Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 17:27

Bonjour les amis,

Depuis l' avènement d' internet et des réseaux sociaux on nous abreuve tous les jours de pensées et d' aphorismes sensés nous ouvrir les portes de la sagesse, et de la connaissance de soi...

On reçoit des pps avec des illustrations évocatrices, des colombes de la paix et des fontaines, des pierres au fond de l' eau d' une rivière pendant que défilent des phrases un peu nulos et faussement profondes de Paulo Coehlo, accompagnées par une musique extrême orientale comme dans la série Kung-Fu...

Mais de temps en temps, on tombe sur un vrai aphorisme qui résume juste en quelques mots une réalité complexe.

Toute à l' heure en allant accompagner mon fils chez la kiné, j' écoutais dans la bagnole les grosses têtes , et Laurent Ruquier a balancé un aphorisme de l' écrivain Hervé Lauwick que j' ai bien aimé et que je vous fais partager... c' est à la fois vache et tendre....J' aime


UN AMI C' EST QUELQU' UN QUI VOUS CONNAÎT BIEN

ET QUI VOUS AIME QUAND MÊME

 


 

amigetimage.jpg

 

ami667px-Friedrich_Overbeck_008.jpg

 

 

 

hautetfort139268005.jpg

 

 

Allez, je vous laisse avec une belle chanson sur l' amitié

Pour situer ce magnifique hommage de Brel à son copain JOJO, son pote breton de toute la vie avec qui il a fait les 400 coups et qui est parti le premier, il faut savoir que le chanteur était déjà gravement malade au moment où il a écrit cette chanson, d' où ce vers:

" Jojo, tu me donnes en riant des nouvelles d' en bas..."

Et puis , plus loin..." Orphelin jusqu' aux lèvres , mais heureux de savoir que je te viens déjà..."

Mais ce que je préfère c' est le premier couplet d' introduction sur cette amitié qui continue au delà de la mort:

"Jojo,

voici donc quelques rires

quelques vins, quelques blondes,

j' ai plaisir à te dire

que la nuit sera longue

à devenir demain..."

 

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 18:04

Chers amis,

L' actualité espagnole est des plus brûlantes avec toutes les procédures judiciaires en cours, notamment avec la trame GÜRTEL.Tout se met en place pour le futur méga procès historique avec des dizaines d' inculpés de premier rang qui iront sur le banc des accusés.Le timing judiciaire indique que les premières sessions auront lieu après les élections afin de ne pas porter trop de préjudice à un certain parti de droite.

Cette semaine, le conseil des ministres a donné son feu vert a un nouveau projet de loi au sujet des procédures judiciaires.

 

 

sorayathumb.jpg

Tout d' abord, le gouvernement de Rajoy veut limiter à 18 mois au maximum le temps d' instruction des procès pour forcer la justice à être plus rapide.

Trois brefs commentaires sur ce foutage de gueule en règle de l' éxécutif:

1- Quand on veut que la justice soit rapide on la dote de moyens tant matériels qu' humains et toutes les statistiques indiquent qu' en Espagne la dotation est largement en dessous de la moyenne européenne.Les juges doivent traiter un nombre important de dossiers ( franchement je ne sais pas comment ils y arrivent...des dizaines de milliers de pages à traiter...)

2- Certaines enquêtes nécessitent la collaboration de puissances étrangères,informations bancaires en Suisse, en Andorre ou au Liechtenstein par exemple, or ces procédures et ces autorisations sont très longues à obtenir parfois, et le fait de limiter à 18 mois l' instruction est une authentique aubaine pour les délinquants financiers.Que dis-je , c' est un cadeau du ciel !

3- Aucune des récentes affaires qui secouent le pays n' aurait pu être instruite en ce temps record, car l' ampleur, la magnitude des trames  est si importante que le juge ne peut se préfixer un temps maximum.Il ne sait pas jusqu' où son enquête peut le mener et Dieu sait qu' en Espagne celle-ci pourra le mener très loin.

 

Le deuxième point que je vais aborder est plus croquignolesque celui-là.Le gouvernement de Rajoy est préoccupé par le nombre des responsables mis en examen.En espagnol on dit IMPUTADO .

Depuis 2 ans le nombre d' imputados a littéralement explosé et ce mot a acquis aujourd' hui une connotation très négative au sein de l' opinion publique.Le gouvernement considère qu' en Espagne la présomption d' innocence n' est plus suffisemment respectée, notamment dans la presse et dans les débats à la télé, et propose donc de changer le langage juridique espagnol, en substituant par voie légale le mot IMPUTADO par le mot INVESTIGADO, qui voudrait dire que la personne est sous le coup d' une procédure d' investigation...

voici un lien qui explique tout cela par  le détail:

http://politica.elpais.com/politica/2015/03/12/actualidad/1426198476_837251.html

 

Encore une fois mes chers amis, on assiste à un spectacle désolant digne des guignols de Canal+.

En effet, le gouvernement ne pouvant rien faire devant le nombre de mises en examen qui éclabousse tout l' establishment de droite, et ne pouvant rien changer à la triste réalité judiciaire dans laquelle se trouve le pays, a finalement décidé de changer LES MOTS POUR LE DIRE...Ça ne trompe absolument personne et c' est tout simplement pathétique.

Hier j' assistais à un spectacle de Xavi Castillo qui est une espèce de bouffon qui se moque de toutes les basses manoeuvres du PP, et il a balancé sur scène cette phrase -ci:

"IMPUTADOS ou INVESTIGADOS; je m' en fous du moment qu' ils nous rendent tout l' argent qu' ils nous ont volé"...seulement voilà, ce pognon là on n' est pas près de le revoir, il est parti dans des paradis fiscaux,en voyages, en putes, en gastronomie fine , en croisières de luxe, en jaguars, en sacs Louis Vuitton, j' arrête là une longue liste non limitative.

Voilà où nous en sommes.On peut imaginer ce qui va arriver si Rajoy reste au pouvoir:

Il n'  y aura plus de pauvres mais des non-riches,

plus de corrompus mais des non-intègres,

plus  d' émigrés espagnols cherchant un emploi à l' étranger mais des jeunes exportant leur talent.

Bon j' arrête là moi aussi car Mariano m' énerve sérieux et me chauffe les oreilles ( mes acouphènes c' est peut-être à cause de lui...).J' espère, vraiment j' espère de tout mon coeur qu' il sera à la retraite dans quelques mois et qu' il pourra dédier tout le temps qui lui reste à vivre à l' étude détaillée de la langue espagnole...une langue magnifique, très riche et que j' adore moi-aussi.C' est peut-être là le seul point commun que j' ai avec lui...

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 09:46

Bonjour les amis,

Je vais écrire aujourd' hui un petit billet sur un sujet qui me tient à coeur ( avant que Fatizo ne me pique l' idée) sur ces groupes de rock des années 70 qui n' ont écrit qu' un seul morceau mais qui est resté dans nos mémoires.

L' univers du rock ( comme celui de la chanson d' ailleurs) est peuplé d' étoiles puissantes et rayonnantes qui constellent notre ciel musical, avec de temps en temps le passage de magnifiques étoiles filantes qui disparaissent aussi brutalement qu' elles sont apparues mais en laissant au passage une belle rémanence rétinienne.

Attaquons d' abord cette petite anthologie de l' éphémère avec un goupe dont le morceau passait tous les soirs dans une discothèque près de chez moi,à LA BASCULE sur la route du Quesnoy...

Il s' agit du groupe The sensational ALEX HARVEY BAND et de son FAITH HEALER.

 7 minutes de bonheur...ça démarre sur une pulsation primitive qui prend aux tripes, et des percussions étranges, exotiques, sorties d' aciéries, de laminoirs et de haut-fourneaux...Du Rock de l' ère industrielle...un rythme de marteau-pilon qui vous prend la tête et qui ne vous lâche plus...la première guitare attaque en marquant de façon sèche et tranchante le tempo,puis la deuxième avec un son lourd et gras qui vient l' appuyer...le chanteur se lance dans un refrain lancinant ...oh oui, encore et encore....ce morceau pourrait durer un siècle !

 

 

  Continuons avec IRON BUTTERFLY et le riff accrocheur d' In a gadda da vida

Vous vous en souvenez de celui là ?

 

 

Dans les années 70, on a eu droit à un magnifique set de guitares rock avec Ram Jam et son Black Betty

 

 

 

En 1970 un certain thème un peu rétro nous avait pris la tête également.Nine by nine , vous vous souvenez ?

 

 

Toujours dans les mêmes années un certain John Kongos balançait un magnifique Gonna's step on you again que j' ai en 45 tours...sur un rythme martelé et un beau riff que je n' ai pas oublié.Ça c' est du rock les amis  !!!

 

 

 

Pendant que Mongo Jerry nous régalait un morceau plein de joie et de bonne humeur sur un rythme de banjo...appréciez les roufflaquettes !

 

 

 

Aux Etats-Unis plusieurs musiciens de studio qui en avaient marre de ramer pour les autres artistes décident de former un groupe et nous balancent un diamant BRUT dont je ne me suis toujours pas remis...l'un des plus beaux riffs de l' histoire du Rock...ils retenteront leur exploit sans jamais égaler ce premier coup d' essai génial.Il s' agit de BOSTON et de son fameux MORE THAN A FEELING...moi je vendrais mon âme au diable pour écrire un morceau pareil ( pour l' instant je me contente de reprendre cette magnifique intro sur ma gratte)

 

 

 

Ne soyons pas macho et allons jeter un coup d' oeil chez les filles

Suzi Quattro ...remember

 

 

 Plus récemment Joan Jett qui nous assène son  I LOVE ROCK AND ROLL particulièrement bien senti !

Oh oui, ne t' arrête pas Joan ...encore et encore...

 

 

 

 

Et puis, petite incursion dans les annés 80 ,avec les Bangles et leur Eternal flame qui me met la chair de poule...Que c' est bon !

 

 

 

 

Soyons juste avec les Bangles car elles ont fait aussi WALK LIKE AN EGYPTIAN

 

 

 

Et puis un refrain un peu triste et prenant de 71...J' ai toujours cru que c' était une femme qui chantait, mais non...

Allez, je fais un petit détour par la France avec TRIANGLE.

Encore une fois on se souviendra surtout d' un seul morceau

 

 

Allez j' en oublie plein, plein, plein et je pourrai faire une ou plusieurs suites à ce billet complètement subjectif étant donné qu' il se base sur MA mémoire rock....

En attendant, je vous laisse non pas avec un morceau unique mais avec un album assez unique que j' ai en vynile chez moi, précieusement gardé.

L' OCTOPUS de Gentle Giant...A l' époque de Genesis, Pink Floyd, Yes, ELP il y avait également d' autres groupes avec plein d' idées comme Gentle Giant, Camel, Van der Graaf Generator, Peter Hammil...

L' album OCTOPUS de GENTLE GIANT est une réussite éblouissante injustement oubliée avec un parfait équilibre des voix, une espèce de mélange de baroque et de modernité Rock...un album qui fait référence à notre culture, à Rabelais, Pantagruel et aux moutons de Panurge...Ils sont passés en tournée dans les années 70  à 30 bornes de chez moi à Cambrai, et je les ai raté... Misère de misère !!!!

 

      PS: si vous n' avez pas le temps d' écouter l' album en entier je vous suggère d' abord l' intro pour vous imprégner de l' esprit du groupe, puis un petit saut sur le rock qui commence à 8 minutes...et puis à 13 minutes un morceau d' une étrange facture vocale

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 15:50

Bonjour les amis cet article fait suite à celui que j' ai rédigé sur les acouphènes.

 

http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/article-pour-qui-sont-ces-serpents-qui-sifflent-sur-ma-tete-125616548.html

 

En ce moment ont lieu les FALLAS de Valencia qui sont des festivités très particulìères organisées par des sociétés falleras qui passent toute une année à les préparer et à les financer.

Depuis une petite quinzaine, tous les jours à midi ,sur la place de l' hôtel de ville de Valencia a lieu une mascleta qui est une espèce de feu d' artifice en plein jour dont le niveau sonore est semblable à celui d' un bombardement, étant donné que c' est pratiquement de la poudre à canon qui est utilisée.

Cette année, a été organisé à Valencia une mascleta record.

Je vous laisse avec les images qui parlent d' elles mêmes.En général une bonne mascleta nécessite de l' ordre de 150 kg de poudre ( ce qui est énorme), et là, ce sont 1500 kg qui ont explosé...en laissant plus de 5000 carcasses en tous genres en moins de 15 minutes.


 

 

 

 

 

Ces images sont prises d' assez loin mais je puis vous assurer que pour ceux qui assistent à ce spectacle sur la place de la mairie, ÇA DONNE !!! C' est ce qui m' est arrivé en 1995 alors que j' allais à un labo pour avoir les résultats d' un scanner: je suis passé sur cette place à midi avec mon épouse et mon père qui ne connaissait pas les mascletas et qui n' en croyait pas ses oreilles...Tout vibre, y compris les os de son propre squelette !

 

Si vous allez sur le lien ci-dessous, vous verrez un petit reportage vidéo de 2 minutes avec quelques explications techniques faciles à comprendre, ainsi que les réactions émues et enthousiasmées des participants...


http://www.antena3.com/noticias/sociedad/mascleta-record-primera-gran-cita-pirotecnica-fallas-2015_2015022801751.html


En découvrant moi-même ces images, et souffrant d' acouphènes comme je l' avais indiqué antérieurement, je me suis demandé si je n' avais pas raté une OCCASION EN OR cette année en n' assistant pas à cette mascletà record.

En effet, j' aurais pu tenter le traitement de la dernière chance ! Celui de guérir le MAL par le MAL...Un tel déferlement de bruit et de fureur aurait peut-être pu tout balayer sur son passage, y compris mes sifflements persistants ?

 Et moi aussi, j' aurais pu entrer dans le livre Guiness des records.AJE le premier patient à avoir réussi à se débarrasser de ses acouphènes grâce à une mascleta monstrueuse et gigantesque...!!! Pas moins de 1500 kg de poudre à canon !

Bon, je peux encore essayer de me rattraper: dans quelques jours il y aura des mascletas près de chez moi à Dénia où comme chaque année les FALLAS attirent des milliers de touristes mais malgré tout, je me dis que j' ai sans doute raté le coche le 28 Février dernier.


Bonne fin de journée les amis


PS: en parlant de guérir le mal par le mal, c' est une idée qui vient d' assez loin.En effet, en médecine, on peut considérer qu' une maladie est une forme de désordre qu' on peut guérir et  erradiquer en la substituant par une autre forme de désordre encore supérieure à la précédente Par exemple à l' époque de Casanova, pour guérir de la syphillis on faisait respirer aux malades des vapeurs de mercure tellement toxiques que finalement la syphilis était stoppée, même si Mademoiselle Wikipédia affirme que le mercure a probablement plus tué que guéri...


http://fr.wikipedia.org/wiki/Syphilis

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 08:36

Bonjour les amis,

Rassurez-vous,je ne vais pas vous entretenir de mes petits soucis de santé car ce blog deviendrait vite assez rébarbatif, et je n'ai aucune envie qu' il ne ressemble à une longue litanie de jérémiades versée par un petit papi radotant sur un vieux banc vermoulu.

 

 

Non, je vais simplement vous parler d' une de ces petites surprises auxquelles on ne s' attend pas et que la vie nous réserve parfois.


Il y a plus d' un mois maintenant alors que je traversais la place centrale de mon village pour aller faire mes courses et qu' il y avait une animation musicale avec une sono très PUISSANTE, j' ai ressenti une vive compression dans mon crâne au moment où je passais à une dizaine de mètres devant d' énormes baffles...De retour de mes courses, je repasse une 2 ème fois ( pas le choix) devant les baffles en question, mais cette fois-ci en accélérant le pas.Arrivé à ma voiture je me ravise et je me décide d' aller voir la police municipale pour exiger aux organisateurs de baisser le volume sonore qui me paraissait vraiment excessif, mais le bureau était fermé.Je rentre donc chez moi et j' appelle la police pour me plaindre d' une part et pour leur demander d' effectuer un contrôle de niveau acoustique vu que eux sont équipés de sonomètres et qu' ils peuvent vérifier si les organisateurs respectent les normes établies par la loi au sujet des nuisances sonores en cas d' organisation d' évènements publics .

Pendant la conversation avec le chef de la police,je lui explique que, suite à ma traversée rapide de la place, j' ai ressenti une espèce de  malaise, de compression dans mon crâne, et que mes oreilles sifflent depuis...Celui-ci me répond qu' il va envoyer un gardien de la paix sur place...

La suite de la fête villageoise je ne la connais pas mais ce que je peux vous dire, c' est qu' à l'  heure où j' écris ces phrases sur mon clavier mes oreilles sifflent encore.

 

Suite à cet incident j' ai d' abord pris mon mal en patience et j' ai attendu une petite dizaine de jours, mais les sifflements se maintenaient.

Ensuite, je suis allé voir mon médecin qui m' a diagnostiqué une otite, que j' ai donc soigné pendant une semaine...mais les sifflements persistaient...

J' ai donc entrepris un traitement à base de gouttes pour préparer un lavage ultérieur de mes oreilles, qui a été réalisé la semaine dernière.

Résultat: mes conduits auditifs sont aussi nickels que les canaux séminaux de DSK mais le bruit reste présent encore, et encore.


Mon médecin, charmante péruvienne avec une petite voix très douce et une jolie peau couleur café de texture très satinée, m' explique gentiment que je suis victime d' acouphènes ( quel joli mot pour une nuisance aussi emmerdante !!!), et qu' il n' y a rien à faire.Seule solution: ne pas y prêter attention...ne pas écouter ces sifflements.

En revenant au lycée, un de mes collègues plus jeune que moi et victime du même trouble me demande si mon problème est résolu et je lui réponds que non.Il me tend sa main en me disant d' un air rigolard: " Bienvenue au club !!! "

Quel club? Le club de ceux qui ne peuvent plus écouter le silence...


 

 

Ma première réaction pour quelqu' un comme moi , marqué par son éducation catholique et par sa culture judéo-chrétienne culpabilisatrice, a été d' incompréhension...Mais qu' est-ce que j' ai fait de mal ?

" Mais pour qui sont ces serpents qui sifflent sur ma tête ? " était la question que je me posais tel Oreste, le héros coupable d' Andromaque, qui glisse peu à peu vers la folie, donnant lieu, au passage, à une des plus belles allitérations des lettres françaises...

 

Quels Démons, quels serpents traîne-t-elle après soi ?

Hé bien, Filles d’Enfer, vos mains sont-elles prêtes ?

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

A qui destinez-vous l’appareil qui vous suit ?

Venez-vous m’enlever dans l’éternelle Nuit ?

Venez, à vos fureurs Oreste s’abandonne.

Mais non, retirez-vous, laissez faire Hermione ;

L’Ingrate mieux que vous saura me déchirer,

Et je lui porte enfin mon cœur à dévorer.


Je repassais mentalement tous les récents évènements de ma vie durant les dernières semaines et je trouvais que je n' avais rien fait de mal qui puisse justifier un tel courroux et châtiment des Dieux...aucun écart de conduite, pas même une petite sortie trop arrosée...


Par ailleurs, je me sentais rassuré sur mon état de santé mentale:j' entendais des sifflements certes, mais aucune voix m' enjoignant d' accomplir une mission divine comme par exemple, celle d' aller bouter les requins de la Finance et tous les corrompus hors d' Espagne ( une armée de militants de PODEMOS n' y suffirait pas...et moi je ne serai pas leur CID CAMPEADOR, je laisse cette campagne à Pablo Iglesias)

 

Je me suis donc ravisé rapidement, en me disant, que ce genre de désagrément faisait partie des petites surprises que notre corps nous réserve une fois passé la quarantaine, et qu' à la fin des comptes, il vaut mieux souffrir de ça que d' être sourd...Mon toubib m' a expliqué que la meilleure stratégie à adopter était de ne pas écouter ces sifflements, et  de ne leur prêter aucune attention.. et de cesser de les considérer comme des hôtes indésirables...

C' est donc avec une certaine sagesse que je considère depuis cet entretien qu' ils font désormais partie de moi et qu' ils m' accompagnent,et puis après tout, il n' est pas interdit d' espérer qu' un jour ils disparaissent de la même façon qu' ils sont apparus...comme les GREMLINS à la fin du film !

 

Je vous laisse donc avec mon serpent préféré,un serpent sifflant que j' adore et qui a bercé mon enfance, l'inénarrable Kaa !!!




 

 

Une dernière observation.

Quelqu' un a dit que lorsqu' on écoutait une oeuvre de Mozart, à la fin, le silence était également de Mozart...

Et bien,disons que moi, je ne peux plus apprécier la fin de ses oeuvres.


Et puis permettez-moi, une dernière blague qui faisait bien rire un ex-collègue à l' époque où je travaillais au lycée de Vincennes.

Il me disait en s' esclaffant que Beethoven était tellement sourd que toute sa vie il avait cru qu' il était peintre !

 

Bon WE les amis


 



Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 13:13

Vu sur LA VOIX DU NORD

 

Un masque japonais, sosie de Jacques Chirac, intrigue sur les réseaux sociaux

La photo de ce masque japonais est réapparue ce jeudi sur les réseaux sociaux. Il faut dire que sa ressemblance frappante avec l’ancien président Jacques Chirac a de quoi surprendre les internautes ! Mais de qui s’agit-il exactement ?

chirac00_G7S43PDFP.1-0.jpg

 

 

C’est en fait d’une oeuvre de la collection du musée Georges-Labit de Toulouse, nous apprend Francetvinfo. « Il s'agit d’un masque de théatre nô, grand d’environ 20 cm, en bois recouvert d’une couche de plâtre et teint, daté de l’époque Edô (ancien nom de Tokyo), à la fin du XVIIIe siècle », explique le conservateur du musée dans l’article. Un masque qui a amusé les employés du musée avant d’apparaître sur Twitter. « Les employés l’ont très tôt comparé à la marionnette deJacques Chirac aux Guignols. Il est vrai que les traits semblent un peu plus grossiers que ceux de l’ancien chef d'Etat », confie le conservateur.

 

Sachez que ce personnage s’appelle Ôbeshimi, et qu’il incarne en fait dans le théâtre traditionnel japonais... un méchant démon !

 

Ça y' est, mais c' est bien sûr !...tout s' explique...Chirac qui aime le SUMO...qui adore la culture japonaise...la pensée extrême-orientale...la sagesse !

Il ne nous avait pas tout dit le bougre ! Il ne reste plus qu' à l' exorciser !

Je peux vous aider amis français: en Espagne j' ai la personne qu' il vous faut.C' est le cardinal ROUCO VARELA...le grand inquisiteur...celui qui fait peur même au Pape...

Voici deux photos.Eloignez les enfants de votre moniteur svp.

Il a l' air toujours en colère mais c' est son état normal...il parle doucement de manière feutrée avec des s qui sifflent...Même le MALIN en personne ne la ramène pas trop devant lui


ROUCO1.jpg

rouccc.jpg

 

 

Allez,je vous laisse avec la musique de Mike Oldfield, en français Michel Vieuxchamp, en espagnol Miguel Campoviejo, et en italien Michele Campovecchio !

Merci qui ? Merci AJE !!!

 


Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 21:39

Bonjour les amis,

Il y a une petite trentaine d' années après avoir vu Piazzolla à la télé je m' étais précipité le lendemain chez mon disquaire ( Angie Music à Valenciennes) et j' en étais revenu avec un album intitulé LUMIÈRE: un album époustouflant qui portait bien son titre, et sur lequel je reviendrai toute à l' heure.

De tous les tangos qu' a écrit Astor Piazzolla il y en a un qui est universel, et que tout le monde connaît, le LIBERTANGO.

Bon, je vous propose d' écouter d' abord la version originale avec bien évidemment le bandonéon d' Astor si évocateur et expressif.

 

 

 

 

Voici une bien belle version avec l' immense  YOYOMA au violoncelle

 

 

 

 

Une réadaptation au piano,avec quelques apports jazzy,éxécutée de manière magistrale et brillante

 

 

 

Ici deux guitaristes s' y mettent...pas mal les petits gars...surtout quand la 2 ème guitare reprend le thème

 

 

 

Voici un autre duo de guitares très différent et assez sublime lui aussi

 

 

 

N' oublions pas la reprise très convaincante de notre crooner national

 

 

Et puis la version techno de GRACE JONES des années 80, sophistiquée et froide...avec ce clip très travaillé signé Jean Paul Goude

 

 

Et puis il y a ma prof Silvia qui l' a interprété avec un quatuor à cordes mais là je n' ai pas d' enregistrement à vous soumettre les amis.

Si vous allez sur youtube vous trouverez un nombre impressionnant d' adaptations qui ont toutes leur charme...LIBERTANGO n' est plus argentin, il fait partie du patrimoine universel de l' humanité, et nos enfants naissent avec ce refrain déjà gravé dans leur ADN.


Je profite de ce billet pour faire mention d' une professeure de tango que j' ai connu il y a déjà bien longtemps lors d' un cours de danses de salon.Elle était belle et blonde  comme les blés...je n' en dirai pas plus, belle et blonde comme les blés...Elle avait une silhouette très élancée, et dès qu' elle commençait à danser et à imprimer à son corps ses mouvements vifs et cadencés, alors là ,le temps s' arrêtait et les murs se mettaient à tourner.Elle avait une façon surprenante et troublante de faire tourner rapidement sa tête, et ensuite l' ensemble du corps suivait avec un temps de retard.Danser le tango avec elle devenait très rapidement assez étourdissant ( si je m' appelais Stefan Zweig je pourrais vous écrire tout un roman rien que sur cet épisode ...) Elle ressemblait à cette demoiselle-ci que j' aime bien aussi...mais bon, là je m' égare...

cuthbert-picture-1622654892-img.jpg

 

 

 

Ne nous laissons pas distraire donc, et revenons à cet album LUMIÈRE qui contenait deux morceaux que j' adorais et que je me mettais en boucle sur ma chaîne hi-fi.


D' abord Escolaso, avec une super intro...


 

 

 

Et puis Zita que j' adore...

 

 

 

 

Si vous aimez, le reste de l' album est sur youtube, il suffit de taper Piazzolla+ Lumière

 

ast113974930.jpg

 

Allez, je suis argentin ce soir, comme dans la chanson de Brel.

Je vous laisse avec un dernier tango de mon frère Jacques, le Knokke-Le-Zoute tango, dont le refrain est un peu cruel mais si juste parfois.

Qui, au cours de sa vie, ne s' est jamais fait un peu de cinéma ?

Qui, au cours de sa vie, n' est jamais rentré chez lui tout seul , coeur en déroute , et la b... sous le bras ?

 

Bonne fin de soirée les amis


 

 

 


Les soirs où je suis argentin
Je m'offre quelques argentines
Quitte à cueillir dans les vitrines
Des jolis quartiers d'Amsterdam
Des lianes qui auraient ce teint de femme
Qu'exporte vos cités latines
Ces soirs-là je les veux félines
Avec un rien de brillantine
Collé aux cheveux de la langue
Elles seraient fraiches comme des mangues
Et compenseraient leur maladresse
À coups de poitrine et de fesses

Ah mais ce soir
Y a pas d'argentines
Y a pas d'espoir
Y a pas de doute
Non ce soir
Il pleut sur Knokke-le-Zoute
Ce soir comme tous les soirs
Je me rentre chez moi
Le cœur en déroute
Et la bite sous l'bras

Les jours où je suis espagnol
Petites fesses grande bagnole
Elles passent toutes à la casserole
Quite à pourchasser dans Hambourg
Des carmencitas de faubourg
Qui nous reviennent de vérole
Je me les veux fraiches et joyeuses
Bonnes travailleuse sans parlotes
Mi andalouses mi anguleuses
De ces femelles qu'on gestapote
Parce qu'elles ne savent pas encore
Que Franco est tout à fait mort

Mais ce soir
Y a pas d'espagnoles
Y a pas de casseroles
Y pas de doute
Non ce soir
Il pleut sur Knokke-le-Zoute
Ce soir comme tous les soirs
Je me rentre chez moi
Le cœur en déroute
Et la bite sous l'bras

Les soirs depuis Caracas
Je panama je partaguasse
Je suis l'plus beau
Je pars en chasse
Je glisse de palace en palace
Pour y dénicher le gros lot
Qui n'attend que mon coup de grâce
Je la veux folle comme un travelo
Découverte de vieux rideaux
Mais cependant "dévanescente"
Elle m'attendrait depuis toujours
Cerclée de serpents et de plantes
Parmi les livres de Dufour

Mais ce soir
Y a pas de Caracas
Y a pas de dévanescentes
Y a pas de doute
Mais ce soir
Il pleut sur Knokke-le-Zoute
Ce soir comme tous les soirs
Je me rentre chez moi
Le cœur en déroute
Et la bite sous l'bras

Demain oui
Peut être que ...
Peut être que demain je serai argentin ... oui
Je m'offrai des argentines
Quite à cueillir dans les vitrines
Des jolis quartiers d'Amsterdam
Des lianes qui auraient ce teint de femme
Qu'exporte vos cités latines
Demain je les voudrai félines
Avec ce rien de brillantine
Collé aux cheveux de la langue
Elles seront fraiches comme des mangues
Et compenseront leur maladresse
À coups de poitrine et de fesses

Demain je serai espagnol
Petites fesses grande bagnole
Elles passeront toutes à la casserole
Quite à pourchasser dans Hambourg
Des Carmencitas de faubourg
Qui nous reviendront de vérole
Je les voudrai fraiches et joyeuses
Bonnes travailleuses sans parlotes
Mi andalouses mi onduleuses
De ces femelles qu'on gestapote
Parce qu'elles ne savent pas encore
Que Franco est tout à fait mort

Les soirs depuis Caracas
Je panama je partaguasse
Je suis l'plus beau
Je pars en chasse
Je glisse de palace en palace
Pour y dénicher le gros lot
Qui n'attend que mon coup de grâce
Je la veux folle comme un travelo
Découverte de vieux rideaux
Mais cependant dévanescente
Elle m'attendrait depuis toujours
Cerclée de serpents et de plantes
Parmi les livres de "Dutour"

 

 

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 15:20

Bonjour les amis,

L' économiste écossais Mark Blyth qui s' est vu décerné un prix pour son livre" L' austérité, une idée dangereuse", en a profité lors d' une remise de prix à Berlin pour tancer les socialistes allemands pendant 10 minutes.

En effet, plutôt que de profiter de l' acte public de remise de prix pour parler de son livre, l' économiste a utilisé tout son temps de parole pour rappeler aux socialistes allemands ( un peu abasourdis par la virulence de son discours ) leur responsabilité dans la défense et la promotion des politiques austéritaires et de réformes structurelles au sein de l' UE,en leur disant, que les mots " réformes structurelles" étaient en réalité fallacieux...une bien mauvaise manière de cacher une autre réalité: baisse des impôts, dérégulation à tout-va, privatisation de tout ce qui bouge encore....en serrant les fesses et en éspérant que tout se passe bien.

Il a terminé son intervention en s' exclamant: " Réformes ? Quelles réformes ?

Blithmaxresdefault.jpg

 

 

 


 

Voici un bon résumé de son analyse dans ce clip ( vous pouvez activer les sous-titres en français).

Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici un cours complet de plus d' une heure, en VO cette fois-ci:

 

 

Voici un lien pour ceux qui seraient interessés par son livre

http://ukcatalogue.oup.com/product/9780199828302.do

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Mark_Blyth

 

 

Un autre lien au sujet de son intervention tonitruante à Berlin:

 

http://cadenaser.com/programa/2015/03/03/hoy_por_hoy/1425362429_135887.html

 


Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 17:19

Bonjour les amis,

 

Cette semaine en essayant de mettre de l' ordre dans mes papiers ( en fait c'est juste une façon de parler car c' est parfaitement impossible) je suis retombé sur quelques notes manuscrites correspondants aux accords de la chanson du dessin animé de Walt Disney ROBIN DES BOIS,intitulée " A Nottingham".

Et là, d' un seul coup...flashback...je me suis replongé 22 ans en arrière avec ma fille qui à l' époque avait 3 ans...C' était l' époque des vidéos en VHS, et elle aimait beaucoup la version Disney de l' histoire du Prince des Voleurs.

Bref, elle aimait tellement le film qu' elle a dû voir 50 millions de fois que le soir je lui chantais, en forme de berceuse ce petit couplet, très facile à reprendre à la guitare.

 

 

 

Appréciez la version française avec la voix de Pierre Vassiliu, ainsi que ces paroles déjà pleines de revendications sociales pour une petite enfant à peine sortie du berceau.Entre Marx et Disney, il n' y a qu' un pas...comme le démontrera plus tard le sémiologue Umberto Eco.


[Adam de la Halle] 
Des bas, des hauts, 
Il y en a partout 
Mais des drames, 
Il y en a surtout, 
Ici, Nottingham ! 

Et nos coeurs sont trop las 
Pour vouloir partir, 
Pour pouvoir fuir. 
Que n'avons-nous d'ailes pour nous envoler ? 
Qui prendra pitié de nos larmes ? 
Y a-t-il une âme qui priera pour moi, 
Loin de Nottingham ? 

(Quatre ratons-laveurs portant des costumes à rayures horizontales rejoignent leur cachot, visiblement éreintés par une journée de travaux forcés) 

(Frère Tuck sonne la messe mais aucun de ses fidèles ne vient. Croquenote, son organiste, et son épouse décide alors de lui faire don de leur toute dernière pièce pour le tronc de pauvres. Le passage inattendu du Shérif qui profite de l'occasion pour vider le tronc provoque une crise de furie chez frère Tuck. Mais il n'est pas de taille et finit bien vite au cachot, avec ses ouailles, pour haute trahison envers la couronne) 

Des bas, des hauts, 
Il y en a partout 
Mais des drames, 
Il y en a surtout, 
Ici, Nottingham ! 

 

A l' époque nous allions régulièrement chez mes parents dans le Nord de la France, et ma mère ravie de recevoir et de s' occuper de sa petite-fille, et qui par ailleurs a un joli brin de voix, lui chantait, pour l' endormir, l' eau vive de Béart qui est une de ses plus belles chansons.

 

 

 

Je ne résiste pas au plaisir de remettre les paroles:

Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive
Elle court comme un ruisseau, que des enfants poursuivent
Courez, courez vite si vous le pouvez
Jamais, jamais vous ne
la rattraperez

Lorsque chantent les pipeaux, lorsque danse l'eau vive
Elle mène les troupeaux, au pays des olives
Venez, venez, mes chevreaux, mes agnelets
Dans le laurier, le thym et le serpolet

Un jour que, sous les roseaux, sommeillait mon eau
vive
Vinrent les gars du hameau, pour l'emmener captive
Fermez, fermez votre cage à double clé
Entre vos doigts, l'eau vive s'envolera

Comme les petits bateaux, emportés par l'eau vive
Dans ses yeux les jouvenceaux voguent à la dérive
Voguez, vogu
ez, demain vous accosterez
L'eau vive n'est pas encore à marier

Pourtant un matin nouveau, à l'aube mon eau vive
Viendra battre son trousseau, aux cailloux de la rive
Pleurez, pleurez, si je demeure esseulé
Le ruisselet, au large s'en est allé.

A l' époque également ma grand-mère (en dialecte calabrais on dit " la Nanna"  avec accent tonique sur le premier A et non sur le deuxième) vivait chez mes parents et donc, elle aussi,a bercé ma fille à qui elle chantait des chansons de sa terre natale.

Tout ça pour dire donc qu' en ce qui concerne les berceuses ma fille ne pourra pas se plaindre car elle a été plutôt gâtée,deux fois plutôt qu' une, étant donné que 3 générations se sont pressées près de son chevet pour lui chanter de doux refrains dans différentes langues pour l' endormir...

 

Je terminerai ce petit billet en forme de madeleine de Proust en parlant de mon "actualité" artistique:nous travaillons un nouveau répertoire avec notre choeur sur le thème du music-hall et du cabaret ( notamment le NEW YORK  de Liza Minelli), et au programme, nous avons également une berceuse que je vous laisse découvrir dans une magnifique interprétation...


 

Un dernier détail, les amis,moi si je suis un bébé et qu' une dame vient me chanter summertime de cette manière là, je crois que je lui saute au cou et que je ne dors plus de la nuit....!!!!

 

Allez, pour en finir avec les berceuses je vous laisse avec une scène culte du ciné français ( ça commence à 51 secondes sur le clip)...je laisse le lien car y' a pas moyen d' incruster...arrrghhhhh !!!

 http://www.vodkaster.com/extraits/trois-hommes-et-un-couffin-au-clair-lune/91324

 

PS: j' ai le souvenir d' avoir vu ce film à Paris et le public riait tellement lors de la première scène avec la pharmacienne que je n' ai absolument rien compris...il m' a fallu revoir le film une deuxième fois pour savourer ce passage d' anthologie...

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 10:57

Alexis Tsipras a accusé ce samedi devant les membres du comité central de Syriza le gouvernement de droite espagnol et le gouvernement portugais d' avoir essayé de torpiller les récentes négociations de la Grèce avec l' Union Européenne au sujet de la reconduction de la dette.

alexis-tsipras-s-en-prend-au-gouvernement-espagnol.jpg

 

Alexis Tsipras a notamment déclaré :

" On était sur un terrain miné, les forces conservatrices( en Europe) ont tenté de nous piéger pour nous conduire à une asphixie financière"

" Ces puissances ne souhaitaient pas que l' exemple grec ait une influence sur d' autres pays, surtout dans la perspective d' élections en Espagne"

Et oui, tout est dit dans ces 2 phrases.L' émergence de PODEMOS en Espagne fait craindre à l' éxécutif du pays une bérézina électorale, la perte de la majorité absolue.Je suis donc témoin en Espagne d' une diabolisation constante de Syriza , une guerre sale relayée pratiquement tous les jours par les médias conservateurs espagnols, à savoir EL MUNDO,LA RAZON qui fait ses UNES sur le suicide annoncé de la nation grecque, et aussi le quotidien très proche des intégristes catholiques ABC.C' en est au point que le journal LA RAZON a utilisé en gros titre le terme de PODEMOS GREC au lieu d' écrire SYRIZA ! Comme vous le voyez, la droite espagnole ne fait pas dans la dentelle ! Les tentatives d' amalgames sont grossières et les intentions de manipulations se voient à 2 années-lumières !...mais les électeurs espagnols ne sont pas dupes comme le montrent les résultats de PODEMOS dans les sondages...Les réseaux sociaux sont un bon contrepoids à l' artillerie lourde déclenchée dans les médias.Merci internet !...et merci aussi à la chaîne privée SEXTA où travaille Jordi Evole et qui fait un bon travail d' information et de désintoxication.

Au moment où Rajoy s' emploie à discréditer les tentatives de Tsipras de tourner le dos aux politiques austéritaires qui ont conduit son pays dans une impasse, il faut rappeller que l' Espagne a bénéficié en 2012 d' un plan de sauvetage ( les dirigeants de droite n' aiment pas qu' on leur rappelle et qu' on utilise ce terme...ils préfèrent parler de restructuration de la dette mais, en fait,il s' agissait bien d' un sauvetage de 100 milliards d' euros).Plan de sauvetage surtout destiné aux banques ( dont certaines sont coupables de grandes malversations actuellement en jugement comme Bankia qui a affiché un déficit de 24 milliards) mais qui n' a eu aucun effet sur l' économie réelle puisque le pays culmine avec des taux records de chômage, notamment chez les jeunes ( plus de 40%...je suis témoin de cette situation dramatique chez les jeunes qui n' hésitent plus à faire la valise comme leurs grands-parents).

J' avais déjà annoncé une future guerre sale contre PODEMOS il y a quelques mois, et effectivement elle a lieu, et parfois dans des termes grotesques...mais le champ de bataille s' est déplacé également vers Athènes car les forces conservatrices du Sud n' ont aucun intérêt à ce que Tsipras réussisse son pari de relever son pays, et pour ça, toutes les armes sont bonnes, même les plus viles.

Voici un lien qui vous en dira plus, pour ceux qui comprennent l' espagnol

http://www.publico.es/internacional/tsipras-acusa-espana-y-portugal.html

Repost 0
Published by alea-jacta-est
commenter cet article