Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 09:36

Bonjour les amis,

Pour bien commencer 2017, je vous propose une petite leçon de philosophie de la vie.

Pardonnez-moi de céder à un vilain défaut de professeur qui ne peut s' empêcher de proposer des leçons même quand il s' adresse à ses amis.

Mais rassurez-vous , Je ne vais pas vous prendre la tête avec une longue dissertation philosophique, et en plus, cette petite leçon n' est pas de moi.

Le document vidéo plein de fraîcheur que je vous propose ne dure que 2 minutes 51 secondes mais il faut le regarder jusqu' au bout, jusqu' à la dernière seconde.

Voilà une petite métaphore réjouissante, et sans prétentions, qui nous rappelle de manière ludique l' importance de savoir établir des priorités dans la vie, de ne pas se perdre sur le chemin...

Alors, les amis, vous avez tous votre petite idée sur ce que sont pour vous les balles de golf.Moi aussi...

Je pense par exemple que dans mon cas personnel ma profession en fait partie, et qu' il faudra un jour songer à remplacer cette balle par une autre ou alors, bien m' occuper des autres balles de golfs qui restent !!!

Alors, je vais juste ajouter à ce petit film qui m' a enchanté deux observations complètement personnelles.

Mes meilleurs amis, ceux qu' on compte sur les doigts d' une seule main, sont malheureusement un peu éloignés, et je regrette parfois de ne pas prendre plus fréquemment  simplement une bonne bière avec eux au petit troc du coin...alors, parfois le net et les réseaux sociaux compensent un peu ce manque et permettent de trinquer ensemble de manière virtuelle, de partager des moments.Voila qui donne aussi un peu de sens à ce blog.

Par ailleurs, la métaphore du bocal vaut aussi pour notre activité professionnelle.Là aussi il faut savoir ne pas perdre de vue l' essentiel.Je me souviens d' une conversation sincère et intime avec un ami ex-proviseur de Lycée qui m' avait dit que l' administration l' avait fait tellement suer avec beaucoup d' obligations mineures et  sans réelle importance qu' il n' avait plus vraiment le temps de s' occuper des " balles de golf".Il m' avait dit qu' un certain matin, enfermé dans son bureau, il s' était simplement dit:

" Mais qu' est-ce que je fous ? Mais qu' est-ce qu' ils me font faire ?"

Un an, plus tard, il renonçait sans aucun regret à son poste et réorientait sa vie professionnelle.

Le 1 er Janvier est aussi l' occasion parfois de remettre en perspective notre action, de lui redonner un sens, des priorités...et aussi de prendre de nouvelles déterminations.

Pour illustrer mon propos, je vous propose un extrait d' AMERICAN BEAUTY, un film que j' adore.

Kevin Spacey y joue le rôle d' un père de famille, récemment licencié, souffrant de problèmes de communication au sein de sa propre famille qui décide de reprendre son destin et sa vie en mains...

Voici la scène où il négocie les conditions de son licenciement....magistral !

Quelle sensation euphorique, que celle d' un homme libre qui reprend en mains sa propre vie !

Et pour terminer en musique et de bonne humeur, voici  IT' S MY LIFE de Bon Jovi...

Et oui ! C' est ma vie et je n' en ai qu' une !!!!

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 08:43

Bonjour les amis,

je vous ai parlé il y a quelques jours de mes vacances près de Segovia durant lesquelles j' ai pu admirer, entre autres, l' impressionnant aqueduc romain parfaitement conservé, ICI.

Avant d' entreprendre ce voyage, j' avais commencé la lecture de l' excellent livre de Lucien Jerphagnon HISTOIRE DE LA ROME ANTIQUE pour essayer de mieux comprendre le monde romain.En fait il vaudrait mieux parler des mondes romains au pluriel car l' influence de cette cité s' est faite sentir pendant près de mille ans et a connu des époques bien différenciées..

 

 

Difficile durant cette visite de vestiges antiques de ne pas me rappeller certaines scènes du film des Monty Python LA VIE DE BRIAN qui fut l' une des comédies les plus drôles et les plus brillantes du XX ème siècle.

Mais que nous ont apporté les romains ?

Je ne vais pas vous reraconter l' histoire mais revenir sur deux ou trois thèmes qui sont restés extrêmement modernes.

Dans ce film, les habitants de la Judée luttent de forme clandestine contre l' occupation romaine.

Ils ne sont que 4 ou 5, et on se doute bien que pour lutter contre la toute puissance de l' Empire ce n' est pas gagné pour eux.Non seulement ils ne sont que 4 ou 5 mais en plus ils sont divisés en factions rivales qui ne peuvent pas se piffer.En effet, il y a d' un côté le FPJ front de libération de la Judée, à ne surtout pas confondre avec le FJP front judéen de libération.

NB: A l' époque où j' ai vu ce film j' étais étudiant à Paris et il y avait dans mon école une myriade de petits partis troskystes divisés en groupuscules rivaux ( OCI, LCI, PCI,LCR,etc..etc..) voulant tous lutter contre l' impérialisme capitaliste et chacun des membres considérait ceux des autres groupuscules rivaux comme des social-traîtres ( social-traître était un vocable très en vogue à l' époque).Ce qui était drôle c' est que tous se réclamaient de Trotsky.On ne pouvait que sourire et se dire qu' avec de tels adversaires aussi peu nombreux et aussi divisés, le capitalisme avait encore de beaux jours devant lui...

Voici donc une première scène du film, assez hilarante, de réunion pour organiser la lutte contre " l' oppresseur romain"

Plus tard, alors que le FPJ s' apprête à passer à l' action armée nous avons droit à une scène d' anthologie.Le leader du groupe veut motiver ses troupes en posant une question fondamentale:

MAIS QUE NOUS ONT APPORTÉ LES ROMAINS ?

Voici la réponse à 18 minutes sur ce lien où l' on peut voir le film complet

A la question posée, l' un des participants rappelle que les romains ont apporté l' aqueduc....puis les égoûts...puis les routes....la médecine, l' éducation , le vin, le maintien de l' ordre public, la paix...et finit par exaspérer le leader du FPJ.

Finalement, ça donne une scène assez irrésistible où il semblerait que les habitants de cette contrée vivaient tous plutôt dans la m.... avant l' occupation romaine et que ceux-ci ont pratiquement tout apporté.

Aujourd' hui encore, moi qui suis le premier à critiquer à juste titre toutes les formes d'impérialismes anciens et modernes, il m' arrive parfois de penser à cette scène et de me dire que l' impérialisme n' a quand même pas eu que des effets négatifs pour les populations autochtones.

Enfin, et pour revenir à ce film, on ne peut s' empêcher de se dire qu' aujourd' hui il serait pratiquement impossible de le réaliser et encore moins de le distribuer sans provoquer des émeutes aux 4 coins de la planète.On ne peut plus rire de la religion même quand c' est fait de forme subtile et très intelligente...J' ai entendu l' année dernière une interview de l' un des membres des Monty Python qui disait qu' à l' époque ils bénéficiaient d' une incroyable liberté que nous avons définitivement perdu , au nom du politiquement correct.

Je terminerai ce petit papier par un clin d' oeil à Rosemar qui a écrit cette année de nombreux articles sur la défense du latin à l' école.

Regardez la scène hilarante du graffiti....à 14 minutes 43 secondes.On s' attend à ce que le légionnaire romain mette Brian aux arrêts pour incitation à la rébellion mais au lieu de cela il corrige ses fautes d' orthographe et de grammaire latine.Trop drôle...

Bonne fin de journée les amis.

PS nº1: A la question posée dans le titre ce ce billet, je serais tenté d'en ajouter une autre :

Que nous ont apporté les Monty Python et que nous avons définitivement perdu ?

PS nº2:complètement hors-sujet.Regardez de quelle manière cette jeune demoiselle danse à la façon des années trente à partir de 1 minute 30 secondes...Elle est tout simplement é-pa-tan-te...encore mieux que dans le film GATSBY !

Repost 0