Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:27

Bonjour les amis,

Vous avez remarqué que depuis quelques semaines je vous propose de revisiter l' activité musicale des années 70 qui furent particulièrement fécondes et dont nombre de jeunes gens d' aujourd' hui n' ont pas encore capté tout l'héritage important pour le patrimoine universel de la Musique.

Dans ces années-là, le Rock cherchait ses lettres de noblesse,voulait échapper à l' étiquette de musique de divertissement, et tendre parfois des ponts avec la Musique contemporaine qui bénéficie d' un grand prestige culturel.

Evidemment, pour entrer dans le monde fermé de la musique contemporaine il faut montrer patte blanche et être capable de composer des oeuvres qui aient un minimum de facture musicale et qui dénotent d' une richesse et d' une connaissance harmonique qui ne sont pas dans les cordes de compositeurs qui n' auraient pas reçu de solide formation d' harmonie orchestrale.

Je vous rappelle que , par exemple, tous les grands titres des Beatles étaient arrangés par Georges Martin le 5 ème Beatles, qui lui, savait écrire pour orchestre, ce qui n' était absolument pas le cas de Mc Cartney , ni de Lennon qui étaient de bons mélodistes.

A cette époque, la musique de Pink Floyd rencontrait un vif succès dans le monde des cadres supérieurs qui aimaient se relaxer et déstresser en écoutant de la musique planante après une longue journée de travail harassant.

Cette musique était très soignée, avec des arrangements peaufinés de grande qualité plastique grâce au travail de Rick Wright. Elle contenait aussi beaucoup d' éléments empruntés à la musique contemporaine, notamment avec l' usage de très nombreuses percussions, mais la base harmonique des créations de Pink Floyd était surtout empruntée au Blues et au Jazz.

Les solos de Gilmour sont presque tous construits sur des gammes pentatoniques, et certains morceaux de Wright ( même s' ils ont reçu "un habillage rock") sont en réalité construits sur des accords de Jazz.

Mais en 1970, le groupe va se lancer dans un projet musical qui proposera une fusion improbable entre le Rock et la musique contemporaine en collaborant avec Ron Geesin, un compositeur écossais très original et avant-gardiste.

Cela donnera l' album ATOM HEART MOTHER dont voici la pochette ci-dessous.

 

Atom Heart Mother au Châtelet ...un concert extraordinaire avec Ron Geesin !
Atom Heart Mother au Châtelet ...un concert extraordinaire avec Ron Geesin !

Sur ce 33 tours figure le morceau Atom Heart Mother de 24 minutes qui donne le nom à l' album.

Un morceau, composé de plusieurs parties, dans lequel apparaîtront des instruments d' orchestres (avec une grosse section de cuivres, violoncelles, etc...), des bruitages ( dont notamment le bruit du moteur d' une moto qui accélère, des bombardements, etc...), une chorale, les claviers et synthétiseurs modernes, et les instruments classiques du Rock ( guitares, basse, batteries).

Ce fut un pari fou, mais un pari parfaitement réussi et gagné qui enthousiasma les auditeurs.

Alors, j' ai appris grâce à un ami internaute qu' il y avait eu un concert au Châtelet avec Ron Geesin au piano et l' Orchestre de Radio France en 2012.

C' est une excellente initiative que je ne peux que saluer.En effet, de la même manière qu' on réinterprète aujourd' hui des oeuvres de Bartok ou de Ravel, j' estime que certains chefs d' ouevre du Rock méritent d' être réinterprétés comme des classiques.

Si j' avais été à Paris à l' époque je n' aurais pas raté ce concert-là ! Heureusement pour moi, je peux disposer sur youtube du magnifique témoignage audiovisuel que j' ai mis en lien ci-dessous !

Avant de passer ce morceau, je conseillerais à ceux qui ne connaissent pas l' oeuvre de ne pas l' écouter en diagonale et de manière superficielle.Elle est riche et mérite un autre traitement.Prenez vous 23 minutes et savourez-en chaque instant. Elle le mérite.

Voici quelques points de repère.

2 min 17 sec: exposition du thème musical après une intro très contemporaine, brillante, avec de belles tensions harmoniques

3 min 58 sec: solo de violoncelle

5 min 20 sec:  solo de guitare avec emploi du bottle neck

6 min 54 sec: entrée du choeur

11 min 24 sec: passage instrumental + choeurs

17 min : retour du thème principal

 

 

Alors après ce disque certains utiliseront pour le progressive rock le terme de ROCK SYMPHONIQUE qui est une étiquette que je n' aime pas.

ATOM HEART MOTHER reste un disque à part.C' est une parfaite réussite mais il n' y aura pas d' épidémie de disques de rock symphonique.Il y en aura d' autres dont je parlerai un jour, mais on peut les compter sur les doigts de la main.

Enfin pour les fans qui auraient été séduits par ce concert, je vous propose l' original studio des années 70 avec des arrangements très " chiadés"...Je l' ai écouté quelques milliers de fois sur ma platine DUAL des années 70...J' en connais la moindre note car , au cas où vous ne vous en seriez pas rendu compte, je suis un grand fan de la première heure de la musique de  Pink Floyd. 

PS: Pour la petite histoire sachez que Stanley Kubrick, très emballé par ce morceau avait demandé au groupe Pink Floyd d ' en utiliser des passages dans son film ORANGE MÉCANIQUE, et que ceux-ci avaient refusé poliment...Plus tard, en se rendant compte que ce film était un pur chef d' oeuvre, les musiciens ont un regretté leur refus initial, mais il était un peu  tard...

Atom Heart Mother au Châtelet ...un concert extraordinaire avec Ron Geesin !
Repost 0
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 23:07

Bonjour les amis,

Il y a des albums qui marquent une époque, et dont on peut dire qu' il y a un AVANT et un APRÈS.L' album STIVELL  A L' OLYMPIA édité en 1972 est de ceux-là.

Quand j' étais étudiant à Paris et que j' avais côtoyé à l' époque nombre de camarades bretons, ceux-ci s' étaient montrés très surpris de voir que que moi, le ch' ti, je connaissais pratiquement tout le répertoire d' Alan Stivell, et que je pouvais chanter de manière phonétique certaines de ses pièces les plus connues.Mes amis bretons des années 80 ne  s' étaient pas rendu compte que la culture celte avait envahi tout l' hexagone.

Avant Stivell, tout ce que les français connaissaient de la musique bretonne c' était en gros " ils ont des chapeaux ronds, Vive la Bretagne, Ils ont des chapeaux ronds.Vive les Bretons"

Grâce à son travail de divulgation la France entière allait découvrir des trésors musicaux injustement ignorés ou tombés dans l' oubli.

Stivell a donc repris tout le matériau musical existant, et a travaillé sur de nouveaux arrangements modernes.

Son enregistrement à L' Olympia sera l' un des rares 33 tours français qui acquerront une vraie projection et stature internationales, et qui pourront rivaliser avec la qualité des albums rock-folk anglo-saxons de l' époque.J' aurai l' occasion de me rendre compte par moi-même dans les années 80 de la popularité de Stivell en Grande-Bretagne où il était invité régulièrement dans les grandes manifestations culturelles Rock et folk.

Voici le dos de la pochette, avec quelques expressions qui témoignent de l' état d' esprit NEW AGE de toute cette époque.

« Retour aux sources », « Diversité des cultures », « Exprimer soi », « Progressive-folk », « Celtic pop-music », « Monde technologique », « Sonerezh Geltia bloaz 2000 
 

STIVELL à l' Olympia...le jour où une grande vague de musique celte déferla sur tout l' hexagone.

Commençons tout de suite très fort avec le morceau POP PLINN, véritable hymne de toute une génération de fans de rock celte. Aujourd'hui encore POP PLINN n' a rien perdu de son impact et est devenu incontournable.

On peut considérer que l' arrangement d' Alan Stivell et de son guitariste Dan Ar Braz est une fusion parfaite entre le monde de la musique traditionnelle et celui du Rock.

Une belle intro de présentation à l' orgue, puis la guitare de Dan Ar Braz qui attaque le riff très rock, puis les différents instruments traditionnels qui font leur apparition, notamment les harpes et bombardes. POP PLINN est bourré d' énergie... tout simplement jouissif !

Tri martolod...trois marins.Une chanson à boire  avec une introduction à la harpe celtique.

Suite sud armoricaine avec une somptueuse introduction à la flûte

Kost Ar C' hoad...encore une fois Stivell et ses musicos signent de très beaux arrangements.

THE KING OF THE FAIRIES...superbe traditionnel irlandais.

Alors pour en savoir plus sur cet album-événement, emblématique s' il en est, je vous engage à lire l' article  plus détaillé de la wikipédia

Je vous mets en lien tous les autres morceaux...tous excellents...rien à jeter.

Repost 0
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 08:27

Bonjour les amis,

Quand vous êtes dans une chorale et qu' il vous faut chanter une phrase un peu trop aigüe pour votre registre votre directeur ou directrice de chant vous conseille de le faire en FALSETTO pour que vous puissiez émettre les notes de manière juste et sans les tirer vers le bas.

Alors, en quoi consiste cette technique ?

Le fausset (ou voix de têtevoix de fausset, en italien falsetto) est une technique vocale utilisant le registre le plus aigu — parfois appelé mécanisme 2 de tête, ou registre léger — obtenu en accolant les cordes vocales avec une faible pression, comme les femmes et les enfants, obtenant ainsi un bord d'accolement mince permettant les notes aigues de la voix de tête. Le terme est surtout appliqué aux chanteurs de sexe masculin, ceci afin de bien distinguer ce type d’émission de voix de la technique opposée, plus habituelle, utilisant la voix de poitrine — ou mécanisme 1 de poitrine —, souvent considérée (à tort) comme plus naturelle. La voix de fausset est peu puissante, et d’un timbre particulier : son ambitus, relativement court, se rapproche de celui du contralto féminin.

 

Alors, moi, j' ai un petit problème car, avec l' âge, je n' arrive plus à utiliser cette technique ( la note reste bloquée dans mon gosier).Du coup, si une phrase est trop haute pour moi, et bien,je préfère tout simplement me taire ( l' avantage d' un choeur c' est qu' on n' est pas tout seul et qu' on peut compter sur les petits copains en cas de problème...et par ailleurs quand, au contraire, il faut assurer une notre très grave, ceux-ci peuvent compter sur moi).

 

Alors dans la musique moderne, et surtout anglo-saxonne cette technique particulière de voix de fausset est et a été très utilisée par de nombreux grands artistes.

Commençons avec un exemple hyper connu.Les BEE GEES qui chantaient presque toujours en falsetto.

Il y avait les BEACH BOYS bien sûr.Voici un medley...

Un autre exemple de falsetto avec Mick Jagger sur Emotional Rescue ( je déteste ce morceau des STONES...parfaitement cripsssant !...)

Un autre exemple avec PRINCE..et son fameux KISS !

Il y a avait le groupe IMAGINATION qui chantait tout le temps en falsetto

Le ROI du falsetto c' était surtout Michael Jackson.Remember !

Voici un petit numéro de fausset que personne n' a oublié de Paul Da Vinci des RUBETTES. Paul n' a rien à voir avec Leonardo ( j' ai vérifié) si ce n' est que tous les deux portaient une casquette...

Les mariachis mexicains aussi sont les champions du falsetto.

Allez, je vous remets LA MALAGUEÑA SALEROSA !

Je vous remets aussi la version Rock des Chingon, avec sur le clip Dany Trejo ( et sa gueule taillée au couteau) et Salma Hayek, belle à tomber raide ! Pour mes fidèles lectrices,il y a Antonio Banderas qui n' est pas mal non plus.

Alors, le falsetto c' est pas mal pour ponctuer certaines phrases comme le faisait avec énormément de talent Michael Jackson, mais à contrario, je vais vous présenter Jon Anderson du groupe YES qui n' a pas besoin d' utiliser cette technique car il possède un registre naturellement aigu qui lui permet de monter haut avec la poitrine et à pleine voix.

Ecoutez-le en direct à partir de 2 minutes 10 secondes....J'ai eu la chance de le voir sur scène en 1977 à Anvers au Sport Paleis.

Sans doute l' un des plus beaux concerts Rock de ma vie  ! 

L' occasion aussi de réécouter le bassiste Chris Squire qui nous a laissé en 2015.

Hors-sujet: je suis en pleine répétitions avec mon groupe choral pour deux concerts que nous donnerons  pendant le mois d' avril où nous serons accompagnés par une section d' instruments à cordes.On chantera entre autres le TONIGHT de West Side Story.

Alors moi, par esprit de contradiction,et au moment d' attaquer la partition de TONIGHT avec le choeur je me suis mis à entonner avec une voix de stentor  le I WANT TO LIVE IN AMERICA et la directrice a éclaté de rire en ajoutant qu' effectivement, après l' élection de Trump cette chanson serait plus d' actualité ... Qu' on pourrait l' enregistrer et  envoyer une copie à la Maison Blanche !

Repost 0
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 09:42

Bonjour les amis,

Pour être tout à fait sincère je suis de très loin votre campagne présidentielle car j' ai de moins en moins de conviction sur la capacité réelle des présidents élus à influer de manière effective sur l' état du pays et de son économie.

Peut-être assiste t' on à la fin des grands hommes politiques du XX ème siècle et sommes-nous en train de vivre l' avènement des gestionnaires technocrates parfaitement interchangeables qu' ils soient de droite ou de gauche.

En attendant, le show médiatique bat son plein, et , parmi les singularités de cette campagne 2017, il faut noter la percée d' Emmanuel Macron qui a réussi sa campagne d' auto-promotion préparée  avant même sa démission du gouvernement.

La ficelle semblait grosse, très grosse, voire énorme, et pourtant ça semble marcher....Ça marche d' autant mieux que du côté des Républicains c' est un peu la débandade depuis les révélations du canard enchaîné et que, par ailleurs, la nature du corps électoral a horreur du vide.

Voici une vidéo de 18 minutes qui montre de quelle manière les meetings de Macron sont préparés pour manipuler les médias et l' opinion, pour créer une sensation factice de vague d' enthousiasme qui emporterait l' ensemble des français.

Evidemment, on pourra tous se gausser de ces manoeuvres grossières, vulgaires, qui nous mettent en gêne et qui créent une sensation de malaise.

Seulement voila: pour aussi grossières que nous paraissent ces manipulations d' opinion, force est de constater qu' elles sont efficaces et que ça marche.Il suffit pour s' en persuader de consulter les derniers sondages d' intentions de votes.

J' ai lu dernièrement que Natasha Polony affirmait que Macron était la réponse de la haute finance pour pallier à la débâcle de la classe politique qui a perdu tout crédit auprès de l'électorat.Une classe financière qui penserait qu' on n' est jamais aussi bien servi que par soi-même, et qu' au lieu d' aider des notables de Province confortablement installés dans leur château à défendre les intérêts du grand capital, il serait plus judicieux de mettre au pouvoir directement l' un des leurs, de préférence un banquier.

C' est une théorie qui aurait besoin d' un certain nombre d' éléments de preuve.Macron a su s' assurer des appuis aux plus hauts niveaux de l' appareil financier national et international, mais de là à affirmer qu' il en est directement l' émanation préméditée et occulte, il y a un pas.

Mais Polony a raison sur le fond: Macron est leur candidat ( que ce soit prémédité, ou pas, n' a pas vraiment d' importance).

Quoi qu' il en soit le grand show électoral a commencé, et celui de Macron me paraît du plus mauvais goût.

Pourtant moi j' aime bien les grands shows à l' américaine, mais les grands shows de Rock and Roll ou d' événements sportifs... pas quand il s' agit de meetings politiques.

Voici un titre d' Emerson, Lake and Palmer auquel me fait penser les prestations de Macron et des autres candidats de son genre.

WELCOME BACK MY FRIENDS TO THE SHOW THAT NEVER ENDS.

 

 

Elections présidentielles 2017.Welcome back my friends to the show that never ends !

Bienvenue mes amis, dans ce show qui n' en finit jamais, et qu' on nous ressert tous les 4 ans...cette farce de mauvais goût qu' on nous présente comme un noble exercice de notre démocratie.

Et l' occasion aussi pour nous de réécouter, au passage, la voix du regretté Greg Lake récemment disparu.

PS: Je ne mets pas tous les candidats dans le même panier bien sûr.Il paraît que Mélenchon organise des meetings avec des discours bien écrits et bien structurés ( comme savent le faire les bons profs...).

On ne sera pas pas toujours d' accord avec ses propositions mais il faut au moins lui reconnaître qu' il tente de nous de convaincre avec une série d' arguments qui parlent aussi à la raison, et pas seulement au coeur ou à l' imaginaire.

Repost 0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 19:12

Bonjour les amis,

Tous les fans de progressive rock sont en deuil aujourd' hui.

La camarde vient encore de nous faucher l' un des nôtres.

John Wetton, le très charismatique bassiste et chanteur de King Crimson vient de nous laisser après avoir perdu sa bataille contre le cancer.

De très nombreux musiciens lui ont déjà rendu hommage sur youtube.

Vous trouverez sa biographie artistique sur le lien ci-dessous

Wetton a participé à beaucoup d' aventures musicales, notamment avec le groupe ASIA qu' il a créé mais moi je vais surtout vous parler de sa période dorée avec King Crimson.C' est dans ce groupe qu' il obtiendra une renommée internationale avec trois albums composés autour du trio qu' il formait avec Robert Fripp le guitariste, et Bill Bruford le batteur.

C' est l' une des plus belles trilogies de toute l' histoire du Rock progressif:

1973: Lark' s tongue in Aspic

1974: Starless and Bible Black

1974:Starless

Je vous propose en hommage à ce Grand qui vient de partir d' écouter le morceau STARLESS extrait de l' album du même nom.

40 ans plus tard, c' est toujours le même frisson qui me parcourt l' échine

 

Le voici, en train d' interpréter ce même morceau avec des petits jeunes dans un club à New-York en 2013 avant d' embrayer sur Easy Money ( toujours de King Crimson).

Il tenait encore une belle forme malgré ses ennuis de santé.Il est vraiment touchant sur ce document...

Une étoile du Rock progressif s' est éteinte.

Repose en paix John.

Ta voix résonnera longtemps... encore, encore et encore...

 

 

 

 

 

 

Une étoile du Rock progressif s' est éteinte...

Starless (Sans Étoiles)

 

Sundown dazzling day
Soleil tombant sur un jour étincelant
Gold through my eyes
De l'or dans les yeux
But my eyes turned within
Mais mes yeux, à l'intérieur
Only see
Ne voient
Starless and bible black
Qu'un noir de bible  sans étoiles (1)

Ice blue silver sky
Ciel d'argent bleu glacier,
Fades into grey
Se fond dans le gris
To a grey hope that oh years to be
Vers la grise espérance des années à venir
Starless and bible black
D'un noir de bible sans étoiles

Old friend charity
Compassion d'un vieil ami
Cruel twisted smile
Sourire cruel et tordu
And the smile signals emptiness
Et le sourire pour moi évoque
For me
Le vide
Starless and bible black
D'un noir de bible sans étoiles (1)

 

(1) Phrase tirée d'une pièce radiophonique poétique de Dylan Thomas intitulée "Under Milk Wood"; une image qui a dû marquer King Crimson puisqu'il ont eux aussi intitulé l'album précédent "Red" ainsi. Sur la pochette de cet album [ "Starless & Bible Black" (1973)], on peut juste lire cette mention : "Thanks to DT. "La traduction française de cette pièce est "Au Bois Lacté",


 

Repost 0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 07:50

Bonjour les amis,

Vous savez tous que je suis un grand fan de pop Rock des années 70.Je ne suis pas imbattable sur ce sujet, mais j' en connais un bon rayon.

Comme dit Vladimir Kramnik ex-champion du monde du jeu d' échecs:

" Je ne connais pas toutes les ouvertures à fond, mais ce que je connais , je le connais bien..."

Et bien, moi, c' est pareil...Je ne connais pas tout, mais il y a des groupes et des albums complets que je connais par coeur.

Alors, quelle n' est pas ma surprise quand je découvre sur le net un GRAND artiste dont j' ignorais tout.

Aujourd' hui je vous présente Joe Bonamassa que je ne connais pas moi-même...Et pourtant, ce mec est un monstre...Bon, j' ai une petite excuse quand même car il a commencé sa carrière dans les années 2000 à partir desquelles j' ai été un peu moins curieux des nouvelles productions musicales.Malgré tout, je me demande encore comment j' ai pu passer à côté d' un tel guitariste...

Ecoutez un seul morceau de Blues interprété en direct.

C' est époustouflant.Une énorme maîtrise technique qui lui permet d' offrir en public presque la même perfection technique qu' un album studio hyper travaillé. Bonamassa fait une belle et lente introduction du thème musical, passe à la partie chantée et puis nous offre ( à partir de 5 minutes) une des plus belles envolées guitaristiques que j' ai jamais entendues et qui me met la chair de poule.

Alors, comme je ne le connais pas mais que je vais l' écouter dans les jours qui viennent, voici , pour ceux que ça intéresse,sa biographie sur Wiki

Toujours pour les fans de blues que ça vous intéresse, sachez qu' il y a plein de liens youtube avec  d' autres de ses morceaux.

Ma seule conclusion de la journée sera donc:

MERCI à internet de me faire découvrir de tels artistes

Midnight Blues
Repost 0
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 09:42

Bonjour les amis,

Aujourd'hui avant de vous parler de musique, je vais vous proposer un petit document vidéo de 52 secondes qui est une pure merveille de ce que peut nous offrir la nature.

Il s' agit du chant d' un rossignol.

Ecoutez-le bien car en 52 secondes il nous montre toute l' étendue de sa palette, avec d' étonnantes et de surprenantes variations de registres...

 

Il est pas mal, hein ???...et plutôt en forme.

Alors passons à l' art maintenant avec un album de Manfred Man intitulé Nightingales & Bombers ( des rossignols et des bombardiers).

ATTENTION: CHEF-D' OEUVRE !

Ce disque édité en 1975 ( mon préféré de Manfred Mann et que je situe dans mon TOP 100 des cents meilleurs albums de toute l' histoire du Rock ) est un petit bijou, une perle rare, un diamant pur,plein d' idées musicales,de trouvailles et de richesses.

Un disque dont il est absolument impossible de capter toute la richesse et l' inventivité à la première écoute.Un disque  foisonnant d' idées,d' une incroyable variété, et pourtant très homogène, dont les titres s' enchaînent naturellement l' un à l' autre.C' est un vrai concept-album.

Son titre fut inspiré par l'enregistrement du chant du rossignol (nightingale en anglais) fait par un ornithologue en G-B dans le Surrey pendant la seconde guerre mondiale: fortuitement un vol de bombardiers (bombers), passant au même moment, fut enregistré sur la bande. On peut entendre cet enregistrement à la fin du titre "As Above, So Below"

Manfred Man, inspiré aux claviers par les chants d' oiseaux, s' amuse aussi à nous dessiner au début de ce  morceau des variations dignes de J S Bach...on entend l' enregistrement original de l' ornithologue avec, par derrière, le bruit des  bombardiers à partir de 3 min 20 secondes

L' album commence avec une reprise très inspirée d' un titre de Bruce Springsteen: Spirits in the night.

Une superbe intro...

Une partie instrumentale très travaillée qui attaque à 2 min 50 sec...et qui nous porte, nous porte ...très très haut...avec une magnifique envolée de guitares électriques et de synthés....

Ensuite, on enchaîne avec Countdown...un riff rageur, très rock...les guitares s' en donnent à coeur joie...Le synthé n' est pas en reste...Yeahhh

On continue avec TIME IS RIGHT sustenté par l' excellent batteur Chris Slade.

Tout commence par une batterie et des percussions.Puis les voix...et enfin, les autres instruments qui suivent.Un rythme accrocheur....et les guitares qui ponctuent et répondent aux lignes vocales.

Ensuite vient un magnifique changement de rythme à 2 min 13 secondes avec de superbes percussions et un solo de guitare qui me met la chair de poule...

On enchaîne avec VISIONARY MOUNTAIN..et, encore une fois, une intro tout simplement époustouflante...Je décolle sec...et monte très très haut !

Voici maintenant le morceau qui donne le titre de l' album...Nightingles & bombers.

Envoûtant, magnétique, avec des arpèges guitares qui vous prennent dans leur filets tandis que le synthé de Manfred Mann part ensuite dans une envolée épique.

Mais cet album, il faut l'écouter de bout en bout sur ce lien.

38 minutes ininterrompues de bonheur.

Voici la liste des morceaux de l' album
 

Side one
  1. "Spirits in the Night" (Bruce Springsteen) – 6:29
  2. "Countdown" (Mann) – 3:05
  3. "Time Is Right" (Mann, Slade, Rogers) – 6:32
  4. "Crossfade" (Mann, Slade, Rogers, Pattenden) – 3:38
Side two
  1. "Visionary Mountains" (Pam NestorJoan Armatrading) – 5:42
  2. "Nightingales and Bombers" (Rogers) – 4:53
  3. "Fat Nelly" (Mann, Thomas) – 3:20
  4. "As Above So Below (Recorded Live)" (Mann, Slade, Rogers, Pattenden) – 4:18

 

Voici la liste des musiciens

with

  • Ruby James – backing vocals
  • Doreen Chanter – backing vocals
  • Martha Smith – backing vocals
  • David Millman – viola
  • Chris Warren-Green – violin
  • Nigel Warren-Green – cello
  • Graham Elliott – cello
  • David Boswell-Brown – cello
Nightingales & Bombers...Attention chef-d' oeuvre !
Repost 0
25 décembre 2016 7 25 /12 /décembre /2016 08:23

Bonjour les amis,

Quelques mois après avoir survécu à une grave attaque cardiaque après un concert en Turquie, en juin, Rick Parfitt, guitariste et cofondateur avec Francis Rossi du groupe de rock anglais Status Quo en 1967, a perdu la vie samedi à 68 ans, dans un hôpital de Marbella, en Espagne, où il avait été admis pour une infection consécutive à une blessure à l'épaule.

Le chanteur, compositeur et guitariste de Status Quo, reconnaissable à sa longue tignasse blonde et sa Fender Telecaster, à qui on doit notamment les titres "Rockin' all over the world" ou "Whatever you want", préparait pour 2017 un album solo et une autobiographie.

 

 

 

Rick Parfitt, rocker jusqu' à son dernier souffle...

Alors remontons le temps pour nous rappeler que le quatuor STATUS QUO a bercé notre âme rockeuse pendant une bonne décennie avec des titres gravés dans le ROCK, avec un style boogie à la fois simple mais très très efficace.

Tout comme ZZ TOP plus tard, ils avaient un style et un son reconnaissables entre mille.

Down down: un bon rythme bien soutenu après une intro inoubliable...

Rick Parfitt, rocker jusqu' à son dernier souffle...

Pour moi STATUS QUO reste lié à la musique sur laquelle nous dansions dans les fêtes d' étudiants de la région Lilloise dans les années 70 ( ce qu' on appelle là-bas les zinzins)...Il y avait toujours LE moment Status Quo de la soirée.Le moment de grosse défonce sur la piste où l' on secoue sa tête de gauche à droite en dansant avec sa bière à la main.

Ouais !!! Caroline.... So Good...
 

Aujourd 'hui STATUS QUO appartient à la mémoire collective de toute ma génération .

Ce groupe  c' est définitivement , Le temps du bon vieux Rock and Roll...

Les voici dans une bonne reprise du tube de BOB SEGER

Voici le fameux YOU ARE IN THE ARMY NOW composé par Rick Parfitt.

Un regard humain et chaleureux sur ces simples soldats anonymes qui forment l' armée

ET ici Parfitt qui tient une grande forme sur l' un de ses tubes...

Parfitt est parti alors qu' il avait le projet de sortir un album solo en 2017 et une autobiographie.

Rocker jusqu' à son dernier souffle...Chapeau l' artiste.Encore un peu et il tirait sa révérence sur scène.

Rick Parfitt, rocker jusqu' à son dernier souffle...
Rick Parfitt, rocker jusqu' à son dernier souffle...
Repost 0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 18:47

Bonjour les amis,

Drôle de sensation au boulot ce matin suite au décès de Greg Lake.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/12/epitaphe-pour-greg-lake.html

Le clan des quinquagénaires amateurs de rock progressif parlaient tous de la même chose.

Je me suis rendu compte que nous formions une petite congrégation qui avions aimé les mêmes groupes Pink Floyd, Yes,Genesis, ELP, Supertramp, Crimson, etc...

Nos conversations étaient sans tristesse excessive et empreintes d' une profonde nostalgie.On ne pouvait pas s' empêcher de se dire qu' on avait quand même vécu une belle époque, une sacrée époque...On s' est refait le film de ces années-là.

Et puis, on a reparlé de Greg Lake.

Lend your love to me tonight

Je n' ai pas le temps de faire une vraie rétrospective d' une carrière aussi longue mais je voudrais juste ajouter quelques titres à mon billet d' hier.Juste comme ça, pour la plaisir.

Comme par exemple , LEND YOUR LOVE TO ME TONIGHT ,une belle chanson d' amour, très lyrique, qui va crescendo et qui explose en une déclaration finale quasi céleste...

J' aime beaucoup la langue anglaise, et l' accent anglais d' Angleterre, pour sa beauté plastique et phonétique.Là, avec Greg c' est un régal,c' est presque charnel....l' impression de déguster les mots.

Un autre morceau sur air de piano de saloon...JEREMY BENDER

FROM THE BEGINNING rythmé et syncopé,après une belle intro à la guitare dont  Greg avait le secret.

KNIFE EDGE construit sur un riff accrocheur à la basse...ensuite claviers et percussions s' en donnent à coeur joie.Le morceau monte crescendo et termine avec une fin très rock

STONES OF YEARS extrait de Tarkus

Je vous laisse avec Greg Lake sur scène, tout seul avec sa guitare

STILL YOU TURN ME ON

Do you wanna be an angel
Do you wanna be a star
Do you wanna play some magic
On my guitar
Do you wanna be a poet
Do you wanna be my string
You could be anything

You could be anything

"Tu pourrais tout être..."

C' est la définition d' un artiste.Et lui l' était...

Bye Greg...Tu méritais bien que je m' y reprenne à deux fois pour saluer ton départ...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans ELP ROCK Musique Greg Lake
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 17:56
Epitaphe pour Greg Lake

Bonjour les amis,

C' est avec beaucoup d' émotion  et de tristesse que je viens d' apprendre la disparition de Greg Lake , décédé à l' àge de 69 ans des suites d' une longue maladie.

Greg Lake c' était l' un des chanteurs et musiciens du King Crimson du début ( celui de mon avatar) avant qu' il n'aille former le trio ELP .

Greg Lake c' était avant tout une voix reconnaissable entre mille...une voix d' ange.C' est le premier mot qui me vient à l' esprit.

Un ange venu sur terre pour nous chanter l' amour et la paix de sa voix harmonieuse.

 

Dans le premier album IN THE COURT OF THE CRIMSON KING il y avait une chanson qui maintenant est devenue tristement d' actualité: EPITAPH.

Ecoutez sa belle voix à partir de 40 secondes....Aujourd'hui, c' est vraiment difficile de l' entendre sans avoir les larmes aux aux ...

Cette chanson, je l' ai tellement écoutée mes amis...vous n' en avez pas idée...elle m' accompagnée durant toute mon adolescence.

But I fear tomorrow I' ll be crying

Aujourd' hui Lake est parti  et c' est une partie de moi-même qui m' est arrachée

 

Greg Lake c' était aussi un guitariste très polyvalent passant de l'électrique, à l' acoustique, à la basse aussi...

Voici THE SAGE, une pièce acoustique de toute beauté que j' ai moi-même travaillé à la guitare, avec une très belle variation à 1 min 30 secondes...et toujours sa voix qui me met la chair de poule.

En mars dernier son acolyte Keith Emerson s' était quitté la vie et je lui avais consacré un petit article ici.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/03/keith-emerson-nous-laisse.html

Aujourd' hui, il faudrait que le temps s' arrête à nouveau cinq minutes et que les cloches sonnent à toutes volées dans toute la vieille Angleterre pour saluer le départ de l' un de ses plus grands et de ses plus glorieux troubadours.

Ces cloches, les voici à 48 secondes ,sur cet hymne : JERUSALEM

Je vous laisse sur une petite dernière balade  avec un titre en français C' EST LA VIE.

Et sa voix magique pour nous dire au revoir...

Epitaphe pour Greg Lake

Va falloir que les anges là-haut se bousculent un peu car l' un des leurs, et non des moindres, est venu les rejoindre et il faut lui faire la place qu' il mérite...et moi, je crois bien que je vais pleurer...même si je sais bien que c' est la vie, que personne n' est éternel et qu' il faut tous se préparer à ce grand voyage.

Aujourd' hui une légende s' en est allée.

Bye Greg...so long....Ta voix à la fois intérieure et si douce m' accompagnera tout le temps.

Je t' emporte avec moi pour l' éternité.

Epitaphe pour Greg Lake
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alea-jacta-est
  • Le blog de alea-jacta-est
  • : Adepte du vieux dicton qui dit que c' est au pied du mur qu' on voit mieux le mur....
  • Contact

Recherche