Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 20:34

Bonjour les amis,

Donald Trump attaque sa présidence en voulant donner l' impression forte qu' il va tenir ses promesses.Alors, on est plus que dubitatif sur l' efficacité de certaines mesures et sur la faisabilité de leur application.Par contre, il y a quelque chose dont on ne peut douter, c' est qu' il va bien s' attaquer aux plus faibles.

Deux points importants de son programme sont déjà mis en orbite:

1- l' annulation pour ne pas dire désintégration pure et simple de l' Obamacare qui tentait d' offrir une protection médicale minimale aux classes les plus défavorisées.

2- la chasse aux clandestins qui est d' ores et déjà lancée.Ce sont des millions de personnes qui , du jour au lendemain, vont avoir peur d' ouvrir leur porte à des inconnus, en craignant que ce soit la police anti-immigration ( qui va être dotée de nouveaux moyens importants ) qui frappe à la porte.

Alors, il faut rappeler quelques données économiques de base très simples.

Les Etats-Unis ont un taux de chômage de l' ordre de 5% , très enviable pour nous les européens.Un taux qu' on peut considérer comme une situation de quasi plein emploi.C' est sans doute la meilleure partie du bilan d' Obama qui, sur le plan intérieur, a été plutôt un bon président.

Il y a aux Etats-Unis à peu près 11 millions de personnes non-régularisées qui pour la plupart vivent dans ce pays depuis plus de 10 ans, ce qui veut dire qu' elles sont intégrées, qu' elles travaillent le plus souvent dans des secteurs que les américains ne veulent pas occuper, et qu' elles ne coûtent pratiquement rien du tout en termes de cotisations sociales.

Les Etats-unis bénéficient donc d' une manne prolétaire à bas prix dont ils ne peuvent se passer.Si Trump avait le pouvoir de les expulser tous, l' économie américaine s' en ressentirait de manière très négative dans certains secteurs, comme l' agriculture, où elle manquerait de main d' oeuvre. D' ailleurs 3 Etats américains ont fait savoir qu' ils n' appliqueraient pas le décret anti-immigration...Le moins qu' on puisse dire, c' est que tout cela fait assez désordre.

Mais une chose est sûre: Trump a réussi sur un seul coup de plume à plonger des millions de résidents sans papiers dans la crainte et dans l' angoisse.

Voici l' arrestation cette semaine d' un mexicain sans papiers, sous les yeux de sa fille, après qu' il ait laissée  à l' école...

 

Evidemment, l' émotion est vive dans la communauté américaine latino et il y a eu une manifestation de soutien à ce père de famille  à LOS ANGELES

Encore une fois, je ne vais pas vous faire sortir vos mouchoirs.Tel n' est pas mon but.

On voit déjà de quelle manière la politique populiste de Trump s' attaque aux plus faibles.

Par ailleurs,et en parallèle,je voudrais rappeler d' autres promesses de Donald Trump.Il a promis, par exemple, de taxer les produits chinois, et là les amis, ça me fait sourire amèrement car avec les asiatiques ça va être une autre paire de manches.Ils ne sont pas faibles eux.Les chinois ont acheté 30 % de la dette américaine et peuvent, sur un claquement de doigts de leur président, créer une crise sans précédents aux Etats-Unis, rien qu' en mettant cette dette massivement en vente sur le marché.

Sûr qu' avec les chinois, ce sera du donnant donnant.

Par contre pour le gouvernement mexicain, les choses vont être plus compliquées et la nouvelle administration américaine va leur mener une guerre économique sans merci.

On le voit bien. Trump va  tenir une partie de ses promesses, et ce sont les plus pauvres et les plus démunis qui vont en faire les frais.Les autres peuvent dormir tranquille...

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Etats-Unis Trump Economie
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 21:49

Bonjour les amis,

Vous avez tous vu la première conférence de presse surréaliste du nouveau président des Etats-Unis Donald Trump.

 

Alors là, on peut se dire que ça commence très fort, avec un président qui continue de se comporter comme s' il était toujours en campagne, et qui n' a pas encore endossé son rôle de premier représentant de TOUS les américains.

Trump continue de faire du Trump.

Il disqualifie certains journalistes, les insulte, les menace...au lieu de répondre à leurs questions et de dissiper les doutes.

Certains médias sont qualifiés de " tas d' ordures sur le déclin

qui vont payer les conséquences de leurs affirmations "

Et oui, vous ne rêvez pas, c' est l' actuel président de la plus grande puissance mondiale qui parle de cette manière.On a eu droit à un DONALD TRUMP ON FIRE !

Ensuite, il s' est livré à un petit exercice de mégalomanie auquel il nous a déjà habitué mais qui devient inquiétant maintenant qu' il est au pouvoir,...

Il a affirmé:

Je serai le plus grand créateur d' emplois que Dieu ait jamais créé...

Rien que ça !

Il a confirmé la mise en route du chantier du Mur avec le Mexique, et réinsisté sur le fait que ce sont les mexicains qui devront payer...Je n' ose imaginer à quel point de tels propos vont être ressentis de manière humiliante par les mexicains.Leur ex-président Vicente Fox a encore répété la semaine dernière sur tweet que ce mur était un "monument raciste" et que son pays ne paierait jamais pour ce " p..... de mur", selon ses propres termes inhabituellement fort peu diplomatiques.Notez au passage que lorsqu' un président se livre à des propos vulgaires et outranciers, il y a comme un effet de contagion y compris chez ses adversaires !

Ça y' est ! Là on peut dire qu' on est au coeur du nouveau gros problème posé par l' élection de Trump.

Certains croyaient qu' il adoucirait son discours et ses rapports avec ses adversaires une fois qu' il serait au pouvoir mais il n' en est rien.

Trump entend mener son mandat de Président non pas comme un représentant élu d' abord soucieux de faire participer l' ensemble de tous ses concitoyens à son projet économique mais comme un chef d' entreprise mégalomane qui part à l' abordage de la société toute entière en comptant sur les énormes  pouvoirs qui sont maintenant les siens.

Ce mec fait vraiment peur...très peur...Là, on rigole plus.

Et vous savez ce que je me suis dit, les amis ?

 Quelque chose me dit, alors que Trump doit seulement prendre son investiture le 20 Janvier prochain, qu' il ne terminera pas son mandat.

Je ne connais pas bien les lois américaines, et les conditions qu' il faut réunir pour qu' il y ait impeachment, mais une petite voix  me dit, après avoir entendu une partie de cette conférence de presse, que Trump va y avoir droit...pas tout de suite bien sûr...mais tenir 4 ans de cette manière, en alimentant tant de tensions dans tous les sens,ça paraît assez irréaliste !

En attendant la farce tragi-comique ne fait que commencer.

The Trump's show is going on....!!!

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est - dans Etats-Unis Trump politique
commenter cet article