Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 15:49

Bonjour les amis,

Ça y' est ! La justice a tranché dans le cas de l' affaire NOOS !!!

 

Vous avez bien compris.L' infante Christine EST ABSOUTE !

Sa ligne de défense consistant à dire et à répéter qu' elle ne savait pas, qu' elle ne se souvenait plus a été finalement " payante".

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/article-l-infante-cristina-face-a-son-juge-je-ne-sais-pas-je-ne-me-rappelle-plus-122471236.html

Je ne peux commenter une décision de justice, alors je ne commenterai pas celle-ci.Je témoignerai simplement du fait que , ce matin, en salle des profs, lorsque nous avons appris cette décision qui n' a surpris personne, ça a été la grosse esclaffade.

Il y avait beaucoup de pffff dans l' assistance ! Pas de commentaires inutiles.On se comprenait sans mot dire ( et sans maudire non plus)...Tout était dans les regards  et dans le non-dit.Personne n' en pensait pas moins.

Les espagnols ont le sens de l' humour et de la dérision, et ne se faisaient guère d' illusion sur les probabilités qu' une infante d' Espagne puisse mettre les pieds en prison.

Certaines personnalités politiques de gauche comme Alberto Garzon ont fait des déclarations sur tweeter qui allaient dans le sens de la citation de Jean de La Fontaine:

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de la cour vous rendront blanc ou noir.

Du côté de PODEMOS aussi, il y a eu des réactions qui allaient dans le même sens.

Les responsables de Izquierda Unida ( équivalent du front de gauche) ont émis un tweet très ironique où ils se disent " TRÈS SURPRIS PAR LA DECISION DE LA COUR ! "

Alors, il ne me reste plus qu' à vous passer la petite chanson de Mel Brooks qui avait cartonné dans les années 80.

It' s so good to be the King ! Ouh la la...

 

Yes.It's so good to be the king...or the princess !!!

Alors si vous croyez que l' Infante est toute joyeuse et qu' elle est en train de danser le quadrille ou de faire des claquettes, vous vous trompez car, selon son avocat, elle est très déçue que son mari aille en prison ( en espagnol, on dit qu' elle est " disgustada...").

Iñaki Urdangarin prend 6 ans au lieu des 19 ans requis par le procureur.

Bon j' arrête mon récit sur les déboires de ce jeune couple sympathique car je ne voudrai surtout pas prendre le risque de vous faire pleurer juste en début de week-end...

 

 

 

Selon que vous serez puissant ou misérable...
Selon que vous serez puissant ou misérable...

Pour terminer une une note positive et optimiste, je remets la petite chanson de Jeanne Moreau qui a su si bien inspirer l' infante...Pour elle tout est bien qui finit bien.

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Espagne Justice humour
commenter cet article
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 06:35

Bonjour les amis,

Hier c' est en regardant EL INTERMEDIO, une émission TV satirique espagnole que j' ai eu des nouvelles étonnantes de mon cher et tendre pays natal.

Cette nouvelle, la voici.

Alors, en Espagne, où les affaires judiciaires de corruption secouent la vie politique depuis une petite dizaine d' années on est plus que surpris par la décision de cette cour française .

En effet, Christine Lagarde est reconnue coupable mais la cour la dispense de peine, eu égard à sa notoriété !!!????

Alors là, les amis,c' est le comble ! C' est vraiment le pompon !

Bon, OK.Ne faisons pas d' angélisme.On savait tous depuis bien longtemps que nous n' étions pas vraiment égaux devant la loi et que les puissants trouvaient toujours les meilleurs moyens, les meilleurs avocats, les meilleures influences politiques et judiciaires pour échapper aux obligations qui sont faites au commun des mortels mais là, c' est la cour de justice qui le notifie NOIR SUR BLANC sans même essayer de sauver les apparences..

EU ÉGARD À SA NOTORIÉTÉ !!!...C' est terrible

Ils n' ont pas essayé de camoufler leur décision derrière des arguties juridiques, ou de subtils faux prétextes.

Ils n' ont même pas dit  "EU ÉGARD AUX SERVICES RENDUS À LA NATION" ou quelque chose dans ce genre...Non, non, là, c' est eu égard à sa notoriété.C' est parce que c' est elle, la grande Christine, la présidente du tout-puissant FMI...

Evidemment, au sein de la rédaction du journal EL INTERMEDIO, on s' étonne qu' une telle décision de justice soit rendue au pays de Montesquieu,de la Révolution et des Droits de l' homme, au pays des 3 piliers fondamentaux républicains que sont Liberté, Egalité et Fraternité.

Et moi, là,vraiment, je ne suis même plus écoeuré parce que je ne m' étonne plus de rien mais je me dit qu' il y a vraiment quelque chose de pourri, ou en train de pourrir au sein de notre République.

Voici donc une France qui renvoie au monde entier une bien curieuse image d' elle-même , en renonçant à ses propres principes ! Et ce, au travers de l' une de ses plus prestigieuses institutions ! 

Je terminerai ce bref billet par une citation de Carlos Lesme, président le tribunal supérieur de Justice espagnol qui parlait l' année dernière de certains problèmes de la justice espagnole face aux fraudeurs de haute volée, mais sa citation est applicable aussi à bien d' autres pays.Il avait dit :

La ley está pensada para el robagallinas y no para el gran defraudador

La loi est pensée pour les voleurs de poules, pas pour les grands fraudeurs...

Comment voulez-vous, après ça, que les leaders populistes n' utilisent pas ensuite de telles injustices flagrantes pour nous faire croire ensuite qu' il existe une conspiration de tous les pouvoirs, un grand complot contre les citoyens.

La CASTE contre le petit peuple...

Avouez que nos institutions leur rendent la partie facile.

Je terminerai juste avec une dernière citation espagnole ( que j' ai traduit approximativement) et qui semble frappée au coin du bon sens.

Non seulement il faut que la justice s' exerce,mais il faut aussi qu' elle donne l' impression d' avoir été rendue...

Enfin, dernier paradoxe, et non des moindres.L' argument de la Cour pourrait ou devrait se retourner contre elle-même.En effet, ne serait-il pas logique de considérer la notoriété de Christine Lagarde et le prestige et l' importance du poste qu' elle occupe comme une circonstance aggravante ?

Ne devrait-on pas considérer que la présidente du FMI  " eu égard à sa fonction" aurait dû avoir un comportement éthique et moral exemplaire envers ses concitoyens ?

Égalité, vous avez dit égalité ?
Repost 0
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 11:56

Bonjour les amis,

ce billet est la suite de celui consacré aux récents propos tenus par le Pape lors d' un retour d' un voyage de Pologne.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/08/terrorisme-islamiste-les-propos-consternants-du-pape-francois.html

Je ne reviendrai pas sur les comparaisons choquantes et consternantes du Pape.Ses propos lui appartiennent.Seul lui a eu l' idée saugrenue de comparer des attentats islamistes avec des crimes de droit commun commis par des personnes qui tuent leur fiancée ou leur belle-mère.

Je voudrais rappeler une simple évidence.Les crimes qu' ils citent sont de droit commun et ne sont liés à aucune religion, ni même idéologie.

Point final.

J' aimerais revenir sur la deuxième partie du discours papal qui concerne la condamnation du DIEU-ARGENT pour reprendre l' expression qu' il a utilisée.

Le Pape parle cette fois-ci, à juste titre, du terrorisme économique imposé par les puissances occidentales et asiatiques au reste du Monde.Le Pape indique clairement que cet impérialisme économique qui maintient certains peuples dans la misère est de nature à générer des réponses et des contre-réactions violentes.

Jusque là, il n' y a rien à redire.La condamnation de l' injustice sociale fait partie intégrante du message du Christ qui fustigeait les riches de son époque.

« Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Marc 10:25)

Quand le Pape pointe du doigt l' énorme injustice et les souffrances infligées aux peuples par notre monde marchand, on ne peut que se réjouir, applaudir des deux mains, et s' exclamer , comme dans la fameuse chanson dont j' ai détourné un peu les paroles:

" IL EST DES NÔ-OOOTRES....IL FUSTIGE LA FINANCE COMME LES AU-AUTRES ! "

Mais le problème réside dans le fait qu' on est et qu' on reste dans le domaine du discours, un discours dont on sait qu' il ne sera malheureusement pas suivi de vrais effets capables d' infléchir le cours des problèmes dont souffre l' humanité.

Le Pape désigne à la vindicte populaire un ennemi diffus,des groupements d' intérêts financiers importants, des pouvoirs, des puissances étrangères contre lesquelles il ne peut rien ( ou très peu).

Vous vous souvenez de la phrase de Staline:

" Le pape ? Combien de divisions ? "

On peut même imaginer que ceux qui détiennent des parcelles de ce pouvoir écouteront le discours du Pape de manière émue et attendrie,un peu hypocrite, puis reprendront leurs activités habituelles.

Par exemple, on peut facilement penser qu' il y a parmi les fabricants et trafiquants d' armes, de nombreux pèlerins qui vont le dimanche à l' église, à la synagogue ou à la Mosquée .

Bien évidemment, certains d' entre vous me diront, à juste titre, que le rôle du souverain pontife n' est pas de mener une révolution prolétarienne mais d' être un guide spirituel et de montrer le droit chemin qui mène vers un monde meilleur et plus solidaire.

Le problème c' est que ça fait plus de 100 ans au moins qu' on écoute ce type de discours, et que celui-ci fait partie d' une petite musique qu' on entend tous les jours et qui n' a plus le moindre effet ( ou plus beaucoup d' effets).

Comme si le fait de désigner le coupable, ce grand Satan libéral, était de nature à en limiter la nocivité ( sachant par ailleurs que ce Satan donne aussi du travail et alimente des centaines de millions de famillles...et sachant que les autres systèmes économiques notamment communistes ont lamentablement échoué)...

Ou alors, comme si notre confession et notre grand mea culpa collectif étaient à même d' inverser les rapports que nous avons aux autres.

Je crois que , malheureusemenmt, ces grandes démonstrations ostentatoires de nos pêchés, sont bien souvent le meilleur moyen de ne rien faire, d' accepter un état de fait qui dure depuis que le monde est monde.

Alors certains me diront: " Et bien toi ALEA JACTA EST, toi qui es si malin, que ferais-tu si tu étais à la place du Pape ? hein ?..."

Bon, c' est pas facile de répondre vu que je ne suis plus chrétien, mais comme j' accepte les principes fondamentaux de la morale chrétienne, je vais essayer de ne pas me défiler à cette question...

Si j' étais Pape, j' essaierais de mettre la vérité au coeur du discours.Ce n' est pas simple, mais j'essaierais d' appliquer la maxime de Lénine qui disait que seule la vérité est révolutionnaire.

Alors dire la vérité c' est très compliqué quand vous êtes Pape car vous risquez de créer des incidents diplomatiques toutes les 30 secondes.

Alors je pousserais mes fidèles à ce que eux fassent cet effort de vérité, et qu' ils regardent au fond de leur coeur. Je leur dirais qu' ils ne seront jamais de vrais chrétiens s' ils ne s' interrogent pas sur eux-mêmes, sur leur façon de choisir, de voter,de consommer,de travailler, d' aimer leur prochain.

J' en appellerais à leur responsabilité individuelle et collective.

Alors vous me répondrez que le Pape fait déjà tout ça.Bin oui...

Finalement, si j' étais à la place du Pape François je ne pourrais pas faire beaucoup plus que lui, si ce n' est de ne pas commettre de grosses bourdes de communication comme il l' a fait par 2 fois, suite aux attentats contre Charlie, et suite aux récentes agressions islamistes.

Je pourrais essayer d' être plus habile, plus stratège et plus intelligent mais finalement ça ne changerait pas les choses de manière significative et fondamentale.

Alors, il faut être juste avec le Pape.Il n' est pas le seul à s' en tenir à des discours suivis de peu d' effets.

Hollande, qui lui est un responsable politique, avait dit:, lui aussi " Mon ennemi c' est la finance..." mais ses électeurs ont du mal à trouver dans son action politique une preuve de la véracité de son affirmation.

Soyons juste encore une fois. Hollande est peut-être sincère et a juste manqué de modestie car, finalement, il ne peut pas faire grand-chose contre son ennemi.Une fois encore, nous sommes dans le discours ...

Alors on pense à la chanson de Dalida.

Paroles, paroles, paroles...

Alors dans la liste des mecs biens qui sont des nôtres, il n' y a pas que le Pape ou Hollande , il y a de nombreux journalistes,artistes, chanteurs,sportifs ...rien que des mecs biens...des mecs dont on pourrait dire:

" Bravo ! ...Il est des nôtres !..."

Paroles, paroles, paroles...
Repost 0