Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 09:48

Bonjour les amis,

Une amie bretonne dont le pseudo commence par BI et termine par BOU m' a envoyé ce matin un mail que je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager.

 

Un village de Haute-Savoie installe de drôles de panneaux contre la vitesse


Quand les campagnes de prévention routières sont de plus en plus chocs, la mairie de Saint-Cergues, en Haute-Savoie, a choisi un ton humoristique et décalé. « Le syndrome du champignon » du graphiste Laurent Foucher est la nouvelle campagne de prévention contre la vitesse en voiture de ce village lancée par le maire, Gabriel Doublet : « Les images choc et violentes, ça ne marche plus car les gens en ont trop vu. On utilise l’humour pour essayer d’interpeller les gens sur un mode un petit peu différent. » explique-t’il à RTL aujourd’hui. La majorité des habitants a plutôt bien accueilli cette initiative même si pour certains habitants, « la seule chose qui fait effet, ce sont les gendarmes ».

Installés par monsieur le maire

 

 

 

Bon là on commence en prévenant...l' automobiliste non averti peut cependant nourrir certains doutes

 image00333133.jpg

 

 

 

 

 

Les choses semblent se préciser mais ce n' est pas complètement clair...pendant qu' on s' interroge, on ralentit....

image00444444.jpg

 

 

Bon là, il n' y a plus de doutes et on peu commencer à rigoler franchement...tout en ralentissant !

 

image00555655.jpg4

 

Ici le Maire sait mettre à profit la richesse de la faune de son village...pas sûr que les vrais amateurs de champignons vont être contents de cet appel

 image00666566

 

Ici, ne manque que la petite musique de Brassens..." Supplique pour être enterré à St Cergues"....Soyons raisonnables:mourrons mais de mort lente !!!!!

image00222322

 

ET LA MEILLEURE LA VOICI....!!! digne de Michel Audiard

image00111211.jpg

 

Et bien voila une signalisation qui m' a mis de bien bonne humeur ce matin.

Voici un article ainsi qu' une vidéo pour ceux qui veulent en savoir plus :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2014/11/03/en-haute-savoie-les-panneaux-de-signalisation-font-le-buzz-saint-cergues-583594.html

 


Enfin, et si vous avez une âme de grand enfant, je vous laisse avec ce magnifique jouet teuton mais qui prend un peu de place quand même...J' ai calculé: il ne tient pas dans mon salon !

Bon lundi à toutes et à tous et Merci Bibou !

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 21:23

Bonjour les amis,

Il m' arrive parfois de voir sur les réseaux sociaux des interventions musclés de policiers américains qui, par exemple, n' hésitent pas à abattre à coups de flingues un chien dans la rue.Certes, celui-ci les avait attaqués, mais en fait, il ne faisait que défendre son maître détenu par les agents...aucune imagination donc de la part de policiers munipaux, peu formés, et à la gâchette plutôt facile...il suffisait en l' occurrence de laisser le maître s' approcher de son chien pour que celui-ci se calme instantanément.

Mais le document que vous allez voir est tout simplement ahurissant et scandaleux.

Vous y verrez comment 3 policiers n' hésitent  pas à farcir le corps d' un mexicain de plus de 15 balles alors que celui-ci n' est pas armé, lève les bras et ne représente au moment de l' intervention aucun danger pour les forces de l' ordre.

Voici le document d' abord:

 

 

Que' s' est-il passé ? D' après les premiers éléments de l' enquête Antonio Zambrano, travailleur agricole de 35 ans qui savait à peine parler anglais a commencé à créer des troubles à l' ordre public en jetant des pierres sur des voitures.

La Police est donc intervenue, et a essayé de l' arrêter, en utilisant un pistolet électrique mais sans succès.Dans un premier temps Antonio Zambrano parvient à s' enfuir.

Le reste , on le voit parfaitement à l' écran.Antonio est rattrapé par les policiers.Il a les bras loins du corps presqu' en l' air et ne présente aucun danger pour les représentants des forces de l' ordre.

On peut même imaginer qu' il ne comprend pas bien les injonctions des policiers mais ceux-ci n' hésitent pas une seule seconde à le truffer de balles...

C' est surréaliste car ils sont trois et on pourrait croire que si l' un d' entre eux perd un peu les pédales les 2 autres vont le calmer mais c' est exactement le contraire qui se produit.Les 3 policiers tirent et vident leur chargeur....

Vous pouvez imaginer la commotion au sein de la communauté hispano très nombreuse de l' Etat de Washington.

Une manifestation a été organisée

 

antonio.streams.StreamServer.jpg

Sur la pancarte on peut lire: " Sortez...de quoi avez-vous peur ?...nous n' avons pas de pierres ! "

Le gouvernement du Mexique a condamné cette éxécution et a demandé à l' Etat de Washington une enquête complète sur cette affaire...

En attendant,, ceux qui auront vu la vidéo auront déjà suffisemment d' éléments pour se forger une propre opinion...

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 12:39

Bonjour les amis,

Cette semaine j' ai vu  LA ISLA MINIMA traduit en France sous le titre de MARSHLAND ,un film espagnol d' Alberto Rodriguez  qui a recolté 10 statuettes à la cérémonie des GOYA ( les Césars espagnols..):meilleur film et réalisateur, meilleur scénario, meilleur interprète masculin, meilleure photographie...

Afin de ne pas être accusé de parti pris je vous livre ici une critique française un peu moins dithyrambique que celles de leurs collègues espagnols.


 00.La-isla-minima.jpg

 

 

 

Le sud de l’Espagne, 1980. Une série de meurtres brutaux de jeunes adolescentes dans une ville éloignée et oubliée réunit deux personnages disparates – tous deux détectives dans la division homicide – pour investir sur ces cas. Avec de profondes divisions dans leur idéologie, les détectives Juan et Pedro doivent mettre de côté leurs différences pour être capable de pourchasser un meurtrier qui a terrorisé la communauté depuis des années, profitant d’un manque d’intérêt pour les femmes ancré dans un passé misogyne.

Dès les premières images, le film frappe par son ambition formelle, que ce soit au niveau de la reconstitution de cette campagne espagnole du début des années 80 qu’au niveau de la mise en scène léchée avec quelques poursuites en plans séquences du meilleur effet. Si le cinéaste fait le choix de privilégier le réalisme, volonté louable, le film souffre parfois d’un récit un peu trop froid et clinique qui par moments, finit par lasser. Si le film s’inspire clairement du cinéma américain de genre, avec notamment certaines scènes comme tournées en Louisiane, il surprend par son rythme aux antipodes des classiques du genre, donnant cette impression de longueurs un peu gênante pour apprécier pleinement ce bel exercice de style. Le petit twist final réhausse toutefois l’ensemble! Une semi-déception.

Pour ma part, j' ai d' abord été agréablement surpris par la qualité de la production et des images.Les marais du Guadalquivir sont traités ici comme une des parties prenantes de cette histoire.

Mais surtout ce sont les deux flics qui travaillent ensemble qui retiennent l' attention. L' ancien policier, très violent dont on devine qu' il a dû avoir un rôle très trouble durant l' époque franquiste, et le petit jeune qui incarne la nouvelle génération qui  a à coeur de mettre en oeuvre de nouvelles méthodes plus en accord avec le récent climat de démocratie dont bénéficie le pays.

Au fur et à mesure que se déroule l' intrigue le personnage du flic ex-facho nous subjugue car on le sent désireux de faire acte de rédemption...cette enquête sera l' occasion pour lui de régler des comptes avec lui-même et avec son passé...Il y a des scènes où il est à la fois super sympa, offre sa tournée dans les bars, emballe les gonzesses, et d' autres où d' un seul coup il est d' une extraordinaire violence....Et là, croyez-moi les amis, le film n' en rajoute pas car tous les témoignages que j' ai moi-même recueilli confirment l' usage à l' époque de ces méthodes peu orthodoxes.C' est d' autant plus frappant dans le film que l' interprète est plutôt petit et n' a pas la carrure d' une grosse brute mais cette violence qu' il porte en lui et qu' il a du mal à tempérer éclate littéralement à l' écran...

Je ne veux pas en dire plus mais ce rôle qui évolue au cours de l' histoire est magnifiquement interprété par Javier Gutierrez et mérite à lui seul de voir ce film.Son GOYA est plus que mérité.

isla-minima-una-pelicula-extraordinaria-L-5X719P.jpeg

 

 

Ce film-la me parle, et je sais que ça se passait comme ça même si je n' étais pas encore en Espagne à l' Epoque...

La musique du film permet de se laisser porter par le climat pesant et parfois angoissant qui règne dans l' île.La photo est sublime parfois...les ciels avec les passages d' oiseaux migrateurs et de flamands roses...

3la-isla-minima-marismas.jpg20140928221617022278_isla2.jpg4-la-isla-minima1.jpg12Isla-Minima-03.jpg11.jpg2.jpg1-La-Isla-Minima-4.jpg0-La-isla-minima-dirigida-por-Al_54412468359_53389389549_60.jpg

6la-isla-minima-mistika-int-2-.jpg

 

Je vous laisse avec le trailer en espagnol qui vous donnera l' occasion d' apprécier les images magnifiques du film et de vous imprégner de son climat...

.

 

 

C' est un film que je n' oserais conseiller car certains pourraient le trouver ennuyeux, mais moi je suis resté fasciné de bout en bout, par la justesse et par l' authenticité des caractères et aussi l' interprétation bouleversante de Javier Gutierrez...Par ailleurs si vous avez l' occasion de le voir sur CANAL alors là, ne le ratez pas...

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 18:24

Bonjour les amis,

Ce matin un copain m' a envoyé ce fait divers paru dans la VOIX DU NORD

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2015/02/09/escaudain-une-maman-condamnee-pour-les-absences-scolaires-de-son-fils-651399.html

 

Cet ami, un peu écoeuré et indigné, y est allé de son coup de gueule et a ajouté ce commentaire, que je vous livre:

 

Selon que vous serez puissant ou misérable, 
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.     

 Elle n'a pas répondu aux convocations, elle n'a pas l'esprit tordu, elle ne s'est pas défendue comme d'aucun et de manière fallacieuse,l'aurait fait,  en invocant le droit d'éduquer elle même son enfant.

 

Le juge, en son âme et conscience, a certainement étudié l'affaire tres attentivement, et a frappé sans distinction ceux qui dérogent à la loi.

 

Fort de sa capacité à discerner les circonstances et mesurer le bien de l'enfant, il a réduit la peine demandée par le non moins zélé procureur, de  6 mois de prison à 4 avec sursis et retiré l'enfant de sa mere pendant un an.

 

Le texte ne dit pas si cette peine , réputée graduée, n'interdit pas à la mère de s'approcher à moins de 10 km du centre d'hébergement.

 

Joyeux Noel Petit, n'aies pas peur si tu te sens bizarre, il y une permanence dans les centres ou tu peux toujours demander à voir un psy.

il y a aussi des petits copains qui pourront te proposer un joint et la maniere de le payer, t'inquiète c'est tres souple.

 

Et puis quand tu reverras le proc et le juge dans quelques temps, ils se souviendront que tu as été victime d'une mère indigne.

 

Et les nouveaux sejours qu'ils t'accorderont te permettront peu à peu de parfaire ton éducation et ton expérience afin d'éviter de te faire gauler. 

Grimper dans la société se fait progressivement. Tout le monde à sa chance 

 

Voilà, tu vois , finalement t'as du bol, y a pas de quoi s'affoler , allez bon courage petit. Ce n'est qu'une question de temps.

 

Pour ma part, j' avoue que ce type de mesure est assez impensable dans mes contrées ibériques.Les services sociaux essaient de convaincre les parents ( avec ou sans succès) mais je n' ai jamais eu connaissance d' une peine de prison prononcée pour un tel motif...

Allez , je vous laisse avec mon pote Lou qui n' aimait pas qu' on retire la garde des enfants à une mère aimante, même lorsque celle-ci se drogue ou couche avec qui bon lui semble...

 

 

 

They're taking her children away
Ils lui enlèvent ses enfants
Because they said she was not a good mother
Parce qu'ils ont dit qu'elle n'était pas une bonne mère
They're taking her children away
Ils lui enlèvent ses enfants
Because she was making it with sisters and brothers
Parce qu'elle couchait avec des soeurs et des frères
And everyone else, all of the others
Et avec n'importe qui, tous les autres
Like cheap officers who would
Comme des officiers minables qui la draguaient là, sous mon nez
Stand there and flirt in front of me

Ils lui enlèvent ses enfants
They're taking her children away
Parce qu'ils ont dit qu'elle n'était pas une bonne mère
Because they said she was not a good mother
Ils lui enlèvent ses enfants
They're taking her children away
Parce qu'ils ont entendu parler des choses qu'elle a faites
Because of the things that they heard she had done
Le sergent noir d'Air Force n'était pas le premier
The black Air Force sergeant was not the first one
Et toutes ces drogues qu'elle prenait, innombrables, innombrables
And all of the drugs she took, every one, every one

Et je suis le garçon liquide, la partie n'est pas finie
And I am the Water Boy, the real game's not over here
Mais mon coeur est inondé, de toutes façon
But my heart is overflowing anyway
Je ne suis qu'un homme fatigué, je n'ai rien à dire
I'm just a tired man, no words to say
Mes depuis qu'elle a perdu ses filles
But since she lost her daughter
C'est ses yeux qui flirtent avec les larmes
It's her eyes that fill with water
Et moi je suis plus heureux comme ça.
And I am much happier this way

Ils lui enlèvent ses enfants
They're taking her children away
Parce qu'ils ont dit qu'elle n'était pas une bonne mère
Because they said she was not a good mother
Ils lui enlèvent ses enfants
They're taking her children away
Parce que sa préférée était une copine de Paris
Because number one was the girlfriend from Paris
Les choses qu'elles ont faites, euh, elles n'avaient pas à nous demander
The things that they did, huh, they didn't have to ask us
Et puis le Gallois venu d'Inde, venu ici pour y rester
And then the Welshman from India, who came here to stay

Ils lui enlèvent ses enfants
They're taking her children away
Parce qu'ils ont dit qu'elle n'était pas une bonne mère
Because they said she was not a good mother
Ils lui enlèvent ses enfants
They're taking her children away
Pour toutes les choses qu'elle faisait dans la rue
Because of the things she did in the streets
Dans les allées et dans les bars, personne ne pouvait la battre
In the alleys and bars, no she couldn't be beat
Cette misérable salope ne refusait jamais rien à personne
That miserable rotten slut couldn't turn anyone away

Et je suis le garçon liquide, la partie n'est pas finie
I am the Water Boy, the real game's not over here
Mais mon coeur est inondé, de toutes façon
But my heart is overflowing anyway
Je ne suis qu'un homme fatigué, je n'ai rien à dire
I'm just a tired man, no words to say
Mes depuis qu'elle a perdu ses filles
But since she lost her daughter
C'est ses yeux qui flirtent avec les larmes
It's her eyes that fill with water
Et moi je suis plus heureux comme ça.
And I am much happier this way

 

 

 

 

 

 

PS qui n' a rien à voir...les FEMEN ont fait un coup d' éclat au procès DSK comme je l' avais annoncé il y a quelques jours dans mon blog...j' ai gagné mon pari, hé hé...Bon, c' était pas dur non plus !

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 13:00

La récente tournée réalisée par le ministre grec de l' économie Varoufakis ne laisse rien présager de bon pour les grecs.Cette tourneée s' est effectuée à l' envers en terminant par le pays à qui la Grèce doit le plus d' argent, c' est à dire l' Allemagne.Les entrevues avec les partenaires anglais et français n' ont rien donné de concluant et il fallait être bien naïf pour croire que le gouvernement grec entamerait la solidarité des Etats du Nord de l' Europe.Ce calendrier à l' envers n' a fait qu' agacer davantage les allemands.

Revenons maintenant à la méthode du gouvernement grec, qui à mes yeux fait tout à l' envers et ne peut provoquer que l' affolement et l' effondrement des marchés.

D' abord Tsipras déclare officiellement le soir des élections la fin de l' austérité...Là on frise un peu l' inconscience quand les caisses sont vides et qu' on doit 320 milliards à la troika ( c' est à dire nous...vu que c' est nous, en dernier lieu, qui mettront la main au porte-monnaie).Aucun gouvernement ne peut décréter la fin de l' austérité mais peut déclarer des intentions de lutter contre elle avec des mesures qui sont dans le programme de SIRIZA : mesures dont je partage certaines idées pour relancer l' économie ( sauf que , encore une fois,ça fait sourire de voir qu' ils proposent un smic plus élevé que celui de l' Espagne alors que celle-ci paie ses dettes et pas la Grèce...encore une fois il y a un certain irréalisme dangereux car il ne peut créer que d' énormes frustrations au sein d' une population grecque déjà très éporouvée..là,on joue avec le feu...).. 

Ces effets d'annonce n' ont eu que des effets négatifs : prime de risques qui s' envole, fuites de capitaux( à commencer par ceux des grecs qui ont 3 ronds et qui n' ont absolument aucune confiance sur le réalisme de leurs gouvernants, sans même parler des autres...)...et, et, et...et risque de Corralito comme en Argentine en 2001.C' est à dire manque de liquidités : les distributeurs bancaires qui ne distribuent plus rien du tout, le troc qui fait sa réapparition, l' extrême pauvreté qui revient au galop et qui s' accroît encore plus, les salaires non versés, les hôpitaux qui ne peuvent plus fonctionner normalement,carences de produits de première nécessité et un très très long etcétéra de calamités....Bref, et j' espère me tromper en écrivant ça, mais la méthode Tsipras ressemble pour l' instant au suicide annoncé d' une nation.

En fait,ce n' est pas la peine de faire marcher notre imagination pour savoir ce qui pourrait arriver ,car cette situation s' est déjà produite par le passé :

Faisons un petit rappel sur la situation de l' argentine en 2001.Voici ce que nous raconte Madame Wiki :

Corralito (prononcé ko.raˈli.to) est le nom informel donné aux mesures économiques prises en Argentine le 1er décembre 2001, lors de la crise économique, par le ministre de l'économie Domingo Cavallo dans le but de mettre fin à une course à la liquidité et à la fuite des capitaux. Prévu à l'origine pour une durée de 90 jours, il fut maintenu parEduardo Duhalde, investi président en janvier 2002, jusqu'au 1er décembre 2002. Le mot espagnol corralito est le diminutif de corral, qui sert à restreindre le mouvement des animaux.

Le corralito limite les retraits d'argent à 250 pesos par semaine et interdit tout envoi de fonds à l'extérieur, pour lutter contre la fuite des capitaux1. Prévue à l'origine pour une durée de 90 jours, cette mesure provoqua la panique, chacun tentant de retirer ses dépôts des banques1 et entraîna la chute du gouvernement de Fernando de la Rúa trois semaines plus tard1.

Le corralito eut pour conséquence immédiate de provoquer une baisse importante du commerce intérieur et extérieur, entre autres en raison d'un manque de terminaux de paiement électronique chez les commerçants2.

En vigueur pendant presque une année complète, les mesures ont en pratique gelé les avoirs bancaires et interdit tout retrait des comptes de banque en devises dollars, tandis que les retraits en pesos eux-mêmes ont été fortement limités ; jusqu'à l'abrogation de la loi de convertibilité le 7 janvier 2002, un peso valait un dollar. Cette mesure a été étendue à tous les comptes bancaires argentins : ainsi, même les Argentins à l'étranger, qui dépendaient de tels comptes, ont vu leurs retraits très fortement limités (tout au plus l'équivalent de quelques centaines d'euros, environ 300, pouvaient être retirés dans le mois)

 

Voilà le spectre immonde qui s' annonce pour les grecs s' ils continuent de s' y prendre aussi mal.

Le fait que SIRIZA gagne les élections ne leur donne pas de légitimité pour que ce soit les allemands, les français, les espagnols, etc...qui mettent la main au porte-monnaie.

Il faut être solidaire avec les grecs car on ne peut laisser une nation entière mourir sous nos yeux , mais c' est aussi aux gouvernants grecs d' être réalistes et de proposer un chemin sur lequel l' UE pourra les suivre...Or, balancer un smic superieur à celui de l' Espagne quand la Grèce est en situation de banqueroute n' est malheureusement pas viable.Ça fait sourire tristement tous les experts, y compris de gauche...

J' écris cela avec une certaine tristesse mais il faudrait quand même arrêter les délires et revenir un peu sur Terre.Au fond, je souhaite une vraie réussite à ce gouvernement qui a raison de rompre avec les recettes de la troika qui n' ont apporté que malheur et désolation...Ceci dit, il faut compter avec les autres et proposer un itinéraire réaliste pour que puisse s' exercer la solidarité que nous souhaitons tous...et le réalisme ce n' est pas de créer des milliers de postes de fonctionnaires qui vont peser encore un peu plus sur la dette sans créer aucune richesse.

Moi, je me sens grec....mais la méthode TSIPRAS me paraît très très erratique...à mi-chemin, entre le bluff,l' aventure, le chantage et aussi en jouant sur les aspirations légitimes d 'un peuple au risque de provoquer de cruelles désillusions.

grece4643518-6949905.jpg

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 23:07

 

 

 

 

DSK10968556_865152736880688_8138830410887841920_n.jpg

 

Désolé les amis si ce n' est pas de très bon goût... mais là, ça me fait franchement bien rire....

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 18:28

Bonjour les amis,

On m' a envoyé une vidéo que j' aimerais partager avec vous, et qui, comme dit la chanson de Brassens, m' a réchauffé le coeur.

Ecoutez cet Imam qui parle le langage du coeur.Cet homme est un saint et qu' il soit béni...Ecoutez-le, ça ne dure que 7 minutes et faites partager....

 

http://bcove.me/1apg5d1v

 

 

NB: je n' ai pas réussi à incruster la vidéo et il faut donc aller sur le lien.

tarek3037297-4328032

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 07:20

La formation PODEMOS issue des plateformes citoyennes des indignés organise une marche sur MADRID ce samedi 31 Janvier, une marche pour le changement, une marche qui se veut une éclatante démonstration d' une Espagne qui n' accepte plus les politiques austéricides de Mariano Rajoy.

L' Espagne doit voter au mois de Mai ( municipales et régionales), avec des législatives à suivre en Novembre, sans compter les autonomiques anticipées en Andalousie au mois de Mars et en Catalogne au mois de Septembre.

Tous les instituts de sondage donnent le vent en poupe à la formation de Pablo Iglesias qui passerait devant les socialistes et qui jouerait des coudes à coudes avec le PP ,le parti au pouvoir de Mariano Rajoy.PODEMOS qui n' a que quelques mois d' existence ne présentera pas de candidats dans les municipalités mais appuiera, au coup par coup, toutes les alliances qui lui paraîtront opportunes avec d' autres forces d' opposition.

L' objectif déclaré de PODEMOS c' est de gagner les législatives, et là, la récente victoire de SYRIZA en Grèce vient à point nommé pour leur donner des ailes....Le leader Pablo Iglesias avait d' ailleurs été invité à monter à la tribune d' un meeting électoral en Grèce aux côtés d' Alexis Tsipras.

tispras30--1-.jpg

 

 

De l' autre côté, Mariano Rajoy se livre à une curieuse campagne où il désigne PODEMOS comme son seul vrai rival et tire à boulets rouges sur cette nouvelle formation, diabolisée, et censée apporter le chaos et la misère.Rajoy fait campagne comme si le parti socialiste espagnol n' existait pas ( ou si peu) et n' était amené qu' à jouer un rôle mineur.Le PP a choisi son adversaire car c' est celui qui lui convient le mieux après 2 ans à se débattre, de manière pathétique, pris dans les filets de différentes trames de corruption ( Gurtel, Barcenas, Punica, scandale Bankia,etc..) dont les démêlées judiciaires occupent l' essentiel des espaces des journaux télévisés et écoeurent le pays tout entier.

Rajoy utilise donc la stratégie de la diversion et de la peur...un discours qui voudrait faire croire que , de toutes façons personne n' a le nez propre mais qu' au moins avec la droite au pouvoir l' Espagne retrouve une vraie stabilité, un bon indice de croissance et la confiance des investisseurs...en oubliant les 23% de chomeurs( plus de 40% chez les jeunes) ,la précarité des emplois,la baisse des salaires, un SMIC à 600 euros, l' apparition de la grande pauvreté, les milliers de familles qui ont perdu leur logement, la malnutrition qui fait son apparition,la destruction de la classe moyenne, etc...

Revenons donc à cette marche dont les organisateurs nous ont dit qu' elle allait rassembler énormément de monde et créer un nouvel élan populaire à la puerta del Sol de Madrid ce Samedi 31 Janvier.

Tout le monde en Espagne sera attentif à l' ampleur de cette marche car elle présagera des possibilités réelles de bouleversements politiques majeurs dans un avenir très proche.

Pour les dirigeants de PODEMOS l' espoir est de mise,et le compte-à-rebours a déjà commencé...tic-tac....tic-tac...

 

PODEMOS-hqdefault.jpg

marcha_del_cambio_31E.jpg

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 12:06

Bonjour les amis,

L' actualité espagnole est d' une rare densité mais j' hésite à vous abreuver de toutes les séquelles des nombreuses affaires en cours:

Trame corrompue Gürtel, affaire Barcenas, opération Punica, scandale en Catalogne chez les indépendantistes avec l' énorme affaire de la famille PUJOL...et oui, la famille, la famille comme dans les films de mafia...

Le posteur Alfred ledingue qui est un français affilié à un parti écolo, expatrié comme moi, a écrit un excellent article sur la sortie sous caution de Barcenas de prison.

Voici son article ICI ...J' aurais pas fait mieux...J' ai juste repassé deux petites couches dans mes commentaires...

Bon vendredi à toutes et à tous

PS: il y a aussi pas mal de remous autour de PODEMOS qui est sous la ligne de feu de la la droite: ils sont attaqués sans arrêts et je crois qu' ils ont parfois du mal à garder le calme nécessaire sous les provocations incessantes de la droite qui les harcèle sans vergogne...à suivre...

 

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/espagne-la-bombe-barcenas-162922?debut_forums=0#forum4229153

 

barcenas-prensa.jpg

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 18:33

Bonjour les amis,

A 4 jours de l' élection de Tsipras certaines simples observations ne m' inclinent pas à l' optimisme.

La dette de la Grèce serait sans doute absorbable par le reste des pays de l' UE, seulement voila, les forces du capital n' ont aucune envie de créer un précédent en Europe qui ressemblerait à une révolution bolivarienne ou à la Chavez qui pourrait ensuite embraser le sud du continent européen.

Le risque de contagion est réel avec PODEMOS qui embraye au mois de Mai en Espagne avec les élections municipales dans un pays qui pèse 12% du PIB de l' Eurozone.

Quelles sont les chances de Tsipras sans l' appui de ses partenaires européens ? Je ne suis pas spécialiste mais je crois bien qu' elles sont nulles.60% de la dette grecque est entre les mains, non pas de marchés privés, mais d' institutions financières européennes.

Les déclarations de Merkel, et d' autres dirigeants européens sont claires: pas question de pardonner la dette...tout au plus, ils admettent l' idée d' une restructuration mais en insistant sur le fait qu' il faudra la payer.A partir de cette simple constatation je vois mal comment la Grèce pourrrait mettre fin à l' austérité.

Par ailleurs, une attitude de la part de Tsipras qui consisterait à menacer de ne plus payer serait tout simplement suicidaire car la Grèce, mise au ban du reste des nations qui honorent leurs dettes, se retrouverait très rapidement carente de produits de première nécessité, et dans une situation proche de celle que vit le Vénézuela en ce moment.

Dans ce contexte, je ne peux que penser à la phrase de Keating dans le "cercle des poètes disparus" quand il explique à ses élèves que le bon capitaine doit savoir naviguer par vents contraires.

Tsipras aura t' il l' habileté pour être ce bon capitaine ? je le rêve les amis, mais en attendant, il va devoir livrer une rude bataille car l' Empire va contre-attaquer.

Il y aura des soubresauts sociaux importants...pas question que l' exemple grec séduise qui que ce soit, et ça, les forces du grand capital sont assez fortes pour y arriver.Une sale guerre vient de commencer et qui n' a pas encore dit son nom....seul antidote: une union sacrée de tous les peuples européens...et là encore,  ce n' est pas gagné, mais il est au moins permis d' espérer...

Tsipras_Syriza.jpg

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article