Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 07:16

Bonjour les amis,

Je viens de terminer la lecture d' un essai historique considéré par beaucoup comme le livre de l' année 2015,un livre qui a été vivement recommandé entre autres  par Bill Gates et par Mark Zuckerberg.

Il s' agit de SAPIENS, UNE BRÈVE HISTOIRE DE L' HUMANITÉ écrit par Yuval Noah HARARI, professeur à l' université hébraïque de Jérusalem.

SAPIENS...un passionnant récit qui remet en perspective toute l' histoire de l' humanité

Alors avant de vous parler moi-même de ce livre, je vous engage à lire d' abord la fiche wikipédia qui résume très bien la structure du livre en 4 parties ainsi que le contenu de l' ouvrage.

Alors ce que j' ai beaucoup aimé dans ce livre d' histoire, c' est d' une part qu' il remet un peu les pendules à l' heure et qu' il brise certains mythes, à commencer par celui de l' homme " bon sauvage" qu aurait vécu à une certaine époque en harmonie avec la nature sans en enfreindre les lois.Rien n' est plus faux.

Dès que l' homo-sapiens apparaît et qu' il n' est encore qu' un chasseur-collecteur, il fait irruption de manière singulière dans le règne animal, se comporte en prédateur qui fera disparaître systématiquement la plupart des grands mammifères de l' époque et une partie la faune et de la flore associées à ces êtres vivants.On peut considérer homo sapiens comme le premier serial-killer  de la planète. Harari apporte des pièces à conviction qui ne laissent plus aucun doute sur ce sujet car ses exemples sont trop nombreux et les coïncidences aussi.Que ce soit en Australie, en Tasmanie ou à Madagascar la disparition des grands mammifères correspond toujours avec l' arrivée de l' homme.Il est difficile d' attribuer la disparition par exemple du Diprotodon australien au changement climatique alors que cet animal avait survécu pendant des millions d' années à plus de 10 glaciations.Comme par hasard c' est avec l' arrivée de l' homo sapiens qu' il disparaît.

 

SAPIENS...un passionnant récit qui remet en perspective toute l' histoire de l' humanité

Harari multiplie les exemples.Et cela vaut aussi pour les amérindiens qui feront disparaitre du continent américain la majorité des mammouths et les grands mammifères.

Oublions donc cette idée d' un homo sapiens sage vivant en harmonie avec la nature environnante.C' est une image fausse.L' Homme intervient de manière significative, bouleverse tout et change tout, à chaque fois qu' il apparaît.

Par ailleurs Harari nous amène à réfléchir sur notre cohabitation avec les Neandertal en Europe centrale qui étaient humains également ( de la branche homo), plus proches de nous que les grands singes.Nous avons plus que cohabité avec le Neandertal: nous nous sommes croisés avec lui car on retrouve plus de 2% de son ADN dans le nôtre.Pourquoi Neandertal a t' il disparu ? Premier grand génocide de l' histoire ? Ou alors, l' homo sapiens étant plus performant que les Neandertal dans le domaine de la chasse  les aurait-il peu à peu acculé à la déchéance, puis à la disparition ?

Quoi qu' il en soit Harari essaie d' imaginer un monde où auraient cohabité deux espèces humaines différentes avec toutes les implications sociologiques, religieuses et politiques que ça aurait pu supposer.Cela aurait été une autre histoire complètement divergente mais elle n' a pas eu lieu  et ce n'est sans doute pas dû au hasard.

Donc dès le départ, la nature n' est jamais figée.Elle mute sans arrêt et n' obéit à aucune morale, ni à aucun ordre.Seuls les animaux performants survivent: c' est la seule loi qui vaille, celle de l' évolution énoncée par Darwin et qui n' a jamais été infirmée.

Preuve qu' il n' y a pas de grand dessein défini à priori, c' est que les territoires comme la Tasmanie ou Madagascar qui sont déconnectés du reste des continents voient se développer des espèces qui leur sont propres.A chaque territoire isolé, le projet de la vie a débouché sur des solutions nouvelles et originales.

Ensuite Harari analyse l' impact de la révolution qu' a supposé pour l' humanité le passage à l' agriculture.Ce passage va permettre à l' homo sapiens d' augmenter ses possibilités d' alimentation  mais en les appauvrissant aussi ( l' homme qui mange du riz pratiquement tous les jours).L' homme va se sédentariser mais son corps n' est pas vraiment adapté à l' agriculture, et il va donc le stresser, l'asservir...Peut-être que c' est le vrai début de notre chance et de notre infortune également.

L' agriculture aura des conséquences incommensurables sur notre environnement.L' homme brûle des grandes superficies, arrache des souches, déboise, etc...et fait disparaître une partie importante de la faune et de la flore, et en privilégie une autre.

Finalement il n' y a que les océans et la vie marine qui ne sont pas directement affectés et chamboulés par notre présence.

Dans la suite du livre, l' auteur s' attarde sur les élements-clés qui vont déterminer notre organisation sociale et politique.

L' apparition des monnaies qui facilitent les possibilités d' échanges.

L' avènement des monothéismes qui supplantent peu à peu toutes les formes de polythéisme et de croyances. Harari explique bien que les deux monothéismes dominants ( Christianisme et Islam) n' avaient  que de très faibles probabilités mathématiques d' émerger.Il s' interroge sur ce qui a poussé Constantin 1er à imposer le christianisme dans l' Empire romain déclinant.Une chose est sûre: le pari fut gagnant.L' auteur explique que les monothéismes accroitront de manière très significative l' intolérance des hommes et que ceux-ci imposeront leurs croyances par la force des armes.

Harari en profite pour mettre en valeur les apports spirituels du Bouddhisme qui est une forme de religion sans Dieu ( en tout cas,où Dieu n' intervient pas directement) car c' est l' homme qui doit trouver au fond de lui les sources de son propre bonheur.

Puis viennent dans le livre les points de passage obligés à toute histoire de l' humanité.

D' abord la découverte des Amériques, et le bouleversement politique et écologique que cela supposera.L' éradication de civilisations entières.Là encore, Harari nous explique qu' avant Cristophe Colomb il y a eu d' autres empires qui ont envoyé des milliers d' hommes sur les océans pour découvrir de nouvelles terres mais qu' ils n' en n' ont retiré pratiquement aucun profit, aucun avantage.Les 3 petites caravelles de Colomb provoqueront bien plus de bouleversements que la flotte du chinois Zeng He armé de 70 vaisseaux et de plus de de 30 000 hommes.Toutes les nombreuses découvertes de Zeng He durant ses 7 voyages ne déboucheront sur aucune expansion, alors que les 3 petites caravelles de Colomb changeront le destin de l' humanité et provoqueront un cataclysme.La différence entre l' Europe et le reste du monde est politique, économique et culturelle.En Europe les rois et les princes ont besoin d' or, de beaucoup d' or...

Harari nous relate ensuite la naissance du capitalisme moderne associé à la création de la monnaie, une monnaie qui naît du crédit.Le crédit va devenir le moteur de la révolution industrielle.L' humanité ne pensera plus en terme de gâteau à partager mais en terme de gâteau qui peut devenir infiniment grand grâce à l' exploitation des colonies.Il explique comment certaines villes dynamiques marchandes comme Amsterdam supplanteront certains royaumes croulant sous les dettes de leurs rois.

Alors que la vie sur Terre est le fruit d' une évolution incessante, dans la dernière partie de l' ouvrage Harari annonce que c' est l' homme qui est devenu Dieu.Que la vie n' est plus dominée par les mutations génétiques, ni par les aléas de l' évolution mais que c' est l' homme qui, en intervenant sur les gènes des plantes, des animaux, et finalement sur ceux de ses congénères devient le grand architecte de son devenir,et du futur de la planète.

 

Dans bien des chapitres du livre Harai met le doigt sur les aléas et singularités de notre trajectoire.Il pose souvent la question: " Et si ça s' était passé autrement ? " en nous démontrant que d' autres chemins étaient réellement possibles.Il essaie de démêler ce qui était inéluctable et ce qui est le fruit de hasards.

Par ailleurs, l' auteur  se soucie à chaque époque de réfléchir sur notre bonheur.En quoi sommes-nous plus heureux que Cro-Magnon ?

Bien évidemment nous vivons bien plus longtemps que lui, nous bénéficions de médecines puissantes.Nous nous sommes libérés de bien des souffrances.Nous vivons dans le confort, et ne passons pas toute la sainte journée à être obnubilés par le fait de devoir nous alimenter.

Mais  qu' est ce qui fait qu' une personne est plus heureuse qu' une autre au XXI ème siècle ? Dans quelle mesure notre bonheur n' est -il pas lié au consumérisme social ? Sommes-nous capables d' y échapper ?

Ne sommes nous pas dépendant de la consommation tout comme un junkie qui a besoin de sa dose d' héroïne pour se sentir bien ?

Le concept même de consommation s' est imposé dans tous les domaines: d' abord les biens matériels que nous convoitons mais aussi les sentiments , les amours,notre sexualité, nos aventures...Tout est devenu une affaire de consommation.

Par ailleurs, tous nos progrès ont élevé le degré du stress que nous infligeons à notre corps et que nous devons gérer pour préserver notre bonheur.

L' auteur essaie d' apporter des lignes de réflexion sur  notre liberté et le bonheur qui y est associé.Il s' attache surtout à démonter des mythes, des croyances que nous croyons fermement établies.SAPIENS est un livre qui relativise, qui remet en perspective, qui permet de nous resituer dans le cosmos.

Je terminerai en parlant du ton souvent provocateur de l' auteur qui aime rompre nos schémas de pensée préétablis.

Pour lui,en dehors des sciences, il n' y a pas d' ordre, pas de lois naturelles, pas de vérité définitive gravée dans le marbre: il n' y a que des fictions inventées par les hommes qui ne sont pas gravées dans notre ADN comme la déclaration de la constitution américaine ou la charte des droits de l' homme.

Il y a dans son livre aussi pas mal d' humour.

Le ton de ce bouquin m' a rappelé dans une certaine mesure celui du SINGE NU de Desmond Morris que j' avais adoré dans les années 70.

SAPIENS est un ouvrage qui nous permet de nous resituer, de prendre de la hauteur et du champ.C' est aussi un livre qui nous pousse à nous poser certaines questions auxquelles on n' aurait jamais songé.

SAPIENS, traduit en 30 langues a reçu le prix littéraire du savoir et de la recherche.

Pour ma part, je me suis régalé à la lecture de ce livre.Impossible d' être d' accord avec tous les points de vue de l' auteur mais là n' est pas le problème.Le livre n' est jamais faux mais forcément incomplet car c' est impossible de faire tenir l' histoire de l' humanité en 400 pages .L' intérêt du livre est ailleurs:il nous ôte nos oeillères et invite à la réflexion, à la relativisation...

Nota Bene: il ne vous aura pas échappé que le sous-titre du livre d' Harari est à mettre en parallèle avec " Une brève histoire du temps" de Stephen Hawking, le célèbre astrophysicien.

Hawking et Harari possèdent ceci en commun qu' ils sont tous deux athée et qu' ils considèrent que l' univers n' a pas besoin de Dieu pour exister.

Voici pour ceux que ça intéresse une interview de l' auteur donnée à Télérama.

 

 

Repost 0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 14:51

Bonjour les amis,

En ce moment je ne peux ouvrir mon PC sans être bombardé de pubs me promettant des vacances de rêve ou des croisières de luxe aux 4 coins de la planète.

Je les considère toutes avec la même indifférence blasée.En fait, je ne les regarde même pas.

Mais ce matin un ami a mis en lien sur facebook une pub très fraîche datant de 1956.

Les vacances en vespa ! Ça c' était une sacrée belle chouette idée.

Mais regardez plutôt la vidéo sur le lien ci-dessous.Son charme désuet ne vous laissera pas insensible...

Les belles vacances...

J' imagine que ce document fera vibrer d' émotion tous ceux qui ont fait partie du Vespa Club de France dans les années 50-60.

Alors pour accompagner ces belles images, et ces commentaires naïfs qui me renvoient aux belles années innocentes et insouciantes de ma petite enfance et aux premières vacances de mes parents en Renault 10, je vous propose cette petite chanson très " vintage", emblématique de toute une époque et d' un état d' esprit définitivement révolu.

" C'est le temps de l'amour
Le temps des copains
Et de l'aventure
Quand le temps va et vient
On ne pense à rien
Malgré ses blessures

Car le temps de l'amour
C'est long et c'est court
Ça dure toujours
On s'en souvient

On se dit qu'à vingt ans
On est le roi du monde
Et qu'éternellement
Il y aura dans nos yeux
Tout le ciel bleu ...."

Repost 0
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 09:26

Bonjour les amis,

Aujourd' hui 1 er juillet 2017 ma chère maman fête ses 77 ans !

Un bel âge canonique qu' elle porte à merveille puisqu' elle garde l' esprit très vif et qu' elle a toujours bon pied bon oeil.

Bon anniversaire Maman !

Alors ce matin, sa soeur l' a appelé pour lui souhaiter un bon anniversaire en lui passant tout d' abord au téléphone une chanson populaire italienne de Rocco Granata intitulée MARINA.

Ma maman s' appelle Maria et elle aimait bien chanter cette ritournelle des années 50 dans les fêtes familiales, mariages, baptêmes et communions.

Ma mère s' appelle Maria mais  tout le monde, dans la famille et chez les amis, l' appelle Marinella depuis toujours.

 Alors, à mon tour de lui dédier, en ce jour chaud à mon coeur, une autre chanson populaire de Tino Rossi qu' elle aime bien en honneur à son doux prénom.

Marinella, une belle rumba d' amour qui colle très bien au caractère de Maman et qui me ramène aussi au temps de sa belle jeunesse éclatante.

Bonne journée les amis, et encore une fois

BON ANNIVERSAIRE MAMAN

Repost 0
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 07:20

Bonjour les amis,

L' actualité espagnole a été marquée ce mois-ci par le fait que le tribunal constitutionnel a déclaré illégale l' amnistie fiscale honteuse décidée en 2012 par le gouvernement de Mariano Rajoy.

Cette annulation du tribunal constitutionnel n' aura aucun effet pour les personnes qui ont bénéficié de l' amnistie car il n' y aura pas de mesure rétroactive, mais bien évidemment, c' est un sérieux revers que le tribunal inflige à l' actuel gouvernement.

Son ministre du budget Cristobal Montoro dont l' opposition réclame la démission a dû se justifier, en expliquant que personne ne prend ce genre de mesures de gaieté de coeur mais que, selon lui, c' était un moyen efficace de faire revenir des capìtaux vers la péninsule ibérique.

Sachez que pour les fraudeurs cette amnistie permettait de rapatrier des fonds qui auraient dû être taxés de l' ordre de 30 % en payant en moyenne 3%.Une affaire vraiment juteuse pour les délinquants financiers qui deviennent instantanément blanchis et libres de tout pêché aux yeux du fisc après avoir fraudé ! Un mauvais exemple immoral et démoralisant pour le reste de la citoyenneté.Parmi les 30 000 personnes qui ont bénéficié de cette amnistie il y a eu entre autres Rodrigo Rato, ex-ministre et ex-directeur du FMI qui en a profité pour faire revenir en Espagne de l' argent provenant ( selon lui) de sa famille. Pour la petite histoire sachez que durant les années 90 j' avais entendu ce même ministre venir à la télé nous faire la morale et vilipender les mauvais citoyens fraudeurs. Quel dommage qu' il n' ait jamais songé à appliquer à lui-même ces grands principes qu' il prétendait imposer aux autres.

Durant son discours de justification des bienfaits de l' amnistie fiscale Cristobal Montoro a fait une métaphore en parlant de poissons qui nagent au fond de la mer et qu' il faut attirer avec des appâts ( les fameux 3% ).

Alors l' une des émissions d' humour de la chaîne de télé LA SEXTA ( genre le petit journal de Yann Barthes) a transformé la déclaration de Montoro en petite chanson parodique en la reprenant mot à mot .

Voici cette petite chanson sous-titrée en espagnol ( j' ai mis la traduction dans la suite de l' article).

Voici une traduction approximative

En el fondo del mar

au fond de la mer

los pececitos se van

les petits poissons s' en vont

o se quedan com están

ou alors restent là où ils sont

Hubo que poner un cebo, claro

Il a fallu mettre un appât, bien sûr

Es que esto si no, no funciona

Car sinon ça, ça ne marche pas...

Alors ce petit montage est quand même assez hilarant car l' équipe du programme de LA SEXTA n' a rien changé au discours du ministre.Ils ont repris sa voix réelle qui est un peu nasillarde et son discours au mot près, simplement en l' intégrant à une petite musique entraînante et accrocheuse.Alors maintenant que vous avez bien compris le contenu de la chanson, revisionnez à nouveau la vidéo en appréciant les expressions et gestes du ministre, notamment ses mains qui expliquent que " sinon ça ne marche pas..."

Cette chanson est déjà en train de faire un petit carton et risque d' animer toutes les nombreuses soirées et fêtes populaires en Espagne durant cet été.Les gens commencent à danser sur cet air et les enfants font des petites chorégraphies marrantes avec les petits poissons qui nagent au fond de la mer.

A la maison c' est la blague de la semaine, et mon fils et moi n' arrêtons pas de chantonner de manière rigolarde et complice EN EL FONDO DEL MAR en nous esclaffant...

Et oui, en 2012, on s' était tous insurgé de manière véhémente contre cette amnistie fiscale complètement immorale qui permettait aux grands délinquants internationaux de rapatrier des capitaux après avoir fraudé de manière éhontée.

Aujourd' hui le tribunal constitutionnel nous donne raison mais ça ne sert plus à rien si ce n' est à rendre impossible toute nouvelle amnistie à l' avenir...alors, autant prendre cela en dérision et chanter cette mélodie qui tourne de manière obsédante dans ma tête tout autant que la Macarena en 1995 ...

En el fondo del mar, en el fondo del mar...los pececitos se van...o se quedan com están...

 

Repost 0
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 13:24

Bonjour les amis,

Quand on parle de l' Ave Maria de Gounod tout le monde pense à cet air que le grand compositeur français a écrit en utilisant la base harmonique du premier prélude en DO majeur de Bach.

Pour vous situer un peu voici d' abord ce premier prélude du clavier bien tempéré de J.S.Bach.

Donc en utilisant la base harmonique de ce prélude Gounod a composé l' air d' un Ave Maria qui est devenu universellement célèbre.Le voici ci-dessous.C' est l' un des Ave Maria les plus connus avec celui de Schubert.

Or, il se trouve qu' avec mon groupe choral CADENZA nous interprétons un autre Ave Maria toujours du même Charles-François Gounod, mais il s' agit d' une autre composition qui n' a rien à voir avec celle dont je parle ci-dessus.

J' ai essayé  avec beaucoup de difficultés d' en trouver des versions sur le net en faisant des recherches, notamment sur Youtube.

Si vous tentez de faire la même expérience vous verrez qu' il y a des centaines de vidéos disponibles sur le premier Ave Maria ( avec plein d' adaptations avec toutes les instrumentations possibles et imaginables) et rien, absolument rien, sur le second.

C' est assez fou.Des milliers de liens sur le premier Ave Maria et rien sur le deuxième...!!! 

Alors,je suis un peu têtu et à force de farfouiller j' ai fini par trouver ce matin une version chantée par un choeur de Belgorod dans la Russie profonde.

Ce deuxième Ave Maria qui est celui que nous chantons avec notre groupe vocal et que j' ai eu beaucoup de mal à trouver sur la toile, le voici donc ci-dessous:

L' interprétation du choeur russe est très belle mais malheureusement la prise de son est sommaire et ne permet pas de saisir toute la richesse harmonique du morceau et des différentes voix.Alors si l' un d' entre vous me trouve sur internet une autre version enregistrée avec des moyens de studio je suis preneur.

J' en profite aussi pour vous mettre en lien une autre pièce de Gounod que nous avons travaillé cette semaine.Il s' agit de son Ave Verum. 

Je vous avais déjà parlé de l' Ave Verum de Mozart que j' adore, mais celui de Gounod est très bien également.

Notre groupe va le chanter simplement accompagné au piano ou à l' orgue, un peu comme sur cette version-ci.

 

 

L' autre AVE MARIA de Gounod...

Enfin, et pour la petite histoire sachez que tous les Ave Maria et tous les Ave Verum ainsi que toutes les pièces chantées durant la messe ont toujours le même texte en latin quels que soient les compositeurs.Pour les chanteurs c' est pratique car seule la musique change mais pas les paroles.

Ave Maria (Ave Marie)

Ave maria
Ave Marie
Gratia plena
Pleine grâce
Dominus tecum
A toi Souveraine
Benedicta tu
Ta bénédiction
In mulieribus
En chaque femme
Et benedictus
Et le fruit
Fructus ventris
De cette bénédiction dans ton ventre
Tui jesus
(Qui est) ton Jésus

Sancta maria
Sainte Marie
Sancta maria
Sainte Marie
Maria
Marie
Ora pro nobis
Elle juge les nobles
Nobis peccatoribus
Les nobles pécheurs
Nunc et in hora
Maintenant et en cette heure
In hora mortis nostrae
En cette heure de mort 

(sancta maria
(Sainte Marie
Sancta maria)
Sainte Marie)

Maria
Marie
Ora pro nobis
Elle juge les nobles
Nobis peccatoribus
Les nobles pécheurs
Nunc et in hora
Maintenant et en cette heure
In hora mortis nostrae
En cette heure de mort
Amen amen
Amen, amen

 

 

 Ave,Ave verum Corpus natum
     De Maria Virgine!
     Vere passum immolatum
     In cruce pro homine!
     Cujus latus perforatum
     Unda fluxit cum sanguine!
     Esto, nobis, praegustatum,
     In mortis examine.

 
     Salut!Salut! Véritable corps né
     De la Vierge Marie!
     (Toi!) qui a réellement souffert dans ton immolation
     Sur la croix en faveur de l'être humain!
     C'est son côté transpercé
     Qui a laissé s'écouler de l'eau mêlé de sang!
     Sois désormais pour nous, l'avant goût (de Toi)
     Dans l'épreuve de la mort!
Repost 0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 21:18

Bonjour les amis,

Aujoud' hui c' était la fête de fin d' année dans mon lycée.

Pas de classes durant cette dernière journée festive tout au long de laquelle de nombreuses activités à caractère culturel ont été programmées.

Tout d' abord nous avons assisté à des spectacles de gymnastique rythmique éxécutés par différents groupes d' élèves préparés par leurs professeurs d' éducation physique durant ces dernières semaines.Cette année le thème commun à tous les numéros présentés était le saut à corde.Les musiques très rythmées sur lesquelles étaient réalisées les différentes choréographies et figures acrobatiques avaient été selectionnées par les élèves eux-mêmes. ( l' un des groupes de lycéens avait choisi de faire leur prestation sur le EYE OF THE TIGER qu' on entend dans le film Rocky).

Ensuite nous avons assisté à un spectacle de danses et de musiques préparé par les élèves ( sous la direction artistique de leurs profs).

A noter cette année, une belle prestation de modern' jazz réalisée par deux de nos ballerines particulièrement douées et qui ont une pêche incroyable.Elles nous ont carrément bluffé.Je dois ajouter que l' une entre elles que j' ai eu comme élève cette année m' a vraiment surpris car elle est très discrète en classe ( attentive mais très discrète) alors que sur scène, elle se transforme en un véritable ouragan.Bien évidemment, je suis allé la féliciter chaudement à la fin de sa prestation, en lui disant qu' elle m' avait sincèrement épaté.

Nous avons pu apprécier également une danse orientale assez envoûtante éxécutée par l' une de nos élèves d' origine marocaine.Certaines de nos élèves possèdent déjà une très bonne technique, et aussi un sens inné de la scène...

Beaucoup d' énergie et de charisme donc ! Certains élèves se comportent déjà comme des pros avec une apparente facilité sur scène et une maîtrise technique derrière lesquelles se cachent en réalité de très nombreuses heures de travail et de répétitions.

Le spectacle qui a duré près de deux heures s' est terminé avec plusieurs morceaux interprétés par le Big Band du lycée formé par les élèves-musiciens et aussi 6 ou 7 professeurs.Un Big Band complet avec une section entière de cuivres ( saxo, trombone,cor,tuba) flûte traversière, clarinettes altos et basse, flûtes à bec, batterie, claviers, guitare électrique, guitare basse, etc...

Durant l' un des morceaux éxécutés par le Big Band , on a pu écouter une de nos élèves de seconde qui a une belle voix interpréter une chanson qui me rappelait de manière lointaine un thème déjà entendu, mais que finalement que je n' arrivais pas à reconnaître.

J' étais complètement ravi, et après m' être renseigné auprès de l' un des musiciens j' ai appris que le morceau en question s' intitulait FEELING GOOD et que l' interprète de la version originale était ni plus ni moins que la grande Nina Simone.

Ecoutez-là sur ce lien.Elle est tout simplement sublime...Le final est éblouissant !

 

Alors pour la petite histoire, sachez que cette pièce avait été composée par Anthony Newley et Leslie Bricusse pour la comédie musicale" The roar of the greasepaint".

Voici ci-dessous  cette première version pour que vous puissiez apprécier le grand travail de Nina Simone, son apport et sa touche très personnelle.

Alors revenons à la magnifique version de Nina Simone.

Ce titre, I m feeling good, correspondait parfaitement à notre état d' esprit à tous en cette journée ensoleillée de fin de cours 2016 /17.On était euphorique ! 

J' étais content aussi de voir que le jeune public était assez enthousiaste et très réceptif à une pièce composée en 1965 dans un style très éloigné de ce qui se fait actuellement et de ce qu' ils ont l' habitude d' entendre.

Il n' y a eu de leur part aucune réaction de rejet ou de dédain pour une musique qui aurait pu leur paraître ringarde.Au contraire le FELING GOOD a été acclamé et finalement rejoué une deuxième fois lors du rappel final.

Comme quoi, l' école a un véritable rôle à jouer pour permettre aux élèves d' acquérir une vraie culture musicale, une formation du goût et un véritable sens esthétique critique.

A l' école il faut tout entendre pour pouvoir tout comprendre.Que ce soit la musique classique à travers les siècles, les musiques populaires et traditionnelles, le jazz,la variété, le rock,la musique contemporaine ou les musiques du monde...

 

Feeling good...
Feeling good...
Feeling good...
Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Musique Jazz Lycée Ecole Chanson
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 09:05

Bonjour les amis,

Hier j' attendais avec impatience le grand choc planétaire sportif avec cette finale  de Coupe d' Europe à Cardiff entre la Juve et le Réal.

Qui allait prendre le dessus ? Personnellement,je donnais un petit avantage à la Juve.

J' imaginais un affrontement serré avec les 2 meilleures équipes du moment et un match qui se terminerait aux prolongations....

Mais comme souvent dans ces cas-là, ce qu' on imagine ne se produit pas et le match réel ne s' est pas tout à fait passé comme on l' espérait.

La Juve a fait une remarquable entrée en matière: très conquérante, faisant le pressing, se créant des occasions, se montrant dangereuse à tout instant...

Pourtant le premier but viendra du Real.Une seule occase, un seul tir cadré...et c' est le but inscrit par Ronaldo.Plus réaliste tu meurs...(30 secondes sur la vidéo ci -dessous)

Quelques instants plus tard, Mario Mandzukic redonne espoir à la Veille Dame en égalisant d’un somptueux retourné ( à 36 secondes sur le résumé).

C' est le but le plus spectaculaire de toute la partie, une pure merveille...

Les deux formations se sont quittées sur un score de parité, à la pause.A ce moment du match, bien malin est celui qui peut savoir la tournure que va prendre la confrontation.Moi, j' imagine toujours un score qui évolue mais en restant serré, et peut-être de futures prolongations à suivre...mais il n' en sera rien.

Une fois revenu des vestiaires, et alors qu' on s' attendait à un sacré bras de fer entre les deux formations, il s' est produit quelque chose de curieux et d' inattendu.Je ne sais pas ce qu' a dit Zidane à ses hommes durant la pause mais le fait est que la physionomie du match a vraiment changé à partir de ce moment.

Le REAL a pris l' ascendant, a commencé à mieux faire circuler le ballon,...on les a senti de plus en plus à l' aise sur le terrain , et cette domination s' est concrétisée par un tir puissant de Casemiro , légèrement dévié et qui trompera Buffon...( 8 min 20 sec sur le résumé).

Ce sera le tournant du match...

La Juve ne reviendra plus jamais dans la partie.Elle rate le coche de cette finale tant attendue...Les madrilènes sont devenus les maîtres du jeu, alors qu' on était très loin d' imaginer un tel scénario en regardant les 15 premières minutes du match.

Ainsi vont les choses au foot.Le Real qui semblait bousculé a su reprendre le jeu à son compte, imposer la qualité de ses joueurs et de son collectif.

Supériorité technique et supériorité physique.

Ronaldo s' offre le doublé à la 64 ème minute, et Alex Sandro parachèvera le boulot 1 à 4 à la 82 ème minute.

Je suis allé me coucher sans finalement comprendre ce qui' s' était réellement produit.

Pourquoi la Juve s' est éteinte ?

Je me suis dit 2 choses qui sont assez contradictoires.

1. Rien n' est dû au hasard.Le Real est une équipe avec un potentiel tout simplement énorme, extraordinaire.Dans chaque compartiment du jeu, elle possède des joueurs exceptionnels, et c' est très logiquement qu' elle a imposé sa suprématie.Une victoire mathématique...

2. Le début du match a eu son importance.Si la Juve avait traduit au tableau d' affichage l' ascendant qu ' elle avait pris sur le Real, on aurait pu assister à une autre finale...Malgré tout, je ne peux attribuer la défaite à un manque de confiance des turinois.La machinerie du Real a réellement pris le dessus: privée de ballons en 2 ème mi-temps la Juve a perdu le rythme,elle avait encore de bonnes réactions mais trop isolées pour mettre en danger la grande formation madrilène.

En attendant, le résultat est là, et le score est sans appel.1 à 4.

C' est un triomphe pour le REAL qui vient de gagner sa 12 ème coupe d' Europe, et qui est le premier club européen de l' histoire à conquérir ce titre deux fois d' affilée.

Plus qu' un triomphe c' est un sacre.Hier ils ont écrit une des plus belles pages de l' histoire du Club et du foot européen.

Bravo Zidane.Bravo le REAL...

Le sacre du REAL...
Repost 0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 10:04

Bonjour les amis,

La famille s' agrandit et mon petit-neveu Oscar vient d' avoir une petite soeur, prénommée Céleste.

Ah le petit veinard, il ne sait pas encore la chance qu' il a de ne pas rester fils unique.Il ne se doute pas encore que ses parents viennent de lui faire l' un des plus beaux cadeaux que la vie puisse lui offrir.

Je ne peux que me réjouir que ma première petite-nièce porte un beau prénom universaliste et cosmique, qui évoque à la fois une belle lumière azuréenne, et aussi un univers peuplé de belles constellations.

Alors j' espère qu' il y aura beaucoup des belles étoiles qui essaimeront et qui brilleront dans l' univers de notre belle petite Céleste qui vient de naître.

C' est à elle qu' il appartiendra, plus tard et en grandissant, de se choisir les astres qui la feront rêver et dont elle essaiera de s' approcher.Sera-ce la danse, la musique, la littérature, la nature ou les sciences ?

Peu importe ! Céleste vient au monde comme une belle promesse, celle d'un grand bonheur désiré et partagé  par toute la famille.Je lui souhaite d' être libre comme l' oiseau qui traverse un ciel d' azur de manière insouciante.

J' espère aussi que son beau prénom angélique et sidéral lui permettra de voir les choses avec hauteur, dans leur globalité et universalité.

Notre humanité, en ce début de XXI ème siècle tourmenté, a besoin de fraternité et d' amour.Alors je me dis que, vus du ciel, nos frontières et nos divisions s' estompent pour ne laisser place qu' à la beauté,à l' harmonie et à la concorde.

Bienvenue à toi Céleste.

Et pour célébrer ton arrivée parmi nous, je t' offre d' abord une pìèce de musique célestiale qui est une ode à la lumière du soleil qui nous guide et qui ouvre nos coeurs.La voix de Jon Anderson te permettra de t' éveiller à ce monde qui te tend les bras.

 

 

 

 

Soon oh soon the light
Bientôt oh bientôt la lumière

Pass within and soothe the endless night
Passez à l'intérieur et à apaiser la nuit sans fin

And wait here for you
Et attends ici

Our reason to be here
Notre raison d'être ici


Soon oh soon the time
Bientôt oh dès le temps

All we move to gain will reach and calm
Tout ce que nous déplacer à gagner atteindra et calmer

Our heart is open
Notre cœur est ouvert

Our reason to be here
Notre raison d'être ici


Long ago, set into rhyme
Il ya bien longtemps, mis en rimes


Soon oh soon the light
Bientôt oh bientôt la lumière

Ours to shape for all time, ours the right
À nous de façonner une fois pour toutes, le nôtre le droit

The sun will lead us
Le soleil va nous conduire

Our reason to be here
Notre raison d'être ici

Soon oh soon the light
Bientôt oh bientôt la lumière

Ours to shape for all time, ours the right
À nous de façonner une fois pour toutes, le nôtre le droit

The sun will lead us
Le soleil va nous conduire

Our reason to be here
Notre raison d'être ici

 

 

Bienvenue Céleste !

Et en attendant de te serrer le plus tôt possible dans mes bras,il ne me reste plus, ma chère petite Céleste, qu' à te souhaiter tout le bonheur du monde et à féliciter chaudement tes  parents comblés , et plus particulièrement ton heureuse maman en ce jour de fête des mères.

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 06:06

Bonjour les amis,

Cette année le concours Eurovision 2017 nous a réservé une surprise de taille.

Ce festival, que l' on peut considérer par bien des aspects comme étant  l' un des plus ringards de la planète,nous propose chaque année des mises en scènes pleines d' effets visuels et de jeux d' images et de lumières psychédéliques, qui ne font que masquer la grande pauvreté harmonique et musicale des chansons présentées... une pauvreté  à faire parfois pleurer dans les chaumières.

Depuis des années s' est  imposé un type de format de chanson très commerciale, standarisée, avec des paroles en anglais ( au moins un couplet), un thème mélodique qui revient en forme de leitmotiv simple  et accrocheur.L' Eurovision c' était souvent le royaume de la musique superficielle, factice, préfabriquée qu' on oubliait aussi vite qu' on la découvrait.

Mais il faut aussi noter que depuis quelques années il y a de plus en plus d' exceptions qui confirment la règle.

Cette année par exemple, le Portugal nous a envoyé un artiste qui est venu interpréter une chanson qui ne correspond en rien aux standards énoncés ci-dessus, une chanson qui est une petite perle de bon goût, d' harmonie subtile et d' authentique inspiration artistique.

Une chanson un peu mélancolique qu' on aurait pu entendre dans le film LA LA LAND.

Le chanteur Salvador Sobral l' a interprété avec une grande sensibilité et aussi une certaine fragilité ( NB: ce jeune artiste de 27 ans est victime de déficience cardiaque sévère et il est en liste d' attente pour une greffe). 

Qu' une chanson pareille, hors-norme ,puisse arriver à l' Eurovision est déjà étonnant, mais que les jurés professionnels et que le public qui a voté par SMS aient eu le bon goût de la récompenser est assez extraordinaire.Comme quoi, on n' est jamais à l' abri d' une bonne surprise.

J' étais absolument ravi de la victoire de Salvador Sobral lors de cette édition 2017 de l' Eurovision.

Il faut souligner aussi qu' il n' y a dans le texte de cette chanson écrite par la soeur de Sobral  AUCUNE PAROLE EN ANGLAIS...Pas d' abdication culturelle.Encore une fois, bravo !

Alors, il y a eu d' autres chansons intéressantes durant cette soirée et je vous propose de jeter un petit coup d' oeil sur une petite sélection personnelle complètement subjective des autres artistes qui ont attiré mon attention.

Commençons par le thème minimaliste de Blanche, la candidate belge...faussement simple...il y a une vraie émotion qui passe et une grande qualité interprétative.

J' ai beaucoup  aimé aussi la chanson italienne...assez drôle et complètement décalée...avec le singe nu ( la scimmia nuda balla) venu danser sur scène ( à 2 min 08 sec).

Une bonne surprise aussi avec la Moldavie... un thème au saxo ( à partir de 45 secondes) plein d' entrain et de bonne humeur...et une choréographie rigolote qui donne envie de se bouger les fesses.

L' Australie nous a envoyé Isaiah un jeune artiste, aborigène de 17 ans, interprétant avec talent un thème dont la facture fait un peu penser aux chansons d' Adèle.J' ai beaucoup aimé...

L' Autriche nous a proposé une chanson pleine de fraîcheur sur un rythme funky...Encore une fois j' ai vraiment apprécié...

Dans l' ensemble  cette édition 2017 m' a permis de passer une très agréable soirée en famille avec d' autres chansons plus formatées mais intéressantes également comme celle du Boys Band venu de Suède ( à noter leur bonne choréographie), ou  du groupe norvégien présentant un bon techno-rock.

Bon là, je suis presque réconcilié avec ce concours où le pire côtoie souvent le meilleur...Je terminerai en disant que le niveau technique des interprètes est toujours très relevé.Beaucoup de chanteurs et de chanteuses avec de  très belles voix assez extraordinaires  ( la chanteuse polonaise,danoise, anglaise,le chanteur croate,etc..).

Alors si vous voulez vous refaire toute la soirée, youtube vous tend les bras sur le lien ci-dessous...

https://www.youtube.com/watch?v=1jSrBdN4b5c&list=PLUJXoM9aoCl9tzahmw11uu2vbMb5ImeXj

Eurovision 2017...Sans prévenir un petit miracle s' est produit...

PS:La France a présenté un thème que je trouve un peu racoleur ( mélangeant des éléments musicaux différents pour ratisser large tous les publics, et avec un refrain devenu presque OBLIGATOIRE en anglais) , et qui ne m' a pas inspiré plus que ça, malgré l' interprétation impeccable de la très séduisante  Alma...Et Marianne James était assez exaspérante avec ses commentaires hyper partisans et assez franchouillards...A tel point que j' ai changé de chaîne et que je suis revenu à la télé espagnole, rien que pour ne plus l' entendre...Vraiment elle en fait des tonnes !

PS nº 2 : A noter les habituels comportements ridicules de pays voisins qui votent entre eux et se renvoient l' ascenseur depuis des années, et sans la moindre vergogne....pffff f!!!!

L' organisation du concours devrait expliquer gentiment à tous ces " jurés professionnels" qu' il se ridiculisent au vu et au su de toute la planète...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Eurovision Chanson
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 19:50

Bonjour les amis,

Hier soir j' ai visionné sur la page de LCI  le documentaire de Yann L' Hénoret:

" Emmanuel Macron: les coulisses d' une victoire".

Alors, Emmanuel Macron m' intéressait assez peu il y a encore quelques semaines, mais depuis qu' il a raflé la mise présidentielle au nez et à la barbe des autres candidats, bien évidemment, le personnage m' intrigue et me passionne.J' ai donc regardé avec curiosité et intérêt ce documentaire très instructif.

Bien sûr,on peut émettre quelques doutes légitimes sur la valeur journalistique de ce reportage.

D' une part , on nous montre ce qu' on veut bien nous faire voir, et d' autre part Emmanuel Macron et son équipe savaient qu' ils étaient filmés, ce qui ne peut manquer de fausser un peu le jeu.On peut supposer qu' ils jouaient le rôle qu' ils voulaient bien se donner devant nous...

Malgré ces réserves, le documentaire nous éclaire énormément sur le personnage et sur son entourage.Certaines scènes sont frappantes d' authenticité,de naturel, et nous en apprennent beaucoup sur la psychologie de ce jeune président.

Avouons-le tout de suite, son image en sort assez renforcée.

On sent son volontarisme sans faille, ainsi que le dévouement 24 h sur 24 de son équipe de collaborateurs.Une équipe qui sait être critique avec le grand chef, qui l' aide à déjouer les pièges et les erreurs de campagne.

On assiste à quelques séances de debriefing sans complaisance.

On sent aussi chez Macron une étonnante confiance en lui ( qui parfois frise l' entêtement: je pense à ses propos maladroits sur la France coloniale).

Il y a une petite scène avec Bayrou qui est vraiment troublante, quand celui-ci lui dit que la présidence c' est assez  bizarre, qu' il n' a pas l'âge mais que ce n' est pas grave, qu' il est prêt à l' aider...

A ce moment, on a l' impression de toucher du doigt la manière avec laquelle un leader va accéder au pouvoir suprême, avec Bayrou prêt à lui livrer une partie des clés...

Le documentaire n' est pas exempt de petites phrases assassines sur Hollande,sur Fillon, sur Valls, sur Marine Le Pen et nous montre une partie de l' arrière-boutique des luttes sans merci qui se livrent pour la conquête du pouvoir pendant une campagne électorale.

Il faut revenir aussi  sur l' incident Whirpool où franchement Macron arrive à démontrer qu' il n' est pas un vulgaire opportuniste qui change de discours suivant le public à qui il s' adresse.

Quand il parle aux travailleurs de l' intersyndicale en expliquant que s' il prend des mesures contre la multinationale ça pourrait se retourner contre les travailleurs d' autres multinationales (comme par exemple Procter et Gamble qui est juste à côté).Il tente de les convaincre que lutter contre la mondialisation n' est pas aussi simple que nous l' aimerions,que nous sommes victimes mais que nous en bénéficions également..

On le voit qui n' a pas peur d' aller au contact des travailleurs,ni de descendre dans l' arène pour aller maintenir avec eux des propos qui ne vont pas forcément leur faire plaisir.Et là, on se dit qu' il en a quand même dans le ventre...contrairement à la candidate frontiste venue faire des selfies.

Je terminerai avec l' image de son couple avec Brigitte.On sent une complicité de tous les instants.Un belle histoire d' amour atypique qui nous dévoile un président qui n' a pas peur d' aller contre les conventions sociales.Un point pour lui !

Enfin, j' aimerais terminer ce petit billet, en disant que Macron vit en ce moment une période durant laquelle il peut nous faire rêver un peu.

Le pouvoir ne l' a pas encore corrompu, ni perverti, ni converti en cynique.

Dans le documentaire on le sent très lucide, avec énormément d' ambition, mais sensible aussi.Il garde " encore" une vraie dimension humaine, parfois assez romantique,secrète aussi, presque stendhalienne.

Alors je vous rassure mes amis.Je ne suis pas devenu du jour au lendemain un macroniste convaincu, mais je ne vous cacherai pas que le personnage Macron m' a séduit...et qu' étant d' un naturel optimiste, je me dis qu' on n' est jamais à l' abri de certaines bonnes surprises comme, par exemple, celle de voir ce jeune président regénérer ( même partiellement) la vie politique française.

 

 

 

 

 

Les coulisses d' une conquête...
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche