, car si tel était le cas le Portugal n' aurait jamais gagné cette finale.

Finale de l' EURO 2016: le scénario de 2004...mais à l' envers.
Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Euro 2016 football Portugal France
commenter cet article
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 15:56

Bonjour les amis,

Ça y' est, les Bleus sont en finale contre le Portugal et les français sont donnés comme favoris.

La première conclusion qui s' impose pour cet Euro 2016, c' est qu' il n' y a aucune grande équipe au dessus du lot.Il y a de bonnes équipes mais toutes ont montré certaines carences dans leur jeu.

Ça, c' est le premier point important.

Le Portugal a souffert pour passer ses tours mais ça ne le rend que d' autant plus dangereux.Attention au match piège.Demain ce sera une vraie finale et pas une finale au rabais.

Le Portugal a réussi à éliminer un adversaire redoutable comme la Croatie qui avait très bien joué jusqu' à ce qu' elle affronte les lusitaniens.Les croates se demandent toujours à l' heure où j' écris ces lignes comment ils ont pu tomber face à un Portugal qui leur avait laissé la possession du ballon.

On sait que les coéquipers de Ronaldo ont de nombreuses ressources et peuvent aborder le match de différentes manières.

Soit en privilégiant la défense, en pratiquant un catenaccio et en laissant 2 attaquants un peu coupés des lignes arrières chargés de mener des contres attaques.Ça donne un jeu extrêmement ennuyeux, avec peu d' occasions, mais qui s' est malheureusement révélé payant contre les croates à la 117 ème minute.Les portugais savent aussi imprimer un faux rythme et hacher le jeu, endormir l' adversaire pour finalement réduire celui-ci en une seule attaque létale.

Mais les Portugais ont aussi de bonnes ressources offensives mis à part Ronaldo avec Nani, Sanches, Quaresma et peuvent pratiquer un jeu bien plus ouvert et plus dynamique.Je n' ai toujours pas compris d' ailleurs pourquoi le coach fait entrer Quaresma ( le bourreau des croates) à 10 minutes de la fin.Moi je le mettrais dès le départ celui-là...

Du côté des Bleus on a vu ceux-ci ne réussir aucun match de bout en bout ( si ce n' est le France-Islande).

Lors de la demi finale contre l' Allemagne les Bleus ont montré des signes de fébrilité, de crispation,et ont très mal joué durant la première mi-temps.Je ne peux attribuer un tel déchet technique qu' au manque de confiance.

Il faut donc que demain les Bleus soient parfaitement libérés et confiants dès le départ.

J' espère ne pas revoir demain un Portugal-Croatie avec une France qui aurait la possession du ballon mais qui buterait systématiquement contre la défense portugaise.Si tel est le cas , il faudra savoir varier le jeu d' attaques pour ne pas être trop prévisible...Je fais confiance à Griezmann, Payet, Giroud et Pogba pour en faire voir de toutes les couleurs aux défenseurs portugais.

Si les français ont la chance de marquer les premiers, le jeu sera beaucoup plus animé et spectaculaire.

A part ça, j' espère que ce sera une belle finale, avec du beau jeu, de belles actions collectives et des belles prouesses individuelles.

Et puis, j' espère, sans écrire son nom ni le prononcer,que demain, un certain petit prince deviendra Roi...

En espérant que demain le petit prince devienne Roi...
Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans EURO 2016 Football France Portugal
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 16:13

Bonjour les amis,

Je vous propose aujourd' hui une balade à Woodstock à travers deux liens où sont publiées des photos inédites du festival le plus mythique de toute l' histoire du Rock.

Bon ,je ne vais pas vous la jouer à la nostalgie, ni vous refaire toute l' explication.Par ailleurs, on sait aujourd' hui qu' une telle époque est historiquement impossible à revivre.

On peut essayer de revivre trois jours d' amour, de musique et de paix mais le rêve utopique des hippies est définitivement révolu depuis les années 80...

Ne reste plus qu' à se repasser ces images qui témoignent d' une jeunesse innocente, belle, pure et merveilleusement naïve aussi.

Woodstock continue d' exister, mais dans nos têtes, comme un rêve d' humanité sans frontières , un rêve d' harmonie et de relations cools entre les hommes et les femmes de notre planète...

J' ai vu et revu dans les années 70 le film-reportage sur ce festival qui dure de l' ordre de 3 heures tant de fois qu' aujourd' hui je peux vous affirmer le plus sérieusement du monde:

" Woodstock, j' y étais moi-aussi..."

La preuve,mes amis, c' est qu' en visionnant les photos inédites des 2 liens ci-dessous j' ai eu une nette impression de "déjà vu" comme disent les américains...enfin eux prononcent "dè-i-ja vu", ça aussi je m' en souviens...

Alors allez-y vous aussi.Cliquez sur les 2 liens et laissez vous emporter ...

cool le soutif à la iroquoise...

cool le soutif à la iroquoise...

Woodstock:photos inédites...
Woodstock:photos inédites...
Woodstock:photos inédites...
Woodstock:photos inédites...

Je vous laisse sur la musique de la chanson Woodstock

qui célébrait une nouvelle nation qui voulait se lever

devant la planète toute entière:

We are stardust, we are golden, we are billion year old carbon,
And we got t
o get ourselves back to the garden.

Nous sommes des poussières d' étoiles, nous sommes de l' or

Et nous sommes prêts à revenir dans notre jardin...

C' était pas cool, ça ?

Repost 0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 23:32

Bonsoir les amis,

Je vais juste vous livrer quelques sensations à chaud après la qualification de l' équipe de France pour la finale de l' Euro.

C' est un match étonnant qu' ont fait les Bleus lors de cette demi finale qui les opposait au champion du Monde en titre.

D' abord un très bon début de partie avec un fort pressing français et Griezmann qui est sur le point de marquer très tôt.Ça démarre plutôt bien....

Puis très rapidement tout se dérègle, les français perdent systématiquement tous leurs duels et les allemands s' installent tranquillos dans la partie.

Les bleus,très crispés, sont incapables de remonter correctement des ballons et ratent des passes faciles.La possession du ballon est allemande pendant une longue demi-heure durant laquelle la défense française aura énormément de travail.Pendant cette très longue demi heure qui m' a parue interminable, j' ai trouvé l' équipe de France méconnaissable, une équipe jouant mal, et sur laquelle son adversaire est en train de prendre beaucoup d' ascendant.

J' ai du mal à croire ce que voient mes yeux, et qu' il y ait autant de déchet dans le jeu français.

Le stade vélodrome semble dangereusement penché et incliné avec des ballons qui reviennent systématiquement vers la cage de Lloris

Vraiment, à ce moment du match, je sens que c' est très mal parti et que les joueurs ne vont pas tarder à recevoir une correction...que ce n' est qu' une question de temps.

A quelques minutes de la fin de la première mi-temps les français se ressaisissent, et c' est à ce moment que Schweinsteiger qui est un joueur très expérimenté offre un pénalty improbable en repoussant le ballon de la main: une faute incroyable, contre le cours du jeu, et qui va changer la physionomie de la rencontre.

Les bleus mis en confiance , et avec un but d' avance, joueront nettement mieux la seconde mi-temps, et se créeront de nombreuses occasions face à des allemands obligés de se découvrir pour revenir au score.Giroud ratera une occasion en or alors qu' il était seul face à Neuer, le gardien allemand.

Griezmann, bien servi par un ballon mal repoussé de Neuer, viendra parachever la victoire.C' est lui l' homme du match qui a vraiment réussi à animer le jeu et à destabiliser la défense allemande.

Finalement ce sera une victoire indiscutable...et pourtant, on ne peut s' empêcher de penser à ce tournant incroyable du match lors du pénalty concédé par Schweinsteiger....comme un petit coup de pouce du destin...C' est ce but d' avance qui va vraiment libérer une équipe qui était très crispée, fébrile et qui commettait beaucoup d' erreurs.Une équipe que je voyais de plus en plus mal embarquée...

Comme quoi un match, ça tient parfois à pas grand chose.

Du côté allemand c' est la 2 ème fois que leurs joueurs offrent des pénaltys stupides à leur adversaires.

En effet , contre l' Italie, et alors que l' Allemagne menait au score Boateng a sauté comme un joueur de basket avec les deux bras bien levés qui ont touché le ballon.

C' est étonnant que ce soit des joueurs de la Mannshchaft qui commettent de telles bévues.Franchement on n' est pas habitué.

En attendant, on ne peut que savourer cette victoire.La dernière de la France en match officiel contre l' Allemagne datait de 1958, l' année où je suis né...Le pays était sous la présidence de René Coty !

La malédiction est rompue.

Et maintenant , en route vers la finale de dimanche contre le Portugal.

J' émets le souhait de ne plus y voir de telles périodes incompréhensibles de flottements comme la première mi-temps d' hier, et que les Bleus nous offrent uniquement le spectacle de la seconde.

Allemagne-France...ou comment les Bleus gagnent un match dans lequel ils étaient un peu mal embarqués...
Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans EURO 2016 France Allemagne football
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 06:54

Bonjour les amis,

ce soir c' est la première demi-finale de l' EURO 2016 qui opposera le Portugal au Pays de Galles.

Qui , de Gareth Bale ou de Cristiano Ronaldo devra faire ses valises ?

Bien malin celui qui pourra répondre à cette question.

Les 2 footballeurs jouent dans le même club, le Real Madrid avec lequel ils viennent de gagner la finale de la champions league .

On pourrait penser que ce soir ce sera du 50-50.

Le Portugal a fait 1 partout contre l' Islande, 0 à 0 contre l' Autriche,3 partout contre la Hongrie, 1 à 0 contre la Croatie, et sont allés à la loterie des tirs aux buts contre la Pologne.

Bref un parcours assez calamiteux avec un Ronaldo qui ne réussit à peu près rien, mais une équipe qui en veut et qui possède des joueurs coriaces et de grande qualité comme par exemple le jeune Renato Sanches qui fait des étincelles, et d' autres joueurs très expérimentés comme Nanni, Carvahlo ou Pepe..

Le Pays de Galles a vaincu la Slovaquie 2 à 1,s' est inclinée devant son voisin anglais 1 à 2,a pulvérisé la Russie 3 à 0, éliminé la modeste Irlande du Nord 1 à 0, et créé la sensation en éliminant la talentueuse Belgique 3 à 1 au terme d' un match spectaculaire et très ouvert.

Les 2 équipes ont démontré qu' elles avaient des ressources et qu' elles sont capables de revenir dans un match.

Les gallois sont à l' aise face à des équipes comme la Belgique qui pratiquent un jeu ouvert mais risquent de souffrir face à un Portugal assez défensif qui ne se découvre pas et qui possède une défense " rude" et solide.

Notons aussi que Gareth Bale a brillé dans le tournoi par son omniprésence et par sa capacité à embarquer ses coéquipers à l' abordage.Il a souvent marqué en tirant des coups francs techniquement parfaits. Sa présence galvanise l' équipe dont on peut dire qu' il en est l' âme.

De l' autre côté Ronaldo n' a pas été transcendant mais il faut reconnaître aussi qu' il y a dans son équipe suffisemment de talents pour que celle-ci joue bien avec ou sans lui.

Enfin, il y a l' expérience de ce type de rencontres, et là, la balance penche largement en faveur du Portugal qui possède des joueurs qui savent comment passer ces tours éliminatoires.Pour ceux qui en douteraient, ils n' ont qu' à regarder le match Portugal-Croatie où les lusitaniens ont sans cesse cassé le rythme en pratiquant un jeu anti-naturel, avec beaucoup de fautes, avec les 2 attaquants coupés de leur milieu de terrain qui ne montait pas les ballons et qui ne se découvrait pas.Une stratégie que je n' aime pas du tout mais qui s' est révélée payante, juste à la dernière minute, alors que c' était les croates qui étaient sur le point d' éliminer le Portugal.Ça a été une vraie loterie.

Moralité: ce soir les gallois vont devoir aller à l' assaut, mais de manière réfléchie, et se méfier des contre attaques du Portugal et de leurs joueurs qui ont beaucoup de métier.

Bon, vous avez compris à la lecture de mon billet que j' ai une équipe préférée mais je ne le dirai pas pour ne pas leur porter la poisse...

Je vais quand même hasarder un pronostic.Ce soir, ça ira peut-ètre jusqu' aux prolongations mais on n' arrivera pas à l' épreuve des penalties...à suivre donc et réponse dans moins 16 heures....

Gareth ou Cristiano ?
Repost 0
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 15:39

Bonjour les amis,

samedi dernier c' était le FESTACARRER dans mon village, une fête qui met à l'honneur les danses et les musiques traditionnelles.

Cette année c' est le groupe RASCANYA qui a animé la soirée après un souper populaire en plein air.

Quon lou merlo salto al prat
Quon lou merlo salto al prat
Quon lou merlo salto al prat

Le groupe a interprété des airs de notre région de Valencia mais aussi des chansons catalanes et occitanes.Pour moi qui suis français ( et du Nord de la France) c' est toujours assez cocasse de découvrir des langues régionales françaises à partir de l' Espagne, alors que je suis à 700 km de la frontière française. Il est plus facile d' accéder aux cultures populaires basques.occitanes et catalanes du sud de la France quand on vit dans le sud-est de l' Espagne que lorsqu' on habite au Nord de la Loire.C' est incroyable !

Le groupe Rascanya nous a interprété une polka occitane intitulée:

"Quon lou merlo salto al prat" qui n' a pas besoin de traduction

Polka piquée : " Quon lou merlo salto al prat

baïsso la couéto (bis )

quon lou merlo salto al prat

baïsso la couéto lébo lou cap "

Quon lou nobi ( jeune marié ) salto al prat

lébo la couéto ( bis )

quon lou nobi salto al prat

lébo la couéto baïsso lou cap "

Pour écouter les paroles en occitan suivez le lien ci-dessous

Musicalement ça ressemblait à ce que fait le groupe ci-dessous

Et puis, au cours de la soirée, nous avons eu l' occasion de danser sur une polka intituée " el ball de l' os" ce qui en valencien veut dire la danse de l' ours.Cette polka est connue dans toute l' Europe...même en Angleterre ils ont The bear dance.

Voici sur la photo ci-dessous l' un des danseurs déguisé en ours pendant qu' un comparse raconte sur scène la légende de la danse de l' ours.

Quon lou merlo salto al prat

Me voici ci-dessous en train d' éxécuter la danse de l' ours.Notez que j' ai atteint une corpulence qui me permet d' interpréter un ours de manière assez crédible...

Quon lou merlo salto al prat

Voici ci-dessous 2 interprétations différentes de la danse de l' ours, afin que voius vous fassiez une petite idée.

Nous on l' a dansé comme sur le premier lien ci-dessous avec un rythme analogue à celui qui commence à 4 min 50 secondes sur le clip...

J' aime beaucoup la 2 ème version, un peu plus trash...

Que dire de plus, les amis.C' est une soirée qui s' est terminée très tard dans la nuit.Nous étions exténués après avoir dansé des polkas, des chotis, des valses, des jotas, des fandangos, des champagnes...

Lundi matin, à 8 heures votre serviteur avait encore des crampes et n' était pas complètement remis de toutes ces danses endiablées.

Cette édition 2016 du FESTACARRER restera pour moi celle de la danse de l' ours, que je ne connaissais pas et qui nous a fait passer un bon moment....et aussi celle de ce "merlo" qui saute dans les "prats" qui fut ma première leçon d' occitan.

Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 18:44

Bonjour les amis,

Je fais partie de ceux qui regardent les compétitions de foot essentiellement tous les 2 ans, c' est à dire à chaque Euro et à chaque Mondial.

J' aime ces compétitions internationales dans lesquelles s' affrontent différentes cultures footballistiques,ces compétitions qui donnent des matchs avec des équipes qui s' opposent avec des styles, des stratégies et des schémas tactiques bien contrastés.

A chaque compétition, on se prend de sympathie pour une équipe qui crée la surprise et qui vient bousculer la hiérarchie internationale.Cette année c' est l' Islande qui a joué ce rôle à merveille.

Il y a sur le net une petite soustraction rigolote qui explique comment est formée cette équipe.

La voici:

Sur les 332.529 Islandais, retirez les 165.259 femmes, les 40.546 hommes mineurs, les 82.313 hommes de plus de 35 ans et les 22.136 personnes obèses. Retirez également les 1246 personnes qui travaillent dans l'industrie de la baleine, les 478 qui surveillent les tremblements de terre et les volcans, sans oublier les 1934 bergers et les 1464 personnes qui tondent les moutons, mais aussi les 194 aveugles, les 7564 malades, les 564 fonctionnaires et les 23 banquiers emprisonnés.

Enfin, retirez les 8781 supporters qui remplissent le stade de Reykjavík à domicile et les 11 membres du staff de l'équipe nationale. Voilà, il n'en restait que 23. Le compte est bon.

C' est une façon assez humoristique d' expliquer que cette équipe s' est constituée dans un pays avec moins d' une centaine de licenciés.Et le résultat est surprenant et spectaculaire car dès le 1er match, ils ont fait jeu égal avec le Portugal, et ont même été sur le point de les vaincre à la dernière minute de la partie.

Ensuite ils battront l' Autriche 2 à 1 et, surprise surprise, ils élimineront l' Angleterre 2 à 1 dans un match héroïque, net et sans bavures où leurs 2 buts seront marqués sur actions de jeu.

Durant ce match on a vu une équipe d' Islande décomplexée ( sans vedettes touchant des salaires mirobolants ) allant de l' avant avec des attaques bien construites et des joueurs qui savent se trouver avec précision sur le terrain.

On se dit que normalement ils auraient dû être surclassés par des anglais qui jouent dans l' une des ligues professionnelles les plus relevées du monde, et bien non...

L' islande démontrera à plusieurs reprises que ses adversaires sont parfois des colosses aux pieds d' argile.

Un petit vent de foile est passé sur cet Euro grâce à la fraîcheur de ces joueurs motivés par une énorme envie de jouer et de gagner devant leurs supporters sympathiques qui les animent de manière très particulière en effectuant des séquences rythmées de clapping.

Voici la célébration de leur victoire sur l' Angleterre

.

Les Bleus ont mis un coup d' arrêt à leur parcours de rêve, mais il est important de souligner que les islandais avaient plutôt bien démarré leur match, de la même manière qu' avec les adversaires antérieurs.

Après avoir encaissé 4 buts, ils ont quand même vaillament réduit le score à 5 à 2.

On ne peut que saluer leur parcours, leur courage et leur exemplarité.

TOTAL RESPECT

Les islandais m' ont apporté ce que j' attendais de cette compétition...Il y a dans leur parcours quelque chose de profondément moral.Tout ne s' obtient pas qu' avec le fric...Il y a l' envie, la noblesse, la vaillance, le talent et l' astuce aussi qui permettent d' accomplir des prodiges.

Ça discutera longtemps dans les chaumières islandaises de cette équipe de foot qui, en 2016, a écrit une belle page d' histoire sportive et s' est attirée la sympathie de toute l' Europe.

Merci l' Islande...
Merci l' Islande...

Enfin le choriste que je suis a découvert, pour la première fois, et grâce à cet EURO l' hymne islandais qui est tout simplement somptueux, et que je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous.

Ecoutez-moi ces belles harmonies les amis...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans euro 2016 football islande
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 05:50

Bonjour les amis,

Les 8 ème de finale de cet euro 2016 nous ont laissé un tableau avec certaines surprises de taille

Euro 2016: en route vers les quarts de finale...

Mais revenons d' abord sur chacun de ces matchs de 8 ème.

1-Match Suisse-Pologne qui a vu la Pologne ouvrir le score mais qui s' est peu à peu émoussée au fil de la rencontre.Une égalisation avec un but extraordinaire de Shakiri sur un retourné acrobatique...et puis une qualification aux pénalties.La Pologne se rassure pas du tout, et il faudra qu' elle soit bien plus vive et tranchante pour affronter le Portugal en quarts.

2-Match Croatie-Portugal qui a vu la Croatie tomber face à un Portugal pratiquant un jeu anti-naturel ultradéfensif avec 2 attaquants coupés du milieu de terrain.Un jeu âpre, hâché, plein de faux rythme, plein de fautes aussi.Le Portugal qui s' impose physiquement et qui piétine un peu l' adversaire...et une soirée de cauchemar pour les croates ( et pour moi aussi).Même s' il y a d' énormes joueurs dans l' équipe portugaise, ce n' est pas ce style de jeu que j' espère voir triompher.

3- Pays de Galles-Irlande du Nord: les petits copains de Gareth Bale se sont bien baladés et qualifiés sans trop de difficultés

4-France-Irlande.On est en 8 ème de finale et des bleus qui se cherchent pendant 45 minutes.Une équipe à la dérive, à la limite de concéder le 2 à 0, et que j' ai vu très mal embarquée face à une modeste République d' Irlande.

Ça me fait sourire de voir à quelle vitesse tous les supporters oublient cette mi-temps catastrophique avant les buts de Griezman.

Deschamps qui change de schéma tactique en 2 ème mi-temps.On croit rêver.On est en 8 ème et il ne sait toujours pas comment placer ses joueurs.Bin, ça la fout un peu mal tout ça...

Là, sur ce dernier coup,Dédé a réussi à mettre toute la Gaule d' accord.Matuidi joue mieux à gauche...et pis c' est tout !!! Même la ménagère de moins de 50 ans le sait.

A part ça, les Bleus ont vraiment du bol car ils vont devoir affronter la cendrillon islandaise avant que les choses sérieuses ne commencent pour eux...

5- Match Hongrie-Belgique.C' est de loin le plus beau 8 ème de finale dans lequel on a retrouvé Eden Hazard au sommet de son art.Une première mi-temps de rêve où l' équipe a pratiqué un jeu collectif parfait.Hazard en petit Mozart du ballon rond, un ballon qui lui reste collé au pied quoi qu' il fasse..un Eden hazard qui se balade avec élégance et qui efface un à un des adversaires impuissants convertis en simples spectateurs involontaires et logés aux premières places.

La Hongrie n' était pas une faible équipe.Elle avait fait 3 partout face au Portugal, et elle a opposé une sérieuse résistance mais les belges étaient trop forts.

Une petite inconnue cependant.Que reste t' il du collectif belge sans la personnalité de Hazard qui , lorsqu' il est dans un bon jour, distribue le jeu à la perfection ?

6- Allemagne -Slovaquie.La Mannschaft qui fait une démonstration implacable et qui pulvérise les rêves de ces modestes slovaques qui ne pèseront pas bien lourd.L' Allemagne est passée sur eux comme un rouleau compresseur...Une Allemagne qui retrouve tout son impact car elle nous avait fait douter un peu de son efficacité face à la Pologne.

7-Italie-Espagne.

C' est une énorme déception de voir l' Espagne s' incliner en se trompant de match.Les italiens les ont très bien pressé et ont coupé leurs lignes de circulation de ballons avec une terrible efficacité ( la même efficacité utilisée contre la Belgique).L' Espagne est revenue dans le match en 2 ème mi-temps.Elle s' est créée de belles occasions mais sans vraiment trouver ni le rythme, ni les accélérations nécessaires pour inquiéter la squadra.

Je m' attendais à un match explosif, et malheureusement le pétard était un peu mouillé.

En tout cas, un grand BRAVO à une Italie conquérante et flamboyante qui a fait complètement oublier le catenaccio d' antan.

8- Le meilleur poiur la Fin.

Angleterre-Islande.

J' avais parié avec un copain sur l' élimination de l' Angleterre qui malgré des personnalités de talent ne m' a jamais convaincu dans cet Euro.Les islandais frais et décomplexés ont eu raison d' eux, et à la régulière, en marquant des buts sur action de jeu alors que le seul but anglais a été marqué sur pénalty.

Bravo les ilslandais ! Quel parcours !...Ce qu' ils ont fait restera dans les annales du foot.Ils ont écrit une belle page ( et moi j' ai gagné mon pari).

L' Angleterre qui réussit en moins d' une semaine à quitter l' Europe et l' Euro ! Quel doublé !

David Cameron et Roy Hodgson qui démissionnent en même temps...

Qualification méritée de l' Islande 2 à 1 face à l' Angleterre

Qualification méritée de l' Islande 2 à 1 face à l' Angleterre

Passons aux quarts de finale avec l' expression de certains de mes souhaits.

D' abord j' espère que la Pologne viendra à bout du Portugal mais rien n' est moins sûr.Il faudra qu' ils se réveillent les polonais et qu' ils nous montrent autre chose que cette 2 ème mi-temps poussive contre la Suisse qui méritait mieux.

J' espère que la Belgique confirmera cette sensation de jeu et de collectif retrouvés face à la Hongrie.J' ai envie de voir Hazard nous refaire une petite démonstration maradonienne face à Gareth Bale.

ALLEMAGNE-ITALIE.

ÇA, CE SERA LA FINALE AVANT L' HEURE.

Ce sont les 2 seules grosses équipes qu' on attendait et qui sont vraiment au rendez-vous depuis le début de la compétition.

Théoriquement c' est du 50-50 mais je parie sur l' expérience italienne .L' Italie est la nation qui sait le mieux prendre l' Allemagne ( et on peut même dire que la squadra azzura est la seule vraie bête noire de la Mannschaft...)

France-Islande

Théoriquement y' a pas photo mais les bleus nous ont appris depuis le début de la compétition qu' il y a une grande différence entre la théorie et la pratique.Ils vont se retrouver face à des jeune islandais talentueux, euphoriques, décomplexés et qui n' ont rien à perdre puisqu' ils ont déjà accompli un authentique exploit..

Tout le poids de la rencontre va être sur le dos des français, alors il serait temps qu' il gèrent mieux leur stress et qu'ils entrent libérés dès la première minute du match, car, eux aussi, ne sont pas à l' abri du piège dans lequel sont déjà tombés le Portugal, l' Autriche, et l' Angleterre....

Si les Bleus ne maîtrisent pas ce quart de finale, c' est tout simplement qu' ils ne méritent pas d' aller plus loin...

Et puis, pour vous détendre les amis en attendant les quarts de finale, je vous propose une vidéo qui montre ce qui se passe dans un stade quand un supporter entend sa chanson favorite...J' adore !!!

Je suggère à l' UEFA d' inviter ce mec pour chauffer l' ambiance au stade de France le jour de la finale !!! Encore plus fort que David Guetta !

Repost 0
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 07:28

Bonjour les amis,

Hier c' était les 2 èmes législatives espagnoles provoquées par le fait que les forces d' opposition n' ont pas été capables d' arriver à un accord de gouvernement après les élections du 20 Décembre dernier.

Ce non-accord notamment entre PSOE et PODEMOS et la convocation de nouvelles élections représentaient un risque énorme.

En effet, l' électorat de droite du Parti populaitre PP avait sanctionné durement Mariano Rajoy, sa politique d' austérité et les innombrables affaires de corruption qui entâchent son parti, mais c' était oublier aussi qu' un électorat sanctionne rarement 2 fois d' affilée un parti pour les mêmes motifs.

Il était clair comme de l' eau de roche que Mariano Rapoy était le seul leader qui avait intérêt à ce qu' on revote une 2 ème fois, et hier les urnes lui ont donné raison puisqu' il s' est refait une petite santé.

Aujourd' hui, c' est la gueule de bois à gauche. Il y a autour de moi de nombreuses personnes qui sont dégoûtées et écoeurées par les résultats du scrutin d' hier mais ce qui s' est produit était inéluctable et sera étudié un jour comme un cas d' école.

Ne pas profiter d' une possibilité de prendre le pouvoir après le 20 Décembre c' était redonner la main à l' adversaire.On ne peut aborder ce genre de situation cruciale comme une partie de poker, reconvoquer des élections et penser que l' électorat vous suivra dans la surenchère.

Les électeurs avaient voté et s' étaient exprimés le 20 Décembre dernier, et même si la gauche n' était pas majoritaire, les forces d' opposition, elles, l' étaient.

Les sympathisants de droite avaient donné un sérieux avertissement à leur leader l' année dernière, mais aujourd' hui ils considèrent que celui-ci a été suffisemment sanctionné ( ça c' était aussi prévisible que 2 et 2 font 4...c' est de la simple psychologie électorale).

Les leaders de la gauche sont donc responsables du fait que Rajoy va probablement diriger le prochain éxécutif espagnol.

Ça ne sert à rien de se lamenter aujourd' hui.Nous avons ce que nous méritons.

Ne pas savoir saisir une opportunité historique est une faute coupable qui se paie cash...

Qui est le plus responsable ?

Pedro Sanchez, secrétaire du PSOE qui avait scellé une alliance avec les centristes de droite de Ciutadan's ou Pablo Iglesias, leader parfois arrogant et intransigeant de PODEMOS ? Je n' en sais rien mais ça n' a plus aucune importance aujourd' hui...

Quant à moi, les amis, j' étais tellement écoeuré et en colère par cette défaite prévisible qu' hier soir, au lieu de suivre les débats télévisés sur les résultats électoraux j' ai préféré, et de loin. regarder le match de foot Hongrie-Belgique ...

Elections espagnoles...et ce qui devait arriver, arriva...
Repost 0