Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 13:01

Bonjour les amis,

Quand j' étais tout môme je passais souvent des après-midi complètes chez mon grand-père (en italien on dit " il nonno"...prononcer "NON-no" avec accent tonique sur le NON).

Mon grand-père possédait une discographie essentiellement composée d' airs d' opéra italiens ( Verdi, Rossini), de bel canto napolitain ( Torna a Surriento),de variétés italiennes de l' époque ( Claudio Villa le ténor à la voix de velours ), de danses traditionnelles calabraises et siciliennes ( tarentelles, zampognas),de chansons populaires, de ritournelles romantiques et aussi de chants de choeurs alpins.

Il y a dans toutes les Alpes une tradition de chant choral.Les chants alpins italiens sont généralement composés à 4 voix et interprétés exclusivement par des hommes.

Donc tout petit, j' ai passé des après-midi entières à les écouter sur le tourne-disques de mon grand-père , et bien évidemment, ces oeuvres ont nourri mon goût pour le chant choral.Je considère aujourd' hui qu' elles font pratiquement partie de mon ADN.

Voici l' un des plus beaux de ces chants.La MONTANARA ( la montagnarde).Un hymne magnifique, très lyrique, dédié à la nature, à la beauté des montagnes et à l' amour éternel...

Tout d' abord voici les paroles (j' ai trouvé une traduction allemande mais rien en français...pas grave, on saisit le sens général du texte par une simple lecture: la Montagne y est personnifiée par une femme belle et généreuse qui porte en elle tout un univers fait d' amour, de beauté, de richesse et d' harmonie )

La su per le montagne,
fra boschi e valli d´or,
tra l´aspre rupi echeggia
un cantico d´amor.
La su per le montagne
fra boschi e validor,
Tra l'aspre rupi echeggia
un cantico d'amor.

"La montanara, ohè!"
si sente cantare,
cantiam la montanara
e chi non la sa?
La montanara ohe
si sente cantare.
Cantiam la montanara
e chi non la sa.

Là su frai monti
dai rivi d´argento
una capanna cosparsa di fior.
Era la piccola
dolce dimora
di Soreghina,
la figlia del Sol,
la figlia del Sol.

Voici un autre chant très connu dans le même esprit: EL MAZZOLIN DI FIORI ( le bouquet de fleurs)

Ces chants dont certains ont été composés à l' époque de la première guerre mondiale étaient interprétés par des brigades militaires de chasseurs alpins et glorifiaient aussi le sentiment national et l' amour pour la patrie .En voici un bel exemple avec IL TESTAMENTO DEL CAPITANO.

Un texte original de Michele Antonio di Saluzzo datant de 5 siècles mais repris et réadapté de manière très mélodramatique à la première guerre mondiale.La chanson raconte la fin d' un capitaine blessé mortellement qui demande à ses hommes de séparer son corps en 5 parties ( une pour la patrie, une pour son bataillon, une pour sa mère, une pour son épouse et la dernière pour ses montagnes tant aimées...).Un texte où sont sublimées les valeurs de l' époque et qu' on ne peut comprendre qu' en se resituant dans le contexte historique. N' oublions pas que l unification italienne s' étant réalisée assez tard au XIX ème siècle, il y a eu de nombreux compositeurs et artistes qui ont voulu inspirer et exalter l' esprit patriotique ( le plus connu d' entre eux étant bien évidemment l' illustre Giuseppe Verdi).

El capitano de la compagnia

è l'è ferito sta per morir,
el manda a dire ai suoi Alpini

perché lo vengano a ritrovar.
I suoi Alpini ghè manda a dire,
che non a scarpe per camminar;
o con le scarpe o senza scarpe,
i miei Alpini li voglio qua.
Cosa comanda, siòr capitano,
che noi adesso semo arrivà?
E io comando che il mio corpo,
in cinque pezzi sia taglià:
e io comando che il mio corpo
in cinque pezzi sia taglià.
Il primo pezzo alla mia Patria,
secondo pezzo al Battaglion,
il terzo alla mia Mamma
che si ricordi del suo figliol.
Il quarto pezzo alla mia bella,
che si ricordi del suo primo amor;
l'ultimo pezzo alle montagne,
che lo fioriscano di rose e fior,
l'ultimo pezzo alle montagne,
che lo fioriscano di rose e fior

Mais il y avait aussi des chansons d' amour.Peut-on imaginer des italiens ne célébrant pas l' amour ? Voici ANGIOLONA BELA ANGIOLINA...toujours à 4 voix...

Il y a donc tout un répertoire bien spécifique en Italie de chants " alpins".J' ai eu la chance d' assister à un magnifique concert donné dans l' enceinte du château d' Alviano à 80 km de Rome par un groupe venu de Daone dans le Trentin italien, ...Ensuite,à la fin du concert, j' ai eu l' occasion de discuter avec les chanteurs.On les sentait dans leur manière de parler assez fiers de leur beau pays.Ceux qui ont fait le trajet qui va du lac de Garde en passant par Trente puis par Bolzano jusqu' à l' entrée de l' Autriche par le col du Brenner n' ont pu être que frappés par cette route entre montagnes et montagnes, Alpes rétiques d' un côté et Dolomites de l' autre... plus de 200 Km de cartes postales d' une beauté époustouflante et sans cesse renouvellée qui se déroulent sous les yeux.....

LA MONTANARA

Mais ce billet, mes amis, je tenais surtout à le faire pour rendre hommage à cette montagnarde qui n' est pas très connue en France, alors que les Suisses et les Allemands eux la connaissent parfaitement. Ce n' est pas par hasard car la culture " alpine" passe évidemment bien les frontières autrichiennes,suisses et allemandes.

Cette montagnarde, il m' arrive fréquemment de me la chantonner pour moi tout seul dans la bagnole:

"La montanara ohé si sente cantare"

et oui, avec elle, AJE se sent chanter !

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans chant italie choeur Alpes
commenter cet article