Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 07:32

Bonjour les amis,

Je suis souvent frappé par l' aveuglement de nombre de mes concitoyens.

Les récents attentats de Barcelone et de Cambrills m' en ont offert encore une triste illustration cette semaine.

Je vois des victimes qui se mettent du côté de leurs bourreaux et une gauche bisounours qui ne veut pas admettre que l' intégrisme religieux a acquis une dynamique propre qui ne peut que semer mort et destruction si on reste les bras croisés.J' en vois encore qui osent affirmer que les attentats n' ont rien à voir avec la religion ( même si on a bien compris qu' il s' agit de l' une des formes les plus radicales de cette même religion).Une partie de la gauche anti-capitaliste ne veut pas voir qu' avec les radicaux nous aurons toujours tort de toutes façons,quoi qu' on fasse, pas plus qu' elle ne veut voir que les intégristes haïssent notre modèle social basé sur la liberté individuelle.

Que nous ayons de bonnes ou de mauvaises politiques d' intégration  est bien égal aux yeux des intégristes.Avec eux, tous les modèles sont en échec, le français, l' anglais, l' espagnol,le suédois, le finlandais, etc...

En ce moment, un seul discours prévaut: celui de ne pas tomber dans le piège de la haine...

Alors, je suis bien d' accord pour ne pas pointer du doigt une communauté entière, mais  j' aimerais rappeler qu' il existe une fraction radicale très minoritaire mais extrêmement dangereuse: c' est bien un imam qui a conditionné les esprits faibles des terroristes qui ont commis les attentats suicide de Barcelone et de Cambrills. C' est un imam ( radical, certes...et donc minoritaire) qui a su transformer par exemple un jeune ado de 17 ans, paumé et désoeuvré, en terroriste.

Certains me disent que tous nos problèmes sont dus à la crise, au chômage et à la discrimination à l' embauche des immigrés.

Alors là, mes amis, je leur réponds que si on attend d' enrayer le chômage pour mettre en échec le terrorisme, nous sommes déjà tous morts, vous et moi...Le chômage fait partie intégrante de nos sociétés libérales et les progrès de la robotisation vont accentuer cette tendance.C' est déjà prévu, calculé, quantifié...

En Espagne, il y a 42 % de chômage chez les jeunes.Ce pays ne peut offrir du travail à sa propre jeunesse, et même si cette situation s' arrange un peu à l' avenir, le niveau de chômage restera de toutes façons très élevé.

Alors, si on accepte, dans un tel contexte, d' accueillir des nouveaux flux de migrants à qui on n' a pas les moyens d' offrir une situation décente et digne, ça devient de l' irresponsabilité pure et simple.Nous avons un devoir de solidarité, de ne pas laisser les gens mourir ou se noyer en Méditerranée...mais nous n' avons pas les moyens de leur offrir ce que nous n' avons pas pour nous-mêmes, sous peine de prendre le risque de fabriquer des ghettos pleins de jeunes gens frustrés et sans aucunes perspectives qui seront ensuite des réservoirs naturels de futurs kamikazes potentiels au service de groupes extrêmistes.

Je passerai rapidement sur le fait que de nombreux terroristes, notamment en France et en Belgique, bénéficiaient de situations professionnelles stables et bien rémunérées.

Passons maintenant aux sempiternelles reproches faits à l' homme blanc impérialiste,méchant capitaliste, exploiteur, vendeurs d' armes, finançant les guerres dans le tiers-monde.Bien sûr que nous devons balayer devant notre porte et que avons des responsabilités parfois très lourdes mais ce n' est pas le cas de tous les pays qui sont quand même victimes d' attentats.

Je ne prendrai que quelques exemples: les suédois ont rompu toute collaboration technologique en matière d' armement avec l' Arabie Saoudite à cause de leurs liens avec certains groupes extrêmistes. Cela n' a pas empêché l' attentat de Stockholm.

Les danois ou les finlandais ne sont sur aucun théâtre d' opération à l' étranger, mais eux aussi ont eu à subir des attentats.

Même l' Australie qui est assez éloignée de tout foyer de tensions internationales est victime d' attentats.

Donc pendant qu' on spécule sur les faux motifs qui expliqueraient les actions terroristes sur nos territoires, l' intégrisme prospère allègrement.Les experts nous disent tous que la situation en Europe va empirer, que nous sommes installés durablement dans une dynamique qui produira des attentats de forme régulière.Toutes les x semaines, nous aurons un massacre des innocents.En fait, nous y sommes déjà...Il n' y a que les aveugles qui ne s' en sont pas rendus compte .

Hier les manifestants de Barcelone criaient " Vous ne nous faites pas peur " mais les terroristes s' en moquent bien...la prochaine cible sera ailleurs, quelque part, dans n' importe quelle autre grande ville européenne.Au contraire, la grande mobilisation citoyenne de rejet de leur barbarie alimente leur soif de projection médiatique.

Passons enfin aux mesures de surveillance accrues que nous promettent les gouvernants pour nous protéger davantage.A chaque fois qu' il y a de nouvelles propositions, des voix s' élèvent pour crier aux atteintes à nos libertés individuelles.A toutes ces personnes, j' ai juste envie de répliquer que la première des libertés,la plus fondamentale de toutes, c' est celle de rester en vie.

Moralité: le terrorisme radical est un problème grave en soi, infiniment compliqué à résoudre, mais si,en plus, on considère le nombre de soutiens implicites ou explicites dont il dispose au sein de nos sociétés, le problème devient pratiquement insoluble.

 

 

 

 

Aveuglements...
Repost 0
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 16:18

Mes amis, les bras m' en tombent.Le ch' ti de naissance que je suis a encore du mal à croire les nouvelles qui viennent de tomber sur son PC...L' une des plus grandes manifestations populaires du Nord de la France qui attire des millions de personnes va être annulée...Une manifestation dont la tradition remonte au Moyen-âge.

Les terroristes n 'ont rien gagné mais ont malheureusement réussi à nous gâcher la fête...

Il semblerait que garantir la sécurité de la Braderie en 2016 ressemble à une espèce de mission impossible.

Je ne critiquerai pas une décision guidée par la sagesse...On ne peut pas jouer avec la sécurité de nos concitoyens.

Je préfère qu' une fête soit annulée plutôt que de déployer une armée entière pour ne finalement pas en garantir la sécurité.

Je n' ose imaginer les avalanches de critiques que cette décision va soulever.Nombreux seront ceux qui y verront une manipulation politique pleine d' arrière-pensées....

Ce choix risque encore de nous diviser davantage.

L' heure n' est pas aux polémiques internes qui ne font que réconforter et renforcer nos ennemis.

On les emmerde !

On organisera une nouvelle Braderie dès que nous pourrons offrir à nos concitoyens un cadre de liberté non hyper militarisé .

Je ne critiquerai pas une décision guidée par la sagesse...
Repost 0
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 09:37

Bonjour les amis,

Bien que vivant à l' étranger et loin du drame qui a frappé la ville de Nice j' ai toujours autant de mal à émerger de ce cauchemar...

J' ai du mal à accepter des expressions du genre: " La vie reprend"...Non, la vie ne reprend pas.Il y a des enfoirés qui ont décidé de nous pourrir la vie sur notre belle planète , et pour l' instant, je n' entrevois pas de vraie solution...Je ne cesse de ruminer amèrement.

J' ai écouté les paroles du Président de la République venu nous expliquer qu' il allait faire appel aux forces de réserves de la gendarmerie.

Je ne crois plus du tout à cette stratégie, et pour une raison simple.

Ce sont les terroristes qui choisissent les cibles, le jour et l' heure.Et si un site est sécurisé, il leur suffit d' en choisir d' autres qui ne le sont pas...Ce n' est pas le choix qui manque.

Vivant en Espagne où nous avons été victime du plus terrible attentat qui soit sur le sol européen avec 190 victimes à Madrid le 11 Mars 2004, je ne peux m' empêcher de penser que les autorités espagnoles ont réagi différemment par rapport aux autorités françaises .Il n' y a pas eu d' état d' exception décrété ni de déploiement de forces armées sur tout le territoire.

Les espagnols qui ont l' expérience de la lutte contre le terrorisme avec l' ETA qui a fait des millers de victimes, ont préféré aborder le problème en renforçant les moyens de surveillance de la police et des services de sécurité et d' intelligence de l' Etat....mais sans gesticulations inutiles et spectaculaires qui ne rassurent pas spécialement le citoyen lambda qui comprend bien que les déploiements ostentatoires sont plus là pour la galerie qu' autre chose.

Ils n' ont pas fait l' honneur de donner aux terroristes un statut qu' ils ne méritent pas en changeant leurs habitudes ou en leur montrant que ceux-ci avaient réussi à créer un climat de guerre.

Le récent attentat de Nice semble être l' acte d' une personne isolée oeuvrant sous la franchise de Daesh.C' est probablement, à l' heure où j' écris ces lignes, un attentat d' inspiration islamique mais pas un attentat préparé par l' organisation criminelle...

Dans ce contexte, et considérant le profil de l' auteur de l' attentat, je ne comprends pas en quoi l' appel aux forces de réserve va changer quoi que ce soit à la donne initiale du problème posé.

Toute la sécurité va passer par la détection et le suivi des individus dangereux potentiellement capables de passer à l' acte.

Tout le problème à résoudre sera d' augmenter notre capacité d' anticipation, et nous comprenons bien que le cas de l'attentat de Nice était extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible à prévoir.

J' aurais préféré entendre le Président de la République nous expliquer que l' Etat Français allait renforcer ses moyens de surveillance et de suivi d' individus suspects, et ses services d' intelligence comme l' on fait les espagnols.

Mais, franchement,je ne vois pas en quoi l' appel aux forces de réserves va amener quoi que ce soit de plus dans la prévention et la détection d' attentats commis par des loups solitaires.

Par contre les terroristes pourront considérer que cet appel aux forces de réserve est une forme de victoire .

Finalement, je vois bien les inconvénients de la décision du Président sans y voir de réel avantage.

Il serait peut-être temps de revenir à des choix comme ceux des espagnols et de concentrer nos forces sur le renfort des moyens mis à dispositions de nos services d' intelligence.J' imagine que la France a déjà consacré d' énormes moyens à cet aspect de la prévention mais c' est surtout celui-ci qu' il faut encore renforcer.

Lutte contre le terrorisme: l' exemple espagnol

PS:

Par ailleurs,et en marge du thème de ce billet,je crois que les imams wahabbistes ne sont pas complètement interdits en France car ils ne prêchent pas directement et ouvertement pour la violence, mais tout le monde sait bien que le wahabbisme qui vient d' Arabie Saoudite est la version la plus dure et la plus intolérante de l' islam.C' est en fait le dernier pas avant le passage à l' Islam radical.Il faudrait sans doute avoir une réflexion et prohiber l' expression de cette variante de l' Islam sur notre territoire.

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans nice attentats terrorisme
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 08:43

Bonjour les amis,

On commence à se réveiller de l' horreur des attentats de Bruxelles, et certaines conclusions s' imposent d' elles-mêmes.

Premier exemple.Que nous apprennent le pedigree des auteurs des attentats ?

On apprend qu' Ibrahim El Bakraoui a été condamné pour une attaque de succursale bancaire bruxelloise durant la quelle il a tiré sur un policier et pour laquelle il a été condamné à une peine de 9 ans de prison en 2010....Or, nous sommes en 2016...Je ne vais pas vous faire un petit cours d' arithmétique élémentaire mais 2010 + 9 = 2019...!!!

Loin de moi l' idée de remettre en cause les réductions de peines qui sont des dispositions légales prononcées par les juges, mais force est de constater que celles-ci doivent être accompagnées d' un suivi sérieux.Ces personnes doivent rester localisables à n' importe quel moment, et par ailleurs, elles ne doivent pas bénéficier ( au moins jusqu' à la fin de la première peine prononcée) de la liberté de se mouvoir sans autorisation préalable de la part des autorités.Les Etats ne peuvent perdre la pìste de leurs pires criminels aussi facilement.

L' une des premières conclusions qui s' imposent c' est que les terroristes utilisent très bien l' espace de liberté que les européens se sont donnés pour le mettre en danger.

Je compare le terrorisme parfois à un virus qui envahit de manière latente un organisme jusqu' au jour où il passe à l' attaque.Pour certains virus il existe des vaccins mais pour d' autres c' est plus compliqué, mais une chose est sûre: il vaut mieux prévenir que guérir.

Par ailleurs, il y a une phrase de Lénine qui m' a toujours marqué.Il avait dit, à propos des capitalistes: " Ils nous vendront la corde pour les pendre"...

Comment ne pas appliquer ce principe à ce qui nous arrive, et penser que la liberté et les garanties que nous offrons à chaque citoyen pourraient se convertir en outils indispensables avec lesquels on nous ferait creuser notre propre tombe.

J' imagine déjà d' ici toute la gauche bisounours médiapartiste lever les bras au ciel.

Fasciste ! Néo-vichyste ! Extrême-droitiste ! Fossoyeur des libertés !

A tous ceux prêts à défendre les droits des criminels, qu' ils soient potentiels ou déjà avérés, je répondrai que nous nous soumettons tous, de bon gré, à des contrôles et à des fouilles dans tous les endroits sensibles et que nous avons déjà perdu une part de notre liberté sans rechigner au nom du simple bon sens. Avant d' être libre il faut commencer par rester en vie...

J' ai entendu hier Manuel Valls plaider pour un fichier européen PNR pour contrôler les déplacements, notamment aériens, des criminels au sein de l' espace Schengen, et je suis sidéré d' apprendre que ce fichier n' est pas déjà en place depuis belle lurette.Et vous savez pourquoi, les amis ?...parce que ce fichier "inquiète" une partie de la gauche, au nom des défenses des libertés...

Les agents du FBI,de la CIA, du KGB ou du MOSSAD doivent vraiment nous prendre pour des guignols...Ils doivent penser que , le temps que nous nous mettions d' accord, et que nous partagions efficacement nos informations sur les criminels qui se déplacent dans notre espace , ceux-ci ont mille fois le temps de perpétrer les pires atrocités imaginables.

Pour eux on doit vraiment être des enfants de choeur...

PS: je viens de découvrir cette petite déclaration d' Hillary Clinton qui appuie une peu plus là où ça fait mal....

Aujourd'hui, de nombreux pays européens ne s'alertent pas entre eux quand ils arrêtent un suspect jihadiste à leur frontière, ou quand un passeport est volé", a-t-elle déploré. "Et l'Union européenne ne cesse de repousser le vote pour partager les données des voyageurs aériens", a-t-elle noté en parlant du fichier PNR, le registre commun sur lequel les eurodéputés pourraient voter en avril, après des années de controverses.

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans attentats sécurité Europe
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 06:51

Les enquêteurs de la sous-direction antiterroriste (SDAT) ont eu 6 jours pour se laisser convaincre ou pas...

Résultat des votes:les enquêteurs pensent qu' il bluffe et l' ont incarcéré...

Pourtant toute la France est témoin et a entendu cet argument de poids imparable:

" Si je savais vous croyez que je les aurais hébergés ?

Coup de théâtre incroyable ! Il ne les a pas convaincu...Bin ça alors !!!

Repost 0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 09:58

Je sais,je sais, on va encore me dire: " Ne faisons pas d' amalgame ! "
Et pourtant, l' un des tueurs du Bataclan était un petit délinquant français d' origine algérienne qui s' est radicalisé dans NOS prisons...Une partie IMPORTANTE du problème est donc CHEZ NOUS.L' ennemi est à l' intérieur et nous l' alimentons avant qu' il ne finisse par mordre la main qui l' a nourri..Va quand même falloir réfléchir sérieusement de quelle manière on pense se prémunir de tout ça.
Nous sommes en guerre paraît-il ? contre quoi ? contre l' islamisme radical ?..et bien dans ce cas nous avons un ennemi intérieur contre lequel il faut nous défendre...et aux grands maux il faut des grands moyens...
J' attends avec impatience de savoir de quelle manière on pense régler le problème de ceux qui vont s' instruire en Syrie ou en Irak et qui reviennent perpétrer des attentats chez nous...Ou alors, si nous sommes débordés, il faut être honnête et il faut le dire...J' ai cru comprendre que les services d' intelligence laissaient filtrer qu' ils ne peuvent plus affronter la tâche de surveillance qui est la leur...trop de monde à surveiller parait-il....Je crois que l' heure des comptes est venue et qu' il va falloir remettre toutes les cartes sur table et se donner les vrais moyens de notre sécurité même si elle va coûter très cher.

Les questions qui fâchent...

C' est le moment de poser toutes les questions.

Nous sommes en guerre contre le terrorisme mais nous continuons de commercer avec des pays comme l' Arabie Saoudite et le Qatar qui le soutiennent.

Les 126 victimes innocentes de Paris sont-elles le prix à payer de nos errements et de nos stratégies et alliances aventureuses, perverses et coupables ?

Le temps de la consternation est passé et l' heure des comptes et de la colère a sonné.Ces attentats seront peut-être ceux de la discorde...Les partis politiques et les responsables devront se définir plus clairement..

Que fait-on en Syrie et pourquoi ? Si nous luttons contre l' Islam radical pourquoi continuons-nous de commercer avec des pays complices? Pourquoi n' y a t' il aucune volonté internationale de construire un front anti-terroriste de la même manière qu' il y a eu par le passé un front antinazi ?

Voila de belles questions sur lesquelles pourront deviser Obama et les principaux dirigeants européens lors du prochain sommet du G-20 en Turquie...

Repost 0