Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 16:27

Bonjour les amis,

Cette semaine vous avez tous été bombardé d' informations au sujet des ondes gravitationnelles.La dernière pièce du puzzle Einsteinien vient d' être trouvée.On peut enfin observer et donc confirmer l' existence de ces ondes qui étaient prévues dans la théorie de la Relativité générale (1915).

Pour en savoir plus , je vous suggère de suivre ATTENTIVEMENT les explications du jeune et brillant physicien sur le lien ci-dessous...

J' aime beaucoup sa conclusion car elle nous éclaire bien sur la manière de travailler des chercheurs.Quels sont leurs moteurs intellectuels ?

Le chercheur propose des modèles mais il est le premier à les remettre en cause si les observations les contredisent ( contrairement aux sectes, aux gourous, aux charlatans et à tous les chantres des fausses explications ésotériques de l' Univers ).

Enfin, quand l' observation confirme la théorie il y a malgré tout chez le physicien une certaine tristesse ...celle de ne pas être surpris, car pour tout chercheur la réalité est toujours plus surprenante que ce que l' esprit humain a pu imaginer.L' intervenant sur la vidéo explique bien qu' il préfère de loin les situations qui créent de la "bizarrerie" et qui excitent l' esprit.Sûr qu' il aurait préféré une découverte qui prenne en défaut la théorie d' Einstein et qui l' oblige à tout repenser...

Lénine a dit: "Seule la vérité est révolutionnaire"...Cette maxime s' applique très bien à la recherche scientifique car la réalité, et donc la vérité, sont d' une telle complexité qu' elle ne forment jamais un système clos, mais au contraire, elles emmènent le chercheur dans un labyrinte dont il n' aura jamais la clé définitive.Chaque question résolue en amène immédiatement une autre...

Ainsi sont les chercheurs: à la fois géniaux et modestes...

Ceci étant dit, ne boudons pas notre plaisir: cette découverte va probablement en amener d' autres et bouleverser notre compréhension et notre perception de l' univers....Par ailleurs, cette confirmation faite plus d' un siècle après l' énoncé de la théorie de la Relativité ne fait que renforcer le prestige déjà énorme d' Albert Einstein .

Un dernier détail les amis.

J' ai écouté ces ondes gravitationnelles, ici...sur ce lien

Bon, et bien, après avoir écouté ces ondes gravitationnelles tout l' après-midi, je suis en mesure de vous confirmer un autre résultat important ( tout au moins pour moi).

L' écoute répétée et continue d' ondes gravitationnelles ne guérit pas les acouphènes...C' est bien dommage, mais c' est comme ça !

Voilà.Je ne sais pas si j' aurai le prix Nobel de médecine mais, moi aussi, je tenais à apporter ma modeste contribution à la science.

Bonne fin de journée les amis

PS: Je ne peux m' empêcher de penser au regretté Jacques Chancel qui , face à une telle découverte, aurait demandé au jeune physicien:

" Et Dieu dans tout ça ? "

Stephen Hawking, lui, a déjà répondu que, pour sa part, il n' avait pas besoin de Dieu pour expliquer l' univers...Il a dit ça " en toute modestie"...

PS nº2 : J' ai soumis ce petit billet sur Agora sous un titre qui paraphrase Woody Allen

DIEU, EINSTEIN ET MOI...au lieu du "Dieu , Shakespeare et moi" du grand dramaturge et humoriste américain...

Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 18:28

Bonjour les amis,

hier soir je vous parlais de l' album CHAMPAGNE de Jacques Higelin, un album exceptionnel avec des musiques très variées et surtout des textes pleins d' humour et de poésie .

L'une des chansons de l' album L' ATTENTAT A LA PUDEUR est d' une incroyable drôlerie.

Il s' agit d' une espèce d' hommage chanté à la comédie de Boulevard,au vaudeville, à l' opérette, et à l' opéra aussi.

On y retrouve tous les ingrédients du vaudeville.L' amant dans le placard, le mari trompé qui rentre de la chasse avec une tête de vache ornée de belles cornes.C' est plein de clins d' oeil et de citations.On y retrouve même à un moment donné un extrait musical du toréador de Georges Bizet.

C' est donc une scène avec les trois intervenants traditionnels: le trio amant-femme infidèle-mari trompé.

Ecoutez attentivement la chanson car tout va très vite...

L' interprétation de la soeur nymphomane, chantée par Elisabeth Wiener est hilarante.Même Marie-Paule Belle n' a jamais fait aussi fort !

Quelle conviction quand elle s'exclame:

Du fric, toujours du fric !
Tu ne viens jamais me voir que pour me taper
Suis-je donc moins désirable
Que toutes tes miséra
bles traînées ?

Quand à Higelin qui joue le rôle du frère bohème et flambeur, c' est un rôle qui lui va comme un gant...Avec lui le vaudeville devient vite assez déjanté et " très chaud" pour ne pas dire brûlant !

Le texte recèle des petites merveilles comme cette belle inversion:

Incroyable découverte

j' en vois des mûres et des pas vertes !

1. Sur le tapis de mon palace
Loin de Paris, loin de ses frasques
Je me pâme, je m'étiole
Je m'ennuie, je deviens folle
Qui me délivrera
De mes fantasmes inassouvis
Mon mari est à la chasse
Mon majordome s'est fait la paire
Je reste seule devant la glace
Goûtant des plaisirs solitaires ! Ah !!!
Je t'ai fait peur?
Ne me touche pas, n'oublie pas que je suis ta soeur !
Ah quelle belle paire de miches
Mais, Bibiche, là n'est pas le propos :
Ma poulette a claqué toute son artiche
Et elle m'attend à la roulette au casino
Du fric, toujours du fric !
Tu ne viens jamais me voir que pour me taper
Suis-je donc moins désirable
Que toutes tes misérables traînées ?
Oh, t'excite pas, c'est pas la question, allez
Aboule
Sadique !

Le fric
Salaud !
Si tu veux que j'me casse vite fait d'Monte Carlo
À une seule condition : vire ton smoking, ton noeud papillon
Car je sens
Tu sens
L'appel pressant, urgent et consanguin de la chair
Franchissons ensemble
Les frontières exquises
De la décadence

2. À la cosaque du haut d'l'armoire
À la prussienne sur le sofa
Dans les persiennes sur la moquette
La commode ou la véranda
Ah ! quel panard
Ma belle canaille
Quelle pagaille
Dans le boudoir
Gestes obscènes qui m'obsèdent


Je résiste
Ah ! je cède
Montée brûlante de ma sève
Non pas encore, retiens-toi
Ah ! j'entends des pas
Dans le couloir
Cache-toi vite dans le placard
Bonsoir ma chérie, dans mes bras !
J'ai ramené ce trophée de ma chasse ah ah ah :
Une tête de vache avec ses cornes
Je m'en vais de ce pas la ranger dans le placard
Non !
Et pourquoi ?
Je n'sais pas, je me sens lasse
Tu ferais mieux de t'allonger
Pendant que je vais la ranger dans le placard
Non ! pas ce soir !
Écarte-toi, ah ! quelle audace !
Si tu ne veux pas que je me fâche
Pour une tête de vache
Alors blonde passe passe passe passe toréador !
Ah ah ah ah ah ah !
Ah ! quelle surprise !
Vision troublante
Qui me grise
Mon beau-frère
Ton beau-frère
Son beau-frère
Nu comme un ver,
Bouleversante découverte
J'en vois des mûres et des pas vertes
Touchez-la, mon cher beau-frère
Papa Maman, que vont-ils faire ?
Touchez-la, vous dis-je !
Calmez-moi !
Quel vertige !
Quel membre !
Et quelle tige !
Quel litige, quelle horreur !

C'est un attentat
À la pudeur
Dont je me vante
Devant ma soeur

Elisabeth Wiener,actrice et chanteuse,, fille du compositeur Jean Wiener

Elisabeth Wiener,actrice et chanteuse,, fille du compositeur Jean Wiener

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans chanson française Higelin humour
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 21:17

Bonjour les amis,

Après une incursion dans les années 80 voici quelques points de repère complètement personnels sur des chansons françaises de ces années-là qui restent bien ancrées dans ma mémoire.Il y en a plein évidemment alors, je vous fais juste un tout petit tri.

D' abord Jacques Higelin qui déboule en 80 avec un album FANTASTIQUE et des textes délirants pleins de poésie et de drôlerie....CHAMPAGNE

Décrochez-moi ces gousses d'ail
Qui déshonorent mon portail
Et me chercher sans retard
L'ami
qui soigne et guérit
La folie qui m'accompagne
Et jamais ne m'a trahi
Champagne !

Y'a des allumettes au fond de tes yeux,
Des pianos à queue dans la boîte aux lettres,

Des pots de yaourt dans la vinaigrette
Et des oubliettes au fond de la cour...

MAURANE avec son TOUT POUR UN SEUL HOMME...frissons garantis...

Jonasz qui balance bien avec son LUCILLE

France Gall et son ELLA qui me met , moi aussi, dans un drôle d' état...

Nougaro qui nous revient en pleine forme avec un NOUGAYORK plein de punch !

LAVILLIERS avec son double latino O GRINGO

De n' importe quel pays de n' importe quelle couleur

la musique est un cri qui vient de l' intéreur

Balavoine avec son DIEU QUE C' EST BEAU...

Et pour finir Gainsbourg...bien sûr...

C' est moi qui t' ai suicidé mon amour....

Et son égérie Jane, avec sa voix fragile et improbable sur un thème de la symphonie nº 3 de Brahms

Norma Jean Baker
Qui sait maintenant où elle est
Peut-être plus
à L.A...........

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans chanson française
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 21:20

Bonjour les amis,

Suite à l' article de Fatizo sur les années 80 ICI, j' ai eu envie de lui répondre, mais en consultant l' ensemble des productions de ces années -là qui ont été quand même assez fécondes, même si elles n' ont pas atteint le niveau des années 60-70, je me suis dit que ça ne pouvait pas tenir dans un billet.Du coup, je vais me limiter à des choses plus personnelles, qui m' ont touché, et certaines productions que vous ne connaissez peut-être pas et qui méritent de ne pas tomber dans l' oubli.Je passerai du coq à l' âne entre musiques populaires et compositions plus sophistiquées.Suivez le guide.

Pour moi les années 80 c' est D' ABORD ET SURTOUT ET AVANT TOUT le retour de King Crimson qui s' est reformé après une longue absence, et qui nous revient avec des nouveaux sons et des nouveaux rythmes.

Le premier album qui annonce le retour s' appelle BEAT, tout un symbole.

Ecoutez ce morceau FRAME BY FRAME où les 2 guitares sont synchro puis se désynchronisent peu à peu, puis sont en opposition.C' est de la haute voltige...Tony Levin avec son stick dessine également des lignes de basse étonnantes. Je n' ai pas pu vous mettre les versions studio qui sont protégées où on peut se rendre compte du travail phénoménal réalisé par Robert Fripp et ses copains.

A peu près au même moment les TALKING HEADS nous sortent REMAIN IN LIGHT,un superbe album.Du grand art...

Jeff Beck signera un album de toute beauté de bout en bout avec son THERE AND BACK.

Ecoutez simplement les premières minutes...c' est l' enfer ! Tous ceux qui ont une guitare électrique chez eux bavent d' envie.

Côté tubes on a droit à Foreigner et son Urgent lancinant...trop bon

Cindy et son time after time

Même Miles Davis en personne lui rendra hommage

Et la fantaisie funky de Kid Creole et ses coconuts...so good !

Et le cruel été des banarama..j' adore la guitare funky !

Annie Lennox et sa voix profonde et riche faite pour chanter le rythm 'n blues

En 1980 sort l' album flesh+blood des Roxy Music...je l' écouterai en boucle pendant un an...J' aime tout , y compris les 2 amazones de la pochette.

En 1980, il y a eu un film qui nous a bien éclaté...

Les 3 barbus étaient particulierement inspirés avec leur son boogie si reconnaissable...

Dans les années 80, le son soul de Mickael Jackson et la guitare heavy métal d' Eddie VAN HALEN vont s' unir pour donner un chef d' oeuvre.

En 1984 ALPHAVILLE nous sortira un tube d' enfer, que je me chantonne encore aujourd' hui...

L' un de mes clips préférés de ces années-là est celui-ci...

Changeons de style.Connaissez -vous Abdullah Ibrahim dit " Dollar Brand" ?...Ecoutez ça les amis, c' est magnétique...il faut se laisser porter, et les portes de l' Afrique s' entrouvront...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans rock jazz chanson années 80 pop music
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 15:27

Bonjour les amis,

Si vous avez vu l' excellent film oscarisé BIRDMAN vous vous souvenez tous de la scène finale où l' acteur est sur le point de se suicider sur scène...Le public croit que c' est du théâtre mais Riggan se tire réellement sur lui-même...même si on apprendra plus tard qu' en fait il a dirigé l' arme sur son nez juste au dernier moment et qu' il ne succombera pas à ses blessures.Suite à cette "interprétation",Riggan sera acclamé par la critique new-yorkaise et on le considèrera comme le père d' un nouveau théâtre "hyperréaliste".

Et bien ce matin j'ai été assez stupéfait en lisant cette nouvelle provenant d' Italie :

Le parquet de la ville de Pise (centre) a ouvert vendredi une information judiciaire après la mort sur scène d’un acteur qui jouait le rôle d’un personnage devant être pendu. Raphael Schumacher, 27 ans, a été déclaré mort jeudi. Il était dans le coma depuis samedi dernier.

Il était censé simuler une pendaison sur scène. Un spectateur horrifié s’est alors rendu compte de ce qui se passait réellement. L’acteur n’a pas pu être sauvé. Deux directeurs et deux techniciens du théâtre se sont vu notifier qu’ils faisaient l’objet d’une enquête

Difficile de ne pas faire une analogie avec le film BIRDMAN même si l' enquête dira s' il s' agit d' un stupide accident ou alors si l' acteur est allé jusqu' au bout de son interprétation...

Quoi qu' il en soit, que ce soit volontaire ou pas,il est diffficile de ne pas penser que l' interprète ait voulu interpréter son rôle de la manière la plus réaliste possible, un peu comme ces représentations du Moyen-âge où certains acteurs jouant la PASSION DU CHRIST par exemple se faisaient réellement crucifier.L' acteur italien s' inscrit donc dans une certaine tradition ( même s' il ne l' a pas fait nécessairement de manière consciente).

Il existe une certaine tradition de recherche d' authenticité et de vérité chez certains interprètes.

Nombreux sont les acteurs de cinéma qui ont voulu vivre vraiment ce qu' ont vécu leur personnage, comme par exemple Robert De Niro qui pour interpréter le boxeur Jake la Motta dans RAGING BULL prendra puis perdra plus de 27 kg...(Bon , moi je suis capable de les prendre mais plus de les perdre...).

D' autres acteurs , comme Depardieu, font exactement le contraire, rigolent bien fort et pètent un grand coup juste avant d' interpréter une scène dramatique d' une grande intensité...et, finalement, ils sont excellents aussi et très crédibles ( enfin pour Depardieu je devrais dire qu' il était excellent ).

Moralité: il n' y a pas de règle générale pour l' interprétation, mais à choisir entre De Niro et Depardieu je m' inscrirais plutôt à l' école de ce second, celle des bons vivants qui ne se prennent pas trop la tête et qui ne se torturent pas l' esprit.On ne se refait pas: mon école préférée reste celle de l' hédonisme.

PS: si vous n' avez pas vu BIRDMAN ne lisez pas cet article car il contient des éléments qui révèlent une partie de la fin du film...Lol...Malgré tout, soyez tranquille, je n' ai pas tout dit...

PS nº2: J' essaie de me souvenir du nom d' un acteur français très connu ( Brialy peut-être ? ) qui racontait aux dossiers de l' écran qu' une fois il avait dû interpréter au théâtre le rôle d' un amant éconduit à un moment de sa vie où il vivait réellement un grand chagrin d' amour.Son rôle se superposait à ce qu' il vivait dans la réalité et finalement il avouait qu' il ne jouait pas bien... il en faisant trop, il était trop sincère...Il surjouait.

PS nº 3: Jean Pierre Léaud racontait comment Truffaut le dirigeait lors du tournage de " Baisers volés".Dans une scène Léaud devait traverser une rue, et il demande à Truffaut "comment" il doit la traverser, et le réalisateur qui n' aimait pas les interprétations trop intériorisées et trop psychologiques de lui répondre.

" Essaie de ne pas te faire écraser..."

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans théâtre cinéma
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 08:25

Bonjour les amis,

Il y a une fonction qui est bien pratique quand on écrit des SMS, c' est le correcteur automatique d' orthographe qui propose le mot entier avant même qu' on ait écrit la 3 ème ou 4 ème lettre.

Pour ceux qui ont une certaine habileté ça permet d' aller très vite mais quand l' usager s' appelle Alea Jacta Est les choses se compliquent un peu.

D' abord j' ai des gros doigts qui font que je tape souvent deux ou trois touches en même temps, et du coup apparaissent des mots qui n' ont rien à voir avec ce que je veux écrire.

Par ailleurs j' ai un clavier qui est programmé en espagnol ( plus exactement on dit castillan car en réalité l' espagnol n' existe pas en tant que langue tout comme le suisse, le canadien ou le belge n' existent pas non plus).

Or il m' arrive souvent d' écrire des messages en français et en valencien, et du coup pendant ma rédaction ne cessent d' apparaître des mots castillans, ce qui devient vite assez pénible.

Résumons-nous:

Entre le fait que je suis assez pataud avec le clavier et que, par ailleurs, je suis bombardé de mots qui n' ont rien à voir avec ce que j' écris, je finis par perdre un temps fou juste pour écrire: " Salut ! Ça va toi ? "

Petit message destiné aux concepteurs d' I-phones
Petit message destiné aux concepteurs d' I-phones

Alors , je voudrais juste envoyer un bref message à tous les ingénieurs-concepteurs de correcteurs automatiques d' orthographe:

Chers messieurs les concepteurs,

Afin que vos correcteurs soient les plus efficaces possibles je vous suggère de prendre en compte le simple fait suivant:

JE SAIS CE QUE JE VEUX ÉCRIRE !!!

D' avance merci

Signé: AJE

PS: ce matin mon modem a mis du temps à se mettre en route...Pendant cinq minutes j' ai cru à une défaillance.Je pourrais vous faire une longue dissertation pour vous expliquer comment je me suis senti durant ces 5 minutes qui m' ont paru éternelles, mais il y a un dessin qui résume tout ça à la perfection...

Petit message destiné aux concepteurs d' I-phones
Repost 0
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 12:54
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...
Sauvons les accents...

"Comme trop souvent l'élégance, la politesse et le respect, l'orthographe est tenue aujourd'hui pour aléatoire, facultative et démodée"

Tweet de Bernard Pivot

Sauvons les accents...

PS: je me permets d' ajouter à cette série de dessins satiriques un dernier commentaire ( personnel cette fois-ci) fait sur l' excellent article de Rosemar consacré à cette réforme aberrante.

"Une personne comme moi qui vit à l' étranger perçoit de manière encore plus vive à quel point une langue est un trésor qui a été façonné au cours des siècles et qu' il faut protéger.
On n' ampute pas une langue de la même manière qu' on ne défigure pas La Joconde.
La langue nous donne des racines et sert à " être".Ne plus la respecter et ne pas la défendre est une forme de trahison, de soumission à la médiocrité et au nivellement réducteur...
Le fait de donner le choix la rend aléatoire alors qu' elle ne l' était pas.Cette réforme génèrera du doute chez les jeunes là où les anciens avaient des certitudes...
Bref, c' est tout simplement consternant.
Enfin, on est quand même en droit d' exiger de la part de ceux qui n' ont pas su défendre la qualité de l' enseignement du français le devoir, au moins, de ne pas l' appauvrir.
Un dernier détail: sur n' importe quel PC on peut accéder à des correcteurs d' orthographe.La modernité c' est donc de la respecter et non pas de la simplifier, sachant qu' on a tous des outil
s pour pallier à nos carences."

http://rosemar.over-blog.com/2016/02/la-reforme-de-l-orthographe-un-nouveau-renoncement-a-notre-culture-et-notre-passe.html

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans orthographe humour réforme
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 18:10

Bonjours les amis,

Bon, les hommages, on a l' habitude.On en connait des biens, des médiocres qui ressemblent à des espèces d' enterrements d' artistes, des bons, des très bons et des exceptionnels...

Celui -ci que je vous propose aujourd' hui est plutôt à mettre dans la catégorie " exceptionnel".

Que du beau linge ! La crème de la crème... et puis une interprétation absolument impeccable de la part de Sting.

Ecoutez et regardez jusqu' au bout.

Et puis à 2 minutes 45 secondes le président Obama se lève, et là, tout le monde fait de même, et rapidement c' est la STANDING OVATION...

Moi, dans ces cas-là, je reste assis par esprit de contradiction. Et puis je n' aime pas les phénomènes de moutons de Panurge, du genre, le chef rigole alors tout le monde rigole,ou alors, le chef applaudit alors tout le monde applaudit, etc...

Sauf que dans le cas présent je crois bien que je me serais levé également, tout d' abord parce que le Boss le mérite, et ensuite parce que Sting lui offre une magnifique interprétation de sa chanson...Ça monte en puissance jusqu' à l' explosion finale.Quel hommage mes amis ! Mais quel hommage !

Y' a pas à dire ! Les américains savent y faire quand même !

Repost 0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 18:34

Bonjour les amis,

Ceux qui me connaissent un peu savent que l' athée que je suis est peu suspect de christianophilie, comme le démontre, par exemple, ce bref article rageur que j' ai écrit il y a un an.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/article-incroyable-derapage-du-pape-fran-ois-dommage-125385626.html

Ceci dit, les prises de position du Saint Père dénotent parfois d' un extraordinaire esprit d' ouverture auquel nous sommes que peu habitués.

J' en veux pour preuve une de ses déclarations traduite ici en français:

"Il n'est pas nécessaire de croire en Dieu pour être une bonne personne. Dans un sens, la notion traditionnelle de Dieu est dépassée. On peut être spirituel mais pas religieux. Il n'est pas nécessaire d'aller à l'église et de donner de l'argent - Pour beaucoup, la nature est une église. Quelques unes des meilleures personnes de l'histoire ne croyaient pas en Dieu, tandis que certains des pires actes l'ont été en Son nom"

C' est une magnifique intervention à laquelle je ne peux que souscrire personnellement, et qui me rappelle, par son contenu, les réflexions du philosophe athée André Comte-Sponville dans son excellent livre: " De l' esprit de l' athéisme".

Là, en reléguant au second plan l' importance de la croyance en l' existence de Dieu, le Pape va bien plus loin, dans son discours que le simple oecuménisme de la plupart des leaders religieux...Il tend la main à tous les hommes dont l' action est louable, indépendamment de leurs croyances ou non-croyances.Il admet également qu' il peut y avoir une spiritualité sans Dieu.

J' aimerais simplement ajouter qu' il nous aura fallu attendre près de 2000 ans pour avoir enfin un Pape qui remet l' Homme et l' Amour du prochain ( quel qu' il soit ) au coeur de la pratique religieuse chrétienne.C' est méritoire.

Enfin, au moment où sort le film SPOTLIGHT sur les scandales des abus sexuels au sein de l' Eglise, je voudrais simplement témoigner que le Pape François a sur ce sujet une position impeccable et inflexible.

Par exemple, il n' a pas hésité à rencontrer les victimes d' exactions de la part de religieux dans la région de Grenade en Andalousie pour leur transmettre son soutien personnel.Il a également créé une commission au Vatican chargée d' analyser les faits et de proposer des mesures préventives.

François 1er serait-il le premier Pape philosophe de la Chrétienté ?
Repost 0
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 15:47

Bonjour les amis,

On vient de m' envoyer la chronique radiophonique de Bruno Donnet sur France Inter, suite à une de émission télé de Benjamin Hanouna...

Ecoutez le commentaire de Bruno Donnet.Ce qu' il raconte est assez édifiant...

Bon, je ne regarde pas la télé française depuis de longs mois, et ce que raconte Bruno Donnet ne me surprend naturellement pas.

Son commentaire est impeccable et montre bien que l' abjection dans notre société devient acceptée et normalisée, même à la télé....Après ça , comment s' étonner du nombre incalculable de victimes d ' harcèlements à l' école, dans les entreprises , etc...si la télé montre le mauvais exemple et fait même de l' audience en utilisant ces moyens inavouables.

J' imagine bien que le présentateur dira pour se défendre que c' est " pour rire". Le problème c' est que premièrement ce n' est pas drôle, mais en plus il y a des milliers de vraies victimes anonymes tous les jours qui souffrent de ce genre de vexations...

D' autres diront que le Matthieu se prête volontairement à ce jeu pitoyable, mais ça n' enlève absolument rien à l' abjection de ceux qui le pratiquent.

Si vous voulez voir la scène originale, suivez le lien ci-dessous.Je n' ai regardé que le début car c' est très pénible et lamentable, sous tous les aspects.

Finalement, la télé est un fidèle reflet de notre société, et parfois,au lieu d' en corriger les défauts, elle ne fait souvent que les" normaliser", ce qui est quand même le comble...

PS:Là je viens de voir la riposte d' Hanouna ...Selon lui " Les jeunes aujourd' hui ne font que se charrier, s' amuser et se vanner"

A vous de juger...

Moi j' ai mon idée là-dessus, sur cette façon de " rigoler"....Je suis témoin privilégié, en tant que prof, de la manière avec laquelle certains élèves ( garçons ou filles d' ailleurs) se fixent sur une victime et braque tout un groupe contre elle,en lui rendant la vie impossible et en la poussant parfois au bord du suicide...

Ça me rappelle aussi que dans les affaires de viol collectif, les juges entendent parfois de la part des agresseurs des phrases pour se justifier du genre: " On voulait juste rigoler un peu..."

Repost 0