Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 08:16

Bonjour les amis,

A moins 12 heures des résultats du premier tour ,j' en connais qui vont souffrir aujourd' hui et qui vont serrer les fesses.Ce sont les sondeurs qui vont être mis à l' épreuve des faits et qui jouent donc de leur crédibilité professionnelle vis-à-vis de toute la nation.

J' ai rappelé il y a quelques jours que le système français à deux tours était particulièrement pervers à cause de l' effet du vote utile, à savoir que les électeurs ne votent pas forcément pour le candidat de leur coeur (quand ils pensent que celui-ci ne peut arriver au 2 ème tour) pour ne pas favoriser l' élection de leur principal adversaire politique.

Donc de très nombreux électeurs préfèrent arrêter leurs choix sur celui dont ils se sentent moins proches mais qui est capable de barrer la route à cet adversaire qu' on veut écarter à tout prix.

Le système est tellement pervers qu' il se pourrait bien que le 2 ème tour ne soit plus qu' anecdotique et inutile et ne serve qu' à amplifier ce scrutin du premier tour.

On sait qu' il y a une probabilité forte cette année d' une élection à 2 tours qui ne serait réellement qu' à un tour ( sauf si les instituts de sondage se sont trompés sur le score de LE PEN, ce qui n' est pas impossible).

Donc, on voit bien la capacité de manipulation qui est laissée aux instituts, et finalement à quel point une erreur d' estimation pourrait se révéler profondément anti-démocratique dans un système qui favorise le vote utile, et non le vote sincère.

Alors, n' exagérons pas non plus, il y a des garde-fous.Les instituts sont mis en concurrence et personne n' imagine une manipulation à grande échelle qui les impliquerait tous.Je fais donc confiance à leur professionnalisme, là n' est pas la question.

Il reste malgré tout une énorme marge d' erreur impondérable.

Tous les instituts de sondages ont des paramètres de mesure qui sont corrigés en tenant compte des consultations antérieures, mais cette fois-ci les choses se sont singulièrement compliquées pour eux.L' antériorité n' est pas directement comparable à la nouvelle donne de cette élection hors-normes

1. D' abord le président sortant ne se représente pas, ce qui va changer la nature habituelle du scrutin.Tous les candidats proposent un programme sans assumer le récent quinquennat.

2. Les deux grands partis de pouvoir qui ont gouverné la France depuis 60 ans pourraient être écartés dès ce soir de la course à cette présidentielle en faveur de candidats en dehors des grands Etats-majors de partis.C' est du jamais vu...

Donc, il va y avoir chez les indécis des paramètres de choix et de décision inhabituels dont les effets ne seront pas faciles à corriger pour nos sondeurs.On n' est pas à l' abri d' une surprise.

Mais une chose est sûre.Pour les instituts c' est la nuit de tous les dangers.

S' ils restent dans une fourchette admissible d' erreurs tout ira bien, mais si ce soir un candidat donné systématiquement 3 ème ou 4 ème entrait dans les deux premiers, ou au contraire, si une candidate donnée systématiquement présente au 2 ème tour ne l' était pas,ça remettrait en perspective toute la campagne, mais aussi, la manière avec laquelle les instituts de sondage ont influencé et téléguidé ( de manière volontaire ou pas) le vote utile de nos concitoyens.

Une grosse erreur des instituts remettrait forcément en cause l' essence même de cet exercice démocratique très discutable qu' est l' élection présidentielle française à deux tours.

En cas d' erreur importante des instituts ce soir, il serait difficile de ne pas penser à la fameuse maxime:

Elections pièges à cons...

PS: dimanche soir 21 heures.

Ça y' est !

Les résultats sont tombés et les instituts n' ont pas commis cette erreur que je craignais pour la bonne santé démocratique du pays.

Tant mieux ! Je m' en réjouis.

Ça n' enlève rien au contenu de ce billet au sujet du côté profondément pervers et quasi schizophrène de la dichotomie vote sincère/ vote utile et du rôle anormalement important pris par les instituts de sondage dans un tel contexte.

Pour le reste et les très nombreux commentaires que m' inspirent ces résultats ( qui ne me réjouissent pas) , on en reparlera dans les jours qui viennent...à bientôt

Sondages et démocratie: la nuit de tous les dangers...
Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Elections présidentielles
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 15:01

Bonjour les amis,

Aujourd' hui c' est la journée de réflexion pour les très nombreux indécis qui vont aller voter " utile" dimanche prochain...De très nombreux français n' ont été séduits par aucun programme complet et vont donc devoir se livrer à un choix douloureux et à un difficile examen de conscience pour tenter de trancher un cruel dilemme.

Cette journée de la réflexion  se passe souvent en Espagne ( où je vis) avec des quotidiens qui respectent une forme de trêve et évitent de traiter directement des polémiques qui ont alimenté la campagne pour laisser les citoyens, dont on suppose qu' ils sont majeurs, faire leur dernier examen de conscience de manière intime.

Or, ce matin en jetant un coup d' oeil sur vos UNES de journaux j' ai été surpris  de voir que le quotidien LIBERATION faisait un dernier forcing en titrant: TOUT SAUF EUX en indiquant les candidatures de Fillon et de Le Pen, et avec ce sous-titre.

 

"La France se rend aux urnes pour une élection plus incertaine que jamais, qui pourrait voir la gauche écartée du second tour laissant face à face droite réac et extrême droite." 

 

Journée de réflexion...ou dernier forcing ?

Bien évidemment j' ai mille motifs pour penser exactement de la même manière que celui qui a écrit ces lignes, mais malgré tout, je me demande vraiment si ce titre est pertinent le jour de la réflexion, et si ce genre de dernière offensive permet d' atteindre des cibles ou si, au contraire, elle ne fait que braquer chaque camp partisan l' un contre l' autre , sans rien provoquer chez les indécis qui vont avoir la sensation qu' on essaie de provoquer chez eux des réactions précipitées, peu réfléchies (voire des manipulations) de dernière minute.

Non, je continue de croire  que le samedi précédent une grande consultation nationale les grands médias doivent laisser les citoyens avec eux-mêmes.Les électeurs ont été hyper bombardés de manière continue pendant 3 mois, jusqu' à la satiété,stimulés sans arrêt, sursaturés.

24 heures de trêve de battage médiatique ce n' est pas si mal et c' est même un minimum !...24 heures de silence SVP !

On a entendu de manière ininterrompue des commentaires des professionnels de la profession sans arrêt.Qu' ils se taisent 24 heures, est-ce encore possible ? Apparemment, non...Il leur faut occuper tout l' espace politique, le bouffer,le phagocyter à 100 % et étaler leur gros cul dessus !

La trêve médiatique c' est une façon aussi pour une société d' avoir confiance dans le jugement de ses citoyens suffisamment mûrs pour faire en leur âme et conscience et dans leur silence méditatif intérieur ce choix important qui leur appartient...

Avec ce titre dans Libé, j' ai finalement l' impression que les auteurs ne font pas confiance en la démocratie,qu' ils ne respectent pas les temps d' une campagne ( le match est terminé),comme s' ils pensaient avoir le droit moral de pouvoir corriger un dernier petit défaut ou un déficit démocratique, et qu' ils se sentent dans l' obligation de tenter de jouer les prolongations et de convaincre jusqu' à la dernière minute, jusqu' à la dernière seconde...Je ne suis pas sûr que ce soit efficace ( et à mon avis ça peut même avoir l' effet contraire à celui escompté,comme une contre-réaction instinctive à rebrousse poil).

J' ai lu sur un blog une réaction d' internaute disant:

Imaginez sur le FIGARO un titre du genre TOUT SAUF MACRON OU MELENCHON 

Ce serait assez nul aussi , non ? Oui, mais la droite n' a pas été aussi maladroite pour commettre de telles bourdes médiatiques un samedi précédant les élections.

Il arrive un moment où il faut savoir garder son calme, observer et attendre patiemment 24 heures de plus ( juste 24 heures...)...et, de toutes façons, ce qui devra arriver arrivera....Tout s' est décidé bien avant ce dernier samedi. 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Elections présidentielles
commenter cet article
21 avril 2017 5 21 /04 /avril /2017 07:38

Bonjour les amis,

Votre campagne présidentielle se termine dans un contexte politique et social différent des précédentes.Il s' est produit un changement de paradigme dans l' ensemble de la citoyenneté.

Pour la première fois c' est un des candidats anti-système qui va incarner l' espoir d' une vraie régénération

Un des candidats a su incarner mieux que les autres le besoin vital  de rompre la dérive maléfique d' une société poussée par les forces d' un monde livré aux puissances de l' argent à abandonner ses valeurs de solidarité, d' humanisme.

Un candidat a tenté de replacer le simple citoyen, sa dignité, sa valeur humaine, au coeur de la vie politique.

Un candidat a su organiser de grandes messes populaires collectives, non pas pour qu' on l' acclame, mais pour devenir le dernier représentant d' un système républicain monarchiste archaïque qui n' est plus en adéquation avec ce dont le pays a besoin.

Ce sont les idées qui doivent triompher, portées par les hommes, mais la Nation n' est plus en attente du grand sauveur de la patrie, de l' homme fort au destin providentiel qui guiderait la destinée de notre République.

La tentation de l' insoumission...

Alors vous me répondrez, que ce candidat a un programme économique irréalisable, voire même dangereux, que cet homme  essuierait des échecs lors de ses négociations tant sur le plan national qu' international et que donc, il nous orienterait vers une crise de régime, une période de trouble et de chaos.

Nous pourrions vivre, mais à une autre échelle, la mésaventure de Tsipras et de ses rêves  Tziritziens brisés et enterrés par le plan non négociable de l' UE...C' était oui ou oui...sinon plus d' argent au distribanque !...oui au plan non négociable,sinon la misère et la ruine !

Mais pour une fois, cette même fragilité du candidat qui ne pourra mettre en chantier son programme au pied de la lettre en fait une force qui permet d' envisager de lui donner le vote de confiance qu' il nous demande.

En effet, s' il gagnait ces élections il aurait une légitimité pour commencer un travail d' inversion nécessaire.Il aurait les moyens de remettre l' Europe sociale en marche,de tenter de la réactiver en créant des confluences nationales et internationales.

Finalement le danger que semble faire courir ce candidat à l' unité européenne pourrait être la vraie chance de l' UE: celle de se sauver d' elle même, de se redonner une âme.

La force de ce candidat c' est justement de ne pas pouvoir accomplir un certain nombre de promesses mais simplement d' imposer un nouveau rapport de forces.

Avec ce candidat,on sait que son programme n' est pas directement applicable et que l' élection ne serait que le début d' un livre qui n' est pas écrit et qu' il faudrait inventer ...et qu' il faudrait l' inventer démocratiquement en s' appuyant sur une base populaire.

Avec ce candidat, l' histoire recommencerait en remettant le destin du peuple entre les mains de celui-ci en lui donnant la possibilité de reprendre de vraies initiatives démocratiques à la base.

Bien sûr, certains d' entre vous me répondront que mes rêves démocratiques populaires pourraient sombrer, sous l' impulsion de ce candidat, dans une forme d' anarchie populiste complètement irresponsable, de celles par exemple qui ont conduit le Vénézuela dans un chaos et dans un marasme apocalyptique et indescriptible.

Et bien c' est vrai: ce risque n' est pas inexistant et ne dépendrait que de notre maturité politique et de notre sens collectif de la responsabilité.

Le programme de ce candidat dépend de notre capacité à nous !

C' est bien pour ça que je parle de "tentation" alors que vous savez bien que ce mot est reservé au Diable et pas au Bon Dieu...mais vous savez également que ce même Bon Dieu a été durant des siècles notre opium.Nous n' avons jamais rien obtenu sans transgression.

Quelque soit le résultat de ce premier tour, je tiens à remercier ce candidat pour la qualité de ce qu' il a apporté à cette campagne, pour ne pas avoir  incarné un simple espoir béat et illusoire mais pour nous avoir obligé à penser très sérieusement à cette inversion qu' il nous proposait.Il nous a mis devant un vrai choix ( que je vous laisse le soin de juger par vous-mêmes).

Lampedusa fait dire de manière très cynique au prince Salinas dans son roman Le Guépard : " Il faut tout changer pour pouvoir continuer comme avant"...ce qui résume parfaitement la posture de nombreux prétendants à cette présidentielle.

Et bien ce candidat-ci nous propose d' arrêter de continuer comme avant en prenant un chemin nécessairement risqué, non écrit, et hypothétique mais sans lequel nous n' obtiendrions rien, ou si peu.

Et même s' il perd dimanche, j' espère qu' il aura semé les graines d' une reconstruction d' une conscience civique et sociale, qu'il aura réanimé notre besoin viscéral de faire partie d' une communauté confiante qui ait envie de se donner les moyens de vivre dans un monde plus solidaire et meilleur.

Car après tout, vous savez bien, tout comme moi, qu' il y a un gros risque d' après certains sondages que ce premier tour tant attendu ne soit finalement qu' un parfait non-événement.

Beaucoup de bruits pour pas grand-chose et lundi matin tout le monde reprend le boulot.

La politique, la vraie, celle qui peut influer vraiment sur le destin des peuples se jouerait ailleurs ou autrement...justement animée par les acteurs citoyens qui ne se soumettent pas.

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Elections présidentielles
commenter cet article
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 08:49

Bonjour les amis,

Encore une trame corrompue, et non des moindres, qui vient de tomber hier matin à Madrid.

Avant de lire mes commentaires personnels, voici un résumé de faits sur le lien ci-dessous

 

 

 

 

Arrestation d' Ignacio Gonzalez emmené par les forces de la Garde Civile

Arrestation d' Ignacio Gonzalez emmené par les forces de la Garde Civile

Alors là, c' est le pompon.On n' en peut plus !

Les affaires se succèdent aux affaires avec un rythme qui ne se dément pas.Le Parti Populaire espagnol reconduit au pouvoir, dans des conditions abracadabrantes grâce à une opposition fragmentée et divisée, et malgré les énormes trames de corruption qui avaient été révélées au grand public ( trames gurtel, punica,affaire Noos,Murcia, etc...) apparaît à chaque fois complètement rongé par la corruption de manière structurelle et jusqu' aux plus hauts échelons de sa hiérarchie.

Cette méga arrestation a eu lieu hier, alors que le chef du gouvernement Mariano Rajoy devra être entendu par le juge de l' audience nationale comme témoin dans l' affaire Gürtel qui se juge en ce moment.Les affaires judiciaires n' arrêtent pas de se télescoper sur les journaux télévisés espagnols.

Hier, la quasi intégralité des journaux télévisés en Espagne, était dédiée à la couverture de cette affaire du Canal Isabel II dans laquelle le public apprend de manière effarée qu' une institution publique de gestion des eaux ( payée par l' ensemble des contribuables madrilènes) a fait d' importantes opérations d' achats et de ventes de sociétés écran à l' étranger ( dont certaines n' avaient rien à voir avec l' industrie de l' eau) en passant par la Colombie, l' Uruguay et le Brésil pour pouvoir surfacturer certains services et ensuite répartir l' argent au sein d' une poignée de responsables corrompus, dont le chef pourrait être rien de moins que l' ex-président de la communauté de Madrid entre 2012 et 2015 Ignacio Gonzalez ( qui par ailleurs avait du donner d' autres explications à la justice sur d' autres affaires suspectes comme celle de sa villa de Marbella acquise de manière très douteuse à un prix très nettement inférieur à celui du marché).

Franchement les amis, je suis tellement écoeuré que je ne lirai même pas les détails de cette nouvelle affaire sordide qui me fait vomir.

Je prends acte du fait que la corruption qui a été au coeur des batailles électorales récentes n' a pas empêché le parti de droite qui en a été le plus touché de gouverner actuellement le pays.

Et là, je me pose une question sur la capacité de régénération de PODEMOS et de CIUTADAN'S qui sont les 2 forces de gauche et de droite qui ont fait irruption sur l' échiquier politique à cause de cette même corruption et pour lutter contre elle.

Le PP même s' il a été le plus voté lors des dernières élections législatives nationales n' avait pas de majorité absolue dans le pays.

Pourtant ce sont toujours les mêmes qui gouvernent, et ce, à cause des habituels clivages droite/gauche, gauche socialiste/gauche-anticapitaliste,  nationalistes/ séparatistes, qui ont fait qu' au bout du compte cette droite  pourrie jusqu' à la moelle continue de gouverner.

"Diviser pour mieux régner" dit la maxime.Ça s' applique parfaitement à l' Espagne où les oppositions multiples s' annulent entre elles et sont complètement incapables d' offrir une alternative concrète au citoyen sur le plan national.Il n' y a qu' au niveau local et des municipalités que la régénération s' est faite vraiment sentir avec des équipes rénovées à Madrid, Barcelone ou Valencia par exemple.

Mais au niveau national, les oppositions ont été finalement parfaitement inefficaces.

Tout le monde se plaint de la corruption, tout le monde...et ceux qui en ont été les principaux responsables ( que ce soit de manière préméditée ou par incompétence et manque de contrôle sérieux) détiennent aujourd' hui les clés du pouvoir !

Du coup votre serviteur est un peu las et saturé ...Je ressens un profond ras-le-bol et écoeurement.

Il y a quelques semaines, mon syndicat m' appelait à une grève générale de l' enseignement et je ne l' ai pas faite.

En effet, après être resté plus d' un an sans gouvernement en voyant les socialistes et ceux de Podemos et de Ciutadan's se déchirer pour finalement laisser Rajoy revenir au pouvoir, je ne peux qu' avoir mépris pour leur incapacité.Qu' ils aillent donc se faire f... ! Excusez ma vulgarité mais elle traduit exactement ce que je pense.

Pourquoi faire grève aujourd' hui alors que Rajoy qui a dû recourir à un plan de sauvetage de l' UE et qui est soumis au contrôle strict de Bruxelles ne va pas lâcher un seul euro ?...C' était l' année dernière qu' il fallait le virer...maintenant ça ne sert a rien de faire grève.C' est de l' agitation médiatique parfaitement inutile.

Vous l' avez compris:je suis en co-lè-re et j' en veux plus à ceux qui  ont empêché l' année dernière l' émergence d' un gouvernement de changement qu' à ceux qui nous ont plongé dans le marasme que nous connaissons actuellement...et je pense que finalement on a ce qu' on mérite !

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Espagne Corruption
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 08:09

Bonjour les amis,

On est à quelques jours d' une élection cruciale pour la France,et  il y a un site qui s' est amusé à demander à certaines personnalités de la vie publique quel serait leur programme si elles étaient élues président.

La réponse facétieuse de Fabrice Lucchini est à la fois très drôle et apporte une dimension décalée pas inintéressante.

Mais avant de commenter son intervention qui m' a mis de bonne humeur, je vous la laisse découvrir sur le lien ci-dessous

 

Lucchini ( contrairement aux vrais candidats) n' essaie pas de proposer la Lune et se place sur le terrain de la culture et de la morale.Il offrirait à chaque français toute une série d' oeuvres littéraires et musicales.Notons qu' il a bon gout et que les oeuvres qu' ils proposent sont effectivement de nature à provoquer chez tout un chacun un repositionnement citoyen à la fois individuel et collectif. Une espèce de Zen attitude optimiste et réjouissante.Pas de lutte de classes, essayons d' avancer ensemble...

C' est peut-être de ça que nous avons besoin en temps de crise.Se resituer avec du champ,de la profondeur spirituelle et morale,être capable d' éliminer de notre esprit toute source de conflits, de frustration négative et de ressentiment envers le reste de la communauté sociale.

Notons que Lucchini offrirait entre autres à chaque français un exemplaire du GAI SAVOIR de NIetzsche, et là, je dois avouer que l' ignare que je suis en matière de philosophie n' a jamais lu le moindre texte du philosophe allemand.J' ai lu de nombreux aphorismes,extraits,commentaires du philosophe certes mais sans capter réellement la profondeur de sa pensée car je ne suis même pas armé des connaissances lexicologiques et conceptuelles nécessaires.

Alors, je fais faire un vote de confiance au " candidat" Lucchini.

Je vote POUR LUI et je vais essayer d' aborder la pensée du grand maître et je vous dirais dans quelques mois ou dans quelques semaines si j' en ai tiré une substantifique moelle qui me permette à moi-aussi d' avancer dans ma vie intime et aussi dans ma perception de mon rapport aux autres ...

Donc je n' irai pas voter dimanche mais, grâce à ces élections, et grâce au petit coup de pouce de Lucchini, je vais tenter une approche de l' étude de la pensée de Nietzsche !

Et ce, quelque soit le vainqueur de dimanche prochain ! Merci Fabrice...

Malgré tout, et sans vouloir succomber trop facilement à l' enthousiasme communicatif de Lucchini, je crois que je ne vais pas me lancer directement dans la lecture du GAI SAVOIR sans avoir abordé au préalable d' autres lectures qui m' y prépareraient.Si quelqu' un a des suggestions à me faire sur des bouquins didactiques qui permettent d' accéder à la pensée du grand maître du genre " Niestzsche POUR LES NULS" je suis preneur...

 

Un peu de pensée Nietzschéenne pour choisir le bon candidat...

Revenons maintenant à ces élections et à cette campagne, finalement pas inintéressante et très atypique dans la mesure où le candidat sortant ne se représentait pas, et dans la mesure également où les probables gagnants du 2 ème tour ne disposent pas d' une majorité déjà préfigurée pour gouverner ( sauf au cas où Fillon arrive au 2 ème tour).

Ce qui est frappant avec le système électoral français c' est l' effet parfaitement anti-démocratique du VOTE UTILE qui est en train de laminer de manière très injuste certains candidats, et non des moindres, comme par exemple le candidat du PS.

Alors je vous propose un résumé simple de ce qu' on appelle l' effet VOTE UTILE sur ce lien qui le résume bien mieux que je ne pourrais le faire.

 

Non seulement, on peut et on DOIT réfléchir sincèrement sur la pertinence de notre système électoral pervers qui contredit le vote sincère mais aussi sur le fait que les différents instituts de sondages cette semaine vont influencer très  fortement les très nombreux indécis qui vont voter non plus pour leur candidat de coeur mais pour celui qui a une chance d' arriver au second tour et qui pourrait éliminer le candidat adverse que l' on veut écarter.

Le système électoral français donne la possibilité d' un POUVOIR DE MANIPULATION ENORME aux instituts de sondage, qu' on le veuille ou pas.On se rassure en se disant qu' il y a suffisamment d' instituts différents en concurrence pour gommer des manipulations qui seraient volontaires et mal-intentionnées...ne resteraient que les erreurs d' estimations involontaires dues à la difficulté de saisir le comportement des indécis dans une consultation aussi atypique.

N' empêche que, fiables ou pas, les instituts peuvent à eux-seuls changer la donne de ce scrutin.

Je ne prendrai qu' un seul cas, assez extrême.J' ai lu que J. P. Chevènement hésitait entre Macron et Mélenchon. C' est fou, non? il y a un abîme qui sépare ces 2 candidats qui sont sur des schémas économiques et sociaux complètement opposés.

La seule explication, c' est le VOTE UTILE.Je suppose que Chevènement ( qui n' est pas tombé sur la tête) veut s' assurer que Fillon n' arrivera pas au 2 ème tour et est donc prêt à faire l' hyper grand écart dès le premier tour en votant pour un candidat libéral au détriment d' un autre qui pourrait reconstruire la gauche.

 

Repost 0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 10:09

Bonjour les amis,

Je viens de finir le " Penser l' islam" de Michel Onfray qui est un livre de réponses du philosophe aux  questions d' une journaliste algérienne Asma Kouar.

 Je n' ai pas pour habitude de faire des billets sur des essais philosophiques pour en dire du mal et j' essaie d' aborder certaines lectures sans à priori négatif bien que certaines déclarations publiques éxagérément simplistes d' Onfray sur les attentats terroristes  de Paris m' avaient agacé au plus haut point, notamment sa façon chez Ruquier de renvoyer tout le monde dos à dos, en disant que que les attentats islamistes étaient une réponse politique aux agressions de l 'occident.

Alors j' ai entrepris la lecture de son " Penser l' islam" en oubliant tout ça avec la curiosité de savoir si ce philosophe ( que j' aimais bien dans le temps) avait approfondi un peu sa pensée que je trouvais sur ce sujet précis extrêmement superficielle, parfois teintée d' angélisme, d' ingénuité,de manichéisme et incapable d' aborder l' immense complexité du problème posé.

 

Quand Onfray tente de penser l' islam...

Alors l' auteur a préalablement lu les différents principaux textes qui inspirent la religion musulmane avant de répondre aux questions de la journaliste algérienne et de se lancer dans un certain nombre de conclusions.

Tout d' abord , je dois dire qu' Onfray qui critique tous ceux qui parlent de l' Islam sans avoir lu le Coran, ne m' a absolument rien appris dans son livre au sujet de cette religion que je ne sache déjà.RIEN !

A savoir que le Coran contient à peu près tout et le contraire de tout.Qu' il peut justifier les attitudes les plus humanistes et miséricordieuses comme les plus cruelles, sanglantes et guerrières.Tout est donc dans la façon de le lire.Vous serez radical ou modéré suivant que vous prenez ou pas au pied de la lettre certaines sourates.

Il rappelle que les valeurs du Coran , même si elles défendent une certaine idée de la dignité des êtres humains,ne sont pas compatibles avec les valeurs de liberté et d' égalité de nos démocraties modernes occidentales: égalité des droits de la Femme, respect des minorités homosexuelles, etc...Au passage Onfray réhabilite à juste titre l' historien américain Samuel Huntington qui avait été vilipendé par la gauche bien-pensante pour son livre  LE CHOC DES CIVILISATIONS.

A partir de son simple constat sur la nature du Coran, le philosophe reconnaît que le texte permettra toujours aux intégristes de trouver une justification idéologique à leurs agissements.

Le Coran étant considéré comme étant littéralement la parole de Dieu est intouchable et personne ne peut le réformer sans commettre un énorme blasphème.Il y a donc une quadrature du cercle impossible à résoudre.

Donc Onfray essaie de réfléchir sur la manière avec laquelle l' islam pourrait trouver une place dans notre République.Comment s' organiser pour que cette religion ne déborde pas de son cadre de simple croyance laissée librement à tout un chacun et sans qu' elle ne se retourne contre nous comme une institution qui contiendrait en son sein une partie radicale qui, pour si minoritaire qu' elle soit, soutiendrait et alimenterait ( ouvertement ou de façon occulte) le terrorisme et tenterait de mettre en échec nos valeurs démocratiques républicaines.

Et là, on attend les propositions concrètes du philosophe Onfray, et force est de constater qu' on reste sur sa faim.

D' abord il se lance dans un discours que je trouve vasouilleux sur la décadence de l' occident face à des populations musulmanes croissantes qui gardent une forte structure morale et religieuse qui les guide.

Alors, moi c' est le terme " décadent" qui me gêne beaucoup car s' il est vrai que le monde occidental est livré aux forces de l' argent et de son pouvoir corrupteur, c' est aussi un monde de liberté dont nous disposons, et aussi un monde moins hypocrite même s' il est bien souvent teinté de cynisme.La solidarité et la défense de la dignité humaine n'ont pas disparu de nos sociétés et le terme "décadent" ne me paraît pas recevable ( surtout si on compare par rapport aux pays musulmans qui eux préservent des valeurs certes, mais parfois si archaïques qu' il est difficile d' y voir une forme de puissance civilisationnelle montante...une puissance démographique indéniable certes, mais pas une puissance civilisationnelle de progrès).

Ensuite Onfray renvoie dos à dos les terrorismes en mettant en parallèle le terrorisme d' Etats qui vont bombarder selon lui des populations civiles innocentes, et les bombes des terroristes sur nos territoires.Là encore, sa vision même si elle est partiellement juste ( personne ne peut nier les crimes des impérialismes) reste simpliste et manichéenne.Les attentats ne sont pas qu' une réponse à nos propres agressions et vont plus loin.Il y a une claire volonté d' expansion et de vouloir nous soumettre ouvertement affichée.

Onfray oublie de remonter aux origines des attentats intégristes au début du siècle dernier en Egypte ou en Tunisie.Il ne parle même pas de l' affaire Rushdie qui a été le nouveau point de départ à une époque où l' occident était bien peu coupable de la libre pensée affichée par l' écrivain britannique d' origine indienne ( qui fut même désavoué, et c' est le comble, par Margaret Thatcher).

Par ailleurs le fait que daesh soit né de l' irresponsabilité des administrations américaines qui ont joué avec le feu n' enlève rien au fait qu' en 2017, tout le monde se doit de réfléchir à la meilleure manière de l' éradiquer.On réfléchit à partir de ce qu' on a en sachant qu' on ne va pas refaire l' histoire ( sinon on risque de faire du Zemmour).

Onfray ne propose pas de vraie pensée sur l' énorme complexité du problème géopolitique posé et sur la nécessaire et difficile coopération avec les Etats musulmans modérés que l' occident devrait soutenir dans sa lutte contre l' intégrisme.

Onfray ne se casse pas la tête et plaide pour le non-interventionnisme, la non-ingérence et le désengagement pur et simple des occidentaux.Ce sont des propositions qui sont tout simplement inconcevables quand on sait à quel point les intérêts des pays s' interpénètrent et sont complètement croisés, notamment à cause de la question vitale du pétrole, et des énormes intérêts commerciaux mutuels.Donc le désengagement que prône Onfray est une grande et magnifique idée dont on est absolument sûr qu' elle est d' autant plus inutile qu' elle n' aboutira jamais.C' est de la philo de comptoir qui ne sert à rien...les fameux yaka yaka...

Onfray en sait autant sur la philosophie politique que moi sur l' art du violon.

Par ailleurs,et au passage, j' ouvre une petite parenthèse: il faudra qu'il m' explique quels ont été les crimes impérialistes commis par les suédois qui justifiraient aux yeux des terroristes le dernier attentat en date commis dans les rues de Stockholm.

Ensuite Onfray essaie de réfléchir sur notre laïcité qu' il faut faire évoluer selon lui, et constate que si les mosquées sont financées par des puissances étrangères il ne faut pas s' étonner que celles-ci s' en servent contre nous.Sa proposition est donc que l' Etat Français prenne part au financement des lieux de cultes et à la formation des imams qui doivent y prêcher dans le respect des règles républicaines.Alors ce serait un financement au prorata des contribuables qui se déclareraient musulmans sur leur feuille d' impôts.

Alors là, encore une fois, on voit bien que le philosophe vit sur une autre planète et qu' il rompt le concept même d' un Etat laïc arbitre impartial et protecteur mais jamais promoteur de l' expansion ou du simple maintien des religions car ce n' est pas son rôle.Par ailleurs , considérant que la religion musulmane n' est pas directement liée à notre histoire, ni à notre culture, et encore moins à nos valeurs sociétales,et que par contre elle est liée qu' elle le veuille ou non à nos problèmes de cohabitation sociale et de défense de certaines valeurs démocratiques,l' ensemble des contribuables n' est pas disposé à financer directement la construction de lieux de culte musulmans.

Pire, de nombreux concitoyens penseraient que dans l' état actuel des choses  nous prendrions le risque d' alimenter une force croissante qui nous sera hostile,tôt ou tard, qui pensera que les intérêts du monde musulman prévalent sur ceux de notre République. Onfray ne réfléchit pas assez sur la dimension supranationale de cette religion ( qu' il ne nie pas), une religion éminemment politique, qui se considère comme une nation à part entière ( l' oumma dont les intérêts sont supérieurs à ceux des simples Etats) contrairement aux autres religions qui séparent le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel.

On voudrait lui rappeler qu' il y a suffisamment de musulmans en France pour qu' ils financent eux-mêmes leurs lieux de culte, et que par ailleurs l' Etat français pourrait se doter de moyens pour empêcher purement et simplement des financements extérieurs, tout comme le proposait Emmanuel Valls.

Le seul élément que je lui concède c' est que l' Etat doit exercer une vigilance accrue sur la formation des imams et s' assurer de leur fidélité aux principes républicains avant de les laisser prêcher sur notre territoire.Mais là, il n' y a rien de nouveau car ça fait belle lurette que l' Etat français surveille de près les lieux de cultes et les propos qui y sont tenus.J' irais même jusqu' à dire qu' à cause du radicalisme islamiste la France a dû se doter d' une authentique "police de la pensée",pour se protéger efficacement et tenter de prévenir ( avec un succès relatif) les attentats et une radicalisation d' une partie de la jeunesse musulmane.

Finalement, je terminerai en parlant de l' énorme déception que j'ai eu à la lecture de ce livre qui n' a fait que confirmer ce que je savais déjà et qui ne m' a pas apporté le moindre élément de réflexion sur la manière de faire caser l' islam dans notre République en évitant que ne prospère, en parallèle, la radicalisation.

Finalement le titre d' Onfray est bien prétentieux.

C' est lui Onfray qui avait balancé a Yann Moix que "la pensée c' était pas pour lui" ( ce qui était vrai)...le problème c' est que lui aussi  s' est lancé sur le terrain de la question musulmane et qu' il s' y est embourbé également, incapable de trouver ne serait-ce qu' une seule idée qui fasse avancer le schmilblick.

Il se contente de rejeter toutes les fausses solutions , mais ça, on le savait déjà...on ne l' a pas attendu pour le savoir.

Reconnaissons lui quand même le fait positif qu' il se démarque de l' islamo-gauche qui vit dans le déni des problèmes posés et qui trahit nos valeurs républicaines.Il leur règle leur compte dans son livre.

Finalement,mis à part certaines propositions d' Onfray que je trouve ingénues et  assez angéliques, je ne peux même pas dire que je suis contre son livre: simplement il n' apporte rien...c' est un livre constat ! pas un livre pour penser...

Alors j' aimerais revenir sur l' émission de Ruquier après les attentats dans laquelle Onfray s' était insurgé contre TOUS les journalistes en disant qu' ils étaient TOUS dans l' émotion et pas dans la réflexion: alors ,du coup,on l' attendait au tournant avec son livre.

Et c' est quoi sa réflexion à lui ?

Et bien c' est toute une série de reproches qu' on peut tous faire aux responsables occidentaux sur leurs compromissions, leur cynisme et leur irresponsabilité que ce soit en Syrie, en Irak ou en Lybie, et sur le plan national également. Evidemment, on est tous d' accord avec lui, mais que propose t' il de concret pour rompre cette spirale infernale de violence aujourd' hui ?

Vous avez bien compris que ce n' est pas dans son petit traité de 95 pages vite fait sur le gaz, par ailleurs très facile à lire, que j' ai trouvé des vraies réponses à mes propres interrogations.

Je terminerai en disant que pour les lecteurs qui n' ont que très peu de connaissances sur ce sujet, Onfray résume un ensemble de points importants pour comprendre la complexité du problème.C' est au niveau des propositions que son petit traité coince un peu...un peu beaucoup même !

 

 

 

 

 

Repost 0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 12:34

Bonjour les amis,

En ce lundi de Pâques c' est l' occasion d' écouter un peu de musique sacrée pour se mettre complètement dans l' ambiance de l' allégresse et de l' espoir provoqués par la résurection du Christ au sein de toute la communauté chrétienne.

L' oratorio de Pâques BWV 249 est la réponse joyeuse de Bach, le dimanche de Pâques, à la Passion selon Saint Jean, représentée pour la deuxième fois le Vendredi Saint de 1725.

Voici de ce que dit de cette oeuvre Roland de Candé dans sa biographie consacrée au grand compositeur.

J.S.Bach fait entendre la belle cantate Kommt eiletund lauftet BWV 249 que le compositeur appelle lui-même Oster-Oratorium, bien que ce ne soit en aucune façon un oratorio.Il s' agit d' une adaptation d' une cantate d' anniversaire pour le Duc de Saxe-Weissenfels, avec un nouveau texte du percepteur des impôts Christian Friedrich Henrici, qui devient sous le pseudonyme de Picander, le principal librettiste de Bach.

À l'inverse de l'Oratorio de Noël, l'Oratorio de Pâques n'a pas de narrateur mais quatre personnages qui déroulent l'histoire : Simon Pierre (ténor), Jean (basse), Marie-Madeleine (alto) et Marie de Jacques (soprano). Le chœur n'intervient qu'une seule fois, à la fin.

  1. Sinfonia (instrumental)
  2. Adagio (instrumental)
  3. Duo (ténor-basse) « Kommt, eilet und laufet » (Venez, hâtez-vous)
  4. Récitatif (soprano-alto-ténor-basse)
  5. Aria (soprano) « Seele, deine Spezereien » (Âme, tes aromates)
  6. Récitatif (alto-ténor-basse)
  7. Aria (ténor) « Sanfte soll mein Todeskummer » (Mon chagrin mortel peut maintenant s’adoucir)
  8. Récitatif (soprano-alto)
  9. Aria (alto) « Saget, saget mir geschwinde » 'Dis-moi vite)
  10. Récitatif (basse)
  11. Chœur « Preis und Dank » (Gloire et action de grâce)

 

Il ne me reste plus que laisser la place à la musique et aux chants.Vous pouvez mettre le lien vidéo tout en suivant le texte original allemand et la traduction française que j' ai édité en dessous.

C' est fabuleux, tout simplement fabuleux.Une oeuvre optimiste qui se termine dans la joie et qui inspire un enthousiasme communicatif.

Appréciez également les timbres des instruments anciens du baroque de cette version dirigée par J.E. Gardiner. Les interventions chantées sont de toute beauté ( notamment le duo à 9 min 40 sec).Il n' y a qu' à se laisser porter par le génie du maître de chapelle de Leipzig .

Mon ami Basile de Césarée affirmait hier sur FB:

"Une des oeuvres les plus réjouissantes que je connaisse. Une vraie célébration..."

Bin c' est pas moi qui dirait le contraire ! C' est une oeuvre qui transporte et qui termine de manière éblouissante ! Encore une fois on ne peut que s' émerveiller devant le fait que la religion chrétienne a eu l' immense chance de disposer d' authentiques génies de l' Art et de la Musique comme Bach ou Mozart pour répandre son message universaliste sur tous les continents.

Je me dis souvent que Bach a probablement plus fait pour le rayonnement de la chrétienté que tous les Papes de l' histoire de l' Eglise réunis...

Événement: Pâques
Maria Jacobi (S), Maria Magdalena (A), Petrus (T), Johannes (B)

1

Sinfonia

 

Tromba I-III, Timpani, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

  

2

Adagio

 

Oboe I, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

  

3

Air (Duo) [Ténor, Basse]

 

Tromba I-III, Timpani, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

 

Kommt, eilet und laufet, ihr flüchtigen Füße,
venez, hâtez-vous, courez d’un pas rapide,
Erreichet die Höhle, die Jesum bedeckt !
Atteignez la caverne, qui couvre Jésus !
Lachen und Scherzen
Rires et ambiance joyeuse
Begleitet die Herzen,
Accompagnent les coeurs,
Denn unser Heil ist auferweckt.
Car notre salut s’est relevé.

  

4

Récitatif [Alto, Soprano, Ténor, Bass]

 

Fagotto e Continuo

 

Alt MARIA MAGDALENA:
O kalter Männer Sinn !

O pensée des hommes sans coeur !
Wo ist die Liebe hin,
Où donc est parti l’amour,
Die ihr dem Heiland schuldig seid ?
Dont vous êtes redevables au Sauveur ?

 

Sopran MARIA JACOBI:
Ein schwaches Weib muss euch beschämen !

Il faut qu’une faible femme vous confonde !

 

Tenor PETRUS:
Ach, ein betrübtes Grämen

Ah, une affliction pleine de désolation

 

Bass JOHANNES:
Und banges Herzeleid

Et un cœur blessé marqué d’inquiétude

 

Tenor, Bass PETRUS, JOHANNES:
Hat mit gesalznen Tränen

avec des larmes au goût salé
Und wehmutsvollem Sehnen
Et une ferveur pleine de mélancolie
Ihm eine Salbung zugedacht,
Lui ont destiné une onction

 

Sopran, Alt MARIA JACOBI, MARIA MAGDALENA:
Die ihr, wie wir, umsonst gemacht.

que vous comme nous faites en vain.

  

5

Air [Soprano]

 

Flauto traverso o Violino solo, Fagotto e Continuo

 

MARIA JACOBI:
Seele, deine Spezereien

Ame, tes aromates
Sollen nicht mehr Myrrhen sein.
Ne doivent plus être de la Myrrhe.
Denn allein
Car seul

Mit dem Lorbeerkranze prangen,
resplendir de la couronne de lauriers
Stillt dein ängstliches Verlangen.
Apaise ton voeu inquiet.

  

6

Récitatif [Ténor, Basse, Alto]

 

Fagotto e Continuo

 

Tenor PETRUS:
Hier ist die Gruft

Ici est le tombeau

 

Bass JOHANNES:
Und hier der Stein,

Et ici la pierre
Der solche zugedeckt.
Qui a servi à le fermer
Wo aber wird mein Heiland sein ?
Mais où est mon sauveur ?

 

Alt MARIA MAGDALENA:
Er ist vom Tode auferweckt !

Il s’est réveillé d’entre les morts
Wir trafen einen Engel an,
Nous avons rencontré un ange
Der hat uns solches kundgetan.
Qui nous a annoncé de telles choses.

 

Tenor PETRUS:
Hier seh ich mit Vergnügen

Ici je vois avec plaisir
Das Schweißtuch abgewickelt liegen.
Le linceul étendu, déroulé.

  

7

Air [Ténor]

 

Flauto dolce I/II, Violino I/II, Fagotto e Continuo

 

PETRUS:
Sanfte soll mein Todeskummer,

Mon chagrin mortel peut maintenant s’adoucir,
Nur ein Schlummer,
N’être plus qu’un sommeil,
Jesu, durch dein Schweißtuch sein.
Jésus, au travers de ton linceul.
Ja, das wird mich dort erfrischen
Oui, cela est vraiment sujet à me donner réconfort,
Und die Zähren meiner Pein
Et les pleurs de mon tourment
Von den Wangen tröstlich wischen.
À essuyer de mes joues de façon consolante.

  

8

Récitatif [Soprano, Alto]

 

Fagotto e Continuo

 

MARIA JACOBI, MARIA MAGDALENA:
Indessen seufzen wir

Soupirons cependant
Mit brennender Begier :
Avec un désir brûlant :
Ach, könnt es doch nur bald geschehen,
Ah si on pouvait bientôt contempler,
Den Heiland selbst zu sehen !
Et voir le Sauveur lui-même !

  

9

Air [Alto]

 

Oboe d'amore, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

 

MARIA MAGDALENA:
Saget, saget mir geschwinde,

Dis-moi vite,
Saget, wo ich Jesum finde,
Dis-moi où je peux trouver Jésus,
Welchen meine Seele liebt !
Lui que j’aime en mon âme
Komm doch, komm, umfasse mich ;
Viens donc, viens, emserre-moi
Denn mein Herz ist ohne dich
Car mon coeur sans toi
Ganz verwaiset und betrübt.
Est tout exilé et affligé.

  

10

Récitatif [Bass]

 

Fagotto e Continuo

 

JOHANNES:
Wir sind erfreut,

Nous nous réjouissons
Dass unser Jesus wieder lebt,
Que notre Jésus vive à nouveau.
Und unser Herz,
Et notre coeur
So erst in Traurigkeit zerflossen und geschwebt
Tout d’abord liquéfié et suspendu dans la tristesse
Vergisst den Schmerz
A oublié la douleur
Und sinnt auf Freudenlieder ;
Et pense à un chant de joie ;
Denn unser Heiland lebet wieder.
Car notre Sauveur vit à nouveau.

  

11

Coro [S, A, T, B]

 

Tromba I-III, Timpani, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Fagotto e Continuo

 

Preis und Dank
Gloire et action de grâce
Bleibe, Herr, dein Lobgesang.
Restent, Seigneur, ton chant de louange.
Höll und Teufel sind bezwungen,
L’enfer et le démon sont défaits
Ihre Pforten sind zerstört.
Ses portes sont broyées
Jauchzet, ihr erlösten Zungen,
Jubilez, langues déliées,
Dass man es im Himmel hört.
De ce qu’on entend dans le Ciel.
Eröffnet, ihr Himmel, die prächtigen Bogen,
Ouvrez, vous les Cieux, vos arcs de Triomphe,
Der Löwe von Juda kommt siegend gezogen !
Le Lion de Juda vient passer triomphant !

Alors je me permets de vous rajouter un dernier petit extrait de cantate que j' aime bien:un petit bijou intitulé "Jésus est un bon berger"

 

Jesus ist ein guter Hirt;
Denn er hat bereits sein Leben
Für die Schafe hingegeben,
Die ihm niemand rauben wird.
Jesus ist ein guter Hirt.

  

Jésus est un bon berger;
Car il a sa vie
donnée pour les brebis,
Et rien ne pourra les lui reprendre.
Jésus est un bon berger.

 

Et puis, je voudrais juste vous rappeler qu' écouter de grandes oeuvres sur youtube ou sur CD c' est bien, mais que ça n'a rien à voir avec l' impression d' une vraie écoute en concert.La musique est faite pour s' écouter en direct.Elle correspond toujours à un moment unique, une expérience collective, un moment de grâce et de communion avec des artistes qui ne se répète jamais de la même manière.

Entendre le vrai son des instruments avec les archers qui frottent les cordes, par exemple, provoque une sensation quasi charnelle en concert.Pareil pour l' effet des masses vocales et des voix qu' aucune chaîne hi-fi ne reconstitue avec une fidélité comparable avec l' impression acoustique réelle rendue par le volume d' une Eglise.

J' espère que vous avez près de chez vous l' occasion de pouvoir assister à des concerts de qualité de musique baroque: une musique qui reste étonnament moderne et qui est une source inépuisable d' inspiration.

Repost 0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 10:07

Bonjour les amis,

Deuxième coup de coeur cette semaine pour Ala.ni, une artiste de jazz anglaise originaire de Grenade dans les Caraïbes, qui possède un potentiel artistique énorme.

Voici ce qu' en dit le quotidien espagnol EL PAIS ( comme d' habitude je vous ai fait une petite traduction approximative en français)

Si vous passez cette vidéo-ci dessous et que vous fermez les yeux vous pourrez croire à un enregistrement de l'âge d'or d'Hollywood, une Judy Garland avec robe de satin devant un énorme micro permanent. Cependant, lorsque vous les ouvrirez, vous trouverez une petite jeune femme avec des dreadlocks et des bottes militaires, provenant des Caraïbes, mais qui possède la même élégance intemporelle que les grandes stars du passé. Cette femme qui peut remplir une scène nue avec sa voix et quelques accords de guitare simples est Ala.ni.

Elle a commencé à s' intéresser à la danse, mais rapidement est allée vers la musique et a accompagné Mary J. Blige, Andrea Bocelli et Blur comme choriste. Elle a également flirté avec la mode pendant un certain temps jusqu'au point de se présenter dans une collection à la Fashion Week à Londres. Mais la musique a continué à gagner du terrain.C'est Damon Albarn, qui l'a encouragé à se lancer dans une carrière solo. En 2015, il a lancé ses premières chansons en quatre maxis, chacun dédié à une saison, et l'année dernière a produit un album, Toi et moi
Cherry Blossom, la chanson qu' on entend dans ce live, fait partie de leur hommage au printemps et l'amour est une demande de la rivière. Un plaisir intime révélant une voix prodigieuse et des nuances surprenantes. Parfait pour être apprécié en noir et blanc.

La voici dans une chapelle parisienne interprétant CRY ME A RIVER, simplement accompagnée par quelques accords de guitare, avec une prise de son pourrie, et pourtant le résultat est excellent.L' émotion passe...

La voici maintenant sur OLD FASHIONED KISS...une intro brillante, et dans la suite du morceau elle fait montre de toute sa palette expressive.Elle est éblouissante et je suis complètement bluffé par tant de maîtrise et de maturité vocale à un âge aussi jeune.

Oui, je crois et j' espère qu' elle trouvera rapidement une belle place méritée au firmament des grandes interprètes de Jazz.

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Jazz Musique chanteuse
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 22:33

Bonjour les amis,

Il y a des petites infos durant cette campagne qui étonnent parfois.

 

 3 personnes expulsées d' un meeting de François Fillon pour ne pas avoir applaudi suffisamment...

Voici par exemple sur le lien ci-dessous un petit incident de campagne assez cocasse et insolite...

Alors, avouez que c' est quand même un peu le comble cette histoire car quand on va à un meeting, on va AUSSI pour écouter un candidat et on ne sait pas forcément tout ce qu' il va dire.L' auditeur va découvrir une partie du discours et il n' y a pas chez lui une obligation morale d' enthousiasme.Il a même le droit de rester critique, voire sceptique.Moi, je connais des copains qui sont allés au meeting de Mélenchon à Lille pour l' écouter mais qui n' ont pas forcément adhéré à tout ce qu' il a dit.Ce sont des personnes qui sont curieuses d' entendre un programme et des propositions, qui ont des sympathies pour le candidat mais qui ne sont pas forcément tout acquis à sa cause.

Si le fait de ne pas applaudir vous rend suspect c' est quand même un peu fort ( et ça nous ramène à l' époque des congrès des partis communistes de l' époque stalinienne).

Je peux imaginer que les services de sécurité de l' organisation de l' événement soient vigilants et attentifs et ne laissent pas un groupe de personnes adverses s' immiscer dans un meeting, huer un candidat ou essayer de perturber sa prestation, mais là, ce n' était pas le cas...Ces trois messieurs qui participaient au meeting de Toulouse écoutaient sagement et poliment.

Donc vous voila prévenus: il vous faut être enthousiaste et applaudir ( pas mollement) si vous allez à un meeting de François Fillon !

Qu' on se le dise ! 

J' ai cru comprendre qu' avec certains autres candidats comme Macron on avait intérêt à les applaudir également et que l' organisation soignait particulièrement cet aspect de la mise en scène avec des signaux envoyés par SMS à des personnes immergées dans le public chargées de faire chauffer l' ambiance de manière complètement artificielle et de déclencher des tonnerres d' applaudissements sur commande.

Et puis il vous faut applaudir mais de manière crédible aussi: pas comme Nicole Kidmann ci-dessous aux Oscars 2017...ça aussi c' est suspect.Qu' est-ce qu' elle nous a fait Kidman ? La prochaine fois elle va applaudir avec ses coudes ?

 

Non, avant d' aller à un meeting il faut vous entraîner un peu à la maison, par exemple en regardant la vidéo ci-dessous et en essayant d' imprimer à vos applaudissements le même rythme frénétique que les personnages du film.Il ne sera pas inutile de faire au préalable quelques échauffements de poignets ( rotations) et quelques étirements des doigts pour éviter un possible claquage musculaire.

 

 

Voilà.Ça c' est de l' applaudissement !...C' est comme ça que vous devez applaudir les candidats aux présidentielles sinon il vaut mieux rester chez vous car ne leur rendez pas vraiment service.

En même temps si vous restez chez vous et que vous n' allez pas au meeting, pensez que la salle risque d' être à pleine remplie, et ça aussi ça la fout mal pour le candidat car la caméra, même en jouant sur les angles de prises de vue, n' arrivera pas forcément à cacher les trous dans l' assistance, et donc le télespectateur comprendra que le leader politique n' attire pas les foules et ne crée pas d' élan derrière lui.Donc pour que tout aille bien il faut une salle comble et des applaudissements frénétiques.

Alors,une fois que vous y êtes à ce meeting, il faut être très enthousiaste certes,mais il ne faut pas mélanger les genres non plus.C' est pas un match de foot ou un concert Rock.

Evitez, par exemple,de scander au tribun de service à la fin de sa prestation:

" Une autre !...une autre !!!..." en allumant vos briquets.

Non, quand la prestation est finie, il vous faut hurler: 

" Tartampion Président ! Tartampion Président"  avec de longs applaudissements rythmés pendant que le Tartampion en question va serrer la main et embrasser tous ses proches et fidèles assistants.

Finalement ce petit incident de campagne de François Fillon est très révélateur, et nous fait reposer quelques questions de base.Qu' est-ce qu' un meeting? A quoi ça sert vraiment ?

Est-ce une simple mise en scène complètement factice donnée devant un public zombie, applaudissant sur commande et chargé de nous faire croire qu' il existe une exaltation nationale générée par une candidature ?

Comment ne pas être frappé par ces shows à l' américaine formatés pour générer de l' engouement collectif d' une part, et d' autre part, par le fait que les sondages indiquent que plus jamais, à 15 jours des élections, il y a une masse énorme de l' électorat complètement désabusée, désenchantée qui ne sait toujours pas pour qui voter ou même si elle ira simplement voter.Rarement le divorce n' aura été aussi grand entre la représentation télévisuelle de la campagne électorale et son impact réel sur la population française.

PS: Finalement Fillon, avec ses casseroles judiciaires (et les clashes avec Angot et Poutou), sa visite ratée dans une résidence pour personnes âgées, et ses petits incidents de meetings aura " animé" involontairement cette campagne électorale qui était par bien des côtés insipide.J' ai appris la semaine dernière qu' il avait refusé d' aller sur BFM TV répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin car il n' avait pas envie que celui-ci lui l' interroge sur les affaires.Ça aussi c' est du jamais vu ! Il en est réduit à cette dérobade à cause du fait qu' il ne s' est pas retiré de la course présidentielle...Le voila à 15 jours d' une élection ne pas répondre à une interview de premier plan pour éviter les sujets qui fâchent...

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/13/35003-20170413ARTFIG00117-francois-fillon-refuse-de-se-rendre-chez-jean-jacques-bourdin.php

Repost 0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 17:29

Bonjour les amis,

On sent dans cette fin de campagne un peu de panique dans certains Etats-Majors qui assistent avec inquiétude à l' excellent parcours que fait Jean-Luc Mélenchon et qui craignent un 2 ème tour pas complètement impossible entre celui-ci et Marine Le Pen.

Il y a donc une crainte compréhensible d' un candidat Mélenchon qui a été le plus percutant lors du grand débat télévisuel et qui est capable de réunir de grandes foules venues l' écouter de Marseille jusque Lille.

Mélenchon qui propose un programme qui permet de rêver d' une reconstruction sociale possible.

Mélenchon qui est capable de susciter un espoir, une rupture avec dix ans de malédiction austéritaire et stérile,et qui tient un discours qu' on pourrait résumer de la façon suivante:

Nous n' avons pas encore tout perdu.Nous sommes frappés par une crise qui bénéficie aux plus puissants mais nous sommes une grande nation qui garde d' excellents atouts.Le capitalisme ne nous offre aucune perspective.

Donnons-nous les moyens de réinventer un futur, tous ensemble, fait de solidarité, de justice sociale et d' enthousiasme face aux défis qui nous attendent.

J' ai écouté sur une chaîne TV une partie de son meeting de Lille.

Et bien souvent j' avais envie de l' applaudir et aussi d' applaudir de très nombreux points de son programme avec lesquels je suis en parfait accord.

Il parle au nom du peuple et le peuple vient l' écouter. Mélenchon s' inscrit dans une tradition: celle de la vraie gauche, celle de l' espoir et de la justice, celle de la main tendue à tous enfants de la République.

Comment ne pas se sentir emporté par sa fougue ?

Mélenchon et ses postulats keynésiens...

Mais tout le programme de Mélenchon tient à un financement risqué ( d' autres diront délirant) de 270 milliards d' euros.

Je suis professeur de mathématiques ( et pas économiste) et je sais qu' à partir d' un postulat qui est faux on peut tout démontrer,TOUT !!!... aussi bien des vérités que des contre-vérités.

Or, c' est bien à partir de son postulat à 270 milliards d' investissements dont il attend un certain nombre de retombées positives que Mélenchon reconstruit tous les équilibres.Son programme est donc cohérent mais il n' en est pas pour autant forcément crédible...

Le pari de Mélenchon, est un pari Keynésien de relance de l' offre par la relance de la demande.

Or, je me souviens, par exemple, que l' augmentation du SMIC décidée par Pierre Mauroy en 1981 n' avait eu aucun effet à l' époque sur l' activité économique française.Les économistes disaient que c' étaient surtout l' industrie allemande qui avait profité de l' augmentation de la demande française.C' est juste un petit exemple illustratif.

Voila donc deux mots qui s' entrechoquent quand on parle du programme de Mélenchon.

Cohérence et crédibilité.

Est-il cohérent ?...Oui,on peut dire que sa vision est cohérente et qu' elle s' inscrit dans une philosophie keynésienne de l' économie.

Est-il crédible ? Alors là, je me garderais bien de donner des leçons sur ce thème, mais j' observe que de nombreux experts estiment que les retombées positives des investissements promis par Mélenchon sont hyper surestimées par son équipe...

Et ça, si c' est vrai, ça fait quand même un peu peur, non ? Parce que la dette ce n' est pas qu' un mot...Si Mélenchon se trompe, ça pourrait être 30 ans de malédiction qui nous tomberaient dessus.Les grecs en savent quelque chose, eux, de la dette...

Par ailleurs, le programme de Mélenchon se base sur une épreuve de force avec l' UE.

Négocier avec l'UE la refonte des traités européens: fin de l'indépendance de la Banque centrale, abandon du pacte budgétaire européen, dévaluation de l'euro par rapport au dollar

- "Plan B": si les négociations échouent, sortie des traités européens après référendum

Encore une fois, on ne sait plus s' il s' agit d' un programme ou d' un coup de poker.Avec qui Mélenchon pense t'il négocier de telles conditions ? Et s' il a déjà prévu qu' elles pouvaient échouer où nous emmènerait son plan B ?...encore un saut dans le vide auquel il nous invite...

Bien sûr Mélenchon se gausse dans ses meetings de ses adversaires en disant qu' ils orchestrent une campagne de la peur contre lui, mais il leur donne la partie facile et cette peur semble légitime quand même.Quand il propose des investissements très lourds, on sait que les erreurs de jugement peuvent avoir des conséquences catastrophiques, et quand il propose une refonte des traités européens, on aimerait savoir comment il compte s' y prendre concrètement et avec qui ( une stratégie à la Varoufakis ? ...avec le succès que l' on connaît...).

Mélenchon et ses postulats keynésiens...

Voici un lien ci-dessous pour en savoir un peu plus sur les critiques et sur les doutes suscités par le programme économique de Mélenchon.

Vous aurez remarqué que Mélenchon est le seul candidat qui m' interpelle vraiment et qui provoque des tiraillements en moi.Ce n' est pas par hasard.Il parle à mon subconscient.Il maintient un espoir que je n' ai jamais perdu...Malgré mes mises en garde sur son réalisme, je me dis qu' il est le seul à proposer un programme ambitieux qui rompt avec une logique libérale qui est en train de broyer toute la classe moyenne.Je meurs d' envie d' y croire...et il est le seul qui à mes yeux incarne encore un espoir.

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche