Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 08:31

Bonjour les amis,

L' année dernière je vous avais fait part des polémiques suscitées en Espagne par certaines célébrations peu orthodoxes de l' arrivée des Rois Mages organisées par les  municipalités dirigées par des maires altermondialistes comme ceux de  Madrid, Barcelone ou Valencia pour ne citer que les villes les  plus importantes.

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2016/01/vives-polemiques-en-espagne-avec-une-celebration-laiques-de-la-fete-des-rois-mages.html

En 2017, le décor a changé.Nous sommes revenus à des manifestations plus traditionnelles, mais cette fois-ci avec des dispositifs de sécurité bien plus importants.En effet, après les récents  attentats de Berlin et d' Istambul, cette grande célébration de l' un des épisodes les plus merveilleux de la Nativité du Christ avait tout lieu d' inspirer les pires craintes aux organisateurs.L' arrivée des Rois Mages,

 si chargée de symboles et qui fait sortir des millions de personnes dans les rues, s' est malheureusement convertie aussi, aujourd'hui, en une cible parfaite...

Changement de décor donc en 2017.Fini les polémiques sur les évolutions ( pertinentes ou pas) de cette grande fête nationale, mais plutôt, le désir de maintenir ces défilés avec un maximum de sécurité pour les participants.

Donc d' importants dispositifs policiers ont été détachés dans toutes les grandes villes pour éventuellement prévenir le pire. A noter également que des petits changements discrets ont été apportés dans l' organisation de certains actes festifs ( feux d' artifices, etc...)

Par exemple, à Valencia ce sont quelques 320 policiers qui ont encadré les 80 000 manifestants.

Voici quelques belles images de la chevauchée des Rois à Salamanque, où on voit furtivement au passage quelques policiers accompagnés de leurs bergers allemands...

Je suis à la fois très satisfait que l' Espagne puisse maintenir ses traditions séculaires et qu' elle ne cède pas à la terreur, et pourtant, mes amis, ces images me laissent aussi une impression mitigée, mi-figue mi-raisin.Hier une petite voix au fond de moi me glissait à l' oreille

...Tous ces milliers d' enfants ! Peut-on réellement assurer leur sécurité ?...il suffit d' un seul dingue fermement déterminé...A Istambul, le tueur n' a eu besoin que de 7 minutes pour faire un carnage...

Pendant qu' une autre voix répondait à l' autre oreille:

Oui, il y a toujours un risque...Mais le jour où tu renonceras à honorer tes traditions par peur des attentats, tu seras définitivement mort,vaincu, abattu...

J' étais donc tiraillé entre ces différentes réflexions et, finalement, la seule chose dont je peux témoigner c' est qu' il n' y a eu, à aucun moment donné, un débat en Espagne sur le fait d' annuler purement et simplement ces défilés qui ont lieu dans toutes les villes et jusqu' aux plus petits villages. Pas question de céder à la parano...

Hier, il ne s' est rien passé...et ce matin, intérieurement je me sentais soulagé et laissais échapper un grand OUF de soulagement...Oui, je dis bien OUF de soulagement car il ne faut pas se voiler la face: l' Espagne, tout comme la France, L' Allemagne ou l' Italie est aux premières loges face à ce risque...

Hier , ça a été la vraie fête des enfants qui ont reçu leurs cadeaux tant attendus....et lundi, tout le monde reprendra le chemin de l' école.

 

Espagne 2017: des Rois Mages sous haute protection...
Espagne 2017: des Rois Mages sous haute protection...

PS: Je profite de ce court billet pour partager avec vous quelques réflexions sur le symbolisme des Rois Mages exprimées ici par Michel Tournier

Et pour ceux qui aimeraient aller plus loin, rappeler que Michel Tournier a écrit sur ce sujet

GASPARD, MELCHIOR & BALTHAZAR, un livre qui nous fait plonger aux sources de la spiritualité occidentale.

 

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 21:12

Petit avertissement au lecteur.N' oubliez pas de lire cet article en mettant vos baffles à fond...

Bonjour les amis,

Il y a une quinzaine d' années,quand j' allais passer Noël chez mes parents dans le Nord de la France (maintenant on dit Hauts de France, mais ça me fait rire à chaque fois), on pouvait apprécier dans leur quartier deux ou trois maisons très très illuminées avec plein de personnages et d' animaux faits de guirlandes électriques qui clignotaient durant les nuits froides de Décembre.

On sentait que certains voisins s' éclataient complètement avec ces décorations durant les fêtes de fin d' année.

Et nous, on en profitait et on emmenait les enfants dans le froid de l' hiver faire une petite balade pour aller voir Bambi, Blanche-neige, les sept nains entourés de pleins d' animaux dans des jardins aussi illuminés que les casinos de Las Vegas...

Aujourd' hui , je viens de tomber par hasard sur des mecs qui vivent aux antipodes et qui nourrissent  2 passions: Noël et le Hard-Rock...

Effectivement, si vous y réfléchissez bien, vous verrez que ce n' est pas incompatible !

Alors quand on aime les deux, ça donne ça ...

Appréciez les effets spéciaux...notamment la cheminée qui crache des flammes à  55 secondes. Pas sûr que Santa Claus prendra le risque de passer par là...

En voici un autre, toujours sur le même thème musical

 

J' en ai trouvé un qui aime également AC/DC mais qui a préféré le morceau HIGHWAY TO HELL particulièrement adapté pour animer la fête d' Halloween.La synchro des animations, et notamment des lèvres des bouches chantantes, est parfaite.

Alors, on dit toujours qu' il faut savoir allier traditions et modernité.

Bin là, ils ont frappé fort nos amis australiens...En Europe , il faudrait demander une autorisation des voisins pour faire autant de boucan, et je suis pas sûr qu' ils seraient d' accord.

Mais là...en Australie...Y' a pas de problème.Y' a pas de doute...Ce sont des vrais Rockers, les mecs !...

PS: Allez, je vous remets en bonus un petit dernier.

WE WIILL ROCK YOU à Melbourne..les mouvements lumineux et synchros sont extraordinaires

Repost 0
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 19:03

Bonjour les amis,

Cette année nous avons chanté en ce 14 août une messe en honneur à Saint Isidore durant les fêtes patronales de mon village voisin.

San Isidro labrador est l' un des plus célébres saints espagnols car il était laboureur, et bien évidemment, son métier, chargé de symboles, promouvait les valeurs du monde chrétien,le travail, l' abnégation et aussi de respect de la Terre.

Durant cette messe les festeros et les festeras viennent à l' Eglise en costumes traditionnels. Par ailleurs, comme saint Isidore était un laboureur, à la fin de la messe il y a une offrande de fruits de la Terre que les enfants répartssent dans les rues du village après que le prêtre les ait bénis.

Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur
Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur
Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur
Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur
Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur
Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur

Au programme de notre messe il y avait Bach, Mozart, Vivaldi,et la messe brève de Gounod.

Silvia a interprété un AVE MARIA qui a a littéralement transporté et ému toute l' assistance.Certains paroissiens ne pouvaient s' empêcher de se retourner vers le narthex ( avant-nef) pour voir d' où sortait cette voix divine qui emplissait tout l' espace.

Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur

Et puis nous avons chanté aussi un Alleluya qui date de l' époque baroque,l' alleluyah de PURCELL.

Une pièce extrêmement brève qui est aussi un petit bijou qui recèle de magnifiques harmonies pour le choeur qu' on peut apprécier sur ce premier enregistrement de qualité.

Alors, nous on l' a chanté accompagné à l' orgue et sur un tempo plus vif comme c' est indiqué sur la partition originale.Même un peu plus vif que sur le lien ci-dessous.

Avec Purcell on est à l' époque du baroque, et pas du lyrique...

Si vous ne pouvez visualiser la vidéo pour des problèmes de droits vous pouvez aller directement la voir et l' écouter sur le lien youtube suivant.

https://www.youtube.com/watch?v=hLjqTvkiuyM

Voilà ! Notre saison chorale est terminée.

Et puis, comme dans les bonnes histoires d' Astérix, nous nous sommes tous retrouvés ensemble près de la plage pour aller manger 2 paellas comme celle-ci, faite au feu de bois...

Notre messe en honneur à Saint Isidore le laboureur

Au programme, repas, boissons et chants bien sûr.

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 09:22

Bonjour les amis,

Chaque année à Buñol dans la région de Valencia se célèbre la fête de la TOMATINA lors du dernier mercredi du mois d' août.

Voici un bref rappel historique de cette fête , extrait de la wikipédia:

Tout a commencé en 1945, quand les jeunes de l'époque se rencontraient sur la place du village (Buñol), où l'on fête la Tomatina, au passage des autorités du village, la bande musicale, et les « Géants », un groupe de ces jeunes qui voulait participer, avait provoqué une bousculade. Un des participants tomba, et, révolté, a frappé tout ce qui était devant lui, ce qui a fait que tout le monde a commencé à se battre.

Le destin a voulu que, tout près, il y ait un petit commerce de légumes, les jeunes n'ont pas hésité à utiliser les bonnes tomates ! Par contre, ils ont dû payer les dégâts ensuite.

Cette « bataille » n'a pas été oubliée, un an après, le même mercredi du mois d'août, les jeunes se retrouvent encore une fois sur la place, mais, cette fois, ils amènent leurs propres tomates, ainsi avait commencé la deuxième bataille des tomates, qui a été dissoute par la police.

Les autorités du village se sont toujours opposées à cette célébration connue comme « la journée de la Tomatina », mais, sous une forme ou une autre, la festivité a eu lieu. Le conseil municipal de Buñol a décidé, après une période d'interdiction de 7 ans, d'autoriser la gigantesque bataille de tomates dans les années 1970 pour stimuler le tourisme.

Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...

Cette année c' était le 70 ème anniversaire de cette fête qui attire bon nombre de touristes.

Il y a eu 22 000 personnes et il s' est déversé plus de 150 tonnes de tomates très mûres et impropres à la consommation...

Voici quelques images toujours aussi spectaculaires de cette édition 2015...

Des casques en pastèques...il fallait y penser....

Des casques en pastèques...il fallait y penser....

Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Hum ! Que c' est bon...mais que c' est bon !

Hum ! Que c' est bon...mais que c' est bon !

Difficile de résister à la tentation de s' associer à cette réjouissance...

Difficile de résister à la tentation de s' associer à cette réjouissance...

Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...
It' s so cool....yeeehhhh !

It' s so cool....yeeehhhh !

Bon, moi je ne suis pas un fan de ce genre de manifestations même si ces bains collectifs un peu orgiaques,avec T-shirt trempés dans le jus de tomate ne me laissent pas complètement insensibles (il s' en dégage une forme d' érotisme gore un peu tarantinesque)...Je ne suis pas fan donc mais je ne suis pas contre non plus:après tout, chacun se défoule comme il veut, et par ailleurs ces célébrations sont quand même bien moins dangereuses que les courses de taureaux lors des San Fermines de Pampelune.

Voici les règles du jeu pour ceux qui seraient tentés d' y participer l' année prochaine:

  • Alors, les participants doivent se protéger les yeux.
  • Les bouteilles sont interdites ainsi que tout objet pouvant provoquer un accident.
  • Il est interdit de déchirer les tee-shirts.
  • Les tomates doivent être écrasées avant d'être lancées !
  • Attention au passage des camions (qui déversent des tonnes de tomates abimées qui ne peuvent pas être proposées à la vente).
  • À la deuxième détonation, on arrête la bataille.

NB: Ça c' est interdit par le règlement...

Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...

Par ailleurs, je ne voudrais pas décevoir d' éventuelles participantes mais il ' y a pas d' élection de Miss Tomatina, ni de Miss " T-shirt entomaté "

Tomatina...pour tous ceux qui veulent s' éclater à coups de tomates...

Enfin,la Tomatina en vidéo ça donne ça

Ceux qui veulent en voir un peu plus peuvent aller jeter un coup d' oeil sur le lien ci-dessous et apprécier le florilège de photos

Maintenant imaginez, chers amis, que des extra-terrestres viennent nous rendre visite dans leur vaisseau spatial et atterissent à Buñol le jour de la Tomatina ! Ils ne pourraient s' empêcher de penser que les habitants de cette planète ont d' étranges coutumes.

Bon, de toutes façons, s' ils atterrissaient sur un champ de golf ils penseraient la même chose aussi...

Repost 0