Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 11:49

Cher amis,

 

Le débat qui a opposé le candidat sortant contre François Hollande a été suivi avec beaucoup d' intérêt par les autres pays de la communauté, notamment l' Espagne qui l' a retransmis en direct avec traduction simultanée.

Or, il ne vous aura pas échappé que Sarko n' aura eu de cesse durant tout le débat de comparer le programme de son adversaire avec celui de José Luis Zapatero, alors que la situation des deux pays est à maints égards assez différente.

 

zapatero2004.jpg

 

   

Rappelons que le problème de la dette espagnole est d' une telle magnitude qu' elle n' est pas, loin s' en faut l' oeuvre du seul gouvernement socialiste, mais au contraire on peut considérer( c' est un fait historique) que la " bulle immobilière" sans précédent que connaît ce pays a été promue et facilitée par le gouvernement  de l' ultra-libéral José Maria Aznar.

 

On peut certes accuser les socialistes espagnols de ne pas avoir tenté de réduire suffisamment tôt les effets négatifs de la politique de leurs prédécesseurs mais en aucun cas, on ne peut les accuser d' en être la cause principale.

 

Je profite de l' occasion pour rappeller que l' Espagne est gouvernée depuis 6 mois par  un gouvernement de droite, qui vient de mettre en oeuvre sous l' impulsion des partenaires européens et notamment d' Angela Merkel, toute une série de restrictions budgétaires des plus drastiques qui touchent notamment à la qualité des services publics de santé et de l' enseignement.

Et bien , malgré une politique de droite et des coupes budgétaires sans précédent, la dette espagnole continue de coûter très cher au pays avec des taux proches de 7% alors que l' on sait parfaitement qu' avec de tels taux , même des pays comme l' Allemagne ou le Japon seraient en difficulté .

 

Depuis mon retour en Espagne beaucoup de citoyens espagnols m' ont fait part de leur indignation devant l' exploitation partisane éhontée que le candidat sortant a fait de leur crise et de la situation de leur pays.

Certains journalistes de quotidiens comme EL PAIS s' étonnent qu' il n' y ait pas eu de réaction officielle de réprobation du gouvernement espagnol pour atteinte à la crédibilité et à la capacité de leur pays dans un moment aussi délicat où les dirigeants essaient de renégocier la dette.

 

Le candidat sortant, en mettant en cause la responsabilité de Zapatero a tenté de discréditer le programme de François Hollande, mais, en fait, il n' aura réussi qu' à apparaître comme un partenaire déloyal vis-à vis de ses homologues européens...Un partenaire n' hésitant pas à mettre en cause la crédibilité et la capacité  de ses homologues étrangers juste pour tenter  de se mettre en avant dans un débat franco-français...

 

 

Post-scriptum: Un Grand Merci à tous les bons amis qui nous ont manifesté leur soutien pendant notre séjour à l' hôpital.Alexandre va bien et nous sommes rentrés en Espagne jeudi dernier.

Les médecins nous rappelleront sous peu pour continuer la cure et laissent Alex se récupérer pleinement auprès des siens durant quelques semaines...Grosses bises à vous tous.

AJE

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 10:46

Bonjour les amis

Certains d' entre vous savent que je suis à l' hopital de Marseille depuis le debut du mois car mon fils Alexandre( 16 ans) qui souffre d' une grave cardiopathie a subi un cathétérisme interventionnel qui s' est compliqué.Son état est actuellement sous contrôle en réanimation depuis la semaine derniere.Alex est pris en charge par l' un des meilleurs cardiologues du monde pour ce type de maladie, ce qui n' empêche pas son cas d' être à la limite limite de ce qui est techniquement faisable. 

Je suis à ses côtés 24 h sur 24, à plus  de 1000 km de chez moi.Cette situation risque de perdurer et, j' essaierai de reprendre contact avec la communauté dès que ce sera possible.

Je vous remercie tous d' avance pour les pensées positives que vous transmettrez pour le rétablissement d' Alexandre qui a déja subi au cours de sa vie 3 chirurgies à coeur ouvert...et peut-être même une 4 ème à prévoir bientôt.

Alex est un lutteur qui sait se battre et qui n' a jamais manqué de courage.

QUE LA FORCE SOIT AVEC LUI !

Je reste en contact avec vous tous par la pensée

AJE

      SAMEDI 28 AVRIL 2012

Bonjour les amis,

Alexandre se récupère bien.Une biopsie du foie a été réalisée le mercredi 25 avril.

Nous restons en attente de résultats pour savoir comment les médecins envisagent

la suite des évènements( tout reste à faire...).

Je vous envoie deux photos d' une partie de cartes à Marseille, au moins aussi attendrissante

que celle de Pagnol...

La jeune médecin sur la photo est une interne venue de la république dominicaine, qui se prénomme Debora et qui peut s' entretenir en espagnol avec alex.Celui-ci lui enseigne avec sa bonne humeur habituelle les arcanes du whist.

Grosses bises à tous et bon WE

AJE

            image

 

 

             image (4)

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 22:39

Jeudi 29 mars 22 h  

 

A l' heure où j' écris, les grandes manifestations dans toutes les capitales de provinces sont en train de se terminer et on peut déjà tirer des conclusions satisfaisantes de cette 8 ème grève générale depuis l' avènement de la démocratie en Espagne.

 

Tous les grands secteurs ( industrie, bâtiment, transport, éducation, activités portuaires, etc...) ont suivi massivement l' appel des syndicats, avec une participation variant entre 70 et 80 %, pour rejeter de manière non équivoque la réforme du code du travail ainsi que les mesures austéritaires du gouvernement de Mariano Rajoy.

Cette journée est un franc succès qui fera date et qui permettra de donner une vraie légitimité aux syndicats pour reprendre les négociations.

Les manifestations ont été très largement suivies et ce sont des millions de travailleurs qui sont aujourd' hui descendus dans la rue à Madrid, Barcelone,Valladolid et plus de 110 villes du territoire national.

On peut regretter une plus faible participation très prévisible dans les petites et moyennes entreprises qui s' explique par le fait que le petit patronnat espagnol, a l' habitude de soumettre ses salariés à des chantages ignobles et complètement illégaux.Encore une fois on voit bien qu' il existe deux catégories de travailleurs: ceux qui, comme moi, ont un vrai statut qui les protège "encore" et qui peuvent exercer leur droit de grève, et l' immense majorité des travailleurs de petites et moyennes entreprises qui sont soumis à des menaces implicites qui ne s' expriment pas de manière directe mais qui sont bien réelles et qui font que ceux-ci n' osent pas utiliser leur droit légitime et constitutionnel  à participer à cette journée de mobilisation.Rien qu' en Catalogne il y a eu plus 120 plaintes déposées par les syndicats contre des entreprises qui ont menacé leurs salariés.Dans ma région de Valencia, ce sont plus d' une trentaine de plaintes sans même parler de toutes les pressions illégales qui sont difficilement prouvables devant les tribunaux.Toutes ces intimidations n' ont malgré tout pas pu  empêcher des millions de travailleurs d' exprimer leur profonde colère.

 

La porte-parole du gouvernement a essayé de minimiser le succès de cette journée de lutte et son  impact , mais peu importe ! Maintenant ils savent combien nous étions vraiment et notre détermination! et il va falloir que, quelque part dans leurs calculs, ils prennent en compte la nouvelle donne...ça risque d' être moins facile que prévu et il va falloir compter avec le refus du peuple.

 

J' espère également que les dirigeants européens comme Merkel,Monti ou Sarkozy , ainsi que les autorités de Bruxelles qui soutiennent la politique austéritaire de Mariano Rajoy auront pris bonne note de cet avertissement !

 

 

Ah, oui, j' oubliais ! Il y a eu une énorme participation de tous les étudiants.Cette grève on l' a faite surtout pour eux également... pour nos enfants et pour qu'à l' avenir ils puissent travailler dignement sans être soumis à des contrats de MERDE résiliables à souhait, rétribués avec des salaires inférieurs à 600 euros par mois .

Bonne fin de soirée à tous...AJE

 

vaga-gheneraj.jpg

 

  Photo de la manisfestation de Valencia ( capitale de ma région)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 08:40

 

En effet, suite aux premières mesures de réductions budgétaires drastiques du gouvernement Rajoy ainsi qu' à sa réforme du code du travail, les plus grandes centrales syndicales des salariés appellent demain 29 Mars tous les travailleurs espagnols à une grève générale dans tout le pays.Demain ce sera le premier test.

 

 

 

 

 

Les victimes des premières mesures gouvernementales sont surtout les travailleurs, avec en première ligne les fonctionnaires et les personnels de santé qui verront leur charge de travail augmenter et leur salaire BAISSER.

Pour reprendre et détourner une phrase bien connue, il s' agit de TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS !!! alors qu' en même temps le coût de la vie augmente de manière très significative...

 

Rappelons que l' Espagne fait partie du peloton de tête des pays à forte évasion fiscale( de l' ordre de 23% du PIB) et que ce gouvernement aurait pu commencer par prendre l' argent tout simplement là où il est, en mettant en place une politique de contrôle un peu plus sérieuse.Les quelques informations de première main dont je dispose sur ce sujet dénotent d' un laxisme des pouvoirs publics  plus que complice ( auquel il faut malheureusement associer la passivité des socialistes espagnols qui n' ont rien fait non plus à ce sujet...et oui, c' est comme ça !!)

 

Mais au lieu de cela, Mariano Rajoy, en bon défenseur du grand patronnat devant l' éternel, a préféré démarrer son mandat en prenant des sévères mesures limitant les droits et les statuts des travailleurs et en faciltant  par exemple les procédures de licenciement tout en réduisant les indemnisations alors que l' Espagne compte déjà 24% de chômeurs( la folie...plus du double qu' en France !! Ce dernier chiffre est toutefois faussé par ceux du travail au noir qui , bien évidemment, ne sont pas connus officiellement.Là aussi on attend que ce gouvernement prenne des mesures sérieuses ).

 

Dimanche dernier, la droite a reçu un sérieux avertissement ainsi que  sa première GIFLE électorale en perdant les élections régionales en Andalousie.Rajoy n' aura même pas eu droit à ses 100 jours de "grâce", ce dont je me réjouis car il faut essayer de le stopper le plus tôt possible.

 

Demain ce sera l' occasion de savoir si le peuple espagnol accepte avec résignation une politique économique et sociale qui va le plonger de manière durable dans une grande précarité ou si, au contraire, les travailleurs veulent obliger ce gouvernement à reprendre les négociations là ou il les a laissé...

 

Inutile de vous dire que demain, votre serviteur, ira dans son lycée bien sûr, mais pour faire partie des piquets de grève.

Demain, c'est le genre de rendez-vous qu' il vaut mieux ne pas rater, sinon on va être mal...très très mal....


Bonne fin de journée à vous tous

 

PS. Fait peu habituel: l' évêque de Ciudad Real, Antonio Algora, est sorti de sa réserve pour appuyer les participants à cette grève et critiquer sévèrement ce gouvernement qui s' attaque aux plus faibles.Pour moi qui suis toujours critique avec l' église catholique , je tiens à saluer le courage de cet évêque qui n' aura probablement pas reçu la bénédiction de sa hiérarchie...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 15:20

Une curieuse polémique est en train de naître en Espagne après que le conseil municipal du  village de Rasquera( province de Tarragona) ait décidé de louer 7 hectares pour la culture du cannabis à une association de fumeurs de Barcelone comptant plus de 5000 membres.

Le maire du village a proposé à ses administrés ce moyen peu orthodoxe pour générer l' argent nécessaire pour faire face aux difficultés financières et à  l' endettement de sa petite bourgade.L' idée serait donc , d' une certaine manière, d' autoriser la culture du cannabis afin de "sortir de la crise" sachant que l' association barcelonnaise est prête à payer 1,3 millions d' euros en deux ans pour la cession de ces terrains.

 

 

 

 

 Le principal problème est qu' aujourd' hui, personne en Espagne n' est capable de savoir avec exactitude si l' initiative de ce village est illégale car la situation juridique est pour le moins confuse pour ne pas dire paradoxale.

 

En effet, d' un côté, la consommation de marihuana  et d' autres drogues dites douces n' est pas prohibée ( sauf dans les lieux publics), et de l' autre, la culture au sens habituel du terme et le trafic sont interdits par le code pénal avec des peines pouvant aller jusqu' à 6 ans de prison.

Malgré tout,  la jurisprudence espagnole accepte que les particuliers puissent faire une culture limitée pour une consommation "personnelle" ou "partagée" à but thérapeutique ou ludique...

Les petits clubs d' amis cultivent déjà au pays basque ( 50 associations) et en catalogne( une trentaine d' associations) avec le consentiment des autorités judiciaires.

Le village de Rasquera pose problème car cette fois-ci on passe à une autre échelle: ce n' est plus le petit club de copains qui cultive quelques plantes au fond du jardin avec une semi-complaisance des autorités locales mais 5000 membres d' une association qui disposeront de 7 hectares qui pourraient être mis en exploitation.

 

Donc le ministère public de la Région de Catalogne va devoir trancher très rapidement sur la légalité de l' initiative du conseil municipal de Rasquera car ce cas risquerait vite de faire école et de s' étendre comme une traînée de poudre dans tout le pays si l' Etat n' y mettait pas un frein, ou tout du moins un peu d' ordre.

La bataille judiciaire sera intéressante car , en fait,  il ne sera pas aussi simple d' interdire les futures plantations du village en se basant sur le seul fait que la taille de l' exploitation est un peu trop grande. Comment interdire à ces villageaois ce que l' on a consenti par ailleurs pour des petits groupes d' amis ?

 

Ce débat donnera peut-être l' occasion au  pouvoir politique d' affronter avec maturité un phénomène  qui touche tous les secteurs de la société.Il y a tellement d' hypocrisie sociale autour de ces questions que ça obligera l' Etat à se définir lui-même de manière un peu plus cohérente tout en essayant de sortir de ce flou artistique..

 

Je terminerai ce petit billet par quelques considérations personnelles avec lesquelles j' imagine que vous ne serez pas forcément d' accord.

Je suis personnellement contre la décision du conseil municipal de Rasquera.Si on commence à cultiver du cannabis de manière anarchique dans la péninsule pour sortir de la crise, on pourra dire qu' il y a quelque chose qui VA TRÈS MAL dans ce pays !!!

Pour paraphraser un grand dramaturge, on pourra s' exclamer " qu' il y a quelque chose de pourri au royaume d' Espagne" . Par ailleurs, en vertu de quoi les bénéfices engendrées par ces cultures devraient aller à un village plutôt qu' à la communauté nationale ou pour le moins régionale?

C' est à l' Etat de prendre ses responsabilités: ou le cannabis est légal dans un  cadre prévu par la loi, ou il ne l' est pas... To be or not to be !!

Si l' Etat admet un certain degré de légalité à la culture du cannabis, dans ce cas, c' est lui qui doit programmer l' extension et la répartition géographique des sites de production tout comme pour le tabac, et c' est lui qui doit également garantir la qualité et la quantité des productions.

J' imagine déjà vos objections: qu' en est-il de la liberté de tout un chacun de cultiver son petit plant à la maison ? Je crois, qu' en cas de légalisation,la loi pourrait avoir une tolérance qui limite la culture domestique au strict usage personnel pour éviter tous les trafics à grande échelle.

 

ALEA JACTA EST

 

NB: petite observation un peu hors-sujet : inutile de vous dire que cette initiative est une TRÈS TRÈS MAUVAISE nouvelle pour tous les trafiquants qui amènent ces produits  de " l' extérieur"..... Bien évidemment, tous les grands dealers et tous les mafieux sont contre la légalisation des drogues , cela va sans dire.... 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 00:06

A chaque élection présidentielle, les français découvrent avec surprise des mystérieux petits candidats qui, à la surprise générale, ont obtenu les fameuses 500 signatures nécessaires qui leur permettent de briguer la fonction suprême.

 

On sait parfaitement que la grande majorité d' entre eux ne dépasseront pas le score de 5% et qu' ils n' auront par conséquent aucune possibilté réelle  de peser sur le scrutin du 2 ème tour.Par ailleurs, le citoyen peut-être surpris de voir postuler à la fonction présidentielle, une personne qui ne représente aucun courant politique déterminé, et qui parfois, n'a jamais occupé le moindre mandat électif durant toute sa carrière.

 

Parfois, les préoccupations qui guident certains de ces candidats, comme par exemple celui de pêche, chasse et traditions semblent tellement  anecdotiques qu' on peut s' interroger sur la pertinence de les voir arriver dans une élection qui engagera l' avenir politique et économique de la nation.

 

Face à ces petites candidatures, le citoyen lambda peut réagir de deux façons.

 

- soit il considère, en bon démocrate, que tout le monde peut et doit avoir le droit de défendre un programme dans lequel il croit, même s' il n' appartient à aucun des grands appareils politiques du pays: un point de vue voltairien défendant le droit de tout un chacun de s' exprimer et de soumettre ses propositions à l' ensemble des français.

 

. soit il considère que ces petites candidatures peuvent mettre en péril , la présence au second tour d' un vainqueur potentiel qui pourrait faire les frais d' un émiettement des voix dans son camp, au profit , par exemple, du maintien d' un front national qui enlèverait toute signification au deuxième scrutin... tout en privant la nation toute entière d' un véritable choix entre deux options auquel elle a droit.

 

Il y aura en 2012 par exemple  un petit candidat, Jacques Cheminade, qui s' était présenté en 94 en défendant la thèse que le système financier international allait s' effondrer et qu' il fallait par conséquent le réformer de fond en comble.Les faits lui ont donné raison puisque la crise de 2008 des subprimes n' a fait que confirmer sa théorie de l' époque...quant à la suite,des évènements financiers, n' en parlons même pas...

Aujourd' hui, et fort de la justesse de ses prévisions, ce candidat qui se définit comme un gaulliste de gauche se représentera pour défendre un programme semblable à celui de l' époque...

 

Quel est votre position face à ces petites candidatures ?

 

Trouvez-vous qu' elles sont irresponsables car elles peuvent complètement fausser le résultat du second tour ou , au contraire croyez-vous qu' elles ne doivent pas être éliminées au nom de la pluralité ?

 

FAITES-VOUS PARTIE DES GENS AGACÉS PAR LES PETITS CANDIDATS ?

 

Je pourrais vous poser ma question autrement:

 

Trouvez-vous que la règle des 500 signatures est complètement inadaptée pour une démocratie moderne et qu' il faudrait instaurer d' autres mécanismes ? et, si oui, lesquels ??

 

J' attends avec impatience vos réponses.... et en ce qui me concerne j' ai déjà apporté certains éléments de réflexion dans un précedent post intitulé: "le second tour peut permettre de désigner un faux vainqueur".

  

Signé: ALEA JACTA EST

 

 

 

En illustration: photo de Marcel Barbu qui fera 1% contre le Général de Gaulle en 1965, et dont personne, ou à peu près, ne se souvient....

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 23:27

Chers Amis,

 

Je vous ai tenu un peu au courant ces derniers jours de l' actualité sociale très chaude que nous vivions en Espagne depuis la formation du nouveau gouvernement de Mariano Rajoy.

 

En effet, le nouveau président du gouvernement n' a pas perdu de temps car il a annoncé des sévères coupes budgétaires dans les secteurs publics comme l' Education ainsi qu' une réforme du code du travail qui permettra au patronnat espagnol de simplifier les procédures de licenciement tout en les rendant moins coûteuses.

Vous avez pu voir dimanche dernier sur les grandes chaînes de télé d' énormes manifestations de rejet dans toutes les capitales de province du pays.

 

La région de Valencia,quant à elle,  a été très mal gérée depuis des décennies par une classe politique qui a dépensé les deniers publics dans des projets déficitaires comme un parc thématique à Benidorm, une cité des sciences à Valencia, l' organisation en pleine ville d' un prix de formule 1, la coupe America,la construction à Castellon d' un aéroport sans avions, etc..etc..le tout sur fond de corruption avec un réseau d' influence nommée GURTEL qui surfacturait la majorité des marchés publics comme par exemple, l' organisation de la venue du pape à Valencia.

 

Aujourd' hui, après tant d'années de gaspillage les caisses sont vides et le gouvernement régional a tardé de longs mois, par exemple, à rembourser les médicaments des pharmacies .

Les Lycées et collèges font les frais de la crise car de nombreux établissements ne peuvent honorer leurs factures de gaz ou d' électricité d' où certaines coupures de chauffage en plein hiver.....

C' est dans ce contexte, que les professeurs, parents d' élèves et lycéens organisent depuis des semaines des actions en vue d' alerter le pouvoir politique sur la dégradation des conditions d' enseignement dans la région.

Jeudi dernier la manifestation des jeunes élèves du lycée LLuis Vives de Valencia a été brutalement réprimée par des charges policières que je vous laisse découvrir sur ces images.

 

       

 

 
 
Ces scènes se sont reproduites durant les jours ultérieurs.
Ces images ont fait le tour des chaînes des télévisions ibériques , et tout le pays s' étonne qu' une simple manifestation lycéenne ait pu déclencher des moyens de répression aussi disproportionnés...
 
Rajoy qui est en voyage officiel au Royaume-Uni est en train de donner une bien piètre image de son pays à la communauté internationale tout en témoignant d' une vision tres "particulière", et très droitière, de la recherche du consensus social...
Samedi prochain, les enseignants, parents d' élèves, étudiants et lycéens appelleront à une nouvelle manifestation  pour obliger les responsables politiques à restaurer la qualité de l' enseignement. 
Inutile de vous dire que votre serviteur en fera partie, et j' aimerais bien savoir, si cette fois-ci la police chargera aussi sur les élus,les représentants syndicaux, les professeurs et les parents d' élèves....On peut prendre le pari que les responsables politiques n' oseront pas "remettre le couvert" car le gouvernement ne peut pas perdre aussi stupidement la bataille de l' opinion publique, mais ceci n' enlève rien à la gravité d' une situation créée par la volonté affichée de faire payer les effets de la crise à ceux qui en sont les victimes innocentes. 
Le pouvoir en place, fort de sa majorité absolue, ne reculera pas aussi facilement...Il tergiversera, fera quelques petites concessions peu significatives mais maintiendra son programme de démantèlement de la qualité des services publics...
Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 14:33

Chers Amis,

 

Votre campagne électorale actuelle, complètement relancée par la candidature de Sarko qui a finalement rompu le suspense insoutenable dans lequel il a tenu toute la population gauloise en haleine, m' a involontairement replongé dans le contexte de l' élection précédente, celle de 2007.

 

A l' époque mon père,travailleur immigré italien, ex-mineur de fond, atteint de silicose puis ensuite d' une intoxication à l' amiante qui lui provoquera un cancer des poumons , était profondément agacé par la candidature de notre actuel président.

Mon père, qui n' avait que peu de connaissances de la vie politique , était extraordinairement énervé par les nombreuses et innombrables manoeuvres du candidat Sarko, qui, rappelez-vous, faisait parler de lui toutes 5 minutes à travers tous les médias qui se prêtaient avec énormément de complaisance à sa stratégie de provoquer sans cesse l' évènement, même  si, en réalité, il ne s' agissait que de pure agitation politico-politicienne complètement superficielle et populiste.

  

Peu à peu, l' antisarkozysme de mon père s' était transformé en une sorte d' obsession qui surprenait le reste de la famille et de l' entourage, avec des effets collatéraux surprenants.

En effet, le traitement par chimiothérapie était  très lourd, et par ailleurs les perspectives de guérison très minces, mais, mon père, au lieu de glisser vers un profonde dépression causée par la gravité de sa maladie, n' arrêtait pas d' occuper son esprit à discuter, débattre sans cesse avec les amis pour combattre les chances de succès de l' actuel président.

Je me souviens, par exemple, que pendant qu' on lui faisait à l' hôpital des traitements douloureux, il m' interpellait vivement en me disant dans son français approximatif:

" Té sé fiston ! Si Sarko est élu, les français y seront sacrément déçus !Ce mec  y ne pense qu' à lui...et la classe ouvrière , il va la faire va drôlement souffrir !! "

 

 Et moi, pendant ce temps là, je pensais silencieusement:

 

 " Tant mieux, Papa,tant mieux ! Continue d' occuper ton esprit avec Sarko et oublie cette saloperie de crabe qui est en train de t' emporter..."

 

Finalement 2007 a confirmé toutes nos craintes familiales...Sarko élu...et mon père s' en est allé....

Aujourd' hui, à chaque fois, qu' apparaît à l' écran le président, je ne peux m' empêcher de penser avec sourire, qu' il a bien involontairement aidé mon père a faire abstraction d' une maladie qui ne lui laissait aucune chance.Sarko a maintenu une combativité chez lui au delà de limites qui paraissent habituellement raisonnables.L' antisarkozysme viscéral de Papa lui a donné la pêche jusqu' à ses dernières limites...et, rien que pour ça, je me dis que: " il n' y a pas que du négatif dans le bilan de Nicolas..." hé...hé...

 

Maintenant que mon père n' est plus, je ne peux pas m' empêcher de penser que, si le paradis existe, il doit s' agiter d' une drôle de façon là-haut en ce moment....en demandant aux anges,à Sainte Barbe ( la patronne des mineurs), au Bon Dieu et même à Lucifer, d' essayer de faire quelque chose pour épargner aux français, un second quinquennat.... 

 

Car en fait, j' ai oublié de vous dire: mon père ne votait pas car il était resté rital jusqu' au bout des ongles, et il n' avait jamais songé à demander la nationalité française mais, en même temps, ça ne l' avait jamais empêché d' aimer profondément  ce pays......et l' idée qu' il s' en était faite.

   

 Signé: ALEA JACTA EST

 

 

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 21:35

Chers Amis,

 

Alors que la Grèce est acculée dans une situation sociale dramatique dont les responsabilités sont partagées entre, d' une part une oligarchie archaïque complètement incapable de gérer la catastrophe financière dans laquelle elle a plongé le pays, et des pays créanciers comme l' Allemagne et la France qui ont été peu regardant sur les possibilités réelles de remboursement de l' économie grecque, on oublie rapidement qu' il est un pays du continent européen dont la situation était catastrophique en 2008 et qui s' en est sorti par d' autres méthodes que celles habituellement préconisées par le FMI.

 

A la fin de 2008 la dette de l' Islande s' élevait à 9 fois son PIB ce qui la rendait tout simplement impossible à rembourser.

Les citoyens islandais firent tomber leur gouvernement, mirent sur pied une nouvelle constituante formée de 25 citoyens ordinaires  chargée de réformer la constitution, nationalisèrent tout le secteur bancaire et  emprisonnèrent les banquiers responsables d' une telle débâcle.

L’Islande a été le seul pays européen qui a rejeté par un référendum citoyen le sauvetage des banques privées, laissant s’effondrer certaines d’entre elles et jugeant de nombreux banquiers pour leurs crimes financiers.

En 2010, le gouvernement a soumis à un référendum sur le paiement ou non de la dette contractée par les banques privées en faillite au Royaume-Uni et dans les Pays-Bas, mais 90% des gens ont refusé de payer.

 

 

 

 

TROIS ANS PLUS TARD.....

 

L' Islande a terminé l’année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et selon les prévisions de la Commission européenne, elle va faire le triple du taux de croissance attendu pour l’UE en 2012 (La croissance de l’UE est prévue à 0,5% en 2012 contre 1,5% en Islande). Pour 2013 la croissance devrait atteindre 2,7%, principalement à cause de la création d’emplois.

 

On parle très peu de ce qui s' est produit en Islande, et pour cause: les spéculateurs internationaux n' aimeraient pas que son exemple crée une contagion.Les faits dont je parle n' ont pas fait la une de nos quotidiens, et pourtant l' exemple islandais mérite qu' on s' y attarde un peu.

Le peuple trahi par la cupidité, l' incompétence et l' irresponsabilité de ses dirigeants a repris son destin en mains le plus démocratiquement du monde et s'est donné les moyens de relancer sa propre économie.Le peuple islandais s' est  sacrifié,oui... mais pour le futur de ses concitoyens, et non pas pour enrichir davantage une poignée de spéculateurs financiers. 

 

La situation de la Grèce est très différente de celle de l' Islande,certes, mais il est difficile de ne pas penser qu' il n' y aurait pas quelques bonnes idées à pêcher dans l' exemple islandais pour le peuple grec, lui même inventeur du premier concept de démocratie. 

 

Moi si j' étais grec, ce ne sont pas les idées qui me manqueraient.............

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 17:04

Chers amis,

 

Nous sommes tous témoins de l' agonie du peuple grec, premier sur la longue liste des autres nations qui sont déjà en train de lui emboîter le pas vers un marasme inéluctable. ..Les images des manifestations à Athènes témoignent de l' absurdité de mesures consistant à demander plus d' efforts à un peuple qui est déjà exsangue.

 

L' année dernière la crise économique a provoqué la chute de 7 gouvernements sur le continent, tous confrontés à un même problème: une dette croissante dont le remboursement ne fait qu' accroître les difficultés et empêcher les conditions qui permettraient la moindre possibilité de relance.

 

 

 

 

  

 

 

Il sont déjà nombreux, les économistes libéraux, et non des moindres, qui pensent que l' orthodoxie libérale européenne voulant à tout prix freiner en même temps les déficits publics et privés n' est pas de  nature à redynamiser l' économie, bien au contraire.

Le Japon par exemple, s' est sorti de sa dernière crise en provoquant une inflation contrôlée à moins de 5%.

 

Dans un contexte de crise aussi aigüe, il serait peut-ête temps de se poser les bonnes questions.

Pourquoi les Etats qui garantissent la valeur de la monnaie des banques privées commerciales sont-ils obligés quand ils ont besoin d' argent de se diriger vers elles, alors qu ' elles vont leur appliquer des intérêts faramineux.

Voici un simple exemple: les intérêts de la dette publique de l' Etat Français depuis 1973 s' élèvent à 1400 milliards d' euros alors que le niveau de la dette publique actuelle de la France est de 1500 milliards d' euros...

Si l' Etat pouvait simplement disposer de la monnaie dont il a besoin à taux nul  ce serait des sommes colossales qui seraient ainsi épargnées.

L' Espagne remboursait sa dette au mois de Décembre dernier avec des intérêts de 7% ce qui est pure folie, car avec de tels taux même l' Allemagne ou le Japon seraient en difficulté...

J' imagine déjà vos objections...Tout cela est dû au manque de confiance des marchés:sauf que ce manque de confiance ( qui est parfois le simple résultat de manoeuvres peu confessables de la part des spéculateurs) ne fait qu' enfoncer le pays en difficulté et finit par créer des difficultés bien réelles celles-là....Les marchés mettent le feu, et les Etats essaient de mettre en place des extincteurs financiers qui paraissent dérisoires face à la magnitude de la catastrophe...  

 

Face à une telle situation , que préconisent nos dirigeants ?

Réduisons encore et encore nos déficits quand , en réalité, l' impossibilité de rembourser est inhérente au système...un système qui est en train d' engloutir les pays les uns après les autres et qui pourrait se transformer en spirale autodestructrice.Je ne vais pas jouer les Cassandre....! Des éminents experts économiques l' ont fait bien mieux que moi. 

Comme le dit l' ex-dirigeant du FMI Raghuram Rajan: " Il faut sauver les capitalistes d' eux-mêmes..."

 

 

Le peu que j' ai suivi de la campagne française pour les élections présidentielles m' indique que les français auront une occasion en or, et peut-être historique, de faire entendre leurs voix auprès de leurs voisins européens...Si la deuxième puissance de la communauté prend le contrepied des recettes austéritaires Merkéliennes, elle pourra donner LE BON SIGNAL à tous les autres pays comme l' Italie, L' Espagne, le Portugal, etc..Les problèmes auxquels nous allons nous confronter ne seront pas résolus par des pleutres ou des "petits bras" de la politique, mais au contraire, par des représentants du peuple courageux qui n' auront pas peur d' exiger les réformes nécessaires des systèmes nationaux et internationaux de circulation de l' argent.

 

Les français, lors de leur prochaine consultation, pourront répondre aux questions suivantes:

 

" - Croyez-vous qu' on puisse, comme le préconise Mélenchon, sortir de cette crise en resolvant le problème de la demande car celle-ci recréera de l' offre ?

 

  - Croyez-vous que pour financer cette relance il faut prendre l' argent là où il est et nécessairement augmenter de manière juste les impôts directs ? "

 

Je peux vous dire que des milliardaires philanthropes comme Soros ou Roubini, qui savent bien que le grand capital devra faire des concessions pour maintenir les conditions de sa propre survie, ont déjà répondu à ces deux questions et ils  pensent que ...OUI !!!!

 

Nota: pour ceux qui s' intéressent à l' origine de la dette, voici un petit document vidéo d' une dizaine de minutes que m' a envoyé Mary Blue, que je salue au passage, via Cockpit:

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche