Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 09:52

Bonjour les amis,

Miguel Blesa,le banquier le plus detesté d' Espagne s' est suicidé hier en utilisant une  de ses nombreuses armes de chasse.

Je vous avais parlé de cette personnalité emblématique du pseudo-miracle économique espagnol des années 2000.

Blesa avait été mêlé à plusieurs scandales dont celui des cartes blacks dont j' avais fait un billet en 2014.

Mais pour me suivre lisez d' abord ce que j' écrivais dans ces années-là.

Depuis l' explosion du scandale BANKIA et la ruine de dizaines de milliers de petits épargnants Miguel Blesa était devenu le banquier le plus haï du pays.Il ne pouvait plus sortir dans la rue sans se faire huer.

Il était en liberté provisoire sous une caution de 2,5 millions d' euros mais devait entrer en prison en août de cette année pour purger une première peine de 6 ans,en attendant le jugement d' autres affaires de corruption...

 

Alors, bien évidemment, je respecte le choix d' un homme qui a pris une décision aussi tragique et aussi la douleur de sa famille.

Mais vous pouvez facilement imaginer que ce suicide laisse à toute la citoyenneté espagnole un goût très amer.

Durant toutes les années qui ont suivi le scandale de Bankia Miguel Blesa n' a jamais voulu reconnaître sa responsabilité.Il s' est toujours déclaré innocent.Il s' est dit victime de juges qui n' étaient pas impartiaux.

Il faut rappeler que le premier juge Elpidio  Silva qui l' avait envoyé 15 jours en prison à Soto del Real, avait été dessaisi du dossier, puis inhabilité.

Mais ce qui est vraiment regrettable c' est que Blesa, emblématique de tout un système qui a amené l' Espagne au bord du gouffre financier, se soit finalement défilé alors qu' il lui restait à raconter tant de choses importantes pour notre société.

On aurait tellement aimé que le banquier ne s' enferme pas dans son orgueil et qu' il fasse amende honorable et acte de rédemption, qu' il nous explique lui-même le mécanisme qui fait qu' une grande banque puisse partir à la dérive et créer un grand gouffre financier sans qu' aucun système d' alarme ou de sécurité n' y mette fin.

Car c' est quand même ça, l' un des énormes problèmes soulevés par le scandale BANKIA qui est l' une des affaires d' escroquerie les plus énormes et immorales qui soient.

Rappelons l' affaire qui est la plus grave de toutes, l' affaire des " preferentes".

A partir de 2004 cette banque ( qui s' appelait encore Caja Madrid) va émettre des" actions préférentielles" pour ses clients avec de meilleurs rendements que les produits financiers habituels.Mais le cours de l' action se basait sur des comptes et des bilans de la Banque complètement bidonnés.Il s' agissait donc d' une arnaque en bonne et due forme.Des milliers de petits épargnants et retraités qui croyaient investir dans des produits sûrs ont perdu les économies de toute une vie, car leurs actions n' ont plus rien valu dès que le pot aux roses a été découvert.

Pire ! La technique de vente de ces preferentes était frauduleuse car souvent les agents bancaires les vendaient à leurs clients naïfs et peu informés en leur faisant croire qu' il s' agissait de produits à taux garanti, alors qu' il s' agissait d' actions qui pouvaient monter ou baisser comme celles de n' importe société cotée en bourse:les petits retraités confiants croyaient avoir placé leurs économies sur des plans à taux fixe garanti, alors qu' en réalité ils jouaient en bourse comme n' importe quel spéculateur ( mais sans le savoir et sans avoir été correctement informé).

La valeur de l' action dépendait des bilans et des bénéfices dégagés par la banque.Dès que tout le monde a su que la banque avait un  trou de 24 milliards d' euros, l' action s' est effondrée et n' a plus rien valu.Il s' agissait donc bien d' une escroquerie.

OUI VOUS M AVEZ BIEN LU ET JE LE RÉÉCRIS: une Banque ( troisième banque d' Espagne) qui présentait des bilans théoriquement bénéficiaires avait en réalité  un déficit de 24 milliards d' euros ( j' ai écrit milliards et pas millions !!!).

Notez au passage, que toutes ces émissions de preferentes se sont effectuées au nez et à la barbe des contrôleurs de la banque d'Espagne, dont on se demande bien ce qu' ils contrôlaient vu l' énormité de la fraude. Aujourd' hui on sait que certains inspecteurs avaient tiré la sonnette d' alarme et que leurs rapports ont été ignorés, enterrés par leurs supérieurs hiérarchiques...

Donc une telle escroquerie n' a pu se faire qu' en tissant un réseau dense de complicités, et il se trouve que hier, celui qui chapeautait tout le système s' est donné la mort, alors qu' il avait tellement de choses importantes à raconter pour le bien de la société, pour que de telles infamies ne se reproduisent plus jamais, pour que les citoyens comprennent vraiment comment fonctionnent certaines malversations bancaires.

Quel dommage !

L' affaire Blesa c' est aussi le procès de tout une mythologie dangereuse de l' argent facile qui a été propagée par les milieux libéraux dans les années 2000.

Il est très probable que Miguel Blesa quand il était au faîte de sa gloire, et qu' il connaissait déjà l' importance du gouffre financier qu' il avait créé,pensait qu' il retomberait sur ses pattes, que l' évolution du marché en perpétuelle croissance permettrait de masquer la situation réelle de son groupe.Il pensait s' en tirer par une éternelle fuite en avant.La crise financière internationale des subprimes en 2007  a tout fait voler en éclats. La bulle immobilière espagnole a explosé, et tout le monde est retombé sur terre et s' est rendu compte que nous avions été gouvernés par des irresponsables dilapidant des sommes folles et des richesses qui n' avaient jamais été créées.

Il ne restait plus qu' à faire appel en 2012 à un plan de sauvetage de la Banque centrale européenne et à faire payer aux contribuables les frais d' une mauvaise gestion délirante et d' une corruption systémique.Sur les 120 milliards que demandera l' Espagne à la BCE, 24 ont été destinés à renflouer BANKIA.

 

 

 

 

Suicide du banquier le plus detesté  d' Espagne...

PS: Rodrigo Rato, ex-directeur du FMI, qui fut le successeur de Blesa, et qui organisa l' entrée en bourse de BANKIA en présentant lui-aussi des faux bilans, est pour l' instant en liberté , et risque 4 ans et demi de prison pour son implication dans l' affaire des cartes black....mais moi, ça me fait sourire tristement.En effet, les cartes black c' est une centaine de millions d' euros déviés illégalement...C' est des cacahuètes à côté de l' énormité de la fraude commise en maquillant les comptes de BANKIA pour son entrée en bourse. Pas la peine d' être un grand expert en économie pour comprendre que 100 millions c' est pas grand-chose à côté de 24 milliards...On n' est plus du tout dans la même catégorie de malversation !

 

Repost 0
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 08:34

Bonjour les amis,

Les révélations parues simultanément dans plusieurs grands médias européens sous le titre FOOTBALL LEAKS démontrent , une fois de plus, que le milieu du football professionnel est intimement lié à la pratique de l' évasion fiscale.

Beaucoup de noms de champions circulent dans cette affaire dont ceux de Pogba, de Falcao, de Di Maria, de Pepe et...et..et..celui de  Ronaldo, l' inénarrable CR7

 

 

Je ne vais pas entrer dans le détail des explications techniques au sujet des petits malins comme l' agent portugais Jorge Mendes qui savent faire des montages financiers de sociétés opaques qui se terminent tous avec des comptes dans les îles vierges, Caïman ou au Panama...

Pour nous, en Espagne, cette affaire FOOTBALL LEAKS c' est un peu la cerise sur le gâteau, car elle vient après les affaires de Messi et de Neymar, qui eux aussi ont des comptes TRES LOURDS à rendre à la justice et au fisc espagnol.

Bref, en un mot comme en mille, à chaque fois qu' on regarde le JT espagnol on voit des stars du foot dans un nouvel épisode qui n' a plus grand chose à voir avec le sport.D' ailleurs, au train où vont les choses dans la rubrique sport, ils vont bientôt pouvoir ouvrir une sous-rubrique intitulée " affaires judiciaires liées à l' évasion fiscale".

Sachez que le coup d' envoi  de l' évasion fiscale à grande échelle en Espagne a été donné par l' anglais David Beckham qui ne voulait pas payer " trop" d' impôts chez nous et qui a bénéficié en 2004 d' un régime spécial sous le gouvernement d' Aznar au travers d' une loi faite sur mesure dite BECKHAM justement à laquelle s' accrocheront ensuite nombre d' autres champions étrangers. 

 

Alors, je ne vais pas vous embêter avec les explications financières sans intérêt.Même si la loi Beckham a été supprimée et que les footballeurs sont soumis maintenant au même régime fiscal que les simples citoyens, l' argent sait trouver d' autres chemins pour ne pas contribuer au bien-être social de toute la collectivité, notamment grâce aux petits malins comme l' agent portugais Jorge Mendès, le monsieur 10% du gratin footballistique international ( il prend 10 à 15 % sur tous ses services rendus...).

Le foot, et le sport en général, sont toujours érigés comme des exemples à suivre pour la jeunesse...

Bin là, comme exemple, on fait mieux !...Que voient tous les jours nos chers petits à la télé ?

Et bien ils voient des champions qu' ils admirent se comporter comme des rats hyper égoïstes qui ne veulent pas participer au système contributif qui fonde notre bien-être social à tous.

Non, ces champions ne veulent pas payer chez nous leurs impôts grâce auxquels on peut construire des hôpitaux, des écoles, etc...

Non, ils veulent tout pour eux, et rien pour les autres...Ils se gagnent la sympathie de certaines personnes en jouant sur le fait que nombres d' entre elles se comporteraient comme eux si elles gagnaient autant d' argent.Le genre de raisonnement suivant:

" Ne me critiquez pas car si vous étiez à ma place, vous feriez pareil..."

Et voilà, comment se crée une vraie culture de l' INCIVISME .

Il y a aussi un autre message OCCULTE qui est véhiculé par ces champions.

Seules valent les performances et elles donnent tous les droits.

Avec mon fric, je me paierai les meilleurs avocats et les meilleurs assesseurs financiers et je me sortirai de toutes les embrouilles.

L' argent est ROI.C' est le triomphe du cynisme.Nous sommes en pleine logique économique libérale.

Et c' est avec de tels modèles qu' on veut former une citoyenneté responsable,juste et solidaire ?

Pour terminer ,je vous mets en lien une explication de 3 minutes ( en espagnol et sous-titré espagnol) de Marta Flich qui est économiste et actrice.

ÇA VAUT VRAIMENT LE DETOUR !

C' est à mourir de rire. Marta Flich résume avec ironie et avec un humour dévastateur les explications que je viens de vous faire.Elle nous fait un vrai sketche à la Bedos

Même si vous ne comprenez pas très bien l' espagnol, essayez de piger ce qu' elle raconte, ça ne dure que 3 minutes et c' est sous-titré ...

Au passage, vous pourrez apprécier son excellent accent espagnol.Une vraie leçon de bonne diction...Je l' adore !

Ecoutez de quelle manière elle charrie Beckham qui ne voulait pas payer " trop" d' impôts en imitant son accent d' anglais tentant de dire 3 mots d' espagnol...à 45 secondes sur la vidéo.

Son sketche est construit en jouant à fond sur le second degré et sur une fausse ingénuité de l' interlocutrice.Le genre.Moi je suis sûr que CR7 est un mec bien et que tout ça va s' arranger...Pourquoi il paierait pas d' impôts d ' abord ? Hein ? 

Evidemment, tout en semblant le défendre, elle balance tellement d' éléments à charge qu' elle  le démolit ! Mis en pièces le CR7 ! Le CR7 et tous ses petits copains du même acabit... 

Repost 0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 18:38

Bonjour les amis,

L' Hatem vient de m' envoyer un article paru sur 20 MINUTES qui parle d' une enseignante américaine qui a été renvoyée après avoir fait passer à ses élèves un examen de mathématiques avec des problèmes "très particuliers" que je vous laisse découvrir sur le lien ci-dessous.

C' est plein d' humoir noir, bien évidemment, et la connotation raciste des énoncés où les protagonistes sont des délinquants avec des noms afro-américains ou hispanos a fait que l' enseignante ne pouvait qu' être immédiatement limogée.

Par ailleurs, celle-ci avait repris des blagues qui circulaient auparavant.D' ailleurs, d' autres se sont fait virer avant elle pour le même motif.

Même Donald Trump n' a pas osé voler à son secours.C' est dire !

Malgré tout, si j' avais un conseil à donner à cette enseignante, ce serait de lui dire que la prochaine fois qu' elle veut se faire virer, elle pourrait essayer de s' attaquer à du plus gros gibier et aux délinquants financiers de haute volée qui empochent des milliards et qui ne risquent rien.

Là, ça aurait vraiment de la gueule !

Elle pourrait faire des problèmes arithmétiques basés sur les bénéfices obtenus par les grands fraudeurs fiscaux,les banquiers qui blanchissent l' argent des mafias de toutes sortes, les spéculateurs indélicats qui n' hésitent pas à affamer certaines contrées du monde,les marchands d' armes, les politiciens qui accusent des pays et leur déclarent la guerre sans éléments de preuves , et qui ont par ailleurs, et en même temps, des intérêts dans des sociétés d' armement ou de mercenaires.

Qu' elle se mette en contact avec moi, et je lui enverrai un certain nombre d' énoncés pas piqués des hannetons...Ou alors, qu' elle lise n' importe quel bouquin de Noam Chomsky, et elle aura plein d' idées de problèmes mathématiques super interessants...

Bernard Madoff qui a créé une des plus grandes fraudes du XX ème siècle basée sur un système pyramidal de type Ponzi

Bernard Madoff qui a créé une des plus grandes fraudes du XX ème siècle basée sur un système pyramidal de type Ponzi

Repost 0
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 06:48

Bonjour les amis.

Tous les jours, nous avons droit à une nouvelle liste de noms de personnes du monde des affaires, de la politique, du sport et des arts qui ont ouvert des comptes off-shore au Panama dans le but de ne pas payer d' impôts.En Espagne les Panama papers ont déjà fait pas mal de victimes, et on en n' est qu' au début.Ça va continuer, encore, et encore, comme dit la chanson....

C' est l' occasion de rappeller que les Etats-Unis, toujours si prompts à jouer les gendarmes internationaux ne sont pas les mieux placés pour donner des leçons de morale à qui que ce soit puisqu' ils offrent, eux-aussi, de grandes facilités aux fraudeurs dans certains de leurs Etats comme Le Dakota du Sud,le Nevada ou le Delaware.

Le Delaware: un paradis fiscal à 170 km de Washington...

Lisez cet article du Figaro datant de Juin 2015 qui rappelle que tout le gratin international de la finance a sa petite boîte aux lettres au Delaware...Lisez attentivement cet article car , à la fin de la lecture, vous aurez du mal à faire la différence entre cet Etat, et les autres paradis fiscaux qui peuplent les Caraïbes.

Apparemment, vous pouvez ouvrir un compte au Delaware qui vous permet de ne pas donner le nom du vrai bénéficiaire, un compte qui permet d' offrir exactement les mêmes services que ceux que désiraient les fraudeurs qui ont utilisés les services panaméens.

On apprend dans cet article qu' aucun Etat américain n' entre dans la liste noire de paradis fiscaux de l' Union Européenne alors que cette liste contient les îles anglo-normandes, le Liechtenstein ou Monaco...

Alors, moi qui suis complètement étranger au monde des affaires, je trouve qu' on se fiche vraiment de notre poire, que tout ça est un grand jeu planétaire de dupes,un énorme et vulgaire foutage de gueule international et en 3 D.Comment peut-on à la fois définir des règles et des obligations aux banques de chaque pays pour éviter la fraude fiscale et le blanchiment d' argent, et laisser 5 ou 6 places financières au coeur des Etats-Unis ( qui devraient théoriquement être LA RÉFÉRENCE en matière de bonnes moeurs financières) faire exactement le contraire dans le but d' attirer tout l' argent occulte de la planète ?

Et puis surtout, de nombreuses questions s' imposent:

Pourquoi ne profite t' on pas en Europe de l' énorme écho médiatique de l'affaire Panama Papers pour pointer du doigt tous les paradis fiscaux ?...Pourquoi ne pas élargir la liste noire ?

Pourquoi l' UE ne fait-elle pas pression sur les Etats-Unis et pourquoi certaines places financières sont apparemment inattaquables ?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche