Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 10:43

Bonjour les amis,

Voici juste un clip vidéo que je voudrais partager avec vous sur l' exploitation des enfants dans les mines de Cobalt au Congo.Le cobalt entre dans la composition des batteries des portables, tablettes, etc...L' enfant qu' on voit au bout d' une minute de reportage n' a que 8 ans !

Je crois que je vais passer ce court document à mes élèves le 20 Novembre prochain, jour des droits de l' enfant.

Non pas pour les culpabiliser bien sûr, ce serait idiot.Cette situation est notre faute à nous, les adultes.

Je passerai ce clip simplement pour qu' ils aient conscience de la souffrance humaine qui se cache en 2017 derrière leurs inséparables portables, et en leur rappelant qu' il leur appartiendra peut-être à eux de tenter de changer ce monde-ci.

 

Et puis aussi, juste leur rappeler qu' on pourrait faire le même genre de reportages avec la fabrication de nombreux articles de marques de sport, de produits manufacturés de l' industrie, de produits de l' exploitation agricole...et un très long etcétéra.

Repost 0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 18:01

Bonjour les amis,

Ça pourrait être une mauvaise blague mais ça ne l' est pas.

Une petite annonce sur un site web spécialisé a fait grand bruit en Espagne.En fait, cette petite annonce est complètement illégale, et le site qui l' a publié ( peut-être par erreur) s' est empressé de la supprimer.

La voici:

"Se necesita camarera para bar de pueblo a una hora de Santiago y a 15 minutos de Arzúa y Ordes, imprescindible chica trabajadora, responsable, guapa y un poco puta con un trato agradable con los clientes. Incorporación inmediata y contrato fijo. Sueldo 1500 euros. Opción alojamiento si eres de lejos".

La petite annonce qui tue...

Alors là, ça mérite une petite traduction:

" recherche serveuse dans un bar de Village à une heure de Santiago et à 15 minutes d' Arzua.

Conditions exigées: fille travailleuse,responsable, belle, un peu pute et qui sait bien traiter les clients...etc..etc..."

Evidemment, cette annonce relayée dans les réseaux sociaux a declenché un tollé à travers tout le pays.Le syndicat UGT a demandé l' ouverture d' une enquête auprès de l' inspection du travail...Les ligues féministes sont outrées à juste titre.Bref ,tout le pays a réagi de manière très saine...Je vous laisse imaginer également toutes les blagues ironiques que cette petite annonce a provoquées.

Le problème c' est que cette annonce révèle un phénomène bien réel et très étendu , et pas seulement en Espagne.La personne qui a osé rédiger ça a mis par écrit, ce qui se demande très fréquemment mais de manière plus discrète mais néanmoins très insistante.

C' est souvent un point de passage obligé pour obtenir certains emplois même si c' est absolument illégal.

Quand un employeur demande à une serveuse de bien traiter les clients, il y a énormément de sous-entendus bien explicites qui peuvent aller du simple choix de tenues vestimentaires aguichantes avec décolletés profonds et vertigineux jusqu' au fait de se laisser pincer les fesses sans trop rechigner.

Bon, tout ça est complètement condamnable et assez dégueu...pas de doute là dessus.

Une fois admis la dégueulasserie du mec qui a écrit ça, je n' ai pu m' empêcher d' essayer de l' imaginer, ce patron de bar.

1. Soit c' est un gros beauf macho et qui a mis par écrit et sans complexe ce qu' il a dans le ciboulot.

2. Soit c' est un mec qui ne sait pas vraiment écrire et qui dispose de 300 mots pour s' exprimer, alors , du coup, il sait bien ce qu' il attend de la serveuse mais il ne sait pas comment le rédiger de manière politiquement correcte...Du coup il essaie de minimiser de manière pathétique ce qu' il attend de la serveuse et il écrit qu' elle doit être " UN PEU pute"...

Ce "UN PEU" vaut son pesant de cacahuètes !

Là, avouez que c' est assez délirant car on se demande ce qu' il veut bien dire par UN PEU pute...on sait tous ce qu' est une pute , mais quelqu' un d' "un peu pute", il faut expliciter...L' échantillon de possibilités est large et le terme est vague !

La seule chose qui semble claire dans l' annonce c' est que le mec préfère une grosse travailleuse un peu pute plutôt qu ' une grosse pute peu travailleuse.

Par ailleurs, les amis, je n' ai pu m' empêcher de penser aux jeunes demoiselles qui se sont présentées pour cet emploi:

Par exemple,celle qui veut à tout prix son emploi:

" Bonjour Monsieur...je suis la pute que vous cherchez ! "

Ou alors, celle qui a bien lu l' annonce:

" Bonjour Monsieur ..je suis la "petite" pute que vous cherchez..."

Ou alors:

" Bonjour Monsieur...je postule l' emploi de serveuse un peu pute que vous avez mis sur votre annonce"

Bon, j' arrête là le massacre.Cette affaire est pathétique sous tous les points de vue mais elle a quand même un grand mérite.Elle est TRES REVELATRICE...Faut pas se voiler la face !

Et pour terminer sur une note d' humour, voici une petite histoire courte, mais de serveur cette fois-ci...c' est très court mais assez hilarant !

Repost 0