Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 22:23

Bonsoir les amis

 

Juste quelques mots après la défaite de la Roja.Elle était quand même assez prévisible.

Hier j' entendais des camarades m' expliquer qu' avec le système de goal average le Chili et la Hollande pouvaient parfaitement se mettre d' accord pour laisser l' Espagne en dehors de la compétition...Bin ça n' a pas été la peine vu que l' Espagne s' est éliminée toute seule comme une grande.

Ici personne ne comprend comment une équipe qui n' a pris que trois buts durant sa phase de qualification vient d' en prendre 7 en moins de 180 minutes...Pourtant c' est la réalité.

 

Fin De cycle !!! Cette équipe avait gagné 2 coupes d' Europe et une coupe du Monde en 4 ans..du jamais vu mais les meilleures histoires ont une fin.

 

Del Bosque va en prendre plein la tête dans les jours qui viennent...n' a pas su assurer le renouvellement générationnel...J' ai pas fini d'  entendre parler de cette histoire mais ça fait partie du foot...Le Chili a bien joué le coup...l' Espagne n' était pas en grande forme....ni en grande réussite...

 

Parfois pour renaître il faut commencer par mourir.

 

Rideau !

 

1403120693 685596 1403121935 album normal 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 13:33

 

 

Bonjour les amis,

Le match qui a opposé les bleus au Honduras devrait poser un vrai problème aux organisateurs de la compétition.Certes on sait bien qu' il y aura des équipes bien plus fortes que d' autres qui s' affronteront , et c' est même supersympa de voir des petits poucet venir bousculer les grosses pointures,mais la question que je me pose est celle-ci :

Comment un équipe qui ne dispose d' à peu près aucun argument offensif peut-elle arriver à ce stade de la compétition et se présenter sur la pelouse ?

Quel est l' entraîneur qui ait un minimum de foi en son travail qui propose à son équipe de défendre bec et ongles dès le départ et pendant 90 minutes, en espèrant une très improbable bourde de l' adversaire pour marquer un but... ?

Le match du Honduras où la défense française n' a eu pratiquement aucun boulot remet en cause la manière dont les pays sont qualifiés pour cette compétition.

On sait bien que des zones, comme l' Europe ou l' Amérique du Sud, à fortes traditions de football et de fric ont un niveau moyen bien plus élevé que d' autres ,mais ça c' est pris en compte par le nombre de pays représentants chacune des grandes zones géographiques.

Le cas du Honduras ne laisse pas de me surprendre...En voyant le match, je pensais aux millions et millions de supporters dans le monde dont le pays est resté en dehors de la compétition, et qui se sont dit : " Nous au moins, si on y était allé on aurait essayé de marquer un but...on n' aurait pas fait pire...cela paraît impossible.. ! "

Je sais ce que vous allez me répondre : " à 10 contre 11 la tâche pour les joueurs était très ardue"....le problème c' est que durant tout le temps où ils étaient 11 contre 11 , ils n' ont à peu près rien montré, rien tenté...aucune vélléité sérieuse d' aller de l' avant ou d' essayer de mettre un but.

Vous connaissez le dicton : " A vaincre sans péril le triomphe est sans gloire" ...ce n' est pas la faute des Bleus si hier soir il n' y avait pas d' adversaires...Moi, je crois que c' est le mode de qualification de la FIFA qui est à revoir...

Un match comme hier laisse ou devrait laisser tout le monde très perplexe...il y a comme un malaise....comme une c....dans le gâteau !

coiffeur.gif

 

PS : Pour éviter de me faire inutilement taper dessus je précise que j' ai le plus grand respect et la plus grande sympathie pour le Honduras...au contraire j' aurais rêvé de les voir jouer les cendrillons, mais force est de constater que c' était mission impossible pour eux...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 08:59

Bonjour les amis,

 

Après une journée fébrile à attendre le clash entre les 2 grosses cylindrées du groupe de la mort, le moins qu' on puisse dire c' est que celles-ci n' ont pas raté leur entrée en matière comme ça a souvent été le cas pour l' Italie qui, lors d' éditions antérieures, avait mal commencé et puis fini très fort.

Les 2 équipes étaient très bien organisées sur le terrain...des joueurs qui savent se trouver à yeux fermés...Du côté italien , l' expérience de Pirlo ( 35 balais)  se fait sentir.Il a un sens et une lecture du jeu incroyable...c' est lui qui a l' intuition géniale de laisser passer le ballon que Marchisio enverra au fond des filets.

La réaction anglaise avec un but qui part d' une première passe faite à Rooney dans le dos de 2 défenseurs italiens est tout simplement superbe...un timing parfait...un but on ne peut plus dynamique en 3 mouvements...

 

SuperMario nous a fait un lob qui a surpris tout le monde et qui aurait mérité de terminer au fond des filets...

A la fin du match, Pirlo complètement cuit balance un dernier pruneau sur la transversale.

 

Encore une fois, je pense à mon billet d'  hier...les équipes sont très bien préparées des deux côtés , et la confrontation prend parfois l' allure d' une partie d' échecs, car il y a pas mal de maîtrise et de construction de part et d' autre.On assiste à un bras de fer épuisant avec l' impression que tout peut basculer à chaque instant: ce côté aléatoire, une fois que les niveaux de jeu s' égalisent...ou presque, car il y avait plus de possession du côté italien. 

 

Hier je n' ai eu qu' un seul doute: Pirlo avait l' air tellement impérial et tellement déterminant dans la circulation du jeu que , forcément, on ne peut s' empêcher de penser à ce qu' il adviendrait du jeu italien si pour une raison ou une autre il ne pouvait jouer...

 

   

 

pirlo.jpg

 

  Ce soir les bleus font leur entrée en matière face à un très modeste Honduras...Des matchs comme hier sont assez intimidants...atteindront-ils ce niveau-là ? Début de réponse ce soir...Je dis début de réponse car le Honduras, avec tout le respect, ce n' est peut-être pas le meilleur thermomètre pour juger du niveau de qualité, de préparation et de mise en place d' une équipe...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 17:25

Bonjour les amis

 

Le Mundial 2014 me donne l' occasion rêvée de vous faire un petit topo sur les hymnes nationaux des pays participants à la compétition.

Commençons par le GOD SAVE THE QUEEN qu' on ne présente plus...c' est l' un des plus connus et des plus populaires.

Cette hymne a un pouvoir magique...au bout de 3 notes on se lève tout de suite,on se tient très droit, très digne et une forme de respect s' impose immédiatement.

Si le monarque est un roi, l' hymne se transforme alors en God save the King !

 Ce qui est somme toute assez logique et qui permet de dissiper toutes les ambigüités...

 

Voici les paroles pour ceux qui ne peuvent pas dépasser la 1 ère strophe:

 

God save our gracious Queen,
Long live our noble Queen,
God save the Queen !
Send her victorious,
Happy and glorious,
Long to reign over us ;
God save the Queen !

O Lord, our God, arise,
Scatter her enemies,
And make them fall !
Confound their politics,
Frustrate their knavish tricks,
On Thee our hopes we fix,
God save us all !

Thy choicest gifts in store
On her be pleased to pour ;
Long may she reign ;
May she defend our laws,
And ever give us cause
To sing with heart and voice :
God save the Queen !

Not in this land alone,
But be God's mercies known,
From shore to shore !
Lord, make the nations see,
That men should brothers be,
And form one family,
The wide world over.

From every latent foe,
From the assassins blow,
God save the Queen !
O'er her Thine arm extend,
For Britain's sake defend,
Our mother, prince and friend,
God save the Queen !

Lord, grant that Marshall Wade
May, by Thy mighty aid,
Victory bring.
May he sedition hush,
And like a torrent rush,
Rebellious Scots to crush.
God save the Queen !

Que Dieu protège notre gracieuse Reine,
Longue vie à notre noble Reine,
Que Dieu protège la Reine !
Rends-la victorieuse,
Heureuse et glorieuse ;
Que soit long son règne sur nous,
Que Dieu protège la Reine !

Ô Seigneur, notre Dieu, surgis
Disperse ses ennemis
Et fais-les chuter ;
Confonds leurs complots,
Déjoue leurs conspirations de filou !
En Toi, nous mettons notre espoir ;
Que Dieu nous protège tous !

Parmi tous, Tu choisis les dons
Qu’il Te plaît de lui accorder ;
Puisse-t-elle régner longuement ;
Puisse-t-elle défendre nos lois
Et nous donner toujours raison
De chanter avec cœur et à pleine voix :
Que Dieu protège la Reine !

Non seulement sur cette terre,
Mais que d’une rive à l’autre (du monde),
Soit connue la miséricorde de Dieu !
Dieu, fais voir aux nations
Que les hommes devraient être frères,
Et ne former qu’une seule famille
De par toute la terre.

De tout ennemi tapi,
De tout coup d’assassin,
Que Dieu protège la Reine !
Étends Ton bras sur elle,
Défends, pour le salut de la Grande-Bretagne,
Notre mère, princesse et amie ;
Que Dieu protège la Reine !

Seigneur, accorde au Maréchal Wade
De pouvoir, de par Ton aide puissante,
Obtenir la victoire.
Puisse-t-il faire taire les voix de la sédition
Et, à l’instar de la déferlante d’un torrent,
Écraser les rebelles écossais.
Que Dieu protège la Reine !

 
Bien évidemment, il est difficile de ne pas rappeler que l' hymne des anglais a donné naissance à un autre hymne: celui des Punks menés tambour battant par les Sex Pistols
et dont voici les paroles réarrangées en anglais d' abord
God save the queen
The fascist regime
It made you a moron
Potential H bomb
God save the queen
She ain't no human being
There is no future
In England's dreaming
Don't be told what you want
Don't be told what you need
There's no future
No future
No future for you
God save the queen
We mean it man
We love our queen
God saves
God save the queen
Cause tourists are money
And our figurehead
Is not what she seems
Et en français ensuite

 

Dieu bénit la reine
Le régime fasciste
Ils ont fait de toi un connard
Une bombe H potentielle

Dieu bénit la reine
Elle n'est pas un être humain
Il n' y a pas de futur
Dans le pays féerique d'Angleterre

Qu'on te dise pas ce que tu veux
Qu'on te dise pas ce dont tu as besoin
Il n'y a pas de futur! Il n'y a pas de futur
Il n'y a pas de futur pour toi


 Passons maintenant à l' Hymne des Italiens auquel je m' identifie pour des raisons évidentes.

Voila ce que nous dit la wiki

Cet hymne est né à Gênes en automne 1847. Son auteur, Goffreddo Mameli, est un jeune étudiant patriote de 20 ans.  Le Chant des Italiens est né dans le climat de ferveur patriotique qui précédait la guerre contre l' Autriche. Le caractère immédiat des vers et la vigueur de la mélodie en firent le chant préféré de l’unification italienne, non seulement pendant le Risorgimento mais également dans les décennies qui suivirent. Ce n’est pas un hasard si Giuseppe Verdi dans son Inno delle Nazioni , attribua justement au Canto degl’Italiani - et non à la Marcia Reale (Marche royale, alors hymne officiel du royaume italien) - le rôle de symbole italien, en le mettant aux côtés du God save the Queen ou de la Marseillaise.  En fait, ce n'est que le 17 Novmbre 2005, que le Sénat de la République approuve, en commission des Affaires constitutionnelles, un décret-loi qui doit encore être présenté en séance plénière. Juste après l'armistice de 1943, l'hymne officiel était celui dit du Piave.

 

Fratelli d'Italia
L'Italia s'è desta
Dell'elmo di Scipio
S'è cinta la testa
Dov'è la vittoria?!
Le porga la chioma
Che schiava di Roma
Iddio la creò. (2x)

Stringiamci a coorte
Siam pronti alla morte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò.
Stringiamci a coorte
Siam pronti alla morte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò!

Noi fummo da secoli[Note 1]
Calpesti, derisi
Perché non siam Popolo
Perché siam divisi
Raccolgaci un'Unica
Bandiera una Speme
Di fonderci insieme
Già l'ora suonò (x2)

Stringiamoci a coorte
Siam pronti alla morte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò.
Stringiamoci a coorte
Siam pronti alla morte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò!

Uniamoci, amiamoci
L'unione e l'amore
Rivelano ai Popoli
Le vie del Signore
Giuriamo far Libero
Il suolo natìo
Uniti, per Dio,
Chi vincer ci può? (x2)
 
 Stringiamci a coorte
 Siam pronti alla morte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò.
 Stringiamci a coorte
 Siam pronti alla morte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò!


Dall'Alpi a Sicilia
Dovunque è Legnano,
Ogn'uom di Ferruccio
Ha il core, ha la mano,
I bimbi d'Italia
Si chiaman Balilla
Il suon d'ogni squilla
I Vespri suonò (x2)

Stringiamci a coorte
Siam pronti alla morte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò.
Stringiamoci a coorte
Siam pronti alla morte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò!

Son giunchi che piegano
Le spade vendute
Già l'Aquila d'Austria
Le penne ha perdute
Il sangue d'Italia e
Il sangue Polacco
Bevé col cosacco
Ma il cor le bruciò (x2)

Stringiamoci a coorte
Siam pronti alla morte
L'Italia chiamò
 Stringiamoci a coorte
 Siam pronti alla morte
 L'Italia chiamò!

Frères d’Italie
L'Italie s’est levée,
De l'heaume de Scipion
Elle s’est ceint la tête.
Où est la Victoire ?
Qu’elle lui tende sa chevelure,
Car esclave de Rome
Dieu la créa. (2x)

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.
 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé!

Nous avons été depuis des siècles
Piétinés, moqués,
Parce que nous ne sommes pas un Peuple,
Parce que nous sommes divisés.
Que nous rassemble un Unique
Drapeau, un Espoir :
De nous fondre ensemble
L'heure a déjà sonné

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.
 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé!

Unissons-nous, aimons-nous
L'union, et l'amour
Révèlent aux Peuples
Les voies du Seigneur ;
Jurons de Libérer
Le sol natal :
Unis par Dieu
Qui peut nous vaincre ?

  Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.
 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé!

Des Alpes à la Sicile
Partout est Legnano
Chaque homme de Ferruccio
A le cœur, a la main
Les enfants d'Italie
S'appellent Balilla,
Le son de chaque cloche
A sonné les Vêpres.

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.
 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé!

Sont des joncs qui ploient
Les épées vendues
L'Aigle d'Autriche
A déjà perdu ses plumes
Il a bu le sang d’Italie,
Le sang Polonais,
avec le cosaque,
Mais cela lui a brûlé le cœur.

 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé.
 Serrons-nous en cohortes
 Nous sommes prêts à la mort
 Nous sommes prêts à la mort
 L'Italie a appelé!

 

 

 

 Pour ce qui est de la ferveur patriotique le fils d' immigré que je suis confirme complètement.Je me souviens dans les années 70 quand mon père avait sorti la télé noir et blanc dans le jardin de notre maison des corons du Nord, et quand les nombreux amis du clan italien étaient venus suivre la finale.J' avais 12 ans...On était vachement fier de la jouer cette finale même si les brésiliens nous ont étrillé.Pas grave: on avait perdu contre des Dieux qui s' appelaient Pelé,Rivelino, Jairzihno, etc...c' est à peine si on était déçu.  

  

Allez je vous laisse choisir votre hymne préféré...Moi j' ai du mal...les 2 hymnes me provoquent des sentiments forts et immédiats...

 

Mais ce soir mon coeur va probablement battre très fort pour eux...

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 06:51

Bonjour les amis

 

Sévère défaite pour les Espagnols qui se sont pris 5 cacahuètes dans un match de Mundial ( ça n' a pas dû leur arriver depuis les années 50).

Comme toujours après une déroute, tous les experts se précipitent pour vous donner les mille et une raisons du désastre.La presse va tout décortiquer aujourd' hui et fera plein d' analyses intéressantes mais moi, j' ai une autre vision des choses.

Je crois que le foot de haut niveau se base sur une excellente préparation physique et des mises au point techniquest et taqueutiques comme dirait Dédé Deschamps, mais qu' une fois que toutes les équipes accèdent à ce haut niveau de préparation, ce qui était le cas hier soir entre la Hollande et L' Espagne, et bien l' élément aléatoire peut devenir parfois prédominant.

espana-holanda.jpg

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Je m' explique: pour moi cette défaite 1 à 5 aurait pu se produire il y a 4 ans pendant la finale...je me souviens parfaitement que l' Espagne dominait le match mais ne marquait pas...Or , hier soir, il y a eu une bonne première mi-temps espagnole qui ne s' est pas traduite au tableau d' affichage.

Les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets...un jour les Dieux du foot sont avec vous, et un autre jour, le vent tourne ...parfois, il ne faut pas chercher plus loin.

L' élément aléatoire n' est pas à négliger dans un sport comme le foot où il y a en général très peu de buts.

Parfois commenter un résultat , ou vouloir lui donner une explication est aussi absurde ou illusoire qu' essayer d' expliquer le résultat d' un tirage du Loto ( oui, je sais Fatizo, j' éxagère un peu mais je force le trait car il me semble que trop souvent on essaie de donner des justifications à des faits qui ne sont que le fruit du hasard...ou une somme d' aléas).

 

Deux mots également sur les réactions des joueurs après le match.

Piqué:" Quelques fois ça fait du bien de se prendre un carton ! On a tous commis des erreurs et ce serait complètement injuste de chercher une explication en faisant des reproches à Iker Casillas qui a empêché que la défaite soit encore plus cuisante..."

Casillas: " Je demande pardon aux supporters...j' ai fait un match horrible et il ne nous reste plus d' autre solution que de gagner contre le Chili..."

J' aime cette équipe d' Espagne qui sait serrer les rangs dans les moments difficiles...c' est ça aussi qui donne une âme à une équipe.

Revenons deux minutes sur la Hollande qui réalise un match plein, enthousiasmant, mais qui à mon sens ne s' est pas encore affranchi de certains de ses pêchés, notamment la rugosité de son jeu...Ils cherchent de manière flagrante à intimider l' adversaire et certaines actions de jeu se paraissent à de vulgaires agressions, notamment celles de De Jong, le boucher...Si Van Gaal ne calme pas ses joueurs je pense qu' il y aura du carton rouge dans l' air dans les prochaines rencontres...Ils forment une grande équipe..pas la peine de jouer les voyous et de donner le mauvais exemple en ayant un comportement de hooligan sur le terrain.

 

Deux mots sur l' hymne d' Hollande très martial que j' aime beaucoup, et surtout, avec ce serment d' allégation à la couronne d' Espagne ( et bien hier les joueurs ne se sont pas trop embarassés de serments de fidélité et de respect à l' Espagne...c' est le moins qu' on puisse dire..y' a plus de respect bon Dieu...lol !!!)

 

Chanté depuis 1574, il s'agit du plus ancien hymne national au monde( hier il y avait un joueur hollandais qui chantait très faux...mais, bon, ce n' était pas un concours de chant non plus)

 

Lisez ces premiers vers étonnants pour un hymne national !!!

 

Wilhelmus van Nassouwe
ben ik, van Duitsen bloed,
den vaderland getrouwe
blijf ik tot in den dood.
Een Prinse van Oranje
ben ik, vrij onverveerd,
den Koning van Hispanje
heb ik altijd geëerd.

In Godes vrees te leven
heb ik altijd betracht,
daarom ben ik verdreven,
om land, om luid gebracht.
Maar God zal mij regeren
als een goed instrument,
dat ik zal wederkeren
in mijnen regiment.

Lijdt u, mijn onderzaten
die oprecht zijt van aard,
God zal u niet verlaten,
al zijt gij nu bezwaard.
Die vroom begeert te leven,
bidt God nacht ende dag,
dat Hij mij kracht zal geven,
dat ik u helpen mag.

Lijf en goed al te samen
heb ik u niet verschoond,
mijn broeders hoog van namen
hebben 't u ook vertoond:
Graaf Adolf is gebleven
in Friesland in den slag,
zijn ziel in 't eeuwig leven
verwacht den jongsten dag.

Edel en hooggeboren,
van keizerlijken stam,
een vorst des rijks verkoren,
als een vroom christenman,
voor Godes woord geprezen,
heb ik, vrij onversaagd,
als een held zonder vreden
mijn edel bloed gewaagd.

Mijn schild ende betrouwen
zijt Gij, o God mijn Heer,
op U zo wil ik bouwen,
Verlaat mij nimmermeer.
Dat ik doch vroom mag blijven,
uw dienaar t'aller stond,
de tirannie verdrijven
die mij mijn hart doorwondt.

Van al die mij bezwaren
en mijn vervolgers zijn,
mijn God, wil doch bewaren
den trouwen dienaar dijn,
dat zij mij niet verrassen
in hunnen bozen moed,
hun handen niet en wassen
in mijn onschuldig bloed.

Als David moeste vluchten
voor Sauel den tiran,
zo heb ik moeten zuchten
als menig edelman.
Maar God heeft hem verheven,
verlost uit alder nood,
een koninkrijk gegeven
in Israël zeer groot.

Na 't zuur zal ik ontvangen
van God mijn Heer dat zoet,
daarna zo doet verlangen
mijn vorstelijk gemoed:
dat is, dat ik mag sterven
met eren in dat veld,
een eeuwig rijk verwerven
als een getrouwen held.

Niet doet mij meer erbarmen
in mijnen wederspoed
dan dat men ziet verarmen
des Konings landen goed.
Dat u de Spanjaards krenken,
o edel Neerland zoet,
als ik daaraan gedenke,
mijn edel hart dat bloedt.

Als een prins opgezeten
met mijner heires-kracht,
van den tiran vermeten
heb ik den slag verwacht,
die, bij Maastricht begraven,
bevreesde mijn geweld;
mijn ruiters zag men draven
zeer moedig door dat veld.

Zo het den wil des Heren
op dien tijd had geweest,
had ik geern willen keren
van u dit zwaar tempeest.
Maar de Heer van hierboven,
die alle ding regeert,
die men altijd moet loven,
en heeft het niet begeerd.

Zeer christlijk was gedreven
mijn prinselijk gemoed,
standvastig is gebleven
mijn hart in tegenspoed.
Den Heer heb ik gebeden
uit mijnes harten grond,
dat Hij mijn zaak wil redden,
mijn onschuld maken kond.

Oorlof, mijn arme schapen
die zijt in groten nood,
uw herder zal niet slapen,
al zijt gij nu verstrooid.
Tot God wilt u begeven,
zijn heilzaam woord neemt aan,
als vrome christen leven,-
't zal hier haast zijn gedaan.

Voor God wil ik belijden
en zijner groten macht,
dat ik tot genen tijden
den Koning heb veracht,
dan dat ik God den Heere,
der hoogsten Majesteit,
heb moeten obediëren
in der gerechtigheid.

Guillaume de Nassau
je suis, de sang allemand,
à la patrie fidèle
je reste jusque dans la mort.
Un Prince d'Orange
je suis, franc et courageux,
le Roi d'Espagne
j'ai toujours honoré.

De vivre dans la crainte de Dieu
je me suis toujours efforcé,
pour cela je fus banni,
de mon pays, de mon peuple éloigné.
Mais Dieu me mènera
comme un bon instrument,
de telle manière que je retourne
dans mon régiment.

Si vous souffrez, mes sujets
qui êtes fidèles de nature,
Dieu ne vous abandonnera pas,
bien que vous soyez accablés maintenant.
Que celui qui aspire à vivre pieusement,
prie Dieu jour et nuit,
qu'Il me donne la force,
que je puisse vous venir en aide.

Vos âmes ni vos biens
je n'ai épargnés,
mes frères de haut lignage
vous l'ont aussi prouvé :
le comte Adolphe est tombé
en Frise, dans la bataille,
son âme, dans la vie éternelle,
attend le jour dernier.

Généreux et de haut lignage,
d'ascendance impériale,
élu souverain du royaume,
comme un pieux chrétien,
béni par la parole de Dieu,
j'ai, franc et intrépide,
comme un héros sans repos
risqué mon noble sang.

Mon bouclier et ma foi
Tu es, ô Dieu mon Seigneur,
ainsi en Toi je veux mettre mon espoir,
ne m'abandonne plus jamais.
Que je puisse néanmoins rester fidèle,
ton serviteur en toute circonstance,
chasser la tyrannie
qui me transperce le cœur

De tous ceux qui m'accablent
et sont mes poursuivants,
mon Dieu, veuille toutefois protéger
ton fidèle serviteur,
qu'ils ne me prennent pas au dépourvu,
dans leur furieux élan,
ne lavent pas leurs mains
dans mon sang innocent.

De même que David dut s'enfuir
devant Saül le tyran,
j'ai dû me lamenter
comme maint homme noble.
Mais Dieu l'a sublimé
libéré de tous les maux,
un royaume donné
en Israël très grand.

Après l'amertume je recevrai
de Dieu mon Seigneur cette bravoure
à laquelle me fait tant aspirer
mon royal tempérament :
c'est, que je puisse mourir
dans l'honneur en cette guerre,
conquérir un royaume éternel
comme un loyal héros.

Rien ne me m'inspire plus pitié
dans ma hâte à revenir
que de voir s'appauvrir
les biens des territoires du Roi.
Que les Espagnols te meurtrissent,
ô loyaux et doux Pays-Bas,
lorsque j'y pense,
mon noble coeur en saigne.

Comme un prince contraint
par mon acte de Dieu,
du tyran parjure
j'ai attendu le combat,
qui, retranché près de Maestricht,
craignait ma puissance;
mes cavaliers l'on voyait sillonner
très courageux ce champ de bataille.

Si telle la volonté du Seigneur
avait été en ce temps-là,
j'aurais bien voulu éloigner
de vous cette terrible tempête.
Mais le Seigneur là-haut,
qui régit toute chose,
qu'il faut toujours louer,
ne l'a point souhaité.

Très chrétiennement était motivée
mon âme princière,
inébranlable est resté
mon coeur dans l'adversité.
Le Seigneur j'ai prié
du fond de mon coeur
pour qu'Il me sauve,
établisse mon innocence.

Adieu mes pauvres agneaux
qui êtes en grand péril,
votre berger ne dormira pas
tant que vous serez dispersés.
Jusqu'à ce que Dieu veuille vous bénir,
acceptez sa parole divine,
vivez en fidèles chrétiens,
tout sera bientôt fini ici.

Devant Dieu je veux proclamer
et sa toute-puissance,
que je n'ai à aucun moment
dénigré le Roi,
ensuite qu'au Seigneur Dieu,
la suprême Majesté,
j'ai dû obéir
dans la droiture

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 14:40

 

 

Bonjour les amis

je vais tenter un petit billet très second degré sur Agora...pas sûr que ça passera....Le voici:

Le Mondial 2014 vient à peine de commencer et déjà nous avons droit aux polémiques habituelles au sujet des erreurs d' arbitrage.

Le match d' ouverture Brésil-Croatie qui a fini sur un score de 3 à 1 a été entâché par des décisions pour le moins discutables de l'arbitre qui ont complètement changé le cours du match...d' abord en accordant un pénalty bien généreux, et ensuite, en refusant un but croate pour une faute qui semblait bien bénigne pour ne pas dire inexistante.

Le mondial n' a même pas commencé qu' est déjà relancé l' éternel débat sur la vidéo qui pourrait aider les arbitres à prendre des décisions importantes de manière correcte.

Tout d' abord rappelons que la FIFA a toujours été contre l' idée d' utiliser des moyens vidéos pour limiter les erreurs d' arbitrage.Il y a quelques décennies, l' argument contre la vidéo consistait à dire que le visionnage faisait perdre trop de temps et que ça cassait le rythme du jeu.Aujourd' hui en 2014 les nouveaux moyens techniques dont on dispose sont si rapides que le temps que l'arbitre essaie de calmer les joueurs agacés par sa décision, le 4 ème arbitre aurait largement le temps de trancher de manière définitive l' existence ou pas d' un pénalty, d' un hors-jeu ou d' une faute importante.

On en arrive au comble du paradoxe lorsque tout un public peut apprécier, comme c' était le cas par le passé d' une erreur d' arbitrage sur un écran géant...donc tout le monde dans le public voyait l' erreur, sauf celui qui prenait la décision, à savoir Monsieur l' arbitre.

Il y a quelques années, un des dirigeants de la FIFA avait déclaré que les erreurs d' arbitrage faisaient partie du jeu, en faisaient même le charme et qu' elles permettaient ensuite d' alimenter les discussions de bistrots durant des semaines...donc, l' erreur serait l' essence même du jeu et ça nous aurait échappé...

Et d' un seul coup, TOUT S' EST ÉCLAIRÉ et ça m' a paru une idée géniale !!!

Reprenons la partie d' hier...Les brésiliens sont contents car ils ont gagné le match...les Croates eux pensent qu' ils méritaient la victoire mais que c' est l' arbitre qui les en a privé.Dans les 2 cas les supporters pensent que leur équipe est championne ou mérite de l' être...et ça, d' un point de vue commercial c' est génial : la FIFA a inventé un système où il n' y a plus de perdants.Il y a des vainqueurs officiels et des déquipes qui auraient mérité la victoire.

Et là, que vous le vouliez ou pas, cher ami lecteur, on frise le génie du marketing....faire croire à tout le monde qu' on est potentiellement champion du monde,c' est excellent pour les affaires.Ça maintient l' intérêt des millions de supporters qui soutiendront leurs équipes tout le temps et quels que soient les résultats...

Tous ceux qui réclament l' arbitrage grâce à la vidéo à cors et à cris n' ont rien compris au foot et n' ont pas le sens des affaires...Avec la FIFA tout le monde est toujours champion...

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 05:49

Bonjour les amis

 

GROS MALAISE et PREMIER HOLD-UP de ce mondial...Ça démarre très fort avec 2 grosses fautes d' arbitrage en faveur du pays organisateur.Les croates méritaient bien mieux...Dès le premier match ça sent le hold-up...Bienvenue dans le monde de la FIFA, le monde où tout est possible. Maintenant les défenseurs qui devront affronter le pays organisateur sont prévenus: prière de jouer les 2 mains dans le dos dans la surface de réparation sous peine de se voir infliger un pénalty...Prière de marquer les buts sans le moindre contact physique avec le gardien ou les défenses brésiliennes sous peine d' annulation...voilà le tarif !!!
Le mondial est bien commencé et dès le premier match on a droit aux grosses polémiques...
Bravo quand même à Neymar pour son premier but on ne peut plus ajusté et tiré de très loin...

bracro2.jpg.h380.jpg.568.jpg

 

Et puis pour Fatizo qui a probablement vu en direct cet hymne brésilien chanté à capella par 60 000 spectateurs et avec une extraordinaire ferveur par l' équipe toute entière, je dédie ce clip youtube (malheureusement celui d' hier n' est pas encore disponible....)

Avouons-le:quand les joueurs sont très soudés et qu'ils se mettent à chanter comme ça ils me mettent la chair de poule...alors que Ribéry ou Benzema, eux, ils ne me provoquent rien du tout....

 

 

 
Un dernier détail...AJE gagne toujours toutes les coupes du monde car il tient avec pratiquement toutes les équipes ( sauf l' Allemagne...à cause d' un vieux traumatisme de Séville 82...pas complètement remis...).
Donc pour que je perde ce mondial il faut que l' Allemagne gagne ( ce qui n' est pas tout à fait impossible...je croise les doigts avec la main gauche dans le dos en tapant ça à un doigt sur mon clavier) .
Pour le reste je suis à la fois italien, français, espagnol, j' aime la samba brésilienne et le tango argentin et bien sûr les rythmes africains...j' ai de la famille en Australie également...
 
Allez !  Vive le foot..Vive les buts de légende...
Vive les insomnies festives L' Hatem !!! Va faire la fête avec tes voisins  !!! C' est peut-être le moment de les connaître...
Et Vive la culture brésilienne: ces joueurs -là sont des artistes
Allez ! Je vous laisse en prime les paroles traduites de l' hymne brésilien pour que vous puissiez chanter avec les joueurs derrière votre poste de télé lors du prochain match ( Allez L' Hatem....portugais leçon nº 1 !!!  la leçon nº 2 sera avec l' hymne du Portugal....)

Ouviram do Ipiranga as margens plácidas
De um povo heróico o brado retumbante,
E o sol da Liberdade, em raios fúlgidos,
Brilhou no céu da Pátria nesse instante.

Se o penhor dessa igualdade
Conseguimos conquistar com braço forte,
Em teu seio, ó Liberdade,
Desafia o nosso peito a própria morte!

Ó Pátria amada,
Idolatrada,
Salve! Salve!

Brasil, um sonho intenso, um raio vívido
De amor e de esperança à terra desce,
Se em teu formoso céu, risonho e límpido,
A imagem do Cruzeiro resplandece.

Gigante pela própria natureza,
És belo, és forte, impávido colosso,
E o teu futuro espelha essa grandeza

Terra adorada,
Entre outras mil,
És tu, Brasil,
Ó Pátria amada!

Dos filhos deste solo és mãe gentil,
Pátria amada,
Brasil!

II
Deitado eternamente em berço esplêndido,
Ao som do mar e à luz do céu profundo,
Fulguras, ó Brasil, florão da América,
Iluminado ao sol do Novo Mundo!

Do que a terra mais garrida
Teus risonhos, lindos campos têm mais flores;
"Nossos bosques têm mais vida",
"Nossa vida" no teu seio "mais amores".

Ó Pátria amada,
Idolatrada,
Salve! Salve!

Brasil, de amor eterno seja símbolo
O lábaro que ostentas estrelado,
E diga o verde-louro desta flâmula
- Paz no futuro e glória no passado.

Mas, se ergues da justiça a clava forte,
Verás que um filho teu não foge à luta,
Nem teme, quem te adora, a própria morte!

Terra adorada
Entre outras mil,
És tu, Brasil,
Ó Pátria amada!

Dos filhos deste solo és mãe gentil,
Pátria amada,
Brasil!

I
Les rives calmes de l'Ipiranga ont entendu
L'appel retentissant d'un peuple héroïque.
Et le soleil de la liberté, de ses rayons fulgurants,
brilla dans le ciel de la Patrie en cet instant.

Si le garant de cette égalité,
Nous l'avons conquis par la force de nos bras,
En ton sein, ô Liberté,
Notre courage défiera même la mort !

Ô, Patrie bien-aimée,
Adorée
Salut, Salut !

Brésil, un rêve intense, un rayon vivifiant,
D'amour et d'espérance descend sur la terre,
Si dans ton ciel splendide, souriant et limpide,
L'image de la Croix du Sud resplendit.

Géant par ta propre nature,
Tu es beau, tu es fort, intrépide colosse,
Et ton avenir reflète cette grandeur.

Terre adorée,
Entre milles autres,
Tu es Brésil,
Ô, Patrie bien-aimée !

Des enfants de ce sol, la mère bienveillante,
Patrie bien-aimée,
Brésil !

II
Éternellement étendu dans un berceau splendide,
Au son de la mer et à la lumière du ciel infini,
Tu resplendis, ô Brésil, fleuron de l'Amérique,
Illuminé par le soleil du Nouveau Monde !

Que les terres les plus charmantes,
Tes beaux champs joyeux ont plus de fleurs.
"Nos forêts ont plus de vie",
"Notre vie" en ton sein "plus d'amours".

Ô, Patrie bien-aimée,
Adorée
Salut, Salut !

Brésil, d'amour éternel qu'il soit le symbole,
L'étendard étoilé que tu déploies ostensiblement,
Que proclame le vert et or de cette flamme :
Paix pour l'avenir et gloire au passé.

Mais si tu élèves le glaive de la justice,
Tu ne verras aucun de tes enfant fuir le combat,
Ni même, celui qui t'adore, craindre la mort !

Terre adorée,
Entre milles autres,
Tu es Brésil,
Ô, Patrie bien-aimée !

Des enfants de ce sol, la mère bienveillante,
Patrie bien-aimée,
Brésil !

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 18:25

Bonjour les amis,

 

Suite à un petit com' de Rosemar j' ai décidé de faire une petite synthèse des 3 articles précédents pour les lecteurs d' agora tout en y ajoutant des élements de l' actualité d' aujourd' hui que je vous laisse découvrir.

 

 

Depuis l' annonce faite par Juan Carlos d' abdiquer en faveur de son fils, la société espagnole est en ébullition car plus que jamais se pose la question de ce que désire la citoyenneté de ce pays pour son avenir :

Monarchie ou République ?

Le débat est pour l' instant confisqué car les 2 grands partis de pouvoir PP et PSOE sont d' accord pour faire passer le plus vite possible une loi de succession qui permettra à Felipe de Borbon de devenir le prochain chef de l' Etat.

Cette attitude n' est pas surprenante de la part de la droite, ni de l' establishment financier toujours lié à tous les pouvoirs , ni de la part de l' Eglise espagnole hypertraditionnaliste ( euphémisme...).

Non , ce qui est surpenant c' est de voir toute la vieille garde socialiste ( Felipe Gonzalez,Jose Luis Zapatero, Rubalcaba, Bono,Guerra, etc..) ne pas lever le petit doigt pour écouter sa base militante qui réclame un référendum sur cette question pour décider du futur du pays.

Alfredo Perez Rubalcaba , actuel secrétaire général, qui vient de remettre son mandat et qui va procéder à la renovation du PS à cause de la grosse casquette qu' il vient de se prendre aux européennes affirme que le parti a de profondes racines républicaines mais qu' il reste lié également à la monarchie.Et voila, qu' on nous reparle sans cesse du pacte qui lie tous les partis démocratiques avec la maison royale espagnole, tout simplement parce que Juan Carlos a rendu sa liberté au peuple il y a 40 ans lors d' un processus de transition.Soyons clair : ce que Juan Carlos a rendu au peuple c' est un pouvoir absolu qu' il avait hérité de l' une des pires dictatures et c' était un pouvoir qui moralement ne lui appartenait pas.

On peut considérer que ça a été un choix très intelligent de sa part car tôt ou tard il aurait perdu ce pouvoir, de manière violente ou pas, et aurait été condamné à l' exil dans un laps de temps qui aurait pu varier de 0 à 10 ans...le compte à rebours démocratique s' était enclenché avec la mort du dictateur.

Par ailleurs, le "bon Roi" Juan Carlos, tout en rendant le pouvoir au peuple a su blinder une situation très confortable pour la maison royale.En effet, selon le journal PUBLICO et le New York Times le roi a accumulé pendant près de 40 ans un patrimoine de 2 milliards d' euros.Par ailleurs, en tant que premier représentant de l' Etat espagnol il touche un salaire et des commissions pour une valeur globale aux alentours de 50 millions d' euros par an, ce qui n' est quand même pas mal dans un pays où le smic est à 650 euros par mois.

Dans le contexte actuel grave de crise de la société espagnole , avec 26% de la population au chômage, plus de 42% chez les jeunes et où 1 personne sur 5 vit en dessous du seuil de pauvreté, nombreux sont ceux qui pensent que l' institution royale est à la fois inutilement coûteuse, antidémocratique et anachronique.

Aujourd' hui 7 Juin, dans toutes les grandes villes du Royaume il y aura des manifestations en faveur de la convocation d' un référendum pour décider du fait de maintenir ou pas une monarchie constitutionnelle.

De nombreuses plateformes citoyennes et les partis de gauche non-socialistes qui sont sortis très renforcés des dernières élections européennes appellent à se manifester.On peut calculer après les élections du 25 Mai dernier qu' il y a grosso-modo 38% de l' Espagne qui est républicaine.A mon avis, ils seront bien plus nombreux le jour où ils seront parfaitement informés de tous les privilèges dont bénéficie la monarchie.

Mais ce qui est frappant, ce sont les responsables socialistes qui se disent de gauche et qui n' écoutent pas leur base, qui se considèrent redevables à la monarchie et qui se refusent à demander une telle consultation...Les responsables socialistes touchent le fond du fond quand ils brandissent la constitution espagnole pour expliquer à leur base qu' on ne peut remettre en cause l' institution monarchique.Argument complètement ridicule : Zapatero a modifié un article de la constitution espagnole avec l' appui du parlement en moins de 24 h quand l' UE l' a exigé.

Même les quadras du partis qui vont bientôt succéder à Alfredo Rubalcaba n' osent pas se lancer dans cette bataille pourtant cruciale pour l' avenir du pays.

Le divorce est complet entre le parlement actuel et la population...90% du congrès est en faveur du maintien de la royauté alors que 40 % de la rue ne l' est pas...

Les parlementaires confisquent une fois de plus le débat, ce qui est un exercice extrêmement risqué après la débâcle des europénnes où les 2 grands partis de pouvoir PP+PSOE sont tombés de 85% des votes à 49 % !!! Le bipartisme est en train de mourir...la crise politique et parlementaire est totale et, malgré tout ,les responsables des appareils maintiennent une attitude sourde, muette,pour ne pas dire autiste et se refusent à écouter le peuple qui ne demande que LE DROIT DE S' EXPRIMER !

Seule la rue peut les obliger à écouter la base qui gronde...nombreux sont ceux qui n' ont pas renoncé à une 3 ème République et surtout, nombreux sont ceux qui, comme moi, sont en faveur du droit de décider directement et par nous-mêmes d' une telle question.

 

mani-repu.jpg

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 19:05

Bonjour les amis

 

Là j' ai mené ma petite enquête et je suis en mesure de vous dire que la fortune du Roi Juan Carlos est bien plus importante que ce que je pouvais imaginer dans ma petite tête.

Et oui, les amis, être Roi ça rapporte !

La fortune du Roi est évaluée d' après le New York Times à 2 milliards d' euros ( oui vous avez bien lu: il ne s' agit pas de 2 millions d' euros, ni de 20, ni de 200 mais de 2 milliards d' euros....essayez de faire un budget pour dépenser tout ça et vous n' y arriverez pas à moins d' acheter le porte-avion Charles de Gaulle équipé avec toutes ses options...)

 

En gros et pour faire court il faut comprendre que ses activités de VRP de luxe pour l' Etat espagnol qu' il défend avec une ferveur bien compréhensible lui rapportent en gros 50 millions d' euros par an, ce qui situe le Roi légèrment au dessus du smic espagnol qui est de l' ordre de 614 euros par mois.

 

Je vous laisse lire l' article du NY times en anglais si ça vous intéresse mais moi ça me fout la gerbe: difficile de ne pas bondir quand on entend parler du " bon roi" à longueur d' antenne...celui qui a rendu la liberté au peuple espagnol ( alors que s' il ne l' avait pas fait, il aurait tôt ou tard pris le risque d' être destitué et condamné à l' exil)...En fait il a été prévoyant en rendant ce qui ne lui appartenait pas et qu' il allait perdre de toutes façons et en se blindant une "situation professionnelle" des plus lucratives qui soient... et , qui plus est, héréditaire ! 

 

Je vais prendre ça à la rigolade comme la chanson de Mel Brooks dans la FOLLE HISTOIRE DU MONDE: It' s so good to be the King ! ô oui, mon Dieu que c' est bon ! encore ! Encore !

 

 
 Enfin, et pour en finir avec mon écoeurement et mes nausées j' évoquerai rapidement un fait que j' avais signalé à Rosemar.
 
Il y a dans ma région un député, Rafael Blasco,un vrai salaud celui-là, chargé de la coopération avec les pays du tiers-monde comme le Nicaragua et Haiti qui a été assez indélicat puisqu' il s' est servi lui-même avec de l' argent qui devait aider ces pays en difficulté.Normalement un premier jugement avait fixé une peine de 8 ans de prison ferme mais en attendant il pourra sortir en payant une caution de 200 000 euros car le ministère public pour des raisons qui m' échappent lui permet de rentrer gentiment chez à la maison s' il veut bien casser sa tire-lire remplie avec l' argent qui devait servir à la reconstruction de zones dévastées.Donc il pourra attendre tranquillement chez lui la confirmation ( ou pas...je crains le pire...) de la sentence par le tribunal supérieur de Valence.  
 
 
Que vous dire de plus,mes amis...les mots me manquent...l' indignation ne sert à rien...une immense colère m' envahit tout simplement...et l' impression que le pouvoir judiciaire espagnol qui fait complètement partie de la caste joue lui aussi avec les nerfs des citoyens...Si ils voulaient provoquer une révolution bolivarienne ils ne s' y prendraient pas mieux...
 Comme disait Jean Yves Lafesse: "Bonjour ! Ça peut plus durer ! "
 
Blasco.jpg
 
Voici la photo de ce truand car depuis 15 jours je peux écrire ça sans tomber sous le coup de la loi car il y a une sentence judiciaire qui le confirme,
ainsi que cet article:


Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 13:02

Bonjour les amis,

 

Hier je vous faisais part de mes impressions à chaud sans avoir pris la peine de lire la presse ni de regarder les journaux télévisés.

Je vous parlais de l' effet de billard entre la rénovation du parti socialiste et l' abdication du Roi( qui  sont  apparemment 2 faits indépendants).

Voici deux  articles parus aujourd' hui qui confirment complètement mes pressentiments

 

http://www.publico.es/524761/rubalcaba-promete-que-el-psoe-no-rompera-el-pacto-monarquico

 

http://www.publico.es/524631/ni-madina-ni-chacon-ni-susana-diaz-se-atreven-a-pedir-un-referendum-sobre-la-monarquia

 

Traduction: Rubalcaba promet qu' il ne rompra pas le pacte monarchique malgré les profondes racines républicaines de son parti !

En plein dans le mille  !!! Bien joué Juan Carlos !!! Echec et mat !!!

 

Les jeunes quadras qui vont prendre la relève, Susanna Diaz, Madelin ou Carmen Chacón n' oseront pas se lancer dans une bataille pour demander un référendum sur le maintien de la monarchie.

Il y a trop de confusion en ce moment pour ouvrir un nouveau front même s' il y a des secteurs importants des jeunesses socialistes qui réclament une telle consultation à cor et à cri.

 

Juan Carlos affirmait hier dans son allocution qu' il avait attendu que son règne revienne à une certaine sérénité pour prendre cette décision, mais il n' en est rien...il se défile en pleins règlements de comptes internes au PS pour éviter d' attirer l' attention sur la couronne.Certains ex-responsables comme l' ancien président de la généralité de Catalogne Jordi Pujol affirment haut et fort que Juan Carlos abdique car l' Espagne va mal ( et bin oui, ça c' est le moins qu' on puisse dire mon capitaine...) .

 

Monarchie 3 -  République 0 ( je rappelle que le premier but c' était au moment de la transition démocratique à la mort de Franco et le deuxième au moment du putsch manqué de Tejero que le Roi a magnifiquement mis à profit pour redorer son blason :c' est un sujet qui soulève encore aujourd' hui des suspicions et des polémiques).

 

Ce n' est pas le moment d' aborder le débat sur la monarchie donc...le problème c' est que ça fait 40 ans que c' est pas le moment...Là, la monarchie s' accorde un sursis supplémentaire.

 

Enfin je voudrais juste rappeller qu' en cas de retour de la République ce serait la troisième et qu' il existe en Espagne une tradition républicaine également, contrairement à ce que certains voudraient nous faire oublier...

 

Parfois l' Espagne est un pays assez singulier: quand on parle dans la rue avec les gens, il y a plein de monde qui vous dit qu' une monarchie c' est anachronique, antidémocratique, que ça coûte cher et  que ça ne sert à rien mais curieusement quand le monarque entre dans l' hémicycle ils sont tous levés à l' applaudir à tout rompre comme des pingouins pendant plusieurs minutes d' affilée...Etonnant, non ? On ne retrouve pas la diversité de la rue au sein du parlement....mais là encore les choses changent, et ce que je dis devient de moins en moins vrai.

 

Enfin pour ceux qui comprennent l' espagnol et qui en ont marre de voir et d' entendre dans les médias une version idyllique et fausse de la transition démocratique voici un article féroce et lucide de Vicenç Navarro , professeur d' économie appliquée de l' université Pompeu Fabra de Barcelone.Il rappelle, entre autres, que les républicains ont été l' objet d' une censure féroce même après la mort de Franco, avec l' interdiction d' arborer leur drapeau par exemple ou de mettre en cause la monarchie.

 

http://blogs.publico.es/vicenc-navarro/2014/06/02/la-abdicacion-del-rey-el-fin-de-la-transicion-inmodelica/

 

En illustration Carmen Chacón censée représenter la nouvelle génération du PS...

chaconrey-detalledn.jpg

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article