Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 05:50

Bonjour les amis,

Les 8 ème de finale de cet euro 2016 nous ont laissé un tableau avec certaines surprises de taille

Euro 2016: en route vers les quarts de finale...

Mais revenons d' abord sur chacun de ces matchs de 8 ème.

1-Match Suisse-Pologne qui a vu la Pologne ouvrir le score mais qui s' est peu à peu émoussée au fil de la rencontre.Une égalisation avec un but extraordinaire de Shakiri sur un retourné acrobatique...et puis une qualification aux pénalties.La Pologne se rassure pas du tout, et il faudra qu' elle soit bien plus vive et tranchante pour affronter le Portugal en quarts.

2-Match Croatie-Portugal qui a vu la Croatie tomber face à un Portugal pratiquant un jeu anti-naturel ultradéfensif avec 2 attaquants coupés du milieu de terrain.Un jeu âpre, hâché, plein de faux rythme, plein de fautes aussi.Le Portugal qui s' impose physiquement et qui piétine un peu l' adversaire...et une soirée de cauchemar pour les croates ( et pour moi aussi).Même s' il y a d' énormes joueurs dans l' équipe portugaise, ce n' est pas ce style de jeu que j' espère voir triompher.

3- Pays de Galles-Irlande du Nord: les petits copains de Gareth Bale se sont bien baladés et qualifiés sans trop de difficultés

4-France-Irlande.On est en 8 ème de finale et des bleus qui se cherchent pendant 45 minutes.Une équipe à la dérive, à la limite de concéder le 2 à 0, et que j' ai vu très mal embarquée face à une modeste République d' Irlande.

Ça me fait sourire de voir à quelle vitesse tous les supporters oublient cette mi-temps catastrophique avant les buts de Griezman.

Deschamps qui change de schéma tactique en 2 ème mi-temps.On croit rêver.On est en 8 ème et il ne sait toujours pas comment placer ses joueurs.Bin, ça la fout un peu mal tout ça...

Là, sur ce dernier coup,Dédé a réussi à mettre toute la Gaule d' accord.Matuidi joue mieux à gauche...et pis c' est tout !!! Même la ménagère de moins de 50 ans le sait.

A part ça, les Bleus ont vraiment du bol car ils vont devoir affronter la cendrillon islandaise avant que les choses sérieuses ne commencent pour eux...

5- Match Hongrie-Belgique.C' est de loin le plus beau 8 ème de finale dans lequel on a retrouvé Eden Hazard au sommet de son art.Une première mi-temps de rêve où l' équipe a pratiqué un jeu collectif parfait.Hazard en petit Mozart du ballon rond, un ballon qui lui reste collé au pied quoi qu' il fasse..un Eden hazard qui se balade avec élégance et qui efface un à un des adversaires impuissants convertis en simples spectateurs involontaires et logés aux premières places.

La Hongrie n' était pas une faible équipe.Elle avait fait 3 partout face au Portugal, et elle a opposé une sérieuse résistance mais les belges étaient trop forts.

Une petite inconnue cependant.Que reste t' il du collectif belge sans la personnalité de Hazard qui , lorsqu' il est dans un bon jour, distribue le jeu à la perfection ?

6- Allemagne -Slovaquie.La Mannschaft qui fait une démonstration implacable et qui pulvérise les rêves de ces modestes slovaques qui ne pèseront pas bien lourd.L' Allemagne est passée sur eux comme un rouleau compresseur...Une Allemagne qui retrouve tout son impact car elle nous avait fait douter un peu de son efficacité face à la Pologne.

7-Italie-Espagne.

C' est une énorme déception de voir l' Espagne s' incliner en se trompant de match.Les italiens les ont très bien pressé et ont coupé leurs lignes de circulation de ballons avec une terrible efficacité ( la même efficacité utilisée contre la Belgique).L' Espagne est revenue dans le match en 2 ème mi-temps.Elle s' est créée de belles occasions mais sans vraiment trouver ni le rythme, ni les accélérations nécessaires pour inquiéter la squadra.

Je m' attendais à un match explosif, et malheureusement le pétard était un peu mouillé.

En tout cas, un grand BRAVO à une Italie conquérante et flamboyante qui a fait complètement oublier le catenaccio d' antan.

8- Le meilleur poiur la Fin.

Angleterre-Islande.

J' avais parié avec un copain sur l' élimination de l' Angleterre qui malgré des personnalités de talent ne m' a jamais convaincu dans cet Euro.Les islandais frais et décomplexés ont eu raison d' eux, et à la régulière, en marquant des buts sur action de jeu alors que le seul but anglais a été marqué sur pénalty.

Bravo les ilslandais ! Quel parcours !...Ce qu' ils ont fait restera dans les annales du foot.Ils ont écrit une belle page ( et moi j' ai gagné mon pari).

L' Angleterre qui réussit en moins d' une semaine à quitter l' Europe et l' Euro ! Quel doublé !

David Cameron et Roy Hodgson qui démissionnent en même temps...

Qualification méritée de l' Islande 2 à 1 face à l' Angleterre

Qualification méritée de l' Islande 2 à 1 face à l' Angleterre

Passons aux quarts de finale avec l' expression de certains de mes souhaits.

D' abord j' espère que la Pologne viendra à bout du Portugal mais rien n' est moins sûr.Il faudra qu' ils se réveillent les polonais et qu' ils nous montrent autre chose que cette 2 ème mi-temps poussive contre la Suisse qui méritait mieux.

J' espère que la Belgique confirmera cette sensation de jeu et de collectif retrouvés face à la Hongrie.J' ai envie de voir Hazard nous refaire une petite démonstration maradonienne face à Gareth Bale.

ALLEMAGNE-ITALIE.

ÇA, CE SERA LA FINALE AVANT L' HEURE.

Ce sont les 2 seules grosses équipes qu' on attendait et qui sont vraiment au rendez-vous depuis le début de la compétition.

Théoriquement c' est du 50-50 mais je parie sur l' expérience italienne .L' Italie est la nation qui sait le mieux prendre l' Allemagne ( et on peut même dire que la squadra azzura est la seule vraie bête noire de la Mannschaft...)

France-Islande

Théoriquement y' a pas photo mais les bleus nous ont appris depuis le début de la compétition qu' il y a une grande différence entre la théorie et la pratique.Ils vont se retrouver face à des jeune islandais talentueux, euphoriques, décomplexés et qui n' ont rien à perdre puisqu' ils ont déjà accompli un authentique exploit..

Tout le poids de la rencontre va être sur le dos des français, alors il serait temps qu' il gèrent mieux leur stress et qu'ils entrent libérés dès la première minute du match, car, eux aussi, ne sont pas à l' abri du piège dans lequel sont déjà tombés le Portugal, l' Autriche, et l' Angleterre....

Si les Bleus ne maîtrisent pas ce quart de finale, c' est tout simplement qu' ils ne méritent pas d' aller plus loin...

Et puis, pour vous détendre les amis en attendant les quarts de finale, je vous propose une vidéo qui montre ce qui se passe dans un stade quand un supporter entend sa chanson favorite...J' adore !!!

Je suggère à l' UEFA d' inviter ce mec pour chauffer l' ambiance au stade de France le jour de la finale !!! Encore plus fort que David Guetta !

Repost 0
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 05:36

Bonjour les amis,

Un curieux match que cette rencontre Angleterre-Russie.Une première mi-temps outrageusement dominée par une Angleterre conquérante, qui redouble d' assauts face à des russes pris de vitesse et qui ne tentent même pas d' opposer un contre-jeu convaincant.

Non, tout va trop vite pour eux, alors ils font le gros dos et tentent de survivre à cet orage anglais....et, miraculeusement, la stratégie fonctionne car, malgré les nombreuses occasions, le ballon n' arrive jamais au fond des filets...et le score reste vierge.

On s' attend dans un EURO à avoir des oppositions de styles différents, mais c' est étonnant de voir une telle différence de niveau à ce stade de la compétition.

Pour faire une métaphore à deux balles, les anglais tentent de danser un rock and roll trépidant avec un partenaire qui essaie de survivre en dansant un paso-doble langoureux...et trébuchant.

On est au bord du non-match...ou du non-sense ( pour reprendre une expression anglaise)

En début de 2 ème mi-temps, le ton change.Les efforts consentis par les anglais leur passent facture, et les russes peuvent commencer à poser leur jeu, et à construire patiemment des attaques à partir du mileu de terrain.

Les anglais continueront leur jeu offensif avec moins d' arguments et moins de débauche d' énergie cette fois-ci et c' est logiquement qu' ils marqueront un but sur un coup franc tiré deux minutes après une très belle action qui avait atterri sur la transversale.Les russes ne désarmeront pas et finiront par égaliser sur une très belle tête de leur capitaine à la 2 ème minute du temps additionnel...à la 92 ème minute.Quel coup de poignard !

Et voilà, le hold-up a fonctionné, et les russes arrachent un match nul, ce qui n' est pas cher payé au vu de leur prestation...

Il faut toutefois émettre un petit bémol et le mot hold-up est peut-être excessif car on se dit qu' il y a peut-être une morale dans la morale, et que les anglais ont peut-être été un peu ingénus sur ce coup-là, face à un adversaire qui a su montrer lui aussi quelques inspirations et qui n' a jamais désarmé...Mon fils et moi, on n' a pas pu s' empêcher de sourire de cette égalisation qui rend justice au non-renoncement...

Plusieurs leçons sont à tirer de cette rencontre.

1. Un match dure 90 minutes au moins, et il faut tenir le rythme pendant les 2 mi-temps...attention aux débauches d' énergie qui peuvent provoquer de dangereuses baisses de régime ultérieures.

2. Un match dure 90 minutes + les temps additionnels, et il faut savoir gérer une fin de partie, et ne pas perdre en 3 minutes un résultat qui a demandé 70 minutes d' efforts soutenus.

Les anglais peuvent demander à David Ginola des classes particulières sur cet aspect du jeu...

3.La proportion nombre de buts / nombre d' occasions est faible dans cet EURO, ce qui veut dire que les équipes à faible potentiel offensif ont intérêt à soigner leur jeu défensif, et tenter de revenir au score sur une contre-attaque.

Je suis habitué dans le championnat espagnol à voir des joueurs comme Messi qui ne ratent pas le dernier geste, des joueurs qui arrivent à placer le ballon juste là où il faut, au ras des poteaux et hors-d' atteinte du gardien.Il manque dans cet EURO de cette qualité de finition, qui aurait permis à l' Angleterre par exemple d' être rapidement hors de portée des russes.

Alors, vous me répondrez que des Messi il n' y en a pas 50...Effectivement, mais on peut se poser la question suivante.

Pourquoi certaines équipes ont besoin de 10 occases pour en concrétiser une, quand d' autres marquent un but et n' ont eu que 2 opportunités.Le dernier exemple en date est la rencontre préparatoire entre la Géorgie ( 132 ème mondiale) et l' Espagne.Les espagnols ont dominé et perdu le match 0 à 1 face à un adversaire faible qui n' a eu que 2 occases sur toute la partie...Bien sûr , vous me répondrez que ces équipes-là marquent sur des contre-attaques et profitent d' erreurs défensives d' un adversaire qui s' est découvert de forme aventureuse.Je suis d' accord, mais il y a là un problème de fond qui est posé au foot moderne.Après avoir vécu l' âge d' or du foot offensif avec des joueurs comme Cruyff, nous voici revenus à une certaine forme de catenaccio, et ça, c' est pas une bonne nouvelle pour le beau jeu et le spectacle...N' y a t' il que des Messi pour dynamiter les jeux ultra-défensifs ? J' espère que non, et que cet EURO 2016 me rassurera sur ce point...

4. On apprend au jeu d' échecs que face à un adversaire plus faible il faut savoir rester rigoureux et s' appliquer en ne menant pas d' attaques approximatives.Cette règle s' applique aussi au foot...Les anglais vont sans doute se mordre les doigts s' ils revoient la première mi-temps où il y a eu beaucoup d' énergie de dépensé, beaucoup d' offensives lancées mais pas forcément toute l' application nécessaire pour mener à terme une attaque.

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans euro 2016 football russie Angleterre
commenter cet article