Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 18:17

Bonjour les amis,

Aujourd' hui je n' ai pas beaucoup de temps d' écrire et je voulais juste partager avec vous cette page TRÈS INSTRUCTIVE ( comme aurait Michel Serrrault dans Garde à vue) .

Et simplement ajouter que Tariq Ramadan ( petit fils du fondateur des frères musulmans et qui n' a jamais condamné les agissements de son grand-père Hassan al-Banna),Tariq celui qui se dit " perquisitionnable", a demandé la nationalité française.

Bien évidemment,j' espère que les autorités françaises ne donneront jamais la nationalité à un être aussi pernicieux, spécialiste du double langage,jouant la séduction sur les plateaux de télé européens mais tenant des propos bien plus durs sur les radios du Moyen-Orient...

Reconnaissons que le refus serait purement symbolique et que ça n' empêcherait pas Ramadan d' être très toxique d' ailleurs car il est déjà accueilli comme un Messie dans certains quartiers de la République.

La dernière provocation de Tariq...
Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 17:48

Bonjour les amis,

J' essaie de suivre de loin ( d' Espagne où je vis) le mouvement NUIT DEBOUT et ce que disent certains de ses "maîtres à penser".

J' ai écouté un discours de Frédéric Lordon que vous pouvez suivre sur le lien ci-dessous

C' est un discours particulièrement sectaire qui justifie de bien piètre et de bien pauvre façon l' éviction honteuse de Finkielkraut.Un discours vide,trop facile, anti-tout, fait de slogans naifs, à la limite du néo-anarchisme..." Mettre des grains de sable partout" C' est ce qu' il propose.Le joli programme ! Digne de Bakounine et des anarchistes du siècle dernier.Nous servir de telles recettes au XXI ème siècle ! On croit rêver...Voici ce que dit un blogger:
"En économie ses opposants sont Piketty ou Varoufakis, qui pensent que le système économique actuel doit être maintenu en corrigeant ses effets pervers, alors que Lordon dit que c'est le système lui même qui génère les abus, moyennant quoi selon lui il faut mettre fin au système en entier, en vertu du principe de causalité.L'ennui est que, une fois qu'il a dit ça, Lordon ne dit pas par quoi le remplacer et c'est là que cela devient hasardeux..."

.
C' est plus qu' hasardeux, c' est complètement suicidaire et irresponsable...

On voudrait juste rappeller à ses nombreux fans que l' histoire est pleine de nations qui se sont suicidées.Pas la peine de faire preuve d' imagination, il faut juste faire fonctionner sa mémoire...

La Grèce, par exemple, qui après avoir tenté un coup de force très mal préparé vis-à-vis de ses créanciers s' est vite retrouvée sans un euro au distribanque et a dû signer rapidos un accord pour ne pas être tout simplement asphixiée.

Le Vénézuela de Chavez avait mis la condition des pauvres au coeur de son programme d' une manière assez populiste et un peu naïve, mais aujourd' hui la seule chose que répartit au peuple le gouvernement de Nicolas Maduro c' est la misère,alors que le pays possède d' énormes gisements de pétrole.

Et oui, l' enfer est pavé de bonnes intentions...

Alors,quand je vois ce Frédéric Lordon, avec ses airs d' imprécateur, qui, au lieu de tendre la main vers tous ceux qui pourraient s' adjoindre à ce mouvement et l' enrichir, préfère désigner à la vindicte populaire des noms jetés en pâture, je suis au bord de la nausée.

Ah, il est beau ce nouveau Robespierre...Très peu pour moi.Ce n' est pas lui qui va fédérer ni générer des mouvements de confluence dans la société.

Il sent la suffisance,le mépris, l' intolérance, le maximalisme irresponsable...tout ça, en parlant au nom du peuple, bien sûr.

Même Danny le rouge en 68 n' est jamais tombé dans de tels travers.Les chefs de file de mouvements savent séduire par leurs idées.Celui-ci, avec son langage de guerre civile et ses lèvres pincées, fait tout simplement froid dans le dos...Brrrr !!!

L' imprécateur

Quant aux tenants du grand capital, de la finance internationale et des grandes banques, avec des adversaires comme Lordon ils peuvent dormir tranquilles...Ça me rappelle LA VIE DE BRIAN le film des Monthy Python, quand il y avait 4 pelés et 3 tondus du front de libération de la Palestine qui prétendaient libérer leur pays de l' Empire Romain...à 10 minutes sur la vidéo, et à 18 minutes également.Hilarant !

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans nuits debout
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 14:04

Bonjour les amis,

Etonnante coincidence cette semaine, alors que j' avais fait un billet sur le choeur des esclaves du Nabucco de Verdi sur lequel nous travaillons avec notre groupe vocal CADENZA et que vous pouvez lire sur le lien ci-dessous.

Si vous n' êtes pas un spécialiste de Verdi vous y apprendrez des choses étonnantes et assez paradoxales.

 

 

Je rappelais dans cet article l' histoire assez extraordinaire de cet oeuvre et son énorme impact politique dans le climat enfiévré de l' Italie prérévolutionnaire.J' y rappelais également de quelle manière Ricardo Muti avait profité en 2011 d' une représentation à Rome pour dire devant l' infâme et vulgaire Silvio Berlusconi à quel point il avait ressenti de la honte à être représenté par une telle classe politique.

Et maintenant, ne voilà t' il pas qu'en ce 30 Avril dernier,Verdi, après un sondage sur facebook, s'est invité lui aussi aux NUITS DEBOUT ...

Cet article de l' Express vous expliquera en détail comment s' est organisé cette manifestation culturelle...

Comme dit l' un des musiciens participants:

"ça montre une autre image de ce mouvement, trop souvent réduit à des violences ou du vandalisme".

On ne saurait mieux dire !

Repost 0
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 08:38

Bonjour les amis,

Je viens de lire une interview du neurologue et psychiatre Boris Cyrulnik qui me laisse un peu perplexe et pensif.

La voici sur le lien ci-dessous:

Cyrulnik qui aime cultiver le sens du paradoxe et une certaine forme d' humour nous dit:

« La catastrophe implique qu’un filet de vie continue à couler. Sinon, ce n’est plus une catastrophe, c’est un désastre (sourire). »

Chacun appréciera la subtile différence sémantique entre catastrophe et désastre !

On peut quand même émettre des doutes sur la comparaison entre la catastrophe prévisible qui nous attend et celles que l' humanité a déjà surmontées et qui n' ont jamais été irréversibles.

Ce qui m' interpelle, c' est le fait que nos 2000 ans de civilisations et de progrès scientifiques et techniques ne sont pas en mesure d' éviter l' inéluctabilité du chaos ...La surpopulation humaine va génerer un épuisement global et mathématique de nos ressources et une destruction iirréversible de la biodiversité dont nous serons les seuls coupables.Je parle au futur mais c' est un mensonge car, en ce qui concerne la destruction de la biodiversité, c' est au présent et au passé qu' il faut parler si l' on veut être partiellement honnête.Le mal irréversible est déjà fait pour des dizaines de milliers d' espèces déjà disparues.La seule chose qui nous console c' est que pour l' instant ces disparitions n' affectent pas encore notre espèce ( jolie mentalité que la nôtre !!!)

On voudrait nous faire croire que tout ça fait partie d' un cycle naturel de la vie et que , d' une certaine manière, celle-ci renaît toujours de ses cendres.

L' île de Pâques sur laquelle existaient des dizaines de milliers de palmiers est aujourd' hui déserte.Les statues de pierre regardent une nature vide, jadis si riche, détruite par l' homme.Un biologue pourrait penser que d' ici quelques milliers d' années, le cycle de la vie reprendra ses droits, que tout n' est qu' une question de temps et qu' il faut se mettre à l' échelle géologique et compter en dizaines de milliers d' années...

Selon Cyrulnik, nous serions donc aujourd' hui comme le capitaine du Titanic qui voit poindre à l' horizon l' énorme iceberg, et qui sait déjà qu' il est bien trop tard pour l' éviter.

Imaginons un instant que l' on puisse remonter dans le temps au moment de la révolution industrielle en connaissant d' avance tous les problèmes écologiques auxquels nous serons confrontés si nous ne gérons pas mieux nos activités.

Peut-on penser que cette connaissance changerait quoi que ce soit au déroulement ultérieur de notre histoire ? je pense que non...et pourquoi?

Sans doute,parce que notre organisation économique est basée sur la propriété privée. Notre façon de penser en terme de compétition et non de solidarité ne peut que générer le type de société marchande dans laquelle nous vivons.La propriété privée ne peut amener que l' exploitation à outrance de notre environnement et donc l' épuisement à terme de nos ressources.Rappelons malgré tout que c' est gràce à cette recherche constante de compétitivité que la société a progressé et n' est pas restée féodale,et que la médecine par exemple a permis de doubler, voire de tripler notre espérance de vie.Bizarre cette affaire..Ce sont les mêmes mécanismes qui nous ont permis d' améliorer nos conditions de vie quotidienne qui risquent finalement de mettre en danger notre propre survie.

Par ailleurs, aucun des pays surpeuplés de la planète n' accepte de limiter son taux de natalité de manière à ce que le prélèvement effectué sur la nature soit compatible avec sa perennité.Enfin, il faudrait imaginer une gestion politique mondiale de ces problèmes.Il ne sert à rien qu' un pays ait une politique écologique et de natalité responsable si les pays environnants n' en font pas de même.Comment ne pas pointer du doigt l' irresponsabilité et l' aveuglement imbécile de certains leaders religieux qui poussent leurs fidèles à se reproduire comme des lapins...Nous devons affronter les problèmes du XXI ème siècle avec une partie importante de l' humanité qui pense encore comme au Moyen-âge.

Je reconnais à Boris Cyrulnik au moins un grand mérite: celui de ne pas nous faire croire au père Noël.A défaut de nous apporter des réponses sur la manière politique de répondre à l' immense défi que nous devrons relever, Cyrulnik nous met en garde sur les fausses réponses qui ne feront que retarder les problèmes sans jamais les résoudre...

Tout comme lui, je considère qu' il faut rester optimiste tout en n' étant pas ingénu ou idiot.Kasparopv disait que l' intelligence se caractérise par notre capacité à anticiper les problèmes et à y répondre...

Anticiper les problèmes n' est pas difficile, mais y répondre de manière efficace et collective, c' est une autre paire de manches...

Notre organisation politique en pays défendant leurs propres intérêts ne permet pas à l' intelligence humaine de s' exercer de manière collective.La grande crise de l' humanité arrive trop tôt dans notre histoire, à une époque où nous n' avons pas résolu certains grands chocs civilisationnels et culturels, à une époque où ce sont encore nos égoismes nationaux qui prévalent, à une époque où certaines religions aveuglent des centaines de millions de personnes qui croient en la bienveillance divine tout comme un enfant de 5 ans croit au père Noël, ou tout comme les habitants de l' île de Pâques étaient persuadés d' être protégés par leur Dieu jusqu' à ce qu' ils disparaissent jusqu' au dernier.

Enfin, comment peut-on croire que l' humanité va résoudre des problèmes écologiques réellement difficiles quand elle est incapable d' apporter des solutions à des problèmes techniquement simples comme la crise syrienne, un problème qui se résume en un simple conflit d' intérêts multiples, et qui aurait pu être résolu en deux temps trois mouvements s' il y avait eu une réelle volonté collective en ce sens.

L' histoire va trop vite et nous engloutira probablement avant que l' humanité n' ait pu se doter des instruments politiques nécessaires à sa propre survie.Oui, on court à la catastrophe...même si cela ne doit pas empêcher de tout tenter pour en minorer les effets.

Repost 0
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 11:44

Bonjour les amis,

Nous continuons de former un nouveau répertoire avec notre groupe vocal CADENZA, et , nous avons commencé la répétition du choeur des esclaves du Nabucco de Verdi.

C' est un air que j' ai un peu trop entendu dans ma jeunesse, et dont je me suis vite lassé, mais, à chaque fois qu' on entreprend l' interprétation d' une oeuvre très connue, il faut un peu oublier notre sentiment de saturation antérieur et l' appréhender sans à priori, comme si on la découvrait pour la première fois.

Revenons d' abord sur la genèse de cette pièce qui se convertira plus tard en symbole de ralliement de tout un pays.

Verdi écrit Nabucco à un moment de sa vie où il est extrêmement déprimé par la perte de son épouse et de ses deux enfants.Il est presque anéanti...au bord du suicide.L' article du Figaro que j' ai mis en lien relate très bien les conditions difficiles dans lesquelles fut créée cette oeuvre.

Nabucco va pensiero...

Quand Verdi s' attaque à l' écriture de NABUCCO l' Italie est en pleine effervescence révolutionnaire.Milan faisait partie de l' Empire austro-hongrois et le pays entier aspirait à l' indépendance et la la réunification.

Cet opéra-drame politique évoque l'épisode biblique de l'esclavage du peuple juif exilé à Babylone symbolisé par le «Va, pensiero» des hébreux auxquels s'identifiait la population milanaise alors sous occupation autrichienne.

Sur les rives de l'Euphrate les Hébreux, vaincus et prisonniers, se rappellent avec nostalgie et douleur leur chère patrie disparue.

Ecoutons les vers du choeur des esclaves:

Va, pensiero, sull'ali dorate;
Va, ti posa sui clivi, sui colli,
Ove olezzano tepide e molli
L'aure dol
ci del suolo natal !
Del Giordano le rive saluta.
Di Sïonne le torri atterrate
Oh mia patria si bella e perduta !
Oh membranza si cara e fatal !
Arpa d'òr dei fatidici vati,
Perche muta dal salice pendi ?
Le memorie nel petto raccendi,
Ci favella del tempo chefu !
O simìle di Solima ai fati
Traggi un suono di crudo lamento,
O t'ispiri il Signore
un concento
Che ne infonda al patire virtu, x 3
Al patire virtu !

Va, pensée, sur tes ailes dorées ;
Va, pose-toi sur les pentes, sur les collines,
Où embaument, tièdes et suaves,
Les douces brises du sol natal !
Salue les rives du Jourdain,
Les tours abattues de Sion ...
Oh ma patrie si belle et perdue !
Ô souvenir si cher et funeste !
Harpe d'or des devins fatidiques,
Pourquoi, muette, pends-tu au saule ?
Rallume les souvenirs dans le cœur,
Parle-nous du temps passé !

Rappelle-nous le sort de Solime
Dans une compla
inte aux tristes accents,
Laisse le Seigneur t'inspirer une harmonie
Qui nous donne la force d'endurer nos souffrances !

.

.

Les paroles sont évidemment écrites avec un sens caché pour échapper à la censure mais le public ne s' y trompera pas et comprendra, dès la première interprétation, ce vers désormais célèbre.

Oh mi patria si belle e perduta

Oh ma patrie si belle et perdue

L' opéra sera un succès retentissant.Prévu pour 8 représentations il y en aura 64 en moins d' un an !!!

J' imagine bien dans le public des patriotes exaltés criant: VIVA ITALIA !

Verdi sera ensuite victime de tentatives de censure.Son opéra suivant I Lombardi alla prima crocciata(1843) sera dénoncé par le cardinal archevêque de Milan Gaetano Gaisruk qui écrivit une lettre au chef de la police dans laquelle il menaçait également d' écrire à l' Empereur Ferdinand d' Autriche.Mais Verdi sut s' appuyer sur des relations puissantes comme la comtesse Maffei pour déjouer la censure de la police de l' époque.

Si les artisans politiques de l' unité italienne furent Garibaldi, Cavour et Mazzini il est clair que Verdi, grâce à son génie créateur, fut leur meilleur porte-parole.

Il se convertira vite dans l' esprit des italiens en Père de la Patrie.

Nabucco va pensiero...

Parlons un peu de ce choeur des esclaves maintenant qui présente une particularité.Les 4 voix du choeur (soprano,contre-altos,ténors et basses) chantent à l' unisson durant les 28 premières mesures...Et puis, à la 29 ème mesure, le choeur se sépare en 4 voix différentes , ce qui donne un relief lyrique saisissant.

C' est à à 2 minutes 22 secondes sur la vidéo ci-dessous, au moment où le choeur chante,Arpa d'òr dei fatidici vati, et puis, Le memorie nel petto raccendi.

Voici quelques images de nos répétitions

Nabucco va pensiero...
Nabucco va pensiero...

Enfin, je terminerai en vous disant qu' il m' est difficile de travailler sur cette partition sans penser à mon père qui n' imaginait sans doute pas qu' un jour son fils s' attellerait sérieusement à cette oeuvre de Verdi.Moi, l' enfant du Rock qui rigolait et me moquait toujours gentiment des sentiments patriotiques des personnes un peu plus âgées.

Aujourd' hui , je pense à toi papa, italien jusqu' au bout des ongles, pour qui ce morceau représentait quelque chose.Toi qui a toujours été fier de ton pays, de son peuple et de ses immenses artistes.Aujourd' hui, je te retrouve aussi à travers l' Opéra...Je ne peux m' empêcher de penser à toi et à mes racines quand je chante cet air du Nabucco de Verdi...Je le fais avec tristesse, avec mélancolie, mais aussi avec la profonde satisfaction de ne pas avoir perdu le lien qui nous unit.

Alea Jacta Est va pensif...

Nabucco va pensiero...

PS: Sachez pour la petite histoire que lors des festivités de 2011 en l' honneur du 150 ème anniversaire de la réunification italienne Ricardo Muti avait dirigé cette oeuvre à l' Opéra de Rome devant un parterre de personnalités, dont Silvio Berlusconi.

Avant d' accepter le Va pensiero en bis, Ricardo Muti a fait un bref discours pour le public dans lequel il a balancé un beau missile en direction de l' infâme Silvio...

Muti : Je n'ai plus 30 ans et j'ai vécu ma vie, mais en tant qu'Italien qui a beaucoup parcouru le monde, j'ai honte de ce qui se passe dans mon pays. Donc j'acquiesce à votre demande de bis pour le "Va Pensiero" à nouveau. Ce n'est pas seulement pour la joie patriotique que je ressens, mais parce que ce soir, alors que je dirigeais le Choeur qui chantait "O mon pays, beau et perdu", j'ai pensé que si nous continuons ainsi, nous allons tuer la culture sur laquelle l'histoire de l'Italie est bâtie. Auquel cas, nous, notre patrie, serait vraiment "belle et perdue".

[Applaudissements à tout rompre, y compris des artistes sur scène]

Muti : Depuis que règne par ici un "climat italien", moi, Muti, je me suis tu depuis de trop longues années. Je voudrais maintenant... nous devrions donner du sens à ce chant ; comme nous sommes dans notre Maison, le théatre de la capitale, et avec un Choeur qui a chanté magnifiquement, et qui est accompagné magnifiquement, si vous le voulez bien, je vous propose de vous joindre à nous pour chanter tous ensemble.

C’est alors qu’il invita le public à chanter avec le Chœur des esclaves.Tout l' opéra de Rome s' est levé.Et le Choeur s' est lui aussi levé.Ce fut un moment magique dans l' Opéra.

Vous pouvez voir cette intervention de Muti ainsi que ce bis mémorable sur le lien ci-dessous.

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/silvio-berlusconi-renverse-par-91522

PS nº 2: Il y a une anecdote assez savoureuse dans la biographie de Giuseppe Verdi.

En 1831 le conservatoire de musique de Milan rejettera sa candidature en tant qu' élève à cause d' une technique pianistique considérée comme déficiente et des connaissances jugées insuffisantes.

Le conservatoire de Milan entrera dans l' histoire de la musique comme celui qui a recalé Verdi...Les examinateurs responsables n' ont pas su, tout comme les employeurs de Bach un siècle auparavant, reconnaître les compositeurs de génie de leur temps.

Paradoxalement le conservatoire de Milan s' appelle aujourd' hui le CONSERVATOIRE GIUSEPPE VERDI...! C' est le comble, non ?

Ils ont mis en application la célèbre citation latine:

Errare humanum est, perserverare diabolicum

L' erreur est humaine mais perséverer ( dans l' erreur) c' est l' oeuvre du diable

Repost 0
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 16:04

Ça y' est, je viens de lire la réaction de Guy Roux à propos de l' éviction de Benzema de l' équipe de France .

Ce beauf de chez beauf vient de déclarer.

" Le problème de Benzéma c' est de s' appeler Karim "

Alors là , je vais me calmer un peu, prendre une petite tisane, et je vais essayer de ne pas être insultant, mais vraiment, putain de nom de Dieu, si il y a bien un truc qu' on n' a pas le droit moral de dire, c' est bien ça !

J' irai plus loin....C' est le fait qu' il s' appelle Karim qui a freiné la fédération qui aurait tranché ce problème il y a bien longtremps si Benzéma n' appartenait pas à une communauté pour laquelle on ne veut pas donner le moindre motif portant à croire qu' elle est victime d' une forme de racisme.

Si Benzéma s' était appelé François Dupond , son sort aurait été tranché depuis bien longtemps si on considère l' énorme bassesse du délit qu' il aurait commis envers son coéquipier .

Cette affaire, c' est l' exemple typique de discrimination positive, en ce sens que la personne incriminée est protégée par son statut de champion représentant une minorité ethnique qu' il ne faut pas heurter...Il faut ménager les susceptibilités et on marche sur des oeufs.

Cette déclaration de Guy Roux est perfide et d' une mauvaise foi impardonnable.

Non seulement, c' est nul ce qu' il vient de faire, mais c' est très facile...!!!

Il se fait passer pour un mec bien en sous-entendant que les autres sont des salauds.

Par ailleurs l' effet est garanti !

Sa déclaration est déjà reprise dans tous les quotidiens du Maghreb.

Bravo Guy Roux !!!

Il jette le discrédit sur la moralité de la fédération française aux yeux de toute la planète, et sans le moindre élément de preuve !

Les gens malintentionnés utiliseront sa déclaration ( grave et sans preuve) pour démontrer que les français sont des racistes...

J' arrête là mon réquisitoire car j' ai promis de ne pas être insultant, et là, Guy Roux a mis la barre très haut pour moi...

PS: Si j' étais un représentant de la fédé, j' étudierais la possibilité de porter plainte afin de ne pas laisser planer de telles accusations et obliger la personne qui les a faites à les retirer et à présenter des excuses.Mais de toutes façons, le mal est fait...la petite phrase de Guy Roux a déjà traversé toute l' Afrique.

PS nº 2:complètement hors-sujet.Une recommandation de lecture.

J' ai adoré ce roman là que j' ai lu l' année dernière...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans football equipe de France racisme
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 07:03

Bonjour les amis c' est une histoire édifiante dont je vais vous parler aujourd' hui.

Celle d' un banquier qui a laissé un trou de plus 2 milliards 700 millons d' euros à sa banque BANESTO et à d' autres filiales, tout en continuant de mener un train de vie de seigneur.

Mario CONDE: ascension, chute et rechute d' un banquier véreux...

Si un cinéaste osait faire un film de sa vie, ses producteurs lui diraient que c' est trop gros, que ça paraîtra invraisemblable et que personne n' y croira...

Pour me suivre lisez d' abord le résumé ci-dessous et écoutez le bref reportage vidéo

Mario Condé fut le symbole de l' argent facile et arrogant de l' Espagne des années 90...une époque où celui qui n' avait pas sa rolex avant 25 ans était moins qu' une m....

Alors, me direz-vous, en quoi cette affaire est-elle si invraisemblable ?

Et bien, il faut commencer par les premiers procès de Mario Conde ( oui,il faut parler de procès au pluriel).Ce qui était frappant à l' époque dans les années 90 c'était son incroyable toupet et son arrogance.Il y a eu un moment SURREALISTE lors de son procès filmé à la télévision.

Le juge lui demande à qui sont destinés les fonds d' une énorme transaction vers un paradis fiscal, et Mario Conde lui répond , avec un large sourire sarcastique qu' il ne le sait pas...Il se moque au nez et à la barbe du juge en direct et devant les caméras...Ce sourire moqueur lui vaudra une sentence maximale prononcée par le juge ( 20 ans de prison ferme, je crois, même s' il en fera moins de la moité grâce au système de remise de peines).Conde ira en prison sans que l' Etat ne sache où il a caché l' argent volé à sa banque.

Quand il sortira de prison, il continuera d' être le 2 ème plus grand " mauvais payeur " du pays puisqu' il devra rien qu' au fisc plus de 10 millions d' euros sans compter l' argent volé à sa propre banque, ce qui ne l' empêchera pas de vivre en Espagne tranquillement ( et pas caché au fin fond de la jungle amazonienne), avec un grand train de vie, et qu' il se lancera même dans la politique puisqu' il briguera ( sans succès) le poste de Président de la Région de Galice.

Son passé pour le moins sulfureux ne l' empêchera pas de trouver des appuis politiques.Il tentera de faire croire qu' il a été victime d' une machination, d' un complot politique alors qu' il a eu deux sentences fermes prononcées contre lui par la justice espagnole.

Il publiera des livres donnant toutes sortes de bons conseils économiques.

On le verra aussi sur les plateaux de télé de la chaîne INTERECONOMIA venir donner des bons conseils de moralité aux citoyens.Le voila transformé en professeur d' éthique ! Le comble !

Nous savons aujourd' hui que durant ces 10 dernières années Mario Condé a rapatrié une partie de son argent ( 14 millions d' euros) en Espagne grâce à un système complexe de sociétés déclarées dans 6 ou 7 pays différents et dont les administrateurs étaient sa fille, son fils, son avocat et d' autres prête-noms de son entourage.

C' est suite à une enquête serrée que le juge a ordonné sa détention cette semaine ainsi que celle de son avocat.Les autres membres de la famille sont mis en examen.

On ne peut que rester confondu devant tant de cupidité car, même si Mario Condé s' en est très bien tiré jusque là, maintenant il retourne en prison, et ses proches pourraient bien le suivre.

N' y a t' il donc aucune limite à la cupidité humaine ? Quelle fortune, aussi grande soit-elle mérite t' elle d' aller faire un séjour en prison ?

Et puis, il y a une autre question sous-jacente bien plus importante.Que se serait-il passé si la justice n' était pas intervenue,ou si Mario Conde avait accédé à des responsabilités politiques ? Ce genre d' individu très intelligent et maléfique aurait pu, à lui tout seul créer un préjudice énorme à l' Etat espagnol.Quand je dis énorme, je veux dire plus énorme que le mal qu' il a déjà fait.Je rappelle qu' il a laissé une ardoise de 1 milliard 200 millions d' euros payée par les contribuables espagnols.

Je terminerai ce papier par une citation du président du tribunal suprême et du conseil général du pouvoir judiciaire espagnol , Carlos Lesmes.

" Las leyes están pensadas para los robagallinas y no para los grandes defraudadores"

Ce qui veut dire que " les lois sont pensées pour les voleurs de poules et pas pour les grands fraudeurs"...On ne saurait mieux dire ! En effet, les tenants des grandes fortunes savent utiliser les libertés et les garanties offertes aux citoyens à leur profit et pour commettre les plus grands délits.

Repost 0
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 09:38

Bonjour les amis,

Je vous propose de vous livrer en ce samedi 16 Avril deux ou trois trucs en vrac qui ont attiré mon attention cette semaine

Commençons par un petit document amateur assez exceptionnel. que j' ai découvert sur la toile

Quelqu' un filme avec une petite caméra de fortune une jeune africaine chantant dans une espèce de pavillon le HALO de Beyoncé à capella.

Chanter à capella tout seul est un exercice assez difficile surtout s' il s' agit d' une chanson qui, à la base, nécessite une orchestration et des arrangements très étoffés.

Ecoutez cette jeune fille....ça tient du du miracle...

Elle commence mezzo voce un thème que nous connaissons tous, mais au fur et à mesure sa voix prend de la présence, de l' ampleur...Elle a un timbre profond, riche, expressif et bien stable.Elle sait tenir une note avec présence et charisme.

Quand elle attaque partie difficile du morceau avec des passages dans des registres aigüs et suraigüs, elle le fait de manière très naturelle.C' est une chanson très difficile à interpréter mais elle aborde toutes les parties du morceau de manière vraiment inspirée et très personnelle.

Voici maintenant Beyoncé interprétant avec beaucoup de talent cette chanson à Las Vegas.Sans vouloir lui enlever le moindre mérite, rappelons quand même qu' il y a 50 ingénieurs du son derrière elle qui donnent des effets à sa voix, notamment des échos.

Inutile de vous dire que la petite africaine n' a en fait rien à lui envier...Elle a au moins autant de talent que la grande Beyoncé.

Cette semaine, nous avons reçu au lycée un groupe de musique ska-reggae, originaire du village de Xaló qui est à quelques kilomètres de ma localité, et qui s' appelle ASPENCAT

Voici une brève présentation en français sur wikipedia

Il nous ont chanté , entre autres, cette chanson-ci avec des paroles en valencien.

J' ai pu constater pendant que le groupe jouait que mes élèves connaissaient les paroles de leurs chansons par coeur.C' est un beau moment de détente qu' on leur a offert.

Continuons la petite semaine...

Une de mes amies, malicieuse, et par ailleurs toujours très soignée de sa personne, a mis un petit message en forme de métaphore sur sa page facebook.

Bon, moi j' aime les métaphores, et je ne connaissais pas celle -ci qui est plutôt assez réussie...-)

Frédéric Dard aurait apprécié...

Deux ou trois trucs en vrac de cette semaine...

Cette semaine, j' ai commencé la lecture d' un ouvrage espagnol qui vient de paraître et qui s' intitule.

Persiguiendo a Einstein: de la intuición a las ondas gravitacionales

Dont la traduction approximative mot à mot serait

A la poursuite d' Einstein: de l' intuition jusqu' aux ondes gravitationnelles.

Un ouvrage passionnant qui permet de faire le point sur l' état actuel de nos connaissances et de les remettre à jour.

Et, pendant que je lisais cet ouvrage, je pensais à une énigme de l' univers à laquelle le grand génie du XX ème siècle n' a même pas essayé d' apporter un début d' élément de réponse.

Cette énigme , la voici...un mystère dont nous sommes tous témoins chaque jour qui est encore plus confondant que celui de la Sainte Trinité.

Deux ou trois trucs en vrac de cette semaine...

De quoi s' agit-il ? Transmutation ? Sublimation ? La chaussette manquante a t' elle subitement été happée dans un antimonde fait d' antimatière provoqué par les rotations rapides du tambour de la machine à laver?

Le livre que je suis en train de lire est passionnant, sous tous les points de vue, mais n' apporte malheureusement aucun élément de réponse.

Mais finalement c' est mieux comme ça...Il faut toujours se laisser une part de mystère.

Einstein avait raison.Je n' aime pas les sytèmes théoriques complets qui prétendent tout expliquer.

Bon week-end les amis

Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 11:58

Bonjour les amis,

Comme c' était plus que prévisible, l' affaire Panama Papers est en train de faire pas mal de dégâts en Espagne.

Comme dit la chanson de Cabrel

"C' est que le début d' accord, d' accord

Et ça continue encore et encore..."

Le nom de José Manuel Soria est apparu rapidement à travers les révélations du journal El confidencial comme l' un des administrateurs d' une société off-shore panaméenne.

Les déclarations du ministre pleines de confusion, et de contradictions n' ont convaincu personne.Antonio GARCIA, journaliste de LA SEXTA l' a traité de menteur en direct sur sa chaîne hier matin.

Soria avait commencé par nier, par laisser entendre que ce n' était pas son nom, et puis, a fini par reconnaître l' évidence des faits en moins de 48 heures d' intervalle.

On ne peut qu' être pantois devant tant de maladresse de la part d' un ministre.Que croyait-il ? Ses 2 noms apparaissent clairement sur les registres...Le mensonge n' a pas duré plus de 72 heures...Il devait comparaître lundi devant la chambre des députés pour donner des explications mais ses contradictions flagrantes l' ont rapidement mis contre les cordes...

il n' a pas eu d' autre choix que de présenter sa démission aujourd' hui.

Beaucoup de noms ont déjà été cités en Espagne:

- Pilar de Bourbon, la soeur du roi Juan Carlos ( qui s' occupe habituellement des galas de "bienfaisance et de charité" pour les pôôôvres du royaume et qui a dû trouver que toute charité bien ordonnée commençait par soi-même...hé...hé...C' est elle qui venait dire à la télé que les espagnols sont très généreux...)

- Micaela Domecq, épouse de l' actuel commissaire européen au climat et à l' énergie Miguel Arias Cañete...un commissaire européen qui avait dû se défaire rapidement de certaines de ses sociétés pour assumer ses fonctions de commissaire et ne pas être pris dans une affaire de conflit d' intérêts.

- Mario Vargas Llosa, le Nobel de littérature

- Leo Messi et Neymar qu' on ne présente pas.Messi a déjà trempé dans une autre affaire de fraude...no comment !

- Pedro Almodovar et son frère. Pedro Almodovar a préféré annuler la semaine dernière la présentation de son dernier film Julieta.

- Bertin Osborne,chanteur, aristocrate et l' un des héritiers de l' empire Osborne avec les bodegas du même nom.

Etc...etc...

Les journalistes laissent entendre que nous n' en sommes qu' au début.Certains doivent trembler déjà, sachant que leur nom risque d' apparaître à n' importe quel moment.

Les Panama Papers ce sont 11 millions de documents à éplucher.Il faut donc s' attendre à de nombreuses révélations dans les jours et semaines qui viendront.

Et surtout, je ne peux que reposer la même sempiternelle question.

Pourquoi les responsables européens ne profitent-ils pas de cette occasion historique en or, et de l' énorme écho médiatique de ces scandales, pour lancer une grande bataille FRONTALE contre TOUS les paradis fiscaux ? Tous les électeurs de l' UE ne demandent que ça, à corps et à cris !

C' est le moment de lancer une vraie offensive et de faire pression aussi sur les Etats-Unis, qui possèdent 4 ou 5 Etats se comportant comme des paradis fiscaux.

PS: voici ce moment d' anthologie de la télé espagnole avec Antonio Garcia qui tient des propos très durs, et assez courageux, et qui traite le ministre de menteur alors qu' il est encore en fonction à ce moment là ( c' est à 23 secondes sur le clip)...

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 12:54

Bonjour les amis,

Quand il y a une blague de type " caméra cachée" l' intention du réalisateur est souvent de provoquer, à travers une situation insolite, une réaction drôle chez une ou plusieurs victimes.Voir par exemple mon récent papier: il y a farce et farce...sur ce sujet.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/04/il-y-a-farce-et-farce.html

Mais parfois, la saveur de la blague et son côté irrésistible tiennent surtout à l' expression de stupéfaction, d' interrogation ou de profonde perplexité de la personne piégée.

Voici un exemple parfaitement réussi,.

Une personne lit dans le métro un livre avec un faux titre complètement improbable qui en dit très long sur sa problématique intime et très personnelle ( comme par exemple, comment faire croître la taille de son sexe ?...).

Voici d' abord le document en anglais.

Vous pouvez aller sur le lien ci-dessous pour lire les traductions en français des faux titres

Je trouve les expressions des passagers qui regardent en coin le lecteur tout à fait savoureuses.

Tout est dans le non-dit !

Dans ces cas-là ,les témoins de la scène ont envie de regarder leur voisin, d' un air de lui dire:

" Vous voyez ce que je vois ?...."

Tous les titres ne sont pas du meilleur goût comme, par exemple, quand le protagoniste lit un traité de taxidermie humaine, ou une version de MEIN KAMPF pour les enfants, mais dans l' ensemble les faux titres sont assez savoureux.

J' aime particulièrement le passage où le mec lit un livre intitulé: " Comment draguer une asiatique dans le métro ? " juste en face d' une asiatique assise dans le métro !...trop drôle !

Bonne fin de journée les amis...je ne sais pas vous, mais moi, cette caméra cachée m' a mis de bonne humeur !

PS: Je ne suis pas d' un naturel voyeur mais dès que quelqu' un feuillette un bouquin dans un train ou dans n' importe quel autre lieu public, je ne peux m' empêcher d essayer de deviner ce qu' il est en train de lire ( et de vérifier si ça colle avec l' image qu' il se donne...)...Encore une fois, j' aurais été un parfait "client" pour cette caméra cachée...

PS nº 2: J' essaie d' imaginer un titre de livre parfaitement scandaleux pour des personnes qui font le même métier que le mien:

" Comment pourrir la vie de vos élèves dès le premier jour de la rentrée.

100 recettes faciles, simples et efficaces "

Collection. Vie pratique Editions du parfait enfoiré.

Ou alors, et pour paraphraser le roman hilarant de Ben Hecht dans lequel un agent d' artistes n' arrête pas de s' exclamer: " Je hais les acteurs", on pourrait imaginer le titre suivant pour les profs:

" Je hais les élèves ! "

ou alors " Je hais les parents d' élèves"...

Ou alors" Votre fils est un parfait idiot,d' ailleurs, il vous ressemble ! "

Essayez d' imaginer, les amis, que je laisse traîner un tel bouquin sur mon bureau pendant que je reçois avec un large sourire un couple de parents d' élèves ...

PS nº 3: Là je vais être sérieux deux secondes.Ce matin, j' ai parlé avec une collègue qui en a plus que ras-le-bol et qui m' a dit textuellement:

" J' ai un rêve.

Pouvoir dire à certains parents exactement ce que je pense d' eux..."

Je précise qu' il s' agit de " certains parents" seulement...hé...hé...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans caméra cachée blague humour
commenter cet article