Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 07:16

Les espagnols pourtant habitués ces dernières années à une avalanche de scandales ont assisté à une scène surréaliste cette semaine, avec l' arrestation provisoire de Rodrigo Rato, ex-patron du FMI avant l' ère DSK,et ex-ministre des finances auteur du " miracle" économique espagnol sous le gouvernement d' Aznar.De quoi est-il accusé exactement ?

De fraude fiscale et d' organisation de fuites de capitaux à travers un entrelac compliqué de sociétés écrans.L' opinion espagnole a appris que Rato avait bénéficié de l' amnistie fiscale de 2012 de l' actuel ministre Montoro pour permettre aux mauvais citoyens espagnols qui cachaient leur argent à l' étranger de le " régulariser".L' enquête tentera de déterminer si ces capitaux cachés en dehors d' Espagne étaient d' origine frauduleuse ou pas...

Ce qui est effarant dans cette histoire pour ceux qui connaissent la vie politique espagnole, c' est que Rato fustigeait les fraudeurs à l' époque où il était dans l' opposition.C' était son cheval de bataille.Il n' arrêtait pas d' attaquer les socialistes et de les accuser de corruption.Il venait donner des leçons de bonne conduite et de responsabilité citoyenne , notamment en matière fiscale...et c' est bien lui qui a été arrêté ( puis remis en liberté) jeudi dernier et dont on sait qu' il a été un gros fraudeur.

Par ailleurs, ce mégascandale est le point d' orgue d' une descente aux enfers car on sait aujourd' hui grâce à un rapport interne du FMI que Rato a été un directeur particulièrement incompétent qui n' a rien anticipé de la crise de 2008.Sa démission du FMI a été présentée comme une décision personnelle mais elle a été probablement provoquée par sa légèreté et par son incompétence.A cause de sa médiocrité, il est peu probable que l' Espagne se voit confier de nouveau une telle présidence.

Ensuite, il y a eu l' énorme scandale de Bankia dont il s' est vu confier la gestion et qui a accumulé jusqu' à 20 milliards d' euros de perte et qui a dû bénéficier d' un plan de sauvetage de l' Etat espagnol, Etat espagnol lui même sauvé par un plan de sauvetage de 100 milliards d' euros de la troika...Bankia a par ailleurs ruiné des dizaines de milliers de petits épargnants qui ont perdu leurs économies dans des produits toxiques appelés " preferentes"...des dizaines de milliers de personnes qui ne savent pas comment elles pourront passer leur retraite ( c' est peut-être là le plus gros scandale espagnol de tous les temps).Ces affaires sont en jugement en ce moment...

Ajouter à cette affaire, un autre scandale qui vient se superposer qui est celui des cartes bancaires Black où, pour la première fois de l' histoire, des banquiers organisent le vol de leur propre banque grâce à ces cartes qui permettaient de retirer de l' argent de manière non déclarée et de faire passer les quantités en pertes et profits.Rato a "tiré" allègrement sur ces cartes jusqu' au dernier jour de sa présidence, notamment dans un club-bar du sud de l' Espagne pendant 3 jours d' affilée ( les sommes d' argent et les horaires de consommation indiquent qu' il ne pouvait s' agir difficilement que de boissons consommées...je laisse au lecteur imaginer le genre de services facturables dans ce genre d' établissements)...Et tout ça, sur le dos des petits épargnants ! Pas le moindre signe de vergogne, d' éthique ou de déontologie chez Rodrigo Rato !!!

Ne reste plus que de parler du miracle économique espagnol qui aurait été une de ses rares médailles.Aujourd' hui on sait que sous l' action de Rato l' Espagne a créé l' une des plus grandes bulles immobilières de la planète provoquant une dette presque impossible à rembourser...

Voilà ! après les scandales de Bárcenas, de la trame Gürtel, de l' opération Punica,de l' infante, et un long etc...on a envie de crier:

STOOOOOOOP ! N' EN JETEZ PLUS !

Enfin, cette crise provoquée par l' une des figures de proue du parti au pouvoir , le PP, arrive juste un mois avant les élections municipales et autonomiques.Voila donc la tempête parfaite qui s' approche....

Rodrigo Rato : chute d’ un ex-patron du FMI

Sources:

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans FMI Banques Espagne
commenter cet article